Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Policier - Enquête

  • Speakerine: Marie Gillain dans les coulisses ripolinées des débuts de la TV

    speakerine.jpgA 42 ans avec sa mise en plis façon Reine Fabiola et son look 60's de Parisienne bon chic bon genre, Christine Beauval (la Belge Marie Gillain, photo) a tout pour être une femme comblée: speakerine admirée au sein de la toute jeune Radio-Télévision Française (RTF), elle a un mari aimant et deux enfants charmants.

    Pourtant, Christine rêve de pouvoir lancer sa propre émission «Portraits de femmes» et de ne plus être cantonnée au rôle de Speakerine**.

    Son mari, Pierre Beauval (Guillaume de Tonquedec, Fais pas ci fais pas ça), directeur de l'Information au sein de la RTF, est promis à un bel avenir. Il est en charge du direct annoncé entre De Gaulle et le président JFK, une première liaison satellite entre la France et les États-Unis, baptisée Mondovision qui, si elle réussit, devrait lui assurer le poste de futur directeur de la télévision. Mais Joseph Darnet, qui occupe le poste, ne l'entend pas de cette oreille et cette rivalité entre les deux hommes pourrait bien ruiner le projet de Christine.

    Or de nombreuses lettres de menace, envoyées aux bureaux de Cognac-Jay, prouvent que son destin de femme active et publique dérange. Un matin, les menaces se font plus violentes et précises...

    Une série à découvrir lundi à 20h55 sur France 2.

    mise à jour (17.04): avec près de 4 millions de téléspectateurs et 16,1% de PDM, France 2 a enregistré hier son meilleur lancement pour une série française un lundi soir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, France, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "Undercover": camping, meurtres et ecstasy

    undercover mafia.jpgAprès Beau Séjour, enquête menée aux frontières du réel, la série Undercover propose une nouvelle incursion dans le Limbourg belge. Celui des verts pâturages, des caravanes kitsch et du trafic d'ecstasy. Celui des trafics minables, des plans foireux et des malfrats peu regardants, aussi.

    C'est dans ce petit coin de campagne au-dessus de tout soupçon que s'est installé le Hollandais Ferry Bouman, l'un des plus grands producteurs au monde de cette "drogue de la fête". L'homme y coule une vie en apparence paisible dans sa luxueuse villa de la frontière belgo-néerlandaise. Mais ce calme apparent va être compromis par l'arrivée de deux agents en mission secrète qui tentent d’infiltrer son territoire et son organisation. Leur objectif: mettre un terme à son activité et aux ravages causés par la drogue dans cette région transfrontalière.

    Présentée mardi à CanneSéries, Undercover est attendue début 2019 sur la VRT et ensuite sur Netflix.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "Killing Eve": Espionne Sandra Oh, lève-toi

    Killing Eve Sandra Oh.jpgDe Phoebe Waller-Bridge, on apprécie le sens aigu de l'observation, le soin apporté au réalisme et à l'humain. On se souvient aussi de l'étonnante autodérision de Fleabag, comédie décapante sur une jeune adulte tentant de ne pas se laisser gagner par la dépression. Elle y tenait le rôle principal tel un miroir tendu aux prestations qui l'ont fait remarquer dans le milieu du stand up.

    Avec Killing Eve, sa nouvelle série pour BBC America présentée en compétition au Festival CanneSéries cette semaine, la scénariste britannique démontre sa maestria une fois de plus mais dans le domaine du drama, cette fois.

    Epaulée par les comédiennes Jodie Comer (renversante dans la série Thirteen) et Sandra Oh, rendue mondialement célèbre par son rôle dans Grey's Anatomy, la créatrice dynamite le thriller d'espionnage et propose deux nouveaux personnages féminins hauts en couleur dont on regrette de ne pas pouvoir connaître d'emblée les futurs démêlés.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les millions tant convoités de la Casa de papel: suite et fin ?

    casa de papel masques.jpgLancée en décembre dernier sur Netflix pour 13 (premiers) épisodes, La Casa de Papel** revient pour un deuxième chapitre de 6 épisodes, ce vendredi dès 9 h. Un suspense savamment orchestré par Netflix, qui a gardé secret durant un peu plus de trois mois le dénouement de sa série la plus commentée de la fin 2017.

    Dans cette mini-série, on suit un groupe de huit braqueurs professionnels placés sous la direction d’un mystérieux Professeur, le cerveau du casse du siècle : 2,4 milliards d’euros. Pour réunir cette somme, il leur a “suffi” de s’introduire au cœur du bâtiment clé de l’économie espagnole: la Maison royale de la monnaie, surnommée la Casa de Papel.

    Sous couvert d’une prise d’otages, les braqueurs vont y imprimer leur “propre monnaie”: huit millions d’euros à l’heure. Le récit de ce compte à rebours doublé d’un huis clos tendu est retracé par Tokyo (Ursula Corbero, au centre de la photo), braqueuse de haut vol. La jeune femme a été recrutée comme ses sept partenaires par le Professeur (Alvaro Morte, photo ci-dessous) afin de faire partie de son équipe de pro où chacun remplit une tâche bien définie en fonction de sa spécialité...

    mise à jour (18.04): Netflix vient d'annoncer que la série connaîtra une "saison 3" en 2019. Les fans, forcément, exultent...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe, Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 3 commentaires 3 commentaires
  • Steven Bochco, créateur pour toujours à l'écoute des hommes en bleu: NYPD Blue tribute

    Steven Bochco.JPGEn hommage à Steven Bochco, showrunner iconique des années 80 et 90 dont on vient d'apprendre le décès à l'âge de 74 ans, nous publions l'évocation que nous avons réalisée de sa série la plus fameuse: NYPD Blue, au moment où elle tirait sa révérence, en 2005.

    Un univers où Bochco (à gauche sur la photo) n'avait pas peur d'évoquer l'alcoolisme de certains flics, la violence, le racisme et l'homophobie ordinaire...grâce à ses personnages iconiques: Andy Sipowicz (au centre de la photo) et Bobby Simone (Jimmy Smits, photo du milieu). Une série qui lui vaudra la bagatelle de 10 Emmy Awards et la reconnaissance unanime de la profession..

    Hill Street Blues, LA Law (La Loi de Los Angeles) et NYPD Blue, c'était lui. Un attachement aux hommes en bleu qui avait fait de Steven Bochco, LE spécialiste de la police et de la société américaine vue à travers le regard de ses hommes et femmes en bleu, durant plus de 20 ans. Un travail où Bochco et son partenaire David Milch se sont distingués par leur sens aigu de la narration, du réalisme et du drame qui a poussé les séries américaines vers la modernité. Ils y privilégiaient le destin d'une équipe à celui d'un héros solitaire et ont poussé l'intrigue sérielle vers un destin choral qui (a) fait sa grandeur et reste sa marque de fabrique aujourd'hui. Cet univers télévisuel, il le fréquentait depuis qu'il y avait fait ses premiers pas, en 1971, dans un épisode de Columbo (Murder by the book) réalisé par... Steven Spielberg.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Policier - Enquête, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Alexandra Ehle: Miss Julie et Docteur Scalpel

    alexandra ehle.jpgAlexandra Ehle (Julie Depardieu) a la réputation d'être la meilleure légiste de France. Une passionnée qui peine à se cantonner aux observations d'ordre médico-légal. Pour elle, chaque corps est une énigme, un puzzle qu'il s'agit de reconstituer au plus vite.

    Et, ce matin, elle est servie puisque la police ne lui a apporté qu'une main à analyser.
    Là où d'autres s'arrêteraient aux constatations d'usage (sexe, âge, morphologie, origine ethnique), Alexandra ne peut s'empêcher d'aller beaucoup plus loin, pressée de trouver les réponses que la police tarde à lui apporter. Ses relations avec le commandant Antoine Doisneau (Bernard Yerlès) sont donc souvent tendues car la jeune femme pulvérise allégrement les règles de droit élémentaires.

    "Cadavre exquis", pilote de série en 90 minutes qui ne dédaigne pas l'humour mais reste traditionnel dans ses développements, devrait permettre de juger du potentiel de cette fiction sympathique face aux téléspectateurs belges et français. Alexandra Ehle** est à voir ce dimanche à 21h sur La Une et mardi à 20h55 sur France 3.

    mise à jour (28/03): Pari réussi pour Alexandra Ehle avec 4,2 millions de curieux (17,7 % PDM) sur France 3, hier soir, et 261.056 (17,5% PDM) sur La Une, dimanche, elle est assurée de devenir une série.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • False Flag: citoyens anonymes ou espions surentraînés ?

    false flag.jpgL'information est relayée par tous les médias. «L'enlèvement du général Farhad Suleimani, ministre de la Défense iranien, il y a deux semaines à Moscou, a été orchestré par une équipe de professionnels bien entraînés.»
    La télévision russe pointe d'ailleurs sans hésiter la responsabilité du Mossad israélien, images de caméras de surveillance à l'appui.
    Immédiatement, la tension internationale monte d'un cran car les pays arabes emboîtent très rapidement le pas aux Russes. Mis sous pression à leur tour, Mossad (Services secrets) et Shin Beth (Sécurité intérieure) mènent l'enquête en parallèle, mais la méfiance est de mise entre les inspecteurs et les agents des deux entités. Les documents d'identité de cinq citoyens israéliens ont été retrouvés sur les lieux. Citoyens anonymes ou espions surentraînés ? Chacun va devoir prouver sa bonne foi.

    False Flag*** thriller israélien de haut vol est (enfin) à voir ce vendredi dès 20h30 sur Be Séries

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Happy Valley: le charme brut de la campagne anglaise

    Happy Valley nuit.jpgAu début, on sourit, séduit par le pragmatisme et le franc parler du sergent Catherine Cawood (magistrale Sarah Lancashire, photo) intervenant avec bon sens et détermination sur tous les fronts.
    A 47 ans, elle est divorcée, débordée, mais solidement campée sur ses deux pieds. Depuis la mort de sa fille Becky, elle vit avec sa sœur Clare (Siobhan Finneran), ancienne toxicomane; elle élève aussi son petit-fils, Ryan. Catherine a un deuxième enfant, Daniel qui ne lui parle plus depuis des années. Ces vérités sans gloire, elle ne s'embarrasse pas pour les avouer.

    Mais cette mère courage, ce "colosse" maternel, a aussi des pieds d'argile. Lorsqu'elle apprend que Tommy Lee Royce (James Norton), le jeune homme responsable de la mort de sa fille, vient de sortir de prison, Catherine est à nouveau rongée par son unique obsession: rendre justice à sa fille.

    Happy Valley*** série à découvrir sur France 3 jeudi 15 dès 20h55 consacre le génie du duo féminin Sarah Lancashire - Sally Wainwright et l'ultra-humaine attitude des héro(ïne)s britanniques, soit deux bonnes raison de la (re)mettre en pleine lumière aujourd'hui.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Seven seconds: tensions raciales et vies morcelées

    seven seconds affiche.jpgIl a suffi de quelques secondes d'inattention pour que l'inspecteur Peter Jablonski (Beau Knapp) heurte un vélo "sorti de nulle part".
    En découvrant que la victime est un adolescent noir, ses collègues choisissent de faire disparaître les preuves et l'envoient rejoindre sa femme, en route pour l'hôpital.

    Dans le secteur sud du New Jersey, les relations entre la police et la population sont loin d'être apaisées et cette affaire pourrait à nouveau "tout embraser". L'inspecteur DiAngelo (David Lyons) choisit donc d'enterrer la vérité et de faire barrage, de faire bloc "face à l'ennemi", entraînant ses hommes à sa suite.

    Dans cette équipe, la solidarité est un devoir sacré et le groupe, qui a défini son propre code moral, n'est pas tendre avec ceux qui veulent y déroger. On pense à The Shield, forcément même si les données du théorème sont un peu différentes. Déclinée en 10 épisodes, Seven seconds*** est dispo sur Netflix depuis vendredi.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 2 commentaires 2 commentaires
  • Counterpart: les deux faces d'un même monde

    Counterpart affiche.jpgAvec sa cravate et son costume gris, Howard Silk (J. K. Simmons) ressemble à n'importe quel autre employé de cette agence d'espionnage de l'Onu, basée à Berlin, répétant inlassablement les mêmes protocoles de vérification anonyme et obscur. Pourtant, un jour, la machine bureaucratique, si bien huilée, se grippe et le voilà propulsé dans un univers dont il n'avait même pas soupçonné l'existence.

    Imaginée par Justin Marks, c'est une histoire aux potentialités dédoublées, voire décuplées dans laquelle nous entraîne la série Counterpart***. Une histoire d'univers parallèles qui pose des questions vertigineuses, et pas seulement celle des êtres aux destins dissociés, vivant de part et d'autre de la frontière entre les deux mondes. Se pose aussi la question de l'impact de ces réalités parallèles si elles venaient à se "croiser". Comme ce fut le cas, ce matin-là, pour Howard Silk, simple pion pris dans les rouages du système, se retrouvant soudain face à face avec son «Autre».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Issaka Sawadogo, totalement séduit par la Guyane et la série "Maroni"

    Maroni Koda.jpgIls étaient près d'un milion (945 000 Français très précisément) à embarquer pour la Guyane hier soir sur les traces de Maroni, les fantômes du fleuve, sur Arte. Un voyage qui a laissé des souvenirs indélébiles à l'un de ses principaux acteurs: Issaka Sawadogo.

    La carrure imposante et le teint d'ébène d'Issaka Sawadogo lui assignent souvent des rôles de types peu amènes, patibulaires. C'était le cas dans Guyane la série de Canal+ où il campait Louis, bras droit d’un chercheur d’or. Un barbouze à qui personne ou presque ne parvient à décrocher un sourire. Dans Maroni, les fantômes du fleuve, série présentée au Festival de la fiction TV de La Rochelle, diffusée ce jeudi sur Arte, il est le commissaire Koda, homme fort et flic intraitable tentant de garder son jeune collègue Dialo loin des abysses où l’entraîne son enquête.

    Pour les besoins de ces deux rôles, le Burkinabé a passé neuf mois sur place (6 pour la série Guyane et 3 pour la série Maroni). Un expérience qui ne lui laisse que des bon souvenirs. Entretien 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "Crimes parfaits" organise un face à face entre Larosière et Laurence

    larosière - laurence.jpgLa collection Crimes parfaits** offre un joli cadeau à son cercle de fidèles, qui sont peut-être aussi des fans des Petits meurtres d’Agatha Christie.

    L’épisode de ce jeudi organise la confrontation entre deux figures emblématiques de la série: Antoine Duléry (à gauche), qui fut le commissaire Larosière lors de la première saison, et Samuel Labarthe (à droite) qui endosse toujours le rôle du très élégant commissaire Swan Laurence, dans la version ancrée dans les années 50. Un face à face que l'on pourra suivre ce jeudi dès 20h30 sur La Une mais aussi mardi 30/01 à 20h55 sur France 3.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire
  • "Mosaic": l'enquête "façon puzzle" de Steven Soderbergh

    Mosaic duo.jpgOlivia Lake, auteure à succès de livres pour enfants, est tuée au cours du réveillon du Nouvel an dans son chalet perdu sous la neige, au fin fond de l'Utah. Femme très entourée et célébrée professionnellement, Olivia (Sharon Stone) souffre d'une grande solitude sur le plan personnel. Récemment, un homme avait fait son entrée dans sa vie et semblait la combler. Pourtant, en raison de ses antécédents douteux, les soupçons vont très vite se porter sur l'homme d'affaires Eric Neill... à tort ? L'homme était-il vraiment le seul à s'être brouillé avec Olivia Lake ?

    En six épisodes, construits en partie en flash-back, Mosaic** retrace l'enquête menée, notamment, par la police locale afin de découvrir l'identité de l'assassin d'Olivia. Avec cette nouvelle série, Steven Soderbergh invente la réalité fragmentée avec son intrigue également déclinée via une application pour smartphone et tablette. A voir ce jeudi sur Be1, à 21h

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Fauda": Israël et les combattants de l'ombre

    Fauda.jpgSonder la plaie encore béante. C’est la particularité des séries israéliennes qui ont assis leur réputation bien au-delà de leurs frontières.
    Depuis le succès international de la série Homeland librement inspirée de l’israélienne Hatufim – qui explorait la problématique viscérale des otages israéliens –, la force et la créativité de la terre promise ne sont plus à démontrer.

    Petit pays mais grandes et belles promesses – en termes d’audiovisuel s’entend. Une terre sur laquelle les créateurs n’ont pas peur d’aborder les questions qui fâchent: kidnappings, tortures, menaces terroristes et infiltrations… Toutes ces tensions qui rythment le quotidien d’un territoire sous surveillance.

    L’un des plus gros succès télévisés de ces dernières années est la série Fauda*** (“chaos” en arabe) qui met en scène les soldats de l’ombre du conflit israélo-palestinien. Ne faisant l’impasse ni sur les dilemmes ni sur les erreurs de jugement, elle retrace la lutte à mort que se livrent, au quotidien, des agents antiterroristes israéliens et un chef militaire du Hamas.
    Une intrigue dont la saison 2 est présentée ce soir en ouverture du Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) de Biarritz.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • "Maroni, les fantômes du fleuve" explore la part de ténèbres de la Guyane

    13_41_07_235351363_Maronilesfantomesdufleuve1-4.jpgQuelques mois à peine après la série Guyane de Canal+, ce vaste territoire d’Outre-Mer est à nouveau le cadre d’une série française mettant en avant ses paysages sublimes, ses frontières invisibles, son atmosphère moite et inquiétante à travers une enquête violente, sombre et hallucinée.

    Arte propose jeudi dès 20h55 un polar initiatique qui flirte avec les frontières du fantastique : "Maroni, les fantômes du fleuve". Soit 4 épisodes diffusés à la suite, portés par la réalisation impressionniste d’Olivier Abbou sur un scénario d’Aurélien Molas.

    La mini-série Maroni, les fantômes du fleuve** se concentre sur la part la plus secrète mais aussi la plus fantasmée de la société guyanaise : ses trafics en tous genres (animaux, minerais, êtres humains), ses bas-fonds et l’influence du vaudou.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Démarrage difficile pour la série belge "eLegal"

    eLegal barreau.jpgDifficile démarrage pour eLegal, la nouvelle série belge de la RTBF.

    Avec 251.537 téléspecateurs, elle a attiré 100 000 personnes de moins qu'Unité 42, au départ. La RTBF se félicite pourtant d'un "résultat en hausse de 3,9 points sur la case du samedi soir (depuis septembre)" et souligne la "stabilité de la courbe d'audience" au fil des deux épisodes. Ajoutant que "4044 visiteurs uniques ont visionné les deux épisodes sur la plateforme Auvio".

    Si l'on sait que la case du samedi soir est effectivement moins porteuse que celle du dimanche en raison de la concurrence féroce de TF1, le pire est à craindre pour les semaines à venir lorsque la saison 7 de The Voice France sera lancée. Soit à partir du 27 janvier. D'autant que la série eLegal a reçu des critiques pour le moins mitigées dans la presse, soulignant les nouveaux standards imposés par des séries come La Trêve et Ennemi Public...
    Ce qui ne veut pas dire qu'eLegal ne parviendra pas à stabiliser une partie de son public (plus âgé ?) peu intéressé par le divertissement français. Explications.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Policier - Enquête 3 commentaires 3 commentaires