Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La loi des séries - Page 2

  • Beau Séjour : la fin du voyage de Kato entre deux mondes

    Beau séjour 5.jpgVisuellement très réussie, avec une photographie qui rend grâce à la singulière beauté de la campagne limbourgeoise en hiver - entre champs désertés, immenses vergers et terrains accidentés propices au motocross -, Beau Séjour, la série de Nathalie Basteyns et Kaat Beels rend surtout grâce à son personnage principal, la jeune Kato Hoeven à qui l'actrice Lynn Van Royen prête sa force et sa sensibilité (photo).

    Présentée en festival à Paris – où elle a remporté le prix du public du Festival Séries Mania -, mais aussi à Zurich, Montréal et Rotterdam, la série termine (avec succès) son parcours ce jeudi soir sur Arte, après une diffusion record sur la chaîne Een de la VRT.

    Explorant un fantastique «de proximité», Beau Séjour interroge le rapport que chacun de ses personnages entretient avec la filiation et la famille, la quête de l'amour aussi lorsque celui-ci entre potentiellement en conflit avec un désir de reconnaissance ou avec des ambitions professionnelles.

    mise à jour (31/03): avec 3,5% de parts de marché en moyenne, la série Beau Séjour a enregistré la 2e meilleure audience de la case fiction du jeudi, annonce Arte. Beau parcours...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Drame, Fantastique - SF, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • American Crime, saison 3 : de la sueur, du sang, des larmes

    american crime S3.jpgLocalisée en Caroline du Nord, la nouvelle saison d’American Crime*** aborde la question de l’esclavage moderne. Un phénomène plutôt répandu puisqu’il concerne 39 % des 150 000 ouvriers agricoles de cet État, qui déclarent avoir été victimes de trafic ou de violences. Un secteur qui, bien qu'en difficulté, pèse près de 200 milliards de dollars dans l'économie américaine.

    La force de John Ridley ("12 years a slave") est de ne pas rester au niveau des chiffres et des problématiques mais de leur donner vie et chair à travers ses personnages qui sont tous confrontés à leurs rêves et à leurs dilemmes personnels. Ce faisant, Ridley interroge l'ordre des choses et pose sa caméra là où celles-ci dérapent le plus.

    Dans cette saison 3 lancée le 12 mars dernier aux Etats-Unis, on suit Luis (Benito Martinez, photo), travailleur clandestin venu chercher aux Etats-Unis bien plus que le spectre d’une vie meilleure. Shae, mineure sans ressources qui sait déjà qu’être à l’abri (et disposer d’un repas et d’un lit) a un prix. Et Coy Henson (Connor Jessup) qui voudrait rompre avec son quotidien de toxico…

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Séries belges: huit nouveaux projets dont cinq en 26 minutes

    tournage rtbf 2.jpgAnnoncée en novembre dernier, la décision d'ouvrir le Fonds des séries belges au format 26 minutes a visiblement inspiré les futurs scénaristes. Quinze projets ont été présentés devant le comité de sélection, composé de membres du Centre du cinéma et de la RTBF, et cinq d'entre eux ont été retenus à l'issue de la réunion tenue cette semaine.

    Trois projets en format classique (10 x 52 minutes) ont également été sélectionnés ce qui porte à 8 le nombre de nouveaux projets soutenus par la RTBF. Qui s'ajoutent aux 17 autres séries belges (y compris les saisons 2 de La Trêve et Ennemi Public) toujours en développement ou en production.

    Baraki, En apesanteur, Les enfants de la forêt, Prince Albert et Home: petit passage en revue des heureux candidats... dont certains iront explorer les extrêmes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique 0 commentaire 0 commentaire
  • La RTBF va lancer sa «Séries Académie» pour les scénaristes et réalisateurs

    tournage RTBF.jpgFrançois Tron, patron des chaînes RTBF, a “lâché” l’information ce mardi dans le cadre du WebProgram Festival à Paris. Il y faisait le point sur les projets en cours et à venir de la RTBF.
    En septembre prochain, a-t-il confié, “la RTBF proposera une formation aux scénaristes, réalisateurs et producteurs” retenus lors des trois dernières réunions de sélection (soit en novembre 2016, en mars et juillet prochain). Une formation baptisée jusqu’ici “Séries Académie” qui sera étalée sur une année académique (septembre 2017 à juin 2018).

    Ce projet a été développé par l’équipe Fiction de la RTBF, dirigée par Sylvie Coquart-Morel qui en explique la philosophie. "Le but est de permettre aux participants d'aller plus vite dans la création de leur série parce qu'on constate souvent beaucoup d'enthousiasme mais peu d'expérience. On veut leur donner des outils pour leur éviter de s'épuiser et de perdre du temps, ainsi que des conseils pratiques. L'idée de cette académie est de permettre aux participants d'apprendre en même temps qu'ils font, ce qui est déjà assez compliqué. Et puis, si vous voulez voir éclore de nouveau projets, il faut créer des rencontres ce qui fera naître des étincelles et de nouvelles idées", poursuit Sylvie Coquart.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Créateurs, Créatrices 2 commentaires 2 commentaires
  • Saison 4: Sherlock garde le meilleur pour la fin

    Sherlock S4.jpg"La mort nous attend tous à Samara, mais Samara peut-elle être évitée ?"

    Cette phrase hante l'épisode de reprise qui ouvre la saison 4 de Sherlock*** proposée ce jeudi soir sur France 4. Une aubaine pour les fans alors que sa diffusion originelle remonte au 1er jour de l'an sur la BBC.
      Trois longues années de patience auront été nécessaires pour que l'on retrouve Sherlock Holmes comme on l'avait laissé, ou presque. Ce premier épisode affiche tout de même une légère baisse de régime, comme si l'idylle entre le Dr Watson et Mary nuisait à l'alchimie établie entre Sherlock et son fidèle second. La mise en garde liminaire n'en fait pas mystère : cette félicité affichée sera de courte durée.

    La saison 4 démarre curieusement mais prend ensuite une tournure viscérale. Sur France 4, à 20h55

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Marie Dompnier, témoin principal

    les témoins.jpgVentre arrondi et sourire franc, Marie Dompnier était en janvier dernier membre du jury fiction au Festival de Biarritz (Fipa) où elle avait été primée en 2015 pour la saison 1 de la série Les Témoins** d'Hervé Hadmar et Marc Herpoux.
    L'occasion pour celle qui se dit "très sensible à la facture des choses - la réalisation, l'écriture" - d'affûter son regard sur la télévision.
    C'est cette dernière qui l'a révélée au grand public même si la Toulousaine arpentait les planches depuis quelques années déjà au service de pièces classiques et contemporaines. Elle s'était aussi illustrée sur grand écran avec les films de Dante Desarthe "Je fais feu de tout bois" ou "Diplomatie" de Volker Schlondorff.

    Dans les 8 nouveaux épisodes de la saison 2 des Témoins à découvrir ce mercredi dès 20h55 sur France 2, elle mène l'enquête en compagnie d'Audrey Fleurot, croisée sur le film «Les gazelles». "C'est une grande professionnelle et une belle actrice donc le tournage a bien roulé", précise-t-elle d'emblée. "L'enquête est beaucoup plus liée à la vie personnelle des personnages principaux, c'est donc plus un thriller qu'un polar. On est plus impliqués dans la vie intime de Sandra Winckler et dans son parcours."

    Raison de plus pour se pencher en détails sur celui de la comédienne Marie Dompnier...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Harlan Coben: "Nous envisageons d'adapter un livre par an avec TF1"

    Harlan Coben.jpgDe passage ce week-end à la Foire du Livre de Bruxelles, le roi du thriller Harlan Coben est venu présenter son dernier roman "Intimidation" (*) à quelques-uns de ses six millions de fans à travers le monde.

    L’auteur de best-sellers est également devenu scénariste avec sa série The Five, écrite en 2015 pour la chaîne britannique Sky. Un medium auquel il a pris goût grâce au succès de l’adaptation en série de son roman Une chance de trop par TF1 avec Alexandra Lamy.

    Il apprécie tellement l'actrice qu'il aimerait la retrouver dans un prochain projet de série. Il y songe déjà alors que vient de s'achever à Paris le tournage de sa deuxième adaptation pour TF1: la série Juste un regard avec Virginie Ledoyen et Thierry Neuvic. Un projet en six épisodes auquel sont également associés les noms des comédiens Thierry Frémont, Arthur Jugnot, Jimmy Jean-Louis ou encore Mathilde Buisson.

    Très détendu, il a passé en revue avec nous ses nombreux projets.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Guyane : le bon, la brute et le truand

    Guyane 2.jpgEtudiant dissipé et frondeur de l'Ecole des Mines, Vincent Ogier (Mathieu Spinosi, à droite sur la photo) est envoyé en stage en Guyane** dans l'entreprise Cayenor. Des conditions de vie précaires qui devraient ramener le jeune géologue sur le droit chemin. Du moins, ses professeurs l'espèrent-ils.

    Bien sûr, c'est tout le contraire qui se produit lorsque l'ingénieur plutôt futé réalise les potentialités offertes par le lieu et les hommes qui y règnent. Vincent met très peu de temps avant de s'acoquiner avec le parrain local, Antoine Serra (Olivier Rabourdin, à gauche sur la photo), propriétaire terrien, mi-grand seigneur, mi-barbouze qui a détecté les précieuses connaissances de ce Parisien un brin naïf. Refusant d'écouter son fidèle second Louis (Issaka Sawadogo), Serra se fie aux relevés de Vincent qui pense avoir réussi à localiser un filon d'or mythique. C'est alors que les ennuis commencent dans ce bout du monde entre jungle et western...

    Une série et un territoire à découvrir ce samedi dès 20h30 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Zone blanche oscille entre la sève et la vie

    zone blanche 2.jpgUne longue route serpente entre les arbres. Au loin, un homme, un peu perdu, sort de sa voiture, immobilisée sur le bas-côté. A cet endroit précis, les portables ne passent pas, les GPS s’égarent : Villefranche est située en plein cœur d’une "zone blanche" où ricochent les ondes.

    Dans cette petite ville nichée au milieu de la forêt, il n’y a pas d’église, juste une gendarmerie et un bar, l’Eldorado, que le voyageur est trop heureux d’atteindre au terme de son périple. Il aurait toutefois tort de s’y croire à l’abri car Villefranche a un taux de criminalité six fois supérieur à la moyenne nationale. Un constat qui a suscité la curiosité du procureur Franck Siriani (Laurent Capelluto, photo ci-dessous).

    Au grand dam du Major Laurène Weiss (photo ci-dessus: Suliane Brahim de la Comédie Française), habituée à ne rendre de compte à personne ou presque, il s’est mis en tête de l’aider à élucider sa dernière affaire en date : le meurtre d’une infirmière de retour au pays depuis peu…

    Après s'être offert une jolie balade en festivals (Biarritz, Berlin, Luchon) Zone blanche**, quête en mode résolument forestier, démarre ce jeudi à 20h30 sur La Une.

    mise à jour (02/04): France 2 entamera la diffusion de Zone blanche le lundi 10 avril à 20h55

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Fantastique - SF, France, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Beau séjour: quatre cerveaux et un esprit

    beau séjour 6.jpegComplices jusque derrière la caméra, les réalisatrices Nathalie Basteyns et Kaat Beels avaient déjà travaillé ensemble sur la formidable série Clan, sorte de Desperate Housewives déjanté aux effluves de waterzooi. Elles cherchaient un nouveau projet à développer et ont repensé à cet hôtel du début du 20e siècle dont l'atmosphère leur plaisait tant. Même si elles ne sont pas Limbourgeoises, elles souhaitaient mettre en lumière cette région rurale dont le reste de la Flandre aime se moquer.

    Ce travail collaboratif s'est mis en place à deux puis à quatre avec les scénaristes, Sanne Nuyens et Bert Van Dael. "Un travail d'équipe qui s'est poursuivi jusqu'au montage", précise Nathalie Basteyns.

    "On voulait une ambiance particulière : un huis clos où cette histoire pouvait trouver sa place. Dans ce petit village, chaque rue, chaque maison avait cette ambiance bizarre où cela ne semblerait pas curieux que Kato recherche ses propres assassins. Même si dans les faits, on ne voit pas autant l'hôtel Beau Séjour qu'on en parle, nous avons passé 6 mois de tournage dans ce lieu qui avait une fonction très importante dans le projet. Le caractère visuel du décor a permis de créer ce type d'histoire où il fallait trouver un équilibre entre le réalisme et le surnaturel", détaille la réalisatrice.

    Après avoir séduit 1,2 million de curieux en moyenne sur la chaîne Een de la VRT, Beau Séjour a été achetée vendredi dernier par Netflix. Elle partira à la conquête du reste de l'Europe à partir du 16 mars, après son lancement sur Arte ce jeudi à 20h55. Coup d'oeil sur la genèse de ce projet.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire