Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

France

  • Douze scénaristes à la conquête de l'Europe

    scénaristes post-it.jpgEn 2017, 10 % des séries les plus regardées étaient des coproductions internationales.
    Les chiffres le confirment : la tendance s’est inversée. Alors que les Etats-Unis n’ont jamais produit autant de séries; en Europe, ce sont les productions locales qui s’imposent en tête des audiences.

    "La série française s'exporte mieux mais le chemin est encore long, constate Olivier Wotling, reponsable de l’unité Fiction chez Arte. L'idée est d'aider des projets français à aller en coproduction internationale. A attirer très en amont l'intérêt de coproducteurs et peut-être même d'auteurs internationaux."

    "Notre ADN, ce sont les séries européennes. On est plutôt bien parti avec celles qu'on coproduit: Occupied, Ride upon the storm ou la série italienne Il Miracolo", primée en avril au Festival Séries Mania Lille. "Nous voulons, à présent, faire le chemin en sens inverse : attirer l'attention et la curiosité de coproducteurs internationaux sur des sujets en langue française. C'est ce qui nous a tout de suite séduits dans l'idée du Fonds Création Séries France – Europe de la SACD."

    Douze projets français sont en lice pour une nouvelle bourse délivrée par Arte et la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) en septembre ou octobre prochain.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Créateurs, Créatrices, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Irresponsable: Julien le Bienheureux

    Irresponsable.jpgJuste au moment où on se disait que la série humoristique est vraiment un art difficile à maîtriser, la saison 2 d'Irresponsable** fait irruption et emporte presque tout sur son passage.

    Créée et écrite par Frédéric Rosset, épaulé par sa sœur Camille, cette série est son tout premier projet imaginé lorsqu'il était encore étudiant à la Fémis. Preuve de la vitalité de la filière "séries" de cette école jadis vouée uniquement au cinéma. Et de la créativité sérielle qui gagne sans cesse de nouveaux talents, notamment en France.

    Dans Irresponsable, on suit Julien Chandelier, 32 ans, fiston “à sa môman”, ado attardé et menteur impénitent, sorte de Tanguy grandguignolesque pas fiable pour un sou, véritable catastrophe sur pattes. Dans la saison 1, il découvrait à sa plus grande surprise qu'il était père d'un ado de 16 ans prénommé Jacques, fils de son premier amour, Marie (Marie Kauffmann). Passés les premiers moments de panique, Julien décidait d'intégrer Jacques dans sa vie toujours "en voie de construction" et acceptait même de prendre un nouvel emploi. Un poste de pion à mi-temps obtenu par chantage...

    Les 10 épisodes de la saison 2 sont disponibles sur Be à la demande.

    (mise à jour 06/06) La série a reçu 3 prix hier soir à Paris de l'Association des critiques de séries (ACS): meilleure série, meilleur acteur et meilleur scénario...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • L'Accident: Bruno Solo, enquêteur malgré lui

    L'accident.jpgDeux ans après sa programmation dans le cadre du Festival de la fiction TV de La Rochelle, L'Accident* arrive seulement sur les écrans de France 3.

    Le comédien Bruno Solo, qui est aussi producteur de la mini-série et a participé à l'adaptation du scénario, y apparaît sous les traits de Gabriel Cauvy, devenu veuf suite au décès de sa femme dans un mystérieux accident de la route. Mystérieux parce que sa femme a été retrouvée ivre, dans sa voiture arrêtée en contresens sur la nationale. Deux "détails" qui ont leur importance puisque Rebecca (Emma Colberti) ne buvait pas et était très prudente au volant.

    Face à la volonté de la gendarmerie de classer l'affaire, Gabriel, incrédule et révolté, décide de mener l'enquête lui-même afin de laver la réputation de Rebecca aux yeux de tous et particulièrement aux yeux de leur fille Luna. Enquête à suivre en six épisodes dès ce jeudi à 20h55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Anne Charrier, actrice frondeuse et femme de combat

    Maman a tort.jpgLa mini-série Maman a tort** a visiblement séduit le public : 4,4 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous mercredi soir sur France 2, soit 18,4 % du public ce qui a permis à la chaîne de devancer TF1 et sa série Grey's Anatomy. Belle revanche pour la fiction française et bel augure pour l'auteur Michel Bussi dont deux autres romans vont être prochainement adaptés sur le petit écran : M6 prépare Un avion sans elle et TF1 Le Temps est assassin.

    Le premier secret de cette réussite réside sans doute dans le choix de ses interprètes, à commencer par la discrète Anne Charrier.
    La première grâce de la comédienne est de se fondre si bien dans ses personnages qu'elle parvient presque à se faire oublier. Heureusement pour elle, certaines de ses prestations ont marqué durablement les esprits et sa légendaire discrétion semble devoir bientôt tomber dans l'oubli. En témoignent les deux prix d'interprétation qu'elle a glanés en festival cette année.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Souviens-toi": enquête au cœur du cerveau d'un enfant

    Souviens-toi dessin.jpg"Dans Souviens-toi, je joue le rôle d'une pédo-psychiatre qui accompagne une fillette, Madeleine, devenue muette à la suite d'un important traumatisme: toute sa famille a été assassinée devant elle. Or cette praticienne a elle-même vécu un traumatisme majeur. J'ai beaucoup aimé cette partie de l'intrigue qui parle des nœuds familiaux et est enracinée dans l'humain. C'était une belle écriture, assez profonde" a expliqué Marie Gillain lors de sa rencontre avec la presse lors du Festival de Monte-Carlo.

    Sous des dehors faussement classiques, cette "série policière développe une part plus intimiste autour des relations humaines et des traumas" souligne la comédienne.

    Dans Souviens-toi** Marie Gillain soigne une fillette devenue amnésique suite à un drame. Un thriller psychologique en six épisodes à suivre ce jeudi sur La Une, à 20 h 55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Le festival Séries Mania a gagné son pari lillois

    On the spectrum.jpgLa greffe allait-elle prendre après le transfert dans les Hauts de France du respecté festival Séries Mania, parisien durant ses huit premières éditions ? C'était l'espoir de toute l'équipe de Laurence Herszberg et de son directeur artistique Frédéric Lavigne qui ont mis les bouchées doubles pour assurer l'arrivée du bébé dans les meilleures conditions.

    Au fil des jours, le nouveau venu a réussi son pari : celui de séduire le public lillois intéressé par les 100 projections gratuites qui lui étaient proposées à travers différents lieux de la ville et, surtout, par les nombreuses animations organisées notamment au Tri postal : radio, rencontres, décors de séries et librairie, mais aussi expositions, réalité virtuelle et escape game. Il faut dire que le casting des séances de dédicaces était parfaitement calibré avec la venue des équipes des séries Capitaine Marleau, Candice RenoirLes petits meurtres d'Agatha Christie et Plus belle la vie, parmi les plus populaires en France aujourd'hui.

    En tout, l'événement a drainé 56 000 participants "et 30 000 rien que pour les projections, soit une augmentation sensible par rapport à la dernière édition parisienne", précise le directeur artistique Frédéric Lavigne, épuisé mais rayonnant. Une fois encore, l'équipe du festival a prouvé qu'elle avait le nez fin dans ses choix français et internationaux des séries les plus récentes. Palmarès complet à lire ci-dessous.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Fiertés: quand la vie amoureuse est un champ de batailles

    fiertés.jpgLorsque Charles (Frédéric Pierrot) découvre que son fils Victor (Benjamin Voisin, à gauche sur la photo) aime un autre ouvrier, il décide de le virer de son chantier prétextant que Selim a une "mauvaise influence" sur son fils. Mais Victor ne se résigne pas et entend explorer ses préférences sans pour autant endosser le statut de porte-drapeau assumé par d'autres. "Ça ne sert à rien d'aller contre la connerie du plus grand nombre. Je ne ressens pas le besoin de porter des banderoles face au monde entier. Ma vie est compliquée et je ne suis pas un héros" assène-t-il à Serge (Stanislas Nordey) qui l'a séduit.

    Si la série Fiertés** retrace les grandes étapes de la reconnaissance des droits LGBTI en France, elle s'attache avant tout au parcours personnel et intime de Victor (campé par Samuel Theis à l'âge adulte), à trois périodes cruciales de sa vie. Adolescence (17), âge adulte (35) et «milieu de vie» (49 ans), autant d'étapes sujettes aux doutes, aux passions et à la remise en question.

    Une mini-série à voir ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Jenifer et "Sébastien" doublement "Traqués" (par TF1)

    Traqués début.jpgAlors qu'ils s'apprêtent à partir en vacances, un homme et son fils sont pris dans une fusillade.
    Afin de le mettre à l'abri, son père pousse le jeune Léo à se cacher dans le coffre d'une voiture restée ouverte.
    C'est ainsi que Sarah (Jenifer), ignorant tout de ce qui vient de se passer, découvre le gamin caché dans sa voiture.
    Une triple tuile pour la jeune femme qui déteste la police, les embrouilles et les enfants.
    Réalisant que le gamin est vraiment en danger, la jeune femme ne peut cependant se résoudre à l'abandonner et décide de le conduire en sécurité.

    Jenifer Bartoli apporte crédibilité, humanité et densité au personnage de Sarah Munoz, jeune femme au passé trouble qui a déjà eu maille à partir avec la police. En résulte une belle alchimie avec son partenaire le jeune Félix Bossuet (Léo) au fil de ce thriller qui adopte d'abord la trame d'un road-movie.
    Traqués** une mini-série à suivre en avant-première ce dimanche à 20h55 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Tournage en juin pour Osmosis, la nouvelle série française de Netflix

    Osmosis 2.jpgNetflix a décidé de ne pas prolonger l'agonie de Marseille, personne ne s'en plaindra. Après une première saison calamiteuse, peu de curieux s'étaient penchés sur la saison 2. Nullement échaudée, la plate-forme a déjà annoncé la mise en oeuvre de trois nouveaux projets dont la série Osmosis confiée à Audrey Fouché, jeune scénariste française formée aux Etats-Unis sur Les Borgia de Tom Fontana (cf. interview).

    Osmosis imagine un futur proche où la recherche du partenaire idéal serait confiée à une application spécialisée et à une série d'algorithmes... Une idée développée au départ sous forme de websérie pour Arte Creative. Le tournage de la "série longue" est prévu en juin pour une diffusion début 2019. Même si elle ne peut pas ecore "en parler en détails", on a fait le point avec Audrey Fouché sur l'avancement du projet.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, France 2 commentaires 2 commentaires
  • Etre scénariste en France ou aux Etats-Unis ?  "C'est le jour et la nuit"

    Audrey Fouché scénariste.jpgFormée aux USA par Tom Fontana, après sa sortie de la Fémis, Audrey Fouché travaille aujourd'hui à Paris, notamment sur la prochaine série pour Netflix, baptisée Osmosis. De retour en France, elle rêve d'adapter le modèle US au système français, mais souvent cela coince. On a discuté avec elle des différences entre les deux systèmes. Retour sur un parcours éclairant des Borgia en passant par Les Revenants.

    Après quatre ans de formation en tant que réalisatrice à la Fémis qui était encore une école «purement cinéma» à ce moment-là, Audrey Fouché fait un stage sur la série Reporters de Capa "parce que cela m'intéressait. Je me souviens: on m'avait dit : attention, tu ne pourras plus jamais faire de cinéma. Tu vas gagner de l'argent à écrire des choses honteuses", se souvient-elle, hilare.

    A l'époque, Audrey Fouché a envie d'écrire un long métrage et de le tourner. Coup de chance, elle rencontre un producteur via son jury de fin d'étude à la Fémis.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Speakerine: Marie Gillain dans les coulisses ripolinées des débuts de la TV

    speakerine.jpgA 42 ans avec sa mise en plis façon Reine Fabiola et son look 60's de Parisienne bon chic bon genre, Christine Beauval (la Belge Marie Gillain, photo) a tout pour être une femme comblée: speakerine admirée au sein de la toute jeune Radio-Télévision Française (RTF), elle a un mari aimant et deux enfants charmants.

    Pourtant, Christine rêve de pouvoir lancer sa propre émission «Portraits de femmes» et de ne plus être cantonnée au rôle de Speakerine**.

    Son mari, Pierre Beauval (Guillaume de Tonquedec, Fais pas ci fais pas ça), directeur de l'Information au sein de la RTF, est promis à un bel avenir. Il est en charge du direct annoncé entre De Gaulle et le président JFK, une première liaison satellite entre la France et les États-Unis, baptisée Mondovision qui, si elle réussit, devrait lui assurer le poste de futur directeur de la télévision. Mais Joseph Darnet, qui occupe le poste, ne l'entend pas de cette oreille et cette rivalité entre les deux hommes pourrait bien ruiner le projet de Christine.

    Or de nombreuses lettres de menace, envoyées aux bureaux de Cognac-Jay, prouvent que son destin de femme active et publique dérange. Un matin, les menaces se font plus violentes et précises...

    Une série à découvrir lundi à 20h55 sur France 2.

    mise à jour (17.04): avec près de 4 millions de téléspectateurs et 16,1% de PDM, France 2 a enregistré hier son meilleur lancement pour une série française un lundi soir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, France, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • CanneSeries devra s'offrir davantage d'éclaircies (scénaristiques) en 2019

    Cannes Séries jurés.jpgC'est sous un véritable déluge que s'est clos la première édition du festival CanneSeries organisée du 4 au 11 avril parallèlement au MipTV (Marché international des programmes télévisés) sur la Croisette.

    Une édition qui est parvenue à attirer un public intergénérationnel entre séances "scolaires" et publics de tous âges et de tous horizons attirés par les sirènes de la télévision.

    Pour  sa première édition, l'agenda n'était pas très fourni mais les invités étaient de qualité avec les masterclasses des acteurs Michael C Hall (Dexter, Six Feet under) et Michael Kenneth Williams (The Wire, Boardwalk Empire, au centre sur la photo) ainsi que celle du romancier Harlan Coben également créateur de séries (The Five, Safe) et président du jury 2018 (1er à gauche sur la photo).

    Entamée sur une étonnant fausse note - lors de la soiré d'ouverture a été projeté non pas un véritable épisode de La vérité sur l'affaire Harry Québert série de Jean-Jacques Annaud* mais un montage de 35 minutes de la saison entière, genre de long trailer que l'on montre à des acheteurs ! -, la manifestation s'est heureusement terminée en beauté, mercredi soir, avec la cérémonie de clôture retransmise en direct sur Canal+. Et ce, grâce aux propositions originales et audacieuses du maître de cérémonie Kyan Khojandi, rendu mondialement célèbre par sa série Bref.
    De quoi faire oublier les bourrasques et le tapis rose détrempé au public ayant bravé, en très grand nombre, le début de tempête sur Cannes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Le Belgian Bright s'invite au Festival Séries Mania Lille

    Belgian Bright.jpgUn bus affrété aux couleurs du "Belgian Bright" se rendra au Festival Séries Mania Lille avec, à son bord, des scénaristes francophones et flamands en plein speed dating créatif. Ceci n'est ni un rêve ni un fake. L'événement, imaginé dès février dernier, aura bien lieu le 3 mai prochain.

    Le car partira de Bruxelles à 8h et offrira l'opportunité à chacun d'y faire des rencontres et d'entamer des discussions sur base de projets en développement ou déjà développés. Comme La Trêve, Ennemi PublicUnité 42 ou Champion, côté francophone et la saison 2 de Beau Séjour ainsi que le nouveau projet Gevoel voor Tumor (Sense of Tumour) présenté parmi 10 projets en développement ou en production, côté néerlandophone.

    "On s'est dit que ce serait bien d'encourager la réalisation de séries avec des équipes bilingues comme ce fut le cas sur Unité 42 (scénaristes francophones et réalisateurs néerlandophones). Avec la VRT, on a un partenaire naturel qui a une vraie expertise en la matière. Ce serait bien d'en profiter plutôt que d'aller la chercher en Suisse ou en France. Et les Flamands aussi sont à la recherche de partenariats pour réaliser des projets plus importants, internationaux", explique Sylvie Coquart, responsable de la Fiction à la RTBF.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Trente avant-première mondiales au Festival Séries Mania Lille

    Séries Mania affiche.jpg"Séries Mania Lille c'est le premier épisode d'une série à succès" a assuré Xavier Bertrand, Président de la Région Hauts-de-France, ce mercredi matin, lors de la présentation de la 9e édition du Festival qui aura lieu du 27 avril au 5 mai à Lille.

    Chris Brancato, showrunner de Narcos sera le président du jury de la compétition officielle de Séries Mania. Siégeront à ses côtés : Pierre Lemaître (romancier), Maria Feldman (False Flag et Fauda), l'acteur Clovis Cornillac (Chefs) et Maria Schrader (Deutschland 83).

    Patrick Duffy (Dallas), Sofia Hellin (Bron), Carlton Cuse (Lost, Bates Motel), Charlie Covell (The end of the f*** world) et le réalisateur canadien Jeremy Podeswa (GoT, Dexter) figurent parmi les invités d'honneur du Festival. En tout, quelque 80 invités sont attendus à Lille dont certains viendront parler de leur série préférée : Nathalie Baye, Jalil Lespert, Eric Judor, Géraldine Nakache, Emma de Caunes. On y verra aussi Corinne Masiero ou l'équipe du Bureau des Légendes.

    En tout, 83 séries seront présentées durant le festival, avec une centaine de projections de séries internationales et 30 avant-premières mondiales. Détails de la compétition officielle, du panorama international et de la compétition française ci-dessous.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Alexandra Ehle: Miss Julie et Docteur Scalpel

    alexandra ehle.jpgAlexandra Ehle (Julie Depardieu) a la réputation d'être la meilleure légiste de France. Une passionnée qui peine à se cantonner aux observations d'ordre médico-légal. Pour elle, chaque corps est une énigme, un puzzle qu'il s'agit de reconstituer au plus vite.

    Et, ce matin, elle est servie puisque la police ne lui a apporté qu'une main à analyser.
    Là où d'autres s'arrêteraient aux constatations d'usage (sexe, âge, morphologie, origine ethnique), Alexandra ne peut s'empêcher d'aller beaucoup plus loin, pressée de trouver les réponses que la police tarde à lui apporter. Ses relations avec le commandant Antoine Doisneau (Bernard Yerlès) sont donc souvent tendues car la jeune femme pulvérise allégrement les règles de droit élémentaires.

    "Cadavre exquis", pilote de série en 90 minutes qui ne dédaigne pas l'humour mais reste traditionnel dans ses développements, devrait permettre de juger du potentiel de cette fiction sympathique face aux téléspectateurs belges et français. Alexandra Ehle** est à voir ce dimanche à 21h sur La Une et mardi à 20h55 sur France 3.

    mise à jour (28/03): Pari réussi pour Alexandra Ehle avec 4,2 millions de curieux (17,7 % PDM) sur France 3, hier soir, et 261.056 (17,5% PDM) sur La Une, dimanche, elle est assurée de devenir une série.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Astrid Whettnall, comédienne sortie de l’ombre du "Baron Noir"

    Astrid Whettnall - Baron Noir.jpgDécouverte dans "Au nom du fils", le film de Vincent Lannoo, par le réalisateur Ziad Doueiri, Astrid Whettnall (à gauche sur la photo) est une grande amatrice de séries qu'elle dévore "pour leurs qualités d'écriture et de réalisation, pour la richesse et l'originalité des univers proposés et la prise de risques énorme qu’elles assument."

    Depuis deux saisons, la comédienne belge s'est glissée dans l'appareil politique français sous les traits de Véronique Bosso, adjointe au maire de Dunkerque, alias le Baron Noir, son mentor Philippe Rickwaert joué par Kad Merad. Dans cette saison 2, on la retrouve dans le sillage de la présidente Amélie Dorendeu, campée par une Anna Mouglalis inscrite dans l'ombre (ou le reflet) d'Emmanuel Macron.

    Nous avons discuté avec elle du thriller politique à suivre tous les samedis à 20h30 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, France, Politique 0 commentaire 0 commentaire