Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Festivals

  • Vivre les séries sans limites ce week-end au Comic Con Brussels

    Westworld S2.jpgOn connaît le slogan de la série Westworld : «Live without limits». Ce week-end, vous pourrez le tester IRL... C'est l'un des paris du Comic Con qui ouvre ses portes à Bruxelles ce week-end sur le site de Tour et Taxis et propose d'aller à la rencontre d'un certain nombre de personnages emblématiques de films et de séries et de ceux qui leur donnent vie.

    L'occasion de célébrer la culture pop comme on le fait aux Etats-Unis depuis les années 70 et de faire le plein de gadgets, de jeux, d'objets de collection mais surtout de rencontrer des acteurs et des artistes et de revenir avec des BD, des souvenirs ou des dessins dédicacés.

    Parallèlement, les fans de séries, de cinéma et de jeux vidéo pourront s'adonner à leur passion en bande et en toute liberté grâce aux immersions proposées dans l'univers de Star Wars, Star Trek, Game of Thrones, Le seigneur des anneaux, Guardians of the Galaxy,... Parmi ces univers figurent deux séries-mondes qui testent les contours et les limites de notre humanité, The Walking Dead et Westworld, qui proposeront expérience de réalité virtuelle et photos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • "Fauda": Israël et les combattants de l'ombre

    Fauda.jpgSonder la plaie encore béante. C’est la particularité des séries israéliennes qui ont assis leur réputation bien au-delà de leurs frontières.
    Depuis le succès international de la série Homeland librement inspirée de l’israélienne Hatufim – qui explorait la problématique viscérale des otages israéliens –, la force et la créativité de la terre promise ne sont plus à démontrer.

    Petit pays mais grandes et belles promesses – en termes d’audiovisuel s’entend. Une terre sur laquelle les créateurs n’ont pas peur d’aborder les questions qui fâchent: kidnappings, tortures, menaces terroristes et infiltrations… Toutes ces tensions qui rythment le quotidien d’un territoire sous surveillance.

    L’un des plus gros succès télévisés de ces dernières années est la série Fauda*** (“chaos” en arabe) qui met en scène les soldats de l’ombre du conflit israélo-palestinien. Ne faisant l’impasse ni sur les dilemmes ni sur les erreurs de jugement, elle retrace la lutte à mort que se livrent, au quotidien, des agents antiterroristes israéliens et un chef militaire du Hamas.
    Une intrigue dont la saison 2 est présentée ce soir en ouverture du Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) de Biarritz.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • "Mon Paris, etc n'est pas celui de Ratatouille" assure Zabou Breitman

    paris etc groupe.jpg"Le déclic de la série était latent parce que mon papa (Jean-Claude Deret, NdlR) a écrit une série super connue à l'époque : Thierry la Fronde et ma maman (Céline Léger, NdlR) y jouait le rôle de la belle Isabelle. On en parlait souvent, c'était quelque chose d'extrêmement naturel. C'était presque mon pain quotidien", explique la comédienne et réalisatrice Zabou Breitman. "Je n'en ai jamais fait car c'était difficile de me comparer à mon père. J'ai mis beaucoup de temps à oser parce que c'était son domaine. Un jour, mon papa a cessé de vivre et quelque temps avant sa disparition, on m'a proposé de faire une série. Et j'ai réalisé que tout était en place, tout était là. Comme un rubik's cube dont on connaît la manipulation. C'était comme une impulsion, très naturelle."

    Le projet de Paris, etc était préexistant à l'arrivée de Zabou Breitman. "Maïwenn et Anne Berest ont commencé à écrire l'histoire de 5 femmes à Paris et puis, cela s'est arrêté. Quatre ans plus tard, on m'a proposé de reprendre ce projet. J'ai demandé à travailler avec Anne Berest qui avait tout en mémoire. Il y avait notamment déjà une chose préexistante : les débuts d'épisode qui commencent tous de la même façon, vous m'en direz des nouvelles...", annonce-t-elle d'un air entendu à la salle.

    Présentée samedi soir dans le cadre du Festival Are You Series à Bozar, la série est à découvrir ce lundi dès 21h sur Be1 et mardi à 21h10 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Festivals, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Are You Series ? saison 5: ce que les séries disent de nous (et de notre futur)

    the handmaid's tale gardienne.jpgComme l’ont rappelé, cette semaine, les nominations aux Golden Globes, l’année écoulée n’a pas manqué de nous adresser quelques solides claques télévisuelles: The Handmaid’s tale (La servante écarlate - 3 nominations, photo) et Big Little Lies (6 nominations) ont pris à bras-le-corps et anticipé le thème des violences faites aux femmes qu’allaient bientôt mettre en évidence l’affaire Weinstein et le hashtag #metoo sur les réseaux sociaux.

    Cette faculté des meilleures séries à décrypter et même à envisager ce que les hommes s’apprêtent à vivre explique en grande partie leur attractivité mondiale. Dans un monde en crise, les séries ne sont pas les dernières à en pointer les causes et les conséquences prévisibles, avec une pertinence d’autant plus grande que les talents pour les faire vivre ne cessent de s’additionner: les talents du cinéma, du théâtre et du stand-up sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la vitalité du petit écran. Après les webséries, réputées tremplin idéal pour jeunes talents, mises au centre de toutes les attentions ce vendredi à Bozar (cf. note précédente), place aux séries qui alimentent les discussions.

    Pour rappel, Bozar propose une quinzaine de projections gratuites au fil du Festival Are You Series organisé jusqu’à mardi 19/12. Zabou Breitman et sa série Paris, etc ce samedi, mais aussi les équipes de Bron (The Bridge - dimanche) et Salamander (lundi) viendront à la rencontre du public bruxellois.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • Des (web)séries et des femmes pour la 5e édition du Festival "Are You Series"

    17_50_12_686639384_Loulou.jpgUn quotidien qui part en lambeaux, une relation qui s'en va à vau-l'eau, une rencontre ou une révélation qui vous mettent KO, voire une éternelle recherche de boulot : les héros ordinaires des 5 webséries proposées ce week-end à Bozar, sont confrontés à des choix de vie inattendus et compliqués. Genre casse-tête chinois dans une auberge espagnole.
    Cette génération d'ados et jeunes adultes en crise s'inscrit parfaitement dans le champ d'exploration de la 5e édition du Festival Are You Series ? née sous le signe de la crise existentielle, une thématique qui colle décidément à la peau des webséries, comme le prouve la Loulou d'Arte Creative (photo).

    Considéré par certains comme un tremplin vers le petit écran, le web est surtout un lieu d'expérimentation foisonnant, très largement investi par des trentenaires loquaces et explorateurs au milieu desquels évoluent pas mal d'auteures culottées et un public féminin, pressés de s'emparer de sujets trop souvent délaissés ou bâclés comme les questions du genre et de la sexualité, envisagées du point de vue féminin.

    Du 14 au 19 décembre, la quinzaine de projections gratuites proposées à Bozar devrait vous convaincre.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • Les nouvelles explorations du festival Are You Series saison 5

    paris etc.jpgLe Festival Are You Series réinvestit Bozar pour une 5e édition pleine de promesses, du jeudi 14 au mardi 19 décembre. Au programme: première compétition dédiée aux séries digitales (Are you Web Fest?), en présence des équipes, et intégrale d'une série culte (The Kingdom) le 15/12; pitching session ludique, où la créativité sera récompensée  le 18/12; rencontres professionnelles et discussions éclairantes sur l’art du storytelling (tous les jours sauf le dimanche)…

    Cette 5e édition éclectique entend marier tous les plaisirs sériephiles: après-midi comédies et avant-première exclusive de Paris etc (photo) la série de Zabou Breitman, en présence de l'équipe, samedi 16/12. Table-ronde sur les séries digitales au féminin, vendredi 15 après-midi. Projections destinées aux familles (Lucas, etc) et séries engagées (The Deuce de David Simon et Guerrilla avec Idris Elba) dimanche 17/12... Et ce n'est qu'un début.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Veerle Baetens veut marquer les esprits à Cannes avec "Tabula Rasa"

    tabula rasa.jpegL'opération récente de son pied n'a pas empêché l'actrice Veerle Baetens de tenir ses engagements. Armée de béquilles, elle était présente à Cannes ces lundi et mardi pour accompagner Tabula Rasa, la nouvelle série dont elle est à la fois la scénariste et le personnage principal. Un projet qui devrait rappeler aux fans de l'actrice sa récente prestation dans la mini-série Au-delà des murs.

    Coproduite par la VRT, la série est proposée à l'international (en VO, sous-titrée en anglais) par la ZDF qui la diffusera plus tard dans l'année. En Belgique, le compte à rebours est enclenché puisqu'elle sera diffusée à partir du 29 octobre sur la chaîne Een. "Pour le week-end d'Halloween : perfect timing !" se félicitent les deux partenaires. Les deux premiers épisodes seront également projetés, en avant-première, ce mercredi soir dans le cadre du Festival du film de Gand.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Créateurs, Créatrices, Festivals, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Le nouveau festival CanneSéries affiche ses ambitions mondiales

    Sidse Babett Knudsen.jpg"Créer la plus grande semaine de séries au monde." C'est l'objectif du nouveau festival CanneSeries attendu du 4 au 11 avril 2018.
    Pour y parvenir, il s'est naturellement inscrit en parallèle du MipTV, marché international des programmes télévisés et digitaux cannois, qui attire chaque année sur la Riviera française quelque 10 500 professionnels de l'audiovisuel venus du monde entier.

    En guise de marraine, la manifestation s'est alliée à une comédienne de talent, francophile, qui illustre parfaitement cette volonté de séduire le public avec un projet "à portée universelle et d'envergure internationale" : l'actrice danoise Sidse Babett Knudsen révélée par son rôle dans la série Borgen, Césarisée pour sa prestation dans "L'Hermine", et également au casting de l sréie de science-fiction Westworld.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Six séries à attendre après le Festival de La Rochelle

    three girls.jpgA l'image de la fiction Le Viol programmée hier soir - devant 4,3 millions de téléspectateurs sur France 3 -, la 19e édition du Festival de la Fiction TV de la Rochelle n'a pas manqué de sujets de réflexion ou d'indignation.
    Portée notamment par Clothilde Courau et la jeune comédienne belge Bérangère Mc Neese, elle prolongeait les questionnements suscités par La Consolation fiction inspirée de l'enfance bafouée de Flavie Flament (à venir sur France 3). Une thématique également abordée par la mini-série Three Girls (BBC1- photo), l'histoire forte et dérangeante de trois jeunes filles tombant aux mains d'un réseau de prostitution. Un récit que l'on reçoit comme un uppercut en plein foie. Couronnée du prix spécial du jury pour la fiction européenne, cette mini-série est attendue en 2018 sur Arte.

    C'est la première des six séries, très attendues, repérées cette année à La Rochelle, liste au sein de laquelle figure aussi la nouvelle série belge Unité 42...

    mise à jour (21/09): Vous n'étiez pas à La Rochelle ? No stress... Les 2 premiers épisodes d'Unité 42 seront présentés en avant-première mercredi 4 octobre à 20h45 et 21h dans le cadre du Fiff (Festival international du film francophone) à Namur (horaires et lieux en suivant le lien bleu).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Arte va soutenir l'écriture de séries

    Aurore.jpgHumour et anticipation, voilà deux termes qu'Arte voudrait voir plus souvent accoler à son offre de fictions qui continue par ailleurs à viser l'éclectisme et une certaine idée européenne.

    Côté humour, le ton a été donné avec Kim Kong, programmé hier soir et avec Loulou, websérie en compétition lors de ce 19e Festival de la fiction TV de la Rochelle, qui sera mise en ligne dès le 18 septembre sur Arte Creative. Ou avec Fatale-Station, série québécoise, mêlant western et étrange, humour et chaleur humaine, à découvrir à la fin du mois sur Arte. Quant à la capsule A musée vous, A musée moi, également en compétition à La Rochelle, elle prouve avec talent et inventivité qu'on peut poser sur l'art un regard furieusement décalé et en parler sans se prendre la tête.

    Outre ses futures productions et projets de tournage, Arte a annoncé la création d'un Fonds de soutien à l'écriture de séries européennes en partenariat avec la SACD (cf. ci-dessous).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • La Rochelle, lieu de résidence des imaginaires francophiles

    La Rochelle 2017.jpgMême s’il n’a pas oublié de cocher la case comédie, le 19e Festival de Fiction TV de La Rochelle semble ouvrir une porte toujours plus grande aux préoccupations de la société. Cela transparaît notamment dans les thèmes abordés par les fictions présentées.

    Qu’il s’agisse d’agression sexuelle avec “La consolation” défendue par Léa Drucker et Émilie Dequenne pour France 3, ou avec “Le Viol” porté par Clotilde Courau pour France 2. De la maladie avec Les Bracelets rouges, série sur des ados hospitalisés, avec Michaël Youn (TF1) ou avec “Prêtes à tout” sur deux mères qui luttent pour sauver leurs fils de l'emprise de la drogue (France 2).
    Une offre qui compte des séries belges (Unité 42, Jezabel) mais aussi sud-coréennes, togolaises et ivoiriennes, autant de destinations très francophiles.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Rendez-vous pour dix jours de "Série Series" en 2018 à Ouagadougou

    Série Series 2017.jpgCe vendredi soir s'est achevé à Fontainebleau la 6e édition du Festival Série Series, une édition qui a su créer la surprise, notamment grâce aux annonces qui y ont été faites. L'une d'elles concerne une extension un peu inattendue du Festival qui va s'exporter l'an prochain au Burkina Faso pour créer des liens entre créateurs africains et européens.

    On le sait, l'Afrique est un continent riche en récits et qui a développé depuis de nombreuses années l'art des séries. C'est particulièrement vrai en Afrique de l'Ouest où la créativité de la Côte d'Ivoire, du Mali et du Burkina Faso dépassent largement leurs frontières – comme on peut s'en rendre compte notamment via TV5 Monde -, attirant les regards du sous-continent où brillent aussi les séries sud-américaines et les soaps brésiliens.

    Malgré sa richesse dans le domaine, le continent africain n'avait, jusqu'ici, jamais accueilli de festival de séries. Grâce au partenariat noué avec Fontainebleau, cet oubli sera bientôt réparé...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Festivals, France, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Jussie Smollett (Empire): "Nous avons plus que jamais besoin de musique et de connexion"

    Empire.jpg"La série Empire est devenue un phénomène parce qu’elle résonne avec la vie des gens et dépasse les frontières des origines, de la religion, de l’âge, de la sexualité, du genre. Nous sommes juste une famille. Au-delà du glamour, de la musique et de la célébrité - qui attirent les regards comme dans les reality shows -, nous avons donné vie à la famille Lyon qui se débat avec des problèmes universels et tente de les gérer du mieux qu’elle peut. Lorsqu’on enlève le décor, les beaux vêtements et les bijoux, on voit que Cookie (la comédienne Taraji P. Henson, NdlR) est une femme qui souhaite que tout aille bien pour les siens. Tout le monde peut s’identifier à cela, qu’on ait des enfants ou pas."

    Concernant son rôle de Jamal, le fils mal aimé car jugé trop effacé, trop faible par son père Lucius Lyon (Terrence Howard photo du bas), à la tête de la célèbre maison de disques, véritable Empire du hip-hop, son interprète, l'acteur Jussie Smollett, confie en souriant: "On peut tous s’identifier avec le fait d’être mal jugé ou victime de préjugés." Rencontré dans le cadre du Festival de Télévision de Monte-Carlo, le comédien s'est penché avec nous sur le succès des séries musciales: Empire, bien sûr, mais aussi Atlanta, Power (série produite par 50 Cent, dont la saison 4 a démarré ce dimanche) ou The Get Down.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Glamour, Belges et trophées: bilan du 57e Festival de télévision de Monte-Carlo

    Marie Gillain.jpgLe défilé de stars du Festival de télévision de Monte-Carlo s'est achevé mardi soir sur le Rocher.

    Après avoir été foulé par Stana Katic (Absentia, Castle), Kyle MacLachlan (Twin Peaks), Justin Hartley (This is us), Jussie Smollett (Empire), 50 Cent (Power), Antonio Fargas (Starsky et Hutch) et tant d'autres – dont certains au pas de course, comme Pamela Anderson (Alerte à Malibu) - le tapis rouge a été remisé et le Forum Grimaldi a retrouvé sa sérénité.

    Rendez-vous traditionnel des stars des "hits" du petit écran – les très populaires séries NCIS, Esprits criminels ou Amour, Gloire et Beauté – le Festival de Monte-Carlo est aussi un lieu de rencontre pour les comédiens français, et belges, entre deux tournages. C'était le cas ce week-end pour Marie Gillian et Bernard Yerlès, invités de cette 57e édition. Tandis qu'Antonio Fargas, alias Huggy les bons tuyaux, faisait une annonce concernant la série Chérif...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Actualité - Info, Belgique, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Kyle MacLachlan: “La vision unique de David Lynch dans Twin Peaks a bousculé les studios”

    Kyle MacLachlan.jpgElégant et souriant, tout de noir vêtu, l'acteur Kyle Mac- Lachlan a été l'incontestable sensation de ce lundi au Festival de Télévision de Monte-Carlo.
    Celui qui est redevenu depuis presque un mois, aux yeux du monde entier, l'agent du FBI Dale Cooper dans Twin Peaks n'a rien oublié de ses précédentes aventures avec David Lynch ou de ses précédents rôles dans Sex and the city et Desperate Housewives. Deux séries au sujet desquelles les fans l'interpellent encore régulièrement.
    Venu à Monte-Carlo pour les rencontrer et pour s'entretenir avec la presse internationale, l'acteur s'est plié à l'exercice avec bonne grâce et générosité.

    "David Lynch et moi nous venons tous les deux d'une petite ville du Nordwest ce qui nous donne une connexion particulière. Si cela n'avait pas été pour reprendre l'aventure de Twin Peaks avec David, je ne l'aurais pas fait", confie-t-il sans détour.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • Absentia: mémoire d'outre-tombe pour Stana Katic

    Absentia affiche.jpgPour les fans de Stana Katic, inconsolables depuis son éviction de la série Castle dont elle était le principal rôle féminin, l'annonce du lancement de cette nouvelle production a été une véritable délivrance. La diffusion du premier épisode d'Absentia en ouverture du Festival de télévision de Monte-Carlo, hier soir, était donc très attendue.

    A l'applaudimètre, la comédienne canadienne a d'ailleurs remporté la palme du premier soir (symbolisée, à Monaco, par une nymphe d'or) sans contestation possible. Ce nouveau thriller familial et international assez sombre a visiblement séduit une salle presque comble où invités, presse internationale et public monégasque s'étaient installés avec fébrilité et enthousiasme.

    L'histoire d'Absentia s'ouvre sur le procès de Conrad Harlow, assassin présumé d'Emily Byrne (Stana Katic), agent du FBI. Son mari est d'autant plus effondré qu'il voulait que le meurtrier révèle, après six ans d'attente et d'espoir, où se trouve le corps de sa femme. En vain. Même s'il a refait sa vie avec Alice (Cara Theobold), le traumatisme de la disparition d'Emily reste aigu pour Nick Durand (Patrick Heusinger) et son fils Flynn.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, Nouveautés, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire