Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Humour

  • "Les Bracelets rouges": stratégies de survie en milieu (in)hospitalier

    bracelets rouges duo.jpgVoilà une série qui avait tout pour effrayer ou rebuter et qui, pourtant, séduit presque instantanément.
    Tact du scénario, émotions mesurées et finesse d'interprétation sont les premières qualités des Bracelets rouges** présentés ce lundi soir sur TF1.

    Avec son cortège de maux plutôt sérieux - cancer, coma, accident de la route, anorexie - le bilan de santé pouvait sembler très plombant et anxiogène au moment d’entrer dans l’univers dessiné par TF1. Pourtant la série parvient à mêler instants d’émotion et humour, surprises, inquiétude et espoir au service d’un scénario innovant. On ne dira pas "neuf" car elle est adaptée d’un format espagnol dont elle a (un peu) modifié la trame.

    Si les adaptations font toujours peur, TF1, cette fois, n'a pas raté le coche en s’emparant du thème délicat de la maladie et de l’adolescence traité par la série espagnole Polseres vermelles. Casting impeccable, humour, émotion et densité humaine ont fait des Bracelets rouges l’une des découvertes les plus touchantes du Festival de la Rochelle, en septembre dernier.

    mise à jour (6/02): 5,5 millions de curieux ont suivi les Bracelets Rouges hier soir sur TF1. Beau démarrage pour cette série qui prouve qu'il n'y a pas de sujet plombant, il faut juste des scénarios bien écrits et des acteurs convaincants.

    mise à jour (20/02): Après avoir terminé sa saison 1 devant 6,1 millions de téléspectateurs, la série Les Bracelets rouges est assurée de connaître une saison 2. Huit nouveaux épisodes sont en cours d'écriture.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Humour, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • "The Marvelous Mrs Maisel": la franchise (doublement) récompensée

    The marvelous mrs maisel.jpgSi vous avez besoin d'une série qui vous permette de (sou)rire et de vous détendre un peu, The Marvelous Mrs Maisel*** a ce qu'il vous faut…

    Tout le sel et le piquant de cette comédie savoureuse et légère proviennent du décalage entre les tenues, les manières et la coiffure toujours impeccables de Mrs Maisel et son langage très imagé et fleuri lorsque quelqu'un a décidé de lui "marcher sur les pieds".

    Sacrée meilleure comédie lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, elle a vu sa jeune interprète principale, Rachel Brosnahan, également couronnée des lauriers attribués à la meilleure actrice dans une comédie, décernés dimanche dernier.

    Cerise sur le cupcake, la plateforme Amazon propose de la découvrir gratuitement jusqu'à dimanche soir afin de fêter dignement, avec son public, cette double récompense. Soit trois bonnes raisons de prendre rendez-vous avec elle afin de s'extraire du marasme ambiant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humour, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Par amour des séries... et de la magie du cinéma

    20_53_07_171643217_img115.jpgL’amour des séries peut vous emmener très loin.
    A vous jeter sur une nouvelle série comme un glouton insatiable ne s'arrêtant que lorsque le buffet est démonté (binge watching).
    A dévorer tous les épisodes d'une série en maximum 24h chrono afin d'être «le premier à l'avoir finie» (binge racing).
    Le fan agit alors comme si sa survie en dépendait et comme si sa vie sociale et son sommeil étaient devenus des données secondaires / dommages collatéraux / quantités négligeables (biffer les mentions inutiles). Certains vont même jusqu'à regarder les épisodes en accéléré pour s'arrêter uniquement sur les scènes de tension, d'émotion ou le grand final meurtrier (speed watching). Pas sûr qu'à ce niveau-la, on puisse encore parler d'amour…
    Car le véritable amateur savoure le rendez-vous que lui fixent les personnages et créateurs de sa série, un moment suspendu qui rend sa vie plus intense grâce à quelques échanges autour d'une suite d'enjeux et d'un thème-clé.

    Dans le cas de Marianne Levy, cette passion l’a d’abord poussée à créer un blog (I love TV so what?) dans lequel elle déclarait sa flamme à ses personnages de fiction préférés, en égrenant les multiples qualités de la série qui avaient emporté son cœur. Mais aujourd'hui, elle se cristallise dans un livre...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Champion", nouvelle série belge, se joue des dessous du foot

    Champ9.jpgPlus que tout autre série belge, Champion est une aventure collective.
    Autour de la table des scénaristes, il y a eu jusqu'à 9 ordinateurs connectés. Normal pour une série qui parle de foot, sport collectif par excellence.
    En tournage jusque début janvier, la série suit la descente aux enfers d'une star du foot dont la carrière explose en plein vol suite à une altercation avec un journaliste, un rôle endossé par le comédien Mourade Zeguendi vu dans "Les Barons" et "Dikkenek" (photo).

    L'idée est évidemment que la série soit prête pour diffusion sur la RTBF en parallèle de la Coupe du monde en juin prochain. Raison qui explique que tout le monde "cravache" pour finir dans les temps. Une pression qui n'empêche ni les vannes, ni la décontraction entre deux scènes. Il faut dire que le décor de cette semaine (le stade Roi Baudouin) aide sans doute les auteurs-réalisateurs à toucher leur rêve du doigt.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Humour 0 commentaire 0 commentaire
  • "Lucas etc.": On ne choisit pas sa famille mais on peut (parfois) la rêver

    Lucas duo.jpgLa vague des séries belges n’a pas fini de déferler. Avec Lucas etc., les plus jeunes et les familles ont également droit à leur série 100 % belge.
    Un format court de comédie centrée sur un sujet tendance: la famille recomposée, projet développé en un peu plus d’un an par Narrativ Nation, déjà à l’œuvre derrière le succès de la websérie Typique.

    À l’univers estudiantin, les trois auteurs-réalisateurs ont substitué celui d’une famille fraîchement recomposée que l’on découvre à travers le regard de Lucas, ado de 12 ans (à gauche sur la photo), jusqu’ici fils unique, confronté à un tout nouvel environnement.

    Une série centrée sur le point de vue d’un enfant, qui plus est adolescent, cela pouvait faire peur…

    "Non, cela nous excitait même plutôt, c’était notre envie et notre challenge pour cette série. Cela nous faisait peur parce que c’est toujours un peu plus compliqué mais c’est ce qui donnait l’âme de ce projet : que l’enfant soit au centre de l’écriture et des histoires. Ce qui nous a permis de nous remémorer tous nos souvenirs d’enfance et du début d’adolescence" plaisantent Lionel Delhaye et Benjamin Torrini, réalisateurs.

    Le résulat est à découvrir dès ce lundi à 12h25 et 18h55 sur La Trois (Ouftivi).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Humour, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • "Lucas etc.": nouvelle famille, mode d'emploi

    Lucas etc..jpgLucas (Hugo Gonzalez) adore les blagues potaches et les plans improvisés, avec une nette préférence pour les histoires fumantes et explosives.
    Ado détendu et souriant, il vit seul avec sa mère, Bénédicte (Chloé von Arx) et ne voit que rarement son père, acteur toujours coincé entre deux castings «vraiment importants».
    Pendant que Lucas supervise son programme de délires et réjouissances personnelles, il n'a pas vu venir le «grand projet» de sa maman : emménager avec son nouvel amoureux, Jeff et ses trois enfants "a-do-rables". Entre Mélodie, ado taciturne, et Manon devenue muette à la mort de sa mère, l'adaptation s'annonce coton. Surtout que le pire reste à venir en la personne de Nathan (Elliot Goldberg), gamin égocentré et trop bien peigné, fan d'Instagram et des médailles gagnées lors de ses nombreuses compétitions d'escrime.

    Au-delà de la Belgique, où elle démarre son parcours sur Ouftivi, ce lundi, la série jeunesse Lucas etc.** est déjà promise à bel avenir: soutenue par la Radio Télévision Suisse (RTS) et TV5 Monde, elle sera également diffusée sur Ketnet, la chaîne jeunesse de la VRT.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Humour, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Bankerot: cauchemars en cuisine

    bankerot 2.jpgThomas (Martin Buch) doit se ressaisir s’il ne veut pas perdre la garde de son fils, Niklas. Depuis la mort de sa femme Rie, décédée dans un accident de la route, il s’est laissé sombrer, incapable de venir en aide à son fils devenu mutique. Tous deux habitent dans une bâtisse à peine salubre et vivent de la revente d’appareils électroménagers usagés.
    Inquiète, la psychologue de l’école menace Thomas de faire appel aux services sociaux pour vérifier ses aptitudes paternelles. Or son fils de 9 ans est tout ce qui lui reste… Thomas décide donc de reprendre le chemin de son groupe de parole où il croise la route de l’étonnante Hannah (Rikke Louise Andersson)…

    La sortie de prison de son pote Dion (Esben Dalgaard Andersen) va bousculer la donne, réveillant le rêve de restaurant que tous les deux avaient enfoui au plus profond d’eux-mêmes. Bankerot** conte les espoirs et déboires de ces deux potes fauchés mais gastronomes. Une aventure à l'humour noir et grinçant à suivre ce jeudi dès 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 0 commentaire 0 commentaire
  • Quadras: mariage, secrets et rivalités

    quadras.jpgConcert de klaxons, tensions (mal) dissimulées et ragots épicés, le mariage d'Alex (François-Xavier Demaison) et Agnès (Alix Poisson) s'annonce comme un grand moment de concorde et de félicité. Même si la mère d'Alex semble détester cordialement sa nouvelle bru, si son meilleur ami, Julien (Jean-Philippe Ricci) est en plein dérapage sentimental et si le maître de cérémonie est à gifler. Et encore, la soirée de noces ne fait que commencer...

    Mariages et enterrements sont de hauts lieux de drame et de comédie humaine comme le prouve Quadras**, nouvelle dramédie française produite par B2Films, Nexus Factory, M6 et la RTBF. Comédiens épatants (François-Xavier Demaison, Alix Poisson, Julien Boisselier), situations détonantes et revirements en tous genres, elle charrie le parfum des comédies romantiques à l'anglaise façon "Quatre mariages et un enterrement". Avec un solide «bestiaire» à la clé.

    Lancée dimanche soir sur La Une, la nouvelle série de M6 a souffert de la confrontation avec les championnats du monde d'athlétisme (11,6% de parts de marché seulement), mais le charisme du duo Alix Poisson - François-Xavier Demaison, déjà réuni dans la série Disparue, devrait lui assurer de meilleures audiences pour la suite.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Geneviève de Fontenay rejoint les mamies flingueuses de "La minute vieille"

    minute vieille - Fontenay.jpgCaravane aux allures de bonbonnière, villa cossue en bord de Méditerranée, maison de campagne fleurie ou chalet au décor rétro... Depuis leurs quartiers d'été, les quatre mamies à la langue bien pendue reviennent pour une sixième salve d’épisodes inédits de La minute vieille**. Soit quinze nouvelles histoires courtes programmées tous les soirs de la semaine, sauf le mardi vers 20h45 sur Arte.
    Fidèles à leurs habitudes, Claudine Acs, Michèle Hery, Sophie Sam et Anna Strelva se sont donné le mot pour ce rendez-vous de l'été : elles ont gardé sous le coude quelques histoires bien épicées à glisser dans vos valises. Il y est question d'une vache et d'une Ferrari, d'accouchement périlleux, de test antidopage, de gardien de but belge, de safari et de vols mouvementés… Le quatuor se paie même le luxe de recevoir quelques invitées triées sur le volet dont la fameuse ex-présidente du comité Miss France, Geneviève de Fontenay (photo).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Earn et la grosse pêche: petit manuel de survie à Atlanta

    atlanta 2.jpgEarnest Marks (Donald Glover) a abandonné ses études à Princeton et est en «année sabbatique» depuis trois ans.
    Avec Vanessa (Zazie Beetz), la situation est compliquée : il squatte son appartement et veille de temps à autre sur leur fillette, Lottie, même si officiellement, Earn et Van (photo) ne sont plus en couple.

    Fauché, Earn se cherche un vrai job qui ne soit ni abrutissant, ni alimentaire. Un jour, l'ancien DJ a une illumination : pourquoi ne deviendrait-il pas le manager de son cousin Al(fred Miles) alias Paper Boi (Brian Tyree), rappeur en phase ascendante à Atlanta ? Du moins, l'espère-t-il…

    Idéaliste, Earn veut y croire. Il veut tester ses chances d'y arriver et ne pas abandonner ses rêves avant même de les avoir caresser... Earn face à la grosse pêche - le surnom de la ville d'Atlanta*** - un "combat" qui s'amorce ce jeudi dès 21h sur BeTV.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • On meurt toujours autant au paradis (saison 6)

    meurtres au paradis.jpgRetour sous le soleil de Sainte-Marie où l'enquête se déroule cette fois dans le milieu de la volcanologie. L'occasion de se pencher sur la réalité environnementale et sismique de cette île lointaine des Caraïbes.
    Bien qu'on n'y ait plus enregistré d'éruption depuis 80 ans, la menace du volcan Esmée y est toujours latente. De quoi entraîner la vigilance de l'équipe en charge de la surveillance des volcans mais aussi des promoteurs immobiliers en quête de terrains à bâtir.

    Ainsi débute la saison 6 de Meurtres au paradis** ce lundi à 20h55 sur France 2. Deux enquêtes diffusées à la suite qui ouvrent une très bonne semaine anglophile au cours de laquelle il sera bientôt question de la saison 3 de Peaky Blinders et de la série Dr Foster... Let's enjoy

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, GB, Humour, Policier - Enquête 2 commentaires 2 commentaires
  • Insecure: avec Issa Rae, la maladresse est un art

    Insecure.jpgLancée en octobre dernier par HBO, cette mini-série (8 épisodes) est d'abord née sur le net où sévissait avec succès sa créatrice et actrice principale, la comédienne d'origine sénégalaise, Issa Rae.
    Comme son nom l'indique Insecure** s'intéresse à une jeune trentenaire en plein doute concernant son couple, son job et ses relations avec son entourage.

    Dans l'association où elle travaille, Issa supporte de plus en plus difficilement le regard condescendant de ses collègues blancs aux yeux desquels elle apparaît trop souvent comme la "caution ethnique" de cette asbl s'adressant à un public noir et défavorisé. Sans compter qu'elle peine à supporter la passivité d'une majorité de Blancs face aux difficultés rencontrées par les Noirs.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Sympathie pour Lucifer

    Lucifer.jpgFonçant dans un bolide noir jais, Lucifer** Morningstar (Tom Ellis) sillonne les rues de Los Angeles à la nuit tombée. Lassé de son existence souterraine, il a quitté ses enfers originels au grand dam de son père et décidé de promener sa dégaine sexy et désinvolte sur Terre.
    Et où pourrait-il passer de meilleurs moments de détente que dans la vallée verdoyante de la cité des Anges, où s'épanouissent tant de désirs inavoués ? Le meurtre de l'une de ses proches amies vient freiner son envie de s'amuser et le pousse à vouloir mener l'enquête aux côtés de la perspicace Chloé Decker (Laurene German), chargée de l'affaire.

    Rapidement la jeune femme est forcée de constater que son «associé» a un don particulier : à son contact, les humains ne peuvent s'empêcher de révéler leurs plus noires pensées. Ce qui fait de lui un précieux allié dans la recherche de la vérité, même s'il reste un partenaire agaçant et encombrant. Un duo à suivre le mardi à 22h45 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humour, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les (10) leçons de Sarah Jessica Parker au sujet du Divorce

    divorce.jpgRendue mondialement célèbre par le rôle de Carrie Bradshaw dans la série Sex and the city, entre 1998 et 2004, Sarah Jessica Parker est le principal argument de vente de Divorce**, la nouvelle série de HBO.
    Pourtant tous ceux qui admiraient sa franchise, son incroyable culot et son sens de la répartie, grimpé sur stiletto, en seront pour leurs frais s'ils décident de se jeter sur cette nouvelle comédie en espérant renouer avec les piques et délires de la célèbre chroniqueuse de Big Apple.

    La dramédie imaginée par Sarah Horgan et en effet à mille lieux de cet univers hyper branché qui a fait son succès. Sarah Jessica Parker y incarne Frances, quinquagénaire en pleine crise existentielle, amatrice (de galeries) d'art, bien décidée à rompre avec la routine de son mariage sans âme.

    Mais lorsque Robert (Thomas Haden Church) découvre qu'elle l'a trompé avec un professeur d'université, la situation vire à l'aigre au point que tous les coups semblent désormais permis entre les deux futurs ex-époux. Débats houleux et noms d'oiseaux à anticiper dès 21h ce jeudi sur Be TV.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Négociations et poker menteur dans les coulisses du 16

    de 16 - 1.jpgCharles Van Praet (Jan Hammenecker) surnommé "le bulldozer" est envoyé au cabinet du vice-Premier Steven Kennis (Michael De Cock, photo) pour y remettre bon ordre.
    Il faut dire que l’équipe de Kennis ne brille pas par son efficacité ou par son sens des priorités, ce qui inquiète sérieusement le parti qui voudrait le voir viser l'installation au 16 rue de la Loi.
    Le pouvoir ne se conquiert pas sur un coup de chance ou sur un coup de poker. Van Praet est donc chargé de mettre en place le nouveau plan de bataille.


    L'immersion au coeur de ce cabinet fictif mais tellement réaliste De 16** démarre ce mercredi à 20h30 sur Be TV, au rythme d'un épisode par semaine (six épisodes au total).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Humour, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • En immersion discrète au 16 rue de la Loi

    De 16 Jan.jpgScénariste et professeur, Willem Wallyn a eu l’occasion de tester de nombreux styles de séries.
    "Script doctor" en Belgique et en France (sur des séries comme "Bevergem" ou Beau Séjour attendue prochainement sur Arte), il a l’habitude d’intervenir sur les scénarios d’autres auteurs. Un rôle périlleux qui consiste le plus souvent à faire des coupes sévères ou des corrections "dans les textes des autres". Peu de séries en Flandre ne sont pas passées entre ses mains.

    "C’est en tant que script doctor que Wouter Verschelden (ex-journaliste du Standaard, NdlR) est venu me voir avec l’idée de ‘De 16’ mais je ne pouvais pas travailler sur cette série car j’avais une vision personnelle de cette histoire. Je lui ai dit : la seule chose que je peux faire, c’est prendre ton idée et l’écrire moi-même. Et je veux écrire seul de peur que mon idée ne soit diluée." Il faut dire que Willem Wallyn, fils de Luc (SP) est tombé dans la politique belge quand il était tout petit…

    En résulte une vision sans façon au plus près des hommes et de leurs contradictions à découvrir dès ce soir à 20h30 sur Be1. De 16**, série produite par la VRT (Canvas), explore la vie dans les cabinets politiques qui, tous, rêvent d'entrer au 16 rue de La Loi.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Humour, Politique 0 commentaire 0 commentaire