Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

International

  • Top of the Lake saison 2: mères esseulées, femmes entre elles

    Top of the lake police.jpgUne valise est retrouvée sur la plage. D’un de ses coins fissurés s’échappe la longue chevelure noire d’une jeune femme asiatique échappée d’une maison close toute proche.
    Fraîchement revenue en Australie après une déception sentimentale de taille, la détective Robin Griffin (Elisabeth Moss, photo) se rue sur cette nouvelle enquête. Le sort de cette China Girl** devient sa nouvelle obsession, sa raison de se lever chaque matin.

    Forcée à travailler en duo avec une jeune recrue inexpérimentée (Gwendoline Christie, à droite sur la photo), Robin manifeste son agacement vis-à-vis de cette partenaire qu’elle juge trop émotive et maladroite. La série tente d’ailleurs d’introduire une touche d’humour avec ce personnage de flic fragile, bien loin de celui de Brienne de Torth dans Game of Thrones. Mais il faut de la patience avant que la recette ne prenne.

    Hantée par le viol qu’elle a subi lorsqu’elle avait 16 ans, Robin l’est aussi par l’idée de retrouver sa fille, adoptée par un couple d’Australiens hors normes. Pour Julia (Nicole Kidman, bluffante), la mère adoptive de Mary, le moment est d’autant plus malvenu que l’adolescente est en pleine crise et refuse désormais de lui adresser la parole.

    "China Girl", la saison 2 de Top of the lake** débute ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Issaka Sawadogo: acteur et passeur de culture d'Oslo à Ouagadougou

    Issaka Sawadogo.jpgMembre du jury longs métrages au Fiff (Festival international du film francophone de Namur), qui ouvre ses portes ce vendredi, Issaka Sawadogo navigue entre théâtre, cinéma et séries. En deux années, l’acteur est aussi passé du pays le plus riche – la Norvège où il a résidé durant 22 ans –  à l’un des plus pauvres au monde, le Burkina Faso. Un retour aux sources qui le voit multiplier les projets au service de la culture sur la terre de ses ancêtres.

    L’homme est taillé dans un tronc. Du bois d’ébène, bien sûr. Sa carrure et sa haute stature lui assignent des rôles de types peu amènes, souvent patibulaires. Dans Guyane, la série de Canal+ (à revoir dès le 2/10 sur Be TV), il est Louis, bras droit d’un chercheur d’or. Un barbouze à qui personne ou presque ne parvient à décrocher un sourire. Dans Maroni, série présentée au Festival de la fiction TV de La Rochelle, à découvrir en 2018 sur Arte, il est le commissaire Koda, homme fort et flic intraitable tentant de garder son collègue loin des abysses où l’entraîne son enquête.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Rendez-vous pour dix jours de "Série Series" en 2018 à Ouagadougou

    Série Series 2017.jpgCe vendredi soir s'est achevé à Fontainebleau la 6e édition du Festival Série Series, une édition qui a su créer la surprise, notamment grâce aux annonces qui y ont été faites. L'une d'elles concerne une extension un peu inattendue du Festival qui va s'exporter l'an prochain au Burkina Faso pour créer des liens entre créateurs africains et européens.

    On le sait, l'Afrique est un continent riche en récits et qui a développé depuis de nombreuses années l'art des séries. C'est particulièrement vrai en Afrique de l'Ouest où la créativité de la Côte d'Ivoire, du Mali et du Burkina Faso dépassent largement leurs frontières – comme on peut s'en rendre compte notamment via TV5 Monde -, attirant les regards du sous-continent où brillent aussi les séries sud-américaines et les soaps brésiliens.

    Malgré sa richesse dans le domaine, le continent africain n'avait, jusqu'ici, jamais accueilli de festival de séries. Grâce au partenariat noué avec Fontainebleau, cet oubli sera bientôt réparé...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Festivals, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • "The Code" : retour au paradis des hackers

    The Code S2.jpgL’affaire démarre en pleine forêt de Papouasie Nouvelle Guinée occidentale. Une fusillade a lieu qui décime un groupe de “surfeurs”. Le projet d’extension minière tout proche, porté par le gouvernement australien, serait-il lié à ce qui ressemble à un règlement de comptes ?

    La saison 2 de The Code** s’ouvre aussi sur l’enterrement de la mère de Jesse Banks (le bluffant Ashley Zukerman, à gauche sur la photo), surdoué en informatique au profil d’autiste, et de son frère Ned (Dan Spielman), journaliste et lanceur d’alerte. Déjà éprouvés et déstabilisés par ce décès, les deux frères sont contactés par les services secrets australiens qui leur proposent un marché non négociable: les aider à coincer Jan Roth, un des capitaines du dark net (Anthony LaPaglia, à droite sur la photo).

    S'engagent alors un jeu d'échecs et un affrontement d'autant plus intéressants à observer qu'à la rentrée, la RTBF proposera deux séries 100% belges abordant le thème de la cybercriminalité: e-Legal et Unité 42.

    L'enquête se poursuit, avec un tout nouvel enjeu, ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Après la politique (Borgen), Adam Price explore les mystérieuses voies de la foi

    ride upon the storm.jpgFrédéric Lavigne, le directeur artistique du Forum des Images, l'avait annoncé : cette saison 8 du Festival Séries Mania s'inscrirait notamment sous le signe de la spiritualité, un thème largement exploré dans les séries.
    Pas seulement avec la saison 3 de The Leftovers proposée lors de la soirée d'ouverture ou avec la nouvelle série de Jimmy McGovern Broken – dont nous parlerons -, mais aussi avec un retour très attendu : celui du scénariste Adam Price, le créateur de l'excellente série Borgen.

    Son nouveau projet, coproduit par Arte et la chaîne danoise DR, a attiré la grande foule mercredi soir à Paris. Il faut dire que par sa qualité d'écriture et d'interprétation, la série politique danoise s'est constitué un large public de fans à travers le monde. Des amateurs d'histoires bien contées et bien campées qui ne voulaient pour rien au monde rater son passage en France. Généreux et passionné, le scénariste a répondu aux questions du public lors de sa masterclass mais aussi à l'issue de la projection de Ride upon the storm, sa nouvelle série actuellement en compétition à Paris.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, International, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Au Fipa 2017, l'insoutenable espoir de la jeunesse

    NW Fipa.jpgL'espoir en un avenir meilleur est une question qui obsède nombre de jeunes peinant à construire leur vie d'adultes. C'est même le premier lien qui relie deux des fictions primées à Biarritz cette année.

    Pour Nathalie, Leah ou Félix (NW) filmés par Saul Dibb et pour Manon 20 ans, muse de Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez, il y a cette difficulté à trouver sa place dans la société et à savoir ce que l'on souhaite vraiment. Un mal-être et un questionnement que les Britanniques abordent frontalement même s'ils ne sont plus les seuls à présent.
    Leur particularité est de ne pas hésiter à lier cette réflexion aux conditions de vie dégradées dans certains quartiers précarisés. Produite par BBC2, «NW» fiction sans concession portée par deux actrices formidables (photo) est adaptée du roman «Passage du Nord-Ouest» de la romancière britannique Zadie Smith, éditée par Gallimard. Reste à espérer qu'une chaîne décide de l'acheter. Pour "Manon 20 ans", en revanche, le rendez-vous est déjà pris sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, GB, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Arte s'affirme en mode explorateur

    manon 20 ans.jpgDans un univers largement dominé par les séries policières, Arte cultive sa différence : "diversité de tons et progression hors des codes, en misant avant tout sur les enjeux humains ". Des choix qui s’imposent tant dans ses productions propres que dans ses achats ou ses coproductions de séries, comme l’a rappelé Olivier Wotling, son directeur de la fiction lors du récent Festival de La Rochelle.

    Depuis sa création, la chaîne culturelle est celle qui, avec Canal+, pousse le plus la création française à se dépasser. 3 x Manon, Ainsi soient-ils, P’tit QuinquinTrepalium : ancrées dans le futur ou dans notre quotidien, ces fictions  soignent leur narration et placent l'homme au centre de leurs préoccupations.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, France, International, Scandinavie 0 commentaire 0 commentaire
  • Sept séries à guetter pour prolonger Séries Mania

    the kettering incident.jpgOutre La Trêve (meilleure série francophone, diffusée à la rentrée sur France 2, la TSR et la VRT) et Ennemi public (meilleure interprétation masculine pour Angelo Bison) qui démarre ce dimanche sur La Une, de nombreux polars ou univers noirs ont imposé leur regard sur le monde durant le festival Séries Mania. Comme si l'esthétique nordique avait étendu son ombre créatrice sur une bonne partie du globe.

    Quelles séries sont déjà attendues sur nos écrans, quels récits aimerait-on voir s'imposer sur nos chaînes ? Après dix jours d'un marathon aussi intense qu'instructif, choisissons de « soigner le mal par le mal » en allongeant la liste de nos futures addictions. Car certaines séries programmées à Séries Mania s'inscrivent déjà sur la grille de départ.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Cleverman, Burkland: les mutants ont envahi Séries Mania

    cleverman.jpgPeur de l'inconnu, de la diversité, des migrants, des virus mutants : les zombies ou mutants, figures classiques de la littérature fantastique, envahissent le petit écran au service de causes multiples.

    Dans Cleverman, série australienne créée par Ryan Griffen, cet archétype se met au service de la communauté aborigène, longtemps malmenée sur le sol australien, et ailleurs. Comme la très belle série Redfern Now présentée en 2013 à Séries Mania, cette création est le fruit du travail du département "Fiction aborigène" d'ABC Australia. Un projet né à l'issue d'une gestation de 6 années.

    Dans la même veine, la web série belge Burkland imagine, quant à elle, une épidémie inquiétante se répandant au départ d'un petit village de la campagne wallonne entraînant des modifications génétiques irrémédiables et une décision de confinement.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Parfois, le diable s’habille en soutane: Devil's playground

    devil's playground 4.jpegCela aurait pu être Bruxelles, Paris, Londres ou Dublin mais l’affaire s’est déroulée à Sydney en 1988. Il faut bien parler d’affaire car si les noms et lieux ont été modifiés, le reste de la trame de Devil's playground** reflète la triste réalité. Comme on peut la découvrir, ce soir encore, à 20h30 sur Be Séries.

    Ce qui avait démarré comme une inquiétante disparition d'enfant a débouché sur une tragédie bien plus grande: celle des abus sexuels au sein de l'Eglise australienne. Une réalité soigneusement enterrée afin de ne pas entacher la réputation ou l'aura des hommes du culte concernés, au mépris du plus élémentaire respect de la personne humaine et, surtout, des enfants dont ils avaient la charge.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • “Hatufim”: Violence, mensonges et manipulations

    Hatufim S 2.jpgAu sujet d'Hatufim***, il est coutume de dire que c'est la série israélienne qui a inspiré Homeland.
    C'est en effet en découvrant ce drame sur des soldats israéliens libérés après 17 années de captivité au Liban, qu'Alex Gansa et Howard Gordon ont eu l'idée de leur soldat américain possiblement «retourné» et devenu dès lors ennemi potentiel de sa propre nation.

    En évoquant la série israélienne, on préfèrera toutefois le terme de "modèle" car, oui, Hatufim est bien l'idéal vers lequel tend Homeland et auquel Gansa et Gordon seraient parvenus s'ils avaient laissé de côté les actions abracadabrantes et les intrigues sentimentales complexes et souvent bancales réunies dans les dernières saisons de Homeland.

    Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la saison 2 proposée dès ce jeudi à 22h50 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Vikings" tranche entre Histoire brute et légendes

    vikings.jpgDepuis Rome, on sait que les séries historiques préfèrent tremper leur plume dans le réel afin de gagner en puissance et en crédibilité. Quitte à faire tout de même quelques détours par la fiction pure en imaginant des rencontres ou des personnages fantasmés qui servent leur propos général. Ces "petits arrangements" avec l'Histoire seront plus ou moins appréciés par les fans qui savent aussi que pour marquer durablement les imaginaires, les séries se doivent d'être de plus en plus percutantes, au sens propre comme au sens figuré.

    Vengeances, trahisons, sexe, sueur et sang: la même recette s'applique au-delà de l'époque ou du continent. La preuve avec Vikings** qui démarre ce dimanche à 20h sur La deux. Où l'on perçoit aussi le tribut payé par le Britannique Michael Hirst à des séries comme Tudors (qu'il dirigea de 2007 à 2010) ou Borgia. Sans parler de l'empreinte sanglante de Game of Thrones...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 1 commentaire 1 commentaire
  • "The Code" louche vers le scénario Wikileaks

    the code.jpgSi elle faisait encore doucement ricaner, il n'y a pas si longtemps, la figure du hacker s'est lentement imposée comme l'une des incontournables du petit et du grand écrans. Depuis le film «War Games» en 1983, elle s'est affinée pour passer d'ennemi d'Etat à meilleur allié des forces de l'ordre (toute équipe d'Experts se doit d'avoir le sien) ou à champion de la démocratie en marche.

    C'est d'ailleurs en pensant aux jeunes qui ont allumé l'étincelle du printemps arabe que la créatrice Shelley Birse a créé son duo de frangins, héros de la série The Code**. Un thriller australien à découvrir ce jeudi sur Arte dès 20h50.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Le mystère Fortitude explore le 'wild wild' Pole

    fortitude 4.jpgUn ours polaire menaçant, dressé sur ses pattes arrières, un blizzard impressionnant et la neige maculée de sang, le tout sur fond de roches et d'icebergs à perte de vue.
    La scène d'ouverture de Fortitude**,la nouvelle série lancée jeudi soir par Sky Atlantic, sonne comme un appel au wild wild Pole. Un paysage perdu dans lequel un homme erre seul, armé d'une carabine: le vénérable et toujours bien charpenté Michael Gambon (aka le professeur Dumbledore de la saga Harry Potter).

    Dévoilant les très lointaines lumières de la ville, la série rappelle d'abord que l'Arctique n'est pas qu'un site de toute beauté, un décor idéal pour publicité virginale mais un lieu de (sur)vie particulièrement hostile à l'homme.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, International, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Houdini, la quête de l'ultime évasion

    houdini 1.jpgDès ce mardi soir, 26 nouveautés (en grande partie inédites) se lancent à l'assaut des chaînes belges, françaises et britanniques. On ne reviendra pas sur The Americans, série subtile sur les affres de la guerre froide que RTL-TVI met enfin à son programme ce mardi vers 22h05. On préfère vous renvoyer à la note précédente.

    En revanche, la première participation d'Adrien Brody à une série, historique qui plus est, a retenu notre attention. Le comédien s'y glisse dans le costume souvent très étroit du grand Harry Houdini**, maître de l'illusion du siècle dernier. De quoi encore attiser notre curiosité pour cette mini-série en deux parties lancée en septembre au Canada et aux Etats-Unis. A découvrir ce mercredi 31 à quelques heures du passage à l'an neuf (à 20h55 sur Be1)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Hatufim v/s Homeland: l'impossible retour des otages

    hatufim S2.jpgSi The Honourable woman examine la question du processus de paix israélo-palestinien sous toutes les coutures (cf. note précédente), Hatufim*** met le doigt au plus profond de la plaie. Celle, bien vivace, qui concerne 1500 prisonniers de guerre, aujourd'hui encore en Israël. Un problème aigu, pourtant enfoui sous de nombreux tabous.

    Dès la 1e saison de ce thriller intimiste à l'ampleur nationale, Gideon Raff, son créateur et inspirateur de la série Homeland, insistait sur la nécessité de combattre la notion vaine du «happy end». Il souhaitait mettre en lumière une réalité taboue en Israël :"la façon dont sont traités les prisonniers de guerre quand ils rentrent de captivité et le stress post-traumatique dont ils souffrent. Revenir est parfois plus dur que d’être emprisonné” soulignait-il à contre-courant.

    En découvrant le vécu de Nimrod et d'Uri, libérés après 17 années passées dans des geôles sordides, on ne pouvait guère en douter. Et les 10 épisodes de la saison 1 permettaient de mesurer le fossé qui s'était creusé entre eux et leurs «proches» au fil des tortures et des privations.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Politique 1 commentaire 1 commentaire