Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La loi des séries - Page 2

  • CanneSéries et Séries Mania: la battle des festivals en France

    Cannes Séries jury.jpgLe tout premier Festival CanneSéries aura lieu dans un peu moins d'un mois (4 au 11 avril). Et les annonces le concernant permettent déjà d'imaginer un événement d'envergure comme le souhaitait la mairie de Cannes, partenaire zélé du projet. Avant-premières de prestige et jury international de choc (photo ci-contre): Cannes Séries place la barre haut d'entrée de jeu.


    Séries Mania Lille.jpgDu côté de Séries Mania Lille (27 avril au 5 mai), la liste des événements qui accompagneront le festival, dévoilée ce dimanche, donne également le ton: exposition Twin Peaks, escape Game inspiré de The Walking Dead, décors des séries Friends, Stranger Things, Orange is the new Black, DJ sets,... Les idées ne manquent pas pour prolonger la fête au-delà d'un programme riche de près de 100 projections. Et la liste des premières masterclasses du Forum professionnel, est déjà connue (voir ci-dessous). Autant d'annonces qui laissent présager un mois d'avril très sériel en  France.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Happy Valley: le charme brut de la campagne anglaise

    Happy Valley nuit.jpgAu début, on sourit, séduit par le pragmatisme et le franc parler du sergent Catherine Cawood (magistrale Sarah Lancashire, photo) intervenant avec bon sens et détermination sur tous les fronts.
    A 47 ans, elle est divorcée, débordée, mais solidement campée sur ses deux pieds. Depuis la mort de sa fille Becky, elle vit avec sa sœur Clare (Siobhan Finneran), ancienne toxicomane; elle élève aussi son petit-fils, Ryan. Catherine a un deuxième enfant, Daniel qui ne lui parle plus depuis des années. Ces vérités sans gloire, elle ne s'embarrasse pas pour les avouer.

    Mais cette mère courage, ce "colosse" maternel, a aussi des pieds d'argile. Lorsqu'elle apprend que Tommy Lee Royce (James Norton), le jeune homme responsable de la mort de sa fille, vient de sortir de prison, Catherine est à nouveau rongée par son unique obsession: rendre justice à sa fille.

    Happy Valley*** série à découvrir sur France 3 jeudi 15 dès 20h55 consacre le génie du duo féminin Sarah Lancashire - Sally Wainwright et l'ultra-humaine attitude des héro(ïne)s britanniques, soit deux bonnes raison de la (re)mettre en pleine lumière aujourd'hui.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Bad Banks: mirages et spéculation bancaire

    Bad Banks Jana.jpgJana Liekam, ambitieuse et douée, aurait dû rester à sa place. En faisant de l’ombre à son boss, elle s’est attirée ses foudres et s’est fait injustement licencier. Soutenue par une autre de ses patronnes, consciente du potentiel de la jeune femme, la voici en route pour une nouvelle carrière au sein d’une célèbre banque basée à Frankfort: Global Invest Allemagne.

    Devenue son alliée secrète, Christelle Leblanc apprend à Jana que le concept de loyauté est totalement dépassé dans le milieu de la banque et que seuls comptent les réseaux. Le lien de filiation qui s’établit entre les deux femmes rappelle le duo infernal de Damages et nourrit la sacrée ambition de la plus jeune. Si ce n’est que dans le cas présent, Jana est loin d’être une oie blanche et innocente.

    Bad Banks**, un thriller financier à suivre jeudi et vendredi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Europe, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • La passion des séries s'empare de Ouagadougou

    marguerite abouet.jpgCe mardi, le Festival Série Series s'enracine en terre d'Afrique. Durant trois jours (27/02 au 01/03), le festival né à Fontainebleau va donner la parole aux créateurs africains et permettre au public ouagalais de découvrir 14 séries venues de toute l’Afrique, mais aussi d'autres projets venus d’Europe et du reste du monde.

    Lieu de rencontres et d'échanges par excellence, Série Series Ouagadougou permettra au fil de ces trois jours d'aller à la rencontre des créateurs, d'assister aux projections de séries inédites, de discuter avec les équipes, mais aussi de suivre des masterclasses et des ateliers réservés aux professionnels : scénaristes, réalisateurs, producteurs, techniciens, etc.

    Deux personnalités emblématiques ouvrent la marche de ce premier rendez-vous entièrement consacré aux séries : le comédien Issaka Sawadogo (Guyane, Maroni), créateur de la structure Africacasting, et Marguerite Abouet (photo), invitée d’honneur de cette première édition qui évoquera son parcours, entre l’écriture de bandes dessinées ("Aya de Yopougon") et de série (C’est la vie).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Seven seconds: tensions raciales et vies morcelées

    seven seconds affiche.jpgIl a suffi de quelques secondes d'inattention pour que l'inspecteur Peter Jablonski (Beau Knapp) heurte un vélo "sorti de nulle part".
    En découvrant que la victime est un adolescent noir, ses collègues choisissent de faire disparaître les preuves et l'envoient rejoindre sa femme, en route pour l'hôpital.

    Dans le secteur sud du New Jersey, les relations entre la police et la population sont loin d'être apaisées et cette affaire pourrait à nouveau "tout embraser". L'inspecteur DiAngelo (David Lyons) choisit donc d'enterrer la vérité et de faire barrage, de faire bloc "face à l'ennemi", entraînant ses hommes à sa suite.

    Dans cette équipe, la solidarité est un devoir sacré et le groupe, qui a défini son propre code moral, n'est pas tendre avec ceux qui veulent y déroger. On pense à The Shield, forcément même si les données du théorème sont un peu différentes. Déclinée en 10 épisodes, Seven seconds*** est dispo sur Netflix depuis vendredi.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 2 commentaires 2 commentaires
  • Trois nouvelles séries belges en développement après l'arrêt d'eLegal

    séries belges RTBF.jpgFrançois Tron, patron des chaînes RTBF, ne s'en était pas caché en le lançant, le chantier de développement des séries belges connaîtrait, sans doute aussi, forcément, quelques couacs et erreurs.
    Erreurs dans l'écriture, dans la réalisation ou dans l'accompagnement des projets: les conclusions doivent encore en être tirées mais le bilan de la diffusion de la série eLegal en janvier et février dernier est sans appel. Avec 160 000 téléspectateurs en moyenne pour les deux derniers épisodes (en tenant compte de la vision en différé sur Auvio), la série n'a "pas suffisamment rencontré son public" et ne connaîtra donc pas de saison 2.

    Vu la masse de travail abattue aux différentes étapes (écriture, tournage, post-production) c'est forcément une énorme déconvenue mais l'équipe des séries belges ne se déclare pas vaincue ni même abattue pour autant. Et cela tombe bien car elle a déjà sélectionné trois nouveaux projets dans lesquels elle devra investir son énergie : La Nation nouvelle, Layla et Pure, trois séries déclinées en épisodes de 52 minutes. L'équipe se prépare aussi à présenter la saison 2 de La Trêve lors du Festival Séries Mania à Lille...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Créateurs, Créatrices 2 commentaires 2 commentaires
  • "Occupied confronte les idéaux européens à la réalité des citoyens"

    occupied saison 2.jpgOccupation russe, menaces climatiques, libertés surveillées, attentats…
    Dans Occupied***, thriller de politique-fiction, toute ressemblance avec la réalité est soigneusement recherchée.

    Au-delà des stratégies internationales, des drames intimes et humains se jouent aussi. Au coeur de la saison 2, deux hommes, notamment, se font face, l’un est Français (Mehdi Nebbou), l’autre Norvégien (Henrik Mestad). Dans la série, ils partagent des idéaux communs mais aussi l’affection d’une femme. Rencontrés lors du tournage à Bruxelles, chacun des comédiens évoque son personnage dans la série.

    Afin d’endosser le rôle du Premier ministre norvégien de la façon la plus réaliste possible, l’acteur Henrik Mestad (à droite sur la photo) a fait pas mal de recherches. "Jesper Berg a une vraie vision. Au départ, il ne veut sacrifier aucune vie humaine et régler ce problème énergétique. Mais en saison 2, il a enlevé ses gants, il est temps de se battre. C’est un homme plus dur, pas seulement politiquement, ses objectifs ont changé", confie le comédien.

    "Les scénaristes sont entrés en contact avec l’ancien et le nouveau Premier ministre norvégien et nous avons un conseiller militaire à nos côtés pour plus de réalisme", précise le coréalisateur Jens Lien.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, International, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Occupied saison 2 : bruits de bottes aux portes de l'Europe

    occupied saison 2 ministre.jpgLes Norvégiens se croyaient seuls maître chez eux, ils ont eu tort. Lorsque le Premier ministre écologiste Jesper Berg, a décidé d'arrêter de produire et d'exporter son pétrole, ainsi que son gaz, le sang des Russes n'a fait qu'un tour.
    Bien que le monde entier ait applaudi la mise au point du Thorium, une énergie propre et sans déchets issue du nucléaire, la décision norvégienne a mis en difficultés de trop nombreux voisins et est devenue un sérieux frein à l'entente cordiale internationale.
    Dans la saison 1 d'Occupied***, la tension était à ce point perceptible que lorsque la Russie a envahi la Norvège, sous prétexte de l'aider à faire redémarrer sa production, l'Union européenne est restée "opportunément" silencieuse.

    Manipulations, trahisons, convoitises… les zones grises se multiplient au cours de cette saison 2 qui voit la montée en puissance des tensions et des rancoeurs au sein de la population norvégienne. Les huit nouveaux épisodes de cette série imaginée par le maître du polar, Jo Nesbo, ont été tournés en partie en Belgique.
    Le résultat est à découvrir dès ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, International, Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Here and now": le puzzle des origines, chronique américaine

    here and now.jpgAprès True Blood, Alan Ball revient à la série familiale, genre qu'il avait magnifié avec l'immense Six feet under.
    Dans Here and now**, il sonde la famille Boatwright, un clan plutôt soudé affichant un profil résolument multi-ethnique.
    En plus de Kristen (Sosie Bacon), leur fille biologique, la plus jeune de la fratrie, Greg (Tim Robbins) et Audrey (Holly Hunter) ont adopté trois enfants: Ashley (Jerrika Hinton vue dans Grey's Anatomy), originaire de Somalie, leur fils Duc aux racines vietnamiennes (Raymond Lee) et Ramon (Daniel Zovatto) né en Colombie. Afrique, Asie et Amérique latine: les trois principaux piliers de la nation américaine sont représentés.

    La série ouvre la porte à une réflexion sur une Amérique de plus en plus polarisée où, contrairement à ce qui se passe dans la famille Boatwright, il est de plus en plus difficile d'encourager l'écoute et la compréhension entre communautés.

    Lancée ce dimanche 11 février sur HBO, Here and now est à découvrir dans la nuit sur Be TV, mais aussi lundi 12/02 à 21h.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Vivre les séries sans limites ce week-end au Comic Con Brussels

    Westworld S2.jpgOn connaît le slogan de la série Westworld : «Live without limits». Ce week-end, vous pourrez le tester IRL... C'est l'un des paris du Comic Con qui ouvre ses portes à Bruxelles ce week-end sur le site de Tour et Taxis et propose d'aller à la rencontre d'un certain nombre de personnages emblématiques de films et de séries et de ceux qui leur donnent vie.

    L'occasion de célébrer la culture pop comme on le fait aux Etats-Unis depuis les années 70 et de faire le plein de gadgets, de jeux, d'objets de collection mais surtout de rencontrer des acteurs et des artistes et de revenir avec des BD, des souvenirs ou des dessins dédicacés.

    Parallèlement, les fans de séries, de cinéma et de jeux vidéo pourront s'adonner à leur passion en bande et en toute liberté grâce aux immersions proposées dans l'univers de Star Wars, Star Trek, Game of Thrones, Le seigneur des anneaux, Guardians of the Galaxy,... Parmi ces univers figurent deux séries-mondes qui testent les contours et les limites de notre humanité, The Walking Dead et Westworld, qui proposeront expérience de réalité virtuelle et photos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • "Les Bracelets rouges": stratégies de survie en milieu (in)hospitalier

    bracelets rouges duo.jpgVoilà une série qui avait tout pour effrayer ou rebuter et qui, pourtant, séduit presque instantanément.
    Tact du scénario, émotions mesurées et finesse d'interprétation sont les premières qualités des Bracelets rouges** présentés ce lundi soir sur TF1.

    Avec son cortège de maux plutôt sérieux - cancer, coma, accident de la route, anorexie - le bilan de santé pouvait sembler très plombant et anxiogène au moment d’entrer dans l’univers dessiné par TF1. Pourtant la série parvient à mêler instants d’émotion et humour, surprises, inquiétude et espoir au service d’un scénario innovant. On ne dira pas "neuf" car elle est adaptée d’un format espagnol dont elle a (un peu) modifié la trame.

    Si les adaptations font toujours peur, TF1, cette fois, n'a pas raté le coche en s’emparant du thème délicat de la maladie et de l’adolescence traité par la série espagnole Polseres vermelles. Casting impeccable, humour, émotion et densité humaine ont fait des Bracelets rouges l’une des découvertes les plus touchantes du Festival de la Rochelle, en septembre dernier.

    mise à jour (6/02): 5,5 millions de curieux ont suivi les Bracelets Rouges hier soir sur TF1. Beau démarrage pour cette série qui prouve qu'il n'y a pas de sujet plombant, il faut juste des scénarios bien écrits et des acteurs convaincants.

    mise à jour (20/02): Après avoir terminé sa saison 1 devant 6,1 millions de téléspectateurs, la série Les Bracelets rouges est assurée de connaître une saison 2. Huit nouveaux épisodes sont en cours d'écriture.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Humour, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • “Skam”: une bande de potes en temps réel

    Skam B Saison 1.jpgComment résister à l'énergie décomplexée d'Imane, tête brûlée souvent vénère ?
    Au sourire d'Alexia, la «meilleure pote», hilare et toujours partante ? Au bon sens et à la lucidité de la discrète mais futée Manon ? A la sensibilité de la jolie mais torturée Emma malheureuse depuis qu'elle est en guerre avec Ingrid ?
    Ou au charme désarmant de Daphné qui rêve d'organiser la fête «la plus importante de toute l'année» ?

    Inscrites dans le même lycée, chacune pense jouer sa vie au jeu cruel de l'amour et de la popularité. Entre Facebook et Instagram, le terrain miné des réseaux sociaux est celui sur lequel chacun se jauge et se juge, en multipliant les vannes ou en se faisant mousser.

    En découvrant cette joyeuse bande lâchée ce lundi sur la Toile, le coeur de nombreux ados risque de s'emballer. Comme ce fut le cas pour ceux qui tombèrent, en 2015, sous le charme de Skam, nouvelle pépite norvégienne. Moins âpre et décadente que sa grande sœur nordique, la version franco-belge possède une belle personnalité. Skam Belgique** (ou France, selon le pays de diffusion) devrait rapidement s'imposer auprès des ados et des parents qui rêvent de sonder l'âme de la génération des Millennials.

    Avant son arrivée en télévision dimanche 11/02, tous ses personnages investissent Facebook et Instagram ce lundi.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, France, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Counterpart: les deux faces d'un même monde

    Counterpart affiche.jpgAvec sa cravate et son costume gris, Howard Silk (J. K. Simmons) ressemble à n'importe quel autre employé de cette agence d'espionnage de l'Onu, basée à Berlin, répétant inlassablement les mêmes protocoles de vérification anonyme et obscur. Pourtant, un jour, la machine bureaucratique, si bien huilée, se grippe et le voilà propulsé dans un univers dont il n'avait même pas soupçonné l'existence.

    Imaginée par Justin Marks, c'est une histoire aux potentialités dédoublées, voire décuplées dans laquelle nous entraîne la série Counterpart***. Une histoire d'univers parallèles qui pose des questions vertigineuses, et pas seulement celle des êtres aux destins dissociés, vivant de part et d'autre de la frontière entre les deux mondes. Se pose aussi la question de l'impact de ces réalités parallèles si elles venaient à se "croiser". Comme ce fut le cas, ce matin-là, pour Howard Silk, simple pion pris dans les rouages du système, se retrouvant soudain face à face avec son «Autre».

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Baron Noir saison 2: le retour du Machiavel du Nord

    Baron Noir Elysée.jpgLa saison 1 a vu la chute du Baron Noir***, Philippe Rickwaert, député-maire du Nord (campé par Kad Merad), pour détournement de fonds.
    La saison 2, lancée lundi dernier sur Canal+ en France, le voit tenter de se relever et de remonter au sommet.
    A priori, il a tout perdu: il est inéligible et son compte en banque est vide alors que se profile son procès. Mais l'homme qui ne vit, ne mange et ne dort que pour la politique, a conservé cette rage de vaincre qui tient en respect ses partisans comme ses détracteurs.

    L'ancien militant de Dunkerque, charismatique conseiller de l'ombre qui hante le coeur de l'Elysée, jure qu'il n'a pas changé : il a conservé ses valeurs de gauche, son bagout et ses réflexes de grand stratège. Le mensonge (de haut vol) en prime.

    Avec l'élection présidentielle qui se profile – elle oppose Amélie Dorendeu, jouée par Anna Mouglalis, candidate du Parti socialiste, à Lionel Chalon (Patrick Mille), candidat du Front national -, la série va à nouveau aborder la question de la solitude du pouvoir, de la force du langage politique et du poids des institutions.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Issaka Sawadogo, totalement séduit par la Guyane et la série "Maroni"

    Maroni Koda.jpgIls étaient près d'un milion (945 000 Français très précisément) à embarquer pour la Guyane hier soir sur les traces de Maroni, les fantômes du fleuve, sur Arte. Un voyage qui a laissé des souvenirs indélébiles à l'un de ses principaux acteurs: Issaka Sawadogo.

    La carrure imposante et le teint d'ébène d'Issaka Sawadogo lui assignent souvent des rôles de types peu amènes, patibulaires. C'était le cas dans Guyane la série de Canal+ où il campait Louis, bras droit d’un chercheur d’or. Un barbouze à qui personne ou presque ne parvient à décrocher un sourire. Dans Maroni, les fantômes du fleuve, série présentée au Festival de la fiction TV de La Rochelle, diffusée ce jeudi sur Arte, il est le commissaire Koda, homme fort et flic intraitable tentant de garder son jeune collègue Dialo loin des abysses où l’entraîne son enquête.

    Pour les besoins de ces deux rôles, le Burkinabé a passé neuf mois sur place (6 pour la série Guyane et 3 pour la série Maroni). Un expérience qui ne lui laisse que des bon souvenirs. Entretien 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "Crimes parfaits" organise un face à face entre Larosière et Laurence

    larosière - laurence.jpgLa collection Crimes parfaits** offre un joli cadeau à son cercle de fidèles, qui sont peut-être aussi des fans des Petits meurtres d’Agatha Christie.

    L’épisode de ce jeudi organise la confrontation entre deux figures emblématiques de la série: Antoine Duléry (à gauche), qui fut le commissaire Larosière lors de la première saison, et Samuel Labarthe (à droite) qui endosse toujours le rôle du très élégant commissaire Swan Laurence, dans la version ancrée dans les années 50. Un face à face que l'on pourra suivre ce jeudi dès 20h30 sur La Une mais aussi mardi 30/01 à 20h55 sur France 3.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire