Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

RIP

  • "Wisdom of the crowd" : l'application qui fait de tout citoyen un enquêteur

    wisdom ordinateur.jpgAvoir des yeux et des oreilles partout : c'est le rêve de tout enquêteur. Un rêve en passe de devenir réalité grâce à l'application Sophe (référence à la déesse grecque de la sagesse, Sophie) qui permet la collecte, l'analyse et le partage de données via son réseau participatif impliquant n'importe quel citoyen sur base volontaire.

    L'invention est le fait de Jeffrey Tanner (Jeremy Piven) un génie de l'informatique qui a décidé de revendre son entreprise très cotée (AllSourcer) pour se mettre en quête de l'assassin de sa fille. Un crime pour lequel la police s'est trompée de coupable, il en est persuadé.

    Si le fil rouge de la série Wisdom of the crowd** (Wisdom: tous contre le crime, en VF) est bien la recherche du tueur de sa fille Mia, au fil des jours et du développement de Sophe, de multiples données émergent qui pousseront l'équipe de Tanner à se pencher sur d'autres affaires criminelles. Avec succès.

    Une série à suivre tous les dimanches à 20h30 sur RTL-TVI.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • The Halcyon: un palace sous les bombes

    The Halcyon.jpgAmbiance jazzy chic, smokings et robes de soirée: tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes lorsqu'on découvre l'univers du palace 5 étoiles, The Halcyon**, au cours de la soirée saluant son 50e anniversaire. Du moins est-ce l'image que son personnel se plaît à entretenir auprès de sa clientèle noble et fortunée alors que partout ailleurs la guerre fait rage.

    Offrir un havre de paix et de félicité (frivolités, penseront certains) à ses habitués dans l'endroit le plus sûr de Londres, c'est le combat de Richard Garland (Steven Mackintosh), gestionnaire des lieux pour le compte de son riche propriétaire, Lord Hamilton. Tandis que les réunions secrètes ou diplomatiques s'y multiplient, le seigneur des lieux y abrite aussi ses maîtresses, au grand dam de Lady Hamilton (au centre sur la photo), bien moins aveugle qu'il ne voudrait le croire…

    Une série à suivre le dimanche à 20h50 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Histoire, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • "Huit heures ne font pas un jour": amour, schnaps et luttes ouvrières

    huit heures bureau.jpgGrand cinéaste des luttes ouvrières et des questions de domination sociale, Rainer Werner Fassbinder a aussi travaillé pour le petit écran; l’éducation et le divertissement des masses populaires ne pouvant le laisser indifférent. Ainsi sont nées "Le monde sur le fil" ou "Berlin Alexanderplatz", séries diffusées respectivement en 1973 et 1980.

    Grâce au travail de restauration effectué par Carlotta Films, la série Huit heures ne font pas un jour*** sort opportunément de l’oubli dans lequel elle était tombée. Commandée par la chaîne régionale WDR, elle prend la forme d’une saga familiale, genre déjà très en vogue à l’époque, mais s’ancre dans l’Allemagne industrieuse des années 70, sujet forcément majeur aux yeux de Fassbinder. Mais qui semblera plus incongru ou subversif aux yeux de ses détracteurs.

    En cinq épisodes, Rainer Fassbinder imagine une saga familiale positive, ancrée dans les luttes sociales.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe, Histoire, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Steven Bochco, créateur pour toujours à l'écoute des hommes en bleu: NYPD Blue tribute

    Steven Bochco.JPGEn hommage à Steven Bochco, showrunner iconique des années 80 et 90 dont on vient d'apprendre le décès à l'âge de 74 ans, nous publions l'évocation que nous avons réalisée de sa série la plus fameuse: NYPD Blue, au moment où elle tirait sa révérence, en 2005.

    Un univers où Bochco (à gauche sur la photo) n'avait pas peur d'évoquer l'alcoolisme de certains flics, la violence, le racisme et l'homophobie ordinaire...grâce à ses personnages iconiques: Andy Sipowicz (au centre de la photo) et Bobby Simone (Jimmy Smits, photo du milieu). Une série qui lui vaudra la bagatelle de 10 Emmy Awards et la reconnaissance unanime de la profession..

    Hill Street Blues, LA Law (La Loi de Los Angeles) et NYPD Blue, c'était lui. Un attachement aux hommes en bleu qui avait fait de Steven Bochco, LE spécialiste de la police et de la société américaine vue à travers le regard de ses hommes et femmes en bleu, durant plus de 20 ans. Un travail où Bochco et son partenaire David Milch se sont distingués par leur sens aigu de la narration, du réalisme et du drame qui a poussé les séries américaines vers la modernité. Ils y privilégiaient le destin d'une équipe à celui d'un héros solitaire et ont poussé l'intrigue sérielle vers un destin choral qui (a) fait sa grandeur et reste sa marque de fabrique aujourd'hui. Cet univers télévisuel, il le fréquentait depuis qu'il y avait fait ses premiers pas, en 1971, dans un épisode de Columbo (Murder by the book) réalisé par... Steven Spielberg.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Policier - Enquête, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • The Leftovers, l'intégrale: l'envol magistral

    the leftovers saison 3.jpgA quoi reconnaît-on une grande série ? A sa capacité à transcender toutes les catégories et les attentes et à surprendre son public.
    A sa richesse de représentation et à sa complexité de narration. Aux énigmes et aux abîmes qu'elle révèle bien plus qu'elle ne les résout.
    Aux horizons qu'elle ouvre et embrasse à la fois. Toutes ces raisons qui font de ses personnages des figures inimitables et inoubliables à la fois.

    A toutes ces qualités s'ajoute parfois un autre indice : l'absence de nomination aux Golden Globes ou aux Emmy Awards. Trop singulière pour être reconnue et célébrée par le plus grand nombre, la série The Leftovers**** compte une foule d'admirateurs indéfectibles qui savent que le temps fera son office et lui attribuera les lauriers qui lui sont, pour l'instant, refusés. Comme ce fut le cas pour The Wire, par exemple. Jamais récompensée et aujourd'hui encensée.
    La série cocréée par Damon Lindelof et Tom Perrotta se place forcément en tête du classement des meilleures séries 2017. Et s'inscrit parfaitement dans les thèmes de Noël.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Psychologies - Moeurs, RIP 1 commentaire 1 commentaire
  • John Hillerman n'est plus, l'adieu à l'inimitable Higgins de "Magnum"

    Higgins & Magnum.jpgC'est dans le rôle d'un Britannique très à cheval sur l'étiquette et "la bonne marche des choses" que ce Texan "pur jus" s'est fait connaître du monde entier. Un rôle habité avec un tel talent durant huit saisons, qu'il lui avait valu un Emmy Award et un Golden Globe.

    L'acteur John Hillerman, qui incarnait le célèbre Jonathan Higgins face à Tom Selleck dans la série Magnum, est mort jeudi 9 novembre à l'âge de 84 ans, a annoncé son attachée de presse. Il est mort jeudi "de causes naturelles", chez lui, à Houston au Texas, a précisé Lori de Waal.

    Force de caractère et détermination ont été les clés de son succès sur le petit écran puisque John Hillerman avait dû longuement travailler avec un coach pour perdre son accent et devenir Higgins, le parfait majordome britannique paternaliste, toujours tiré à quatre épingles, face au détective privé très décontracté, aux chemises bariolées, Thomas Magnum campé par Tom Selleck.

    Un "reboot" de la série phare des années 80 est actuellement en cours de production pour la chaîne CBS.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Policier - Enquête, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Quantico - Frequency : enquêtes sur deux lignes temporelles

    quantico S1.jpgAvec Quantico et Frequency, les fans de séries sont invités à passer l'été entre deux temporalités. Ces deux séries policières suivent les démêlés de deux enquêtrices aux prises avec des conspirations de plus ou moins grande ampleur.
    D'un côté, Alex Parish (Priyanka Chopra, photo) est soupçonnée d'être mêlée à la plus importante attaque terroriste perpétrée sur le territoire américain depuis le 11 septembre 2001.
    De l'autre, Raimy Sullivan (Peyton List) voit se rouvrir l'enquête sur un dangereux serial killer tandis que des révélations semblent éclairer d'un jour nouveau le passé de son père, mort en service.
    A coups de flashbacks et de retours au présent, chacune tente de découvrir qui a voulu nuire à son nom ou à sa réputation.

    La saison 1 de Quantico lancée ce dimanche sur RTL-TVI à 20h20, compte 22 épisodes, tandis que Frequency, à découvrir sur La Deux, ce lundi à 20h15, n'en compte que treize.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Roger Moore, “Le Saint” et la légende du gentleman

    le saint.pngA côté de sa célèbre incarnation de l’agent 007, trois grands rôles de justicier sans peur mais plein d’éthique ont marqué la carrière de Roger Moore au service de la télévision britannique: Ivanhoé, Simon Templar (Le Saint) et Lord Brett Sinclair.

    Retour en images sur ces trois rôles qui ont forgé la réputation de l'acteur qui vient de s'éteindre à l'âge de 89 ans dans une clinique en Suisse, des suites d'un cancer.

    Le comédien était né le 14 octobre 1927 dans un quartier pauvre du sud de Londres.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB, RIP 2 commentaires 2 commentaires
  • Balade dans la psyché de Tony Soprano

    Les Soprano 2.jpgSon générique en forme de roadmovie lancinant sur fond de paysages du New Jersey est resté inscrit dans tous les esprits.
    Son rôle de parrain aux pieds d'argile, à la fois colérique et tendre, bon fils et truand, dépressif et torturé, est l’une des créations les plus originales du petit écran, dans un univers où les fortes incarnations italo-américaines (Marlon Brando, Al Pacino,…) ne manquaient pourtant pas de représentants fameux...
    Son questionnement sur la perte des valeurs aux Etats-Unis et sur la crise empêchant désormais de "vivre aussi bien qu’avant" résonne étrangement par les temps qui courent...
    Ces trois caractéristiques, parmi tant d’autres, font de la série Les Soprano**** un incontournable des années 2000, un jalon de l'histoire des séries. Entre comédie dramatique et film noir, elle a marqué un tournant majeur dans le "storytelling", lançant définitivement la tendance des anti-héros aussi controversés qu’éminemment touchants et sympathiques.

    Grâce à son accord avec HBO, Be TV propose à ses abonnés de la redécouvrir en intégralité.
    Sur Be à la demande, mais aussi le samedi à 22h ou le jeudi à 21h sur Be1.
    Ce week-end, on révise ses classiques...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • The West Wing: sept ans dans le Bureau ovale

    the west wing.jpgDix ans après la fin de sa première diffusion, entamée en 1999, The West Wing*** (A la Maison Blanche) est toujours considérée comme l'une des meilleures séries politiques à travers le monde.
    Au-delà de la peinture ultra réaliste de l'exercice du pouvoir, elle a bâti sa réputation d'excellence sur la conjonction de différents ingrédients : une vision claire des enjeux internationaux et du bien commun, des personnages impliqués et attachants, une virtuosité verbale qui a fait date dans l'histoire des séries (le fameux walk & talk, NdlR), et une haute conception de ses téléspectateurs.

    Les récents affrontements entre Hillary Clinton et Donald Trump ont réactivé la nostalgie de la série portée par Martin Sheen (au centre) à laquelle divers observateurs n'ont pas hésité à faire référence, en déplorant l'indigence des débats et des objectifs visés par le milliardaire républicain.

    Alors que ce dernier s'approche du Bureau ovale, Carole Desbarats, professeure de cinéma, ravive nos mémoires et en appelle à nos souvenirs. Elle a consacré à la création d'Aaron Sorkin, un ouvrage riche en anecdotes politiques et en analyses cinématographiques, qui prouve que cette série partageait d'abord le goût du défi avec son auditoire.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Drame, Politique, RIP 1 commentaire 1 commentaire
  • Quitter Downton Abbey à regret

    downton abbey 61.jpegMalgré le happy end recherché et certaines entourloupes et facilités rendues nécessaires par un rythme enlevé - la fin était proche...-, la saison finale de Downton Abbey a évité de sombrer dans le mièvre.

    Préservant la ligne de vie de ses personnages jusqu'au bout, Julian Fellowes a organisé un chassé-croisé du meilleur effet entre l'intransigeant Carson, la conciliante Mrs Hughes (photo du bas), l'effacé Mr Molesley et la fragile Baxter. Anna, la parfaite confidente, et le dévoué Mr Bates, l'infatigable Mrs Patmore et l'irritante Daisy y ont tous pris leur part sans oublier le fameux mouton noir, Thomas Barrow.
    Donnant une dernière fois vie, avec brio, au microcosme de Downton Abbey, l'auteur l'a conduit à reprendre son destin en main au terme d'épreuves non négligeables. Chaque personnage ayant une série d'options à déterminer et à assumer, au fil des 9 chapitres de cette ultime saison 6, afin de se bâtir un avenir plus radieux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Histoire, Psychologies - Moeurs, RIP 4 commentaires 4 commentaires
  • Le plein des séries (3): Six feet under, nos chers disparus

    six feet under.jpgL'an dernier déjà, le Père Noël avait glissé un chef d'oeuvre à notre attention au pied du sapin: The Wire**** de David Simon. Et on s'était dit qu'il avait rudement bien fait de nous rappeler au bon souvenir de Jimmy Mc Nulty, Stringer Bell, Omar Little et leurs nombreux rivaux de Baltimore. Car rien ne vaut la puissance évocatrice d'une saga au long cours le soir au coin du feu.

    Après le drame social mêlant le polar critique et les enjeux territoriaux, cette année se place sous le signe de l'un des plus beaux drames familiaux de ces dernières années: Six feet under***. Une série qui a marqué les esprits par son ton mais aussi par son cadre. Un espace social inusité et une activité professionnelle atypique: celle d'une entreprise de pompes funèbres...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Drame, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Les Experts se retirent à Las Vegas sur un record d'audience

    Experts final.jpgDimanche soir, à l'heure des adieux, les Experts ont réussi à attirer la grande foule sur CBS. Avec 12,12 millions de fans, la série enregistre sa meilleure audience depuis... le 25 janvier 2012.
    Preuve que l'événement était attendu (ce qui s'entend dans les deux sens)...

    Qu'on le veuille ou non, avec cette fermeture du labo de Las Vegas, c'est une page de l'histoire des séries qui se tourne. Il faut dire que les Experts étaient fatigués. Et le public s'est peu à peu lassé de leurs enquêtes calibrées, résolues en trois prélèvements et une descente sur le terrain par une équipe «soudée malgré les difficultés».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Patrick Macnee n'est plus, chapeau bas Mr John Steed

    john steed.jpegL'acteur britannique Patrick Macnee, star de la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers en VO), est décédé ce jeudi à 93 ans à son domicile de Rancho Mirage en Californie (ouest des Etats-Unis), d'après un communiqué publié sur son site internet.

    Sourire en coin, regard facétieux, Patrick Macnee incarnait le héros flegmatique dans toute sa splendeur. Personnage emblématique de la culture britannique, John Steed comptait parmi ses fans les Beatles en personne. Les journaux de l’époque rapportaient d'ailleurs que tout Londres s’agglutinait dans les pubs pour visionner la série et que le taux de criminalité, pendant ces 50 minutes, avoisinait les 0 %, selon les dires de David Fakrikian, spécialiste de cette série vendue dans 104 pays.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Mr Spock (Star Trek) a franchi la dernière frontière

    leonard nimoy.jpgLe tweet date du 23 février dernier à 8h36.
    Leonard Nimoy (aka Mr Spock) y soulignait: “A life is like a garden. Perfect moments can be had, but not preserved, except in memory.” On ne peut mieux dire. Maintenant qu’il est parti vers “la dernière frontière”, on gardera de l’acteur cette ultime sagesse en forme de salut final. Quelque 45 736 retweets et 26163 favoris (vendredi à 20h) attestent de l’aura que l’acteur avait conservé malgré les années.

    Le décès du comédien a plongé les Trekkies* du monde entier dans un drôle d’état, flottant entre deux univers, comme happés par l’infini de l’espace. Une immensité où reste gravée la mémoire de sa coupe au bol, de ses sourcils tout droits et de ses oreilles télescopiques.

    * les fans de Star Trek, la série comme les films

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Fantastique - SF, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • The Wire: chef d'oeuvre à (re)découvrir sous le sapin

    the wire 4.jpgC'est le Saint Graal de tous les scénaristes, une œuvre riche, ample et complète étudiée aujourd’hui jusque dans les universités.
    Une intrigue qui, épisode après épisode, saison après saison, vous entraîne jusqu'au tréfonds, aux entrailles d'une ville déshéritée, au coeur des Etats-Unis. Sans fioritures, ni concession. Loin des figures d'Epinal que sont New York, Los Angeles, Washington ou Miami.

    Considérée par beaucoup comme la meilleure série de tous les temps et certainement la meilleure de la dernière décennie, The Wire**** (2002-2008) propose un récit au ton proche du documentaire qui en dit long sur les défis que doivent affronter les sociétés urbaines modernes.
    Un projet dont l'idée est née alors que David Simon arpentait les rues de sa ville aux côtés des inspecteurs de la brigade criminelle lorsqu'il était encore journaliste au "Baltimore Sun" et qu'HBO va remettre en lumière le 26 décembre prochain lors d'un marathon aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Politique, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire