Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Psychologies - Moeurs

  • Justin Prentice: "Il est temps de détruire les dynasties des Bryce ou Harvey Weinstein"

    IMG_2178.JPGSouriant, affable et élégant, l'acteur Justin Prentice n'a rien à voir avec le personnage de beauf, violent, misogyne et arriéré qu'il incarne dans 13 Reasons why.
    Invité du Festival de télévision de Monte-Carlo, l'acteur évoque les répercussions occasionnées par le succès de la série sur Netflix et par son rôle très inconfortable de "salaud".

    Originaire de Nashville dans le Tennesse, le comédien aurait pu rêver à une carrière de musicien country mais malgré son goût pour le violon, le piano et la guitare, c'est l'amour du jeu qui l'a saisi dès sa toute première pièce de théâtre. Un choix auquel sa famille, "composée d'hommes d'affaires et de pharmaciens", ne s'attendait pas. Mais ses parents ont beaucoup soutenu son choix "même si le terrain n'était pas spécialement préparé pour la comédie."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Festivals, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Commissaire Bancroft: sage duel de femmes en bleu

    Bancroft trio.jpgA sa demande, la jeune Katherine Stevens (Faye Marsay, à gauche sur la photo) se voit enfin confier une mission importante: la réouverture de quelques affaires non élucidées. Par hasard, l’une d’entre elles, intervenue dans les années 90, est la toute première affaire criminelle à laquelle a été confrontée sa supérieure hiérarchique, la très respectée commissaire Elizabeth Bancroft**. (au centre, sur la photo) En creusant le dossier, Stevens remarque très vite qu’il a été bâclé et que Bancroft connaissait bien mieux la victime qu’elle ne l’avait admis jusqu’ici.

    Une découverte qui va mettre la jeune recrue en porte-à-faux vis-à-vis de ces collègues alors même que l’équipe de Bancroft planche sur une affaire potentiellement très délicate: faire tomber Athif, le chef du gang Kamara qui a placé la ville sous sa coupe.

    Une série à découvrir ce samedi sur La Une, dès 21h05.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Huit heures ne font pas un jour": amour, schnaps et luttes ouvrières

    huit heures bureau.jpgGrand cinéaste des luttes ouvrières et des questions de domination sociale, Rainer Werner Fassbinder a aussi travaillé pour le petit écran; l’éducation et le divertissement des masses populaires ne pouvant le laisser indifférent. Ainsi sont nées "Le monde sur le fil" ou "Berlin Alexanderplatz", séries diffusées respectivement en 1973 et 1980.

    Grâce au travail de restauration effectué par Carlotta Films, la série Huit heures ne font pas un jour*** sort opportunément de l’oubli dans lequel elle était tombée. Commandée par la chaîne régionale WDR, elle prend la forme d’une saga familiale, genre déjà très en vogue à l’époque, mais s’ancre dans l’Allemagne industrieuse des années 70, sujet forcément majeur aux yeux de Fassbinder. Mais qui semblera plus incongru ou subversif aux yeux de ses détracteurs.

    En cinq épisodes, Rainer Fassbinder imagine une saga familiale positive, ancrée dans les luttes sociales.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe, Histoire, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Irresponsable: Julien le Bienheureux

    Irresponsable.jpgJuste au moment où on se disait que la série humoristique est vraiment un art difficile à maîtriser, la saison 2 d'Irresponsable** fait irruption et emporte presque tout sur son passage.

    Créée et écrite par Frédéric Rosset, épaulé par sa sœur Camille, cette série est son tout premier projet imaginé lorsqu'il était encore étudiant à la Fémis. Preuve de la vitalité de la filière "séries" de cette école jadis vouée uniquement au cinéma. Et de la créativité sérielle qui gagne sans cesse de nouveaux talents, notamment en France.

    Dans Irresponsable, on suit Julien Chandelier, 32 ans, fiston “à sa môman”, ado attardé et menteur impénitent, sorte de Tanguy grandguignolesque pas fiable pour un sou, véritable catastrophe sur pattes. Dans la saison 1, il découvrait à sa plus grande surprise qu'il était père d'un ado de 16 ans prénommé Jacques, fils de son premier amour, Marie (Marie Kauffmann). Passés les premiers moments de panique, Julien décidait d'intégrer Jacques dans sa vie toujours "en voie de construction" et acceptait même de prendre un nouvel emploi. Un poste de pion à mi-temps obtenu par chantage...

    Les 10 épisodes de la saison 2 sont disponibles sur Be à la demande.

    (mise à jour 06/06) La série a reçu 3 prix hier soir à Paris de l'Association des critiques de séries (ACS): meilleure série, meilleur acteur et meilleur scénario...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Anne Charrier, actrice frondeuse et femme de combat

    Maman a tort.jpgLa mini-série Maman a tort** a visiblement séduit le public : 4,4 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous mercredi soir sur France 2, soit 18,4 % du public ce qui a permis à la chaîne de devancer TF1 et sa série Grey's Anatomy. Belle revanche pour la fiction française et bel augure pour l'auteur Michel Bussi dont deux autres romans vont être prochainement adaptés sur le petit écran : M6 prépare Un avion sans elle et TF1 Le Temps est assassin.

    Le premier secret de cette réussite réside sans doute dans le choix de ses interprètes, à commencer par la discrète Anne Charrier.
    La première grâce de la comédienne est de se fondre si bien dans ses personnages qu'elle parvient presque à se faire oublier. Heureusement pour elle, certaines de ses prestations ont marqué durablement les esprits et sa légendaire discrétion semble devoir bientôt tomber dans l'oubli. En témoignent les deux prix d'interprétation qu'elle a glanés en festival cette année.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Souviens-toi": enquête au cœur du cerveau d'un enfant

    Souviens-toi dessin.jpg"Dans Souviens-toi, je joue le rôle d'une pédo-psychiatre qui accompagne une fillette, Madeleine, devenue muette à la suite d'un important traumatisme: toute sa famille a été assassinée devant elle. Or cette praticienne a elle-même vécu un traumatisme majeur. J'ai beaucoup aimé cette partie de l'intrigue qui parle des nœuds familiaux et est enracinée dans l'humain. C'était une belle écriture, assez profonde" a expliqué Marie Gillain lors de sa rencontre avec la presse lors du Festival de Monte-Carlo.

    Sous des dehors faussement classiques, cette "série policière développe une part plus intimiste autour des relations humaines et des traumas" souligne la comédienne.

    Dans Souviens-toi** Marie Gillain soigne une fillette devenue amnésique suite à un drame. Un thriller psychologique en six épisodes à suivre ce jeudi sur La Une, à 20 h 55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Donald Glover propage son flow de "This is America" à "Atlanta"

    Atlanta duo.jpgRappeur, scénariste, acteur : c'est le tiercé gagnant de Donald Glover, alias Childish Gambino lorsqu'il tient le micro.
    Son dernier clip "This is America" a franchi le cap des 100 millions de vues en une semaine à peine et a permis à l’Américain d’accéder au club très restreint des artistes à avoir réussi une telle prouesse. Club où il rejoint Adele, Taylor Swift, Miley Cyrus et Psy.

    Son autre actualité de la semaine s'inscrit sur grand écran. L'artiste est à l'affiche du nouveau "Star Wars" qui sort ce mercredi, il y campe Lando Calrissian, meilleur ami/ennemi d’Han Solo. L'occasion de sortir définitivement de son (relatif) anonymat. Soit deux bonnes raisons de se (re)pencher sur Atlanta***, sa série en tous points originale.

    «Comment s'en sortir lorsqu'on est un jeune Noir sans ressources dans le sud des Etats-Unis ?» est la question centrale posée par cette série, au sous-texte politique mordant, dont les deux saisons (21 épisodes) ont été produites par la chaîne FX.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Michael C. Hall : “Après Dexter, je suis heureux de jouer un type normal”

    Safe série.jpg"Après avoir joué tant de personnages bizarres et de relations compliquées, j'étais tout simplement heureux de camper un type normal (Tom) auquel des choses vraiment étranges arrivent plutôt qu'un type totalement bizarre (Dexter) qui tente de se fondre dans la masse des gens normaux, je pense. Et puis, j'étais assez excité de voir où tout cela allait nous mener."

    Face à la proposition de l'écrivain Harlan Coben de porter sa deuxième série originale Safe**, Michael C. Hall, star de Dexter et de Six feet under, n'a pas hésité. L'histoire suit quatre familles vivant dans un lotissement fermé, un quartier résidentiel sécurisé, d'où deux adolescents disparaissent. L'une des deux est la fille de Tom qui décide de mener lui-même l'enquête.

    "Ce qui était drôle dans Dexter, c'était de jouer quelqu'un qui est vraiment dans le contrôle de son monde et de son univers et puis, peu à peu, les choses dérapent et se délitent. Tandis que Tom se bat dès le départ parce que la disparition de sa fille a fait vaciller son monde."

    La série, déclinée en huit épisodes, est à découvrir sur Netflix à l'international.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • 13 Reasons Why: la saison 2 rendra-t-elle justice à Hannah  ?

    13 reasons duo.jpgLa saison 2 de 13 Reasons Why** s’ouvre sur le procès que les parents d’Hannah Baker (Katherine Langford en photo avec Dylan Minette) intentent à l’administration scolaire qui n’a rien fait alors qu’elle savait que l'adolescente était harcelée. Chacun à leur tour, 13 des anciens camarades de la jeune fille sont appelés à la barre en tant que témoins cités par la défense ou l’accusation.

    Par ce biais, il ne s’agit pas seulement de retracer ce qui s’est passé au Liberty College – et qui a poussé Hannah au suicide – mais bien de voir l’impact que ce drame a eu et continue à avoir sur les élèves concernés. “Prendre en compte et objectiver le ressenti des victimes” est justement le premier conseil donné par les psychologues en cas de harcèlement dans le cadre scolaire. Surtout lorsqu’il s’agit de gérer un processus de deuil.

    Groupes de parole, confidences, regrets et doutes, rôles des parents et des éducateurs sont donc au cœur de cette nouvelle salve de 13 épisodes, disponibles dès ce vendredi sur Netflix.

    mise à jour (18/05): Netflix a annoncé vendredi par voie de communiqué qu'elle annulait la soirée de lancement de 13 Reasons Why saison 2, à la suite de la fusillade ayant entraîné la mort de 10 personnes dans un lycée du Texas. Une nouvelle histoire de harcèlement scolaire qui se termine dans un bain de sang.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Unforgotten: déterrer les fantômes du passé

    Unforgotten S2.jpgUn corps abandonné au fond d’une valise étanche, découverte lors du dragage d’une rivière. Ainsi commence la nouvelle enquête de l’inspectrice en chef Cassie Stuart (formidable Nicola Walker vue aussi dans la série River et plus récemment dans The Split) et de son adjoint Sunil Khan (Sanjeev Bhaskar).

    Une affaire d’autant plus complexe que les faits pourraient remonter à plus de trente ans. Mais ce type d’énigme et de défi ne fait pas peur au duo d’enquêteurs spécialisés dans les crimes presque oubliés.

    En six épisodes, le tandem, épaulé par une équipe d’enquêteurs chevronnés, va tenter de démêler le réseau inextricable de relations souterraines que cette affaire va mettre au jour. L’intrigue gagne en épaisseur à chaque épisode en raison de tout ce que les personnes liées de près ou de loin à cette disparition ont préféré oublier…

    France 3 diffuse enfin la saison 2 de l'intrigue policière britannique Unforgotten** ce jeudi dès 20h55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les 7 vérités: enlèvement et faux-semblants

    seven types of ambiguity 3.jpgAvec Seven types of ambiguity** (les 7 vérités), le créateur australien Tony Ayres s'offre une variation originale sur une thématique hyper balisée : celle de la disparition d'un enfant. Car ce n'est pas l'enquête policière qui occupe le coeur de la série mais bien la façon dont l'événement est vécu par six personnes proches de l'enfant enlevé. Chacun réagit en fonction de son histoire personnelle, de ses failles et de ses doutes.

    En découvrant cette riche plongée dans la psyché de six adultes aux vies très éloignées les unes des autres, on pense forcément à In treatment (En analyse) et à The Affair d'Hagai Levi, mais Tony Ayres avait déjà exploré ce type de narration dans sa précédente et percutante série The Slap (La gifle) également proposée sur Arte. Les six épisodes sont à suivre jeudi et vendredi à 20h55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Fiertés: quand la vie amoureuse est un champ de batailles

    fiertés.jpgLorsque Charles (Frédéric Pierrot) découvre que son fils Victor (Benjamin Voisin, à gauche sur la photo) aime un autre ouvrier, il décide de le virer de son chantier prétextant que Selim a une "mauvaise influence" sur son fils. Mais Victor ne se résigne pas et entend explorer ses préférences sans pour autant endosser le statut de porte-drapeau assumé par d'autres. "Ça ne sert à rien d'aller contre la connerie du plus grand nombre. Je ne ressens pas le besoin de porter des banderoles face au monde entier. Ma vie est compliquée et je ne suis pas un héros" assène-t-il à Serge (Stanislas Nordey) qui l'a séduit.

    Si la série Fiertés** retrace les grandes étapes de la reconnaissance des droits LGBTI en France, elle s'attache avant tout au parcours personnel et intime de Victor (campé par Samuel Theis à l'âge adulte), à trois périodes cruciales de sa vie. Adolescence (17), âge adulte (35) et «milieu de vie» (49 ans), autant d'étapes sujettes aux doutes, aux passions et à la remise en question.

    Une mini-série à voir ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Jenifer et "Sébastien" doublement "Traqués" (par TF1)

    Traqués début.jpgAlors qu'ils s'apprêtent à partir en vacances, un homme et son fils sont pris dans une fusillade.
    Afin de le mettre à l'abri, son père pousse le jeune Léo à se cacher dans le coffre d'une voiture restée ouverte.
    C'est ainsi que Sarah (Jenifer), ignorant tout de ce qui vient de se passer, découvre le gamin caché dans sa voiture.
    Une triple tuile pour la jeune femme qui déteste la police, les embrouilles et les enfants.
    Réalisant que le gamin est vraiment en danger, la jeune femme ne peut cependant se résoudre à l'abandonner et décide de le conduire en sécurité.

    Jenifer Bartoli apporte crédibilité, humanité et densité au personnage de Sarah Munoz, jeune femme au passé trouble qui a déjà eu maille à partir avec la police. En résulte une belle alchimie avec son partenaire le jeune Félix Bossuet (Léo) au fil de ce thriller qui adopte d'abord la trame d'un road-movie.
    Traqués** une mini-série à suivre en avant-première ce dimanche à 20h55 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Westworld saison 2: la revanche des machines

    Westworld 2.jpgL'heure de l'affrontement a sonné.
    Contaminés par un virus joliment baptisé «les rêveries», certains robots du parc d'attraction placé au coeur de l'histoire de Westworld*** ont aperçu des éclats de leur passé, développé une mémoire et se sont humanisés.
    Quelle nature profonde va ressurgir une fois la machine libérée ? interrogeait la 1e saison de la série imaginée par Jonathan Nolan et Lisa Joy. Les robots peuvent-ils se reprogrammer et se retourner contre leur créateur ?
    La fin de saison apportait une réponse cinglante à cette interrogation avec le début de l'insurrection tant redoutée. La saison 2 s'annonce donc plus sombre, plus violente et plus rythmée, tout en laissant toujours entrevoir des changements psychologiques et des réflexions existentielles chez tous les protagonistes, humains ou humanoïdes. Interrogations sur le sens de la souffrance, sur le rôle et l'importance de la mémoire et des sentiments, sur les limites de l'humanité aussi.

    Le voyage démarre dans la nuit de dimanche à lundi (3h du matin, exactement) sur HBO et Be TV pour les oiseaux de nuit, ou ce lundi 23/04 à 21h pour tous les autres. Au vu des premiers épisodes, la saison 2 s'annonce décisive...

    mise à jour (01/05): HBO vient d'annoncer qu'elle a renouvelé Westworld pour une saison 3

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Killing Eve": Espionne Sandra Oh, lève-toi

    Killing Eve Sandra Oh.jpgDe Phoebe Waller-Bridge, on apprécie le sens aigu de l'observation, le soin apporté au réalisme et à l'humain. On se souvient aussi de l'étonnante autodérision de Fleabag, comédie décapante sur une jeune adulte tentant de ne pas se laisser gagner par la dépression. Elle y tenait le rôle principal tel un miroir tendu aux prestations qui l'ont fait remarquer dans le milieu du stand up.

    Avec Killing Eve, sa nouvelle série pour BBC America présentée en compétition au Festival CanneSéries cette semaine, la scénariste britannique démontre sa maestria une fois de plus mais dans le domaine du drama, cette fois.

    Epaulée par les comédiennes Jodie Comer (renversante dans la série Thirteen) et Sandra Oh, rendue mondialement célèbre par son rôle dans Grey's Anatomy, la créatrice dynamite le thriller d'espionnage et propose deux nouveaux personnages féminins hauts en couleur dont on regrette de ne pas pouvoir connaître d'emblée les futurs démêlés.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les millions tant convoités de la Casa de papel: suite et fin ?

    casa de papel masques.jpgLancée en décembre dernier sur Netflix pour 13 (premiers) épisodes, La Casa de Papel** revient pour un deuxième chapitre de 6 épisodes, ce vendredi dès 9 h. Un suspense savamment orchestré par Netflix, qui a gardé secret durant un peu plus de trois mois le dénouement de sa série la plus commentée de la fin 2017.

    Dans cette mini-série, on suit un groupe de huit braqueurs professionnels placés sous la direction d’un mystérieux Professeur, le cerveau du casse du siècle : 2,4 milliards d’euros. Pour réunir cette somme, il leur a “suffi” de s’introduire au cœur du bâtiment clé de l’économie espagnole: la Maison royale de la monnaie, surnommée la Casa de Papel.

    Sous couvert d’une prise d’otages, les braqueurs vont y imprimer leur “propre monnaie”: huit millions d’euros à l’heure. Le récit de ce compte à rebours doublé d’un huis clos tendu est retracé par Tokyo (Ursula Corbero, au centre de la photo), braqueuse de haut vol. La jeune femme a été recrutée comme ses sept partenaires par le Professeur (Alvaro Morte, photo ci-dessous) afin de faire partie de son équipe de pro où chacun remplit une tâche bien définie en fonction de sa spécialité...

    mise à jour (18.04): Netflix vient d'annoncer que la série connaîtra une "saison 3" en 2019. Les fans, forcément, exultent...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe, Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 3 commentaires 3 commentaires