Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Drame

  • Séries Mania saison 8 referme la balade des âmes perdues

    your honor 2.jpgUn point commun relie certaines des âmes perdues croisées au Festival Séries Mania durant une semaine : ce sont les tourments qui s’y déploient, happant des pères et des mères mis en difficultés par leur progéniture.

    Au rayon des âmes perdues, voire déchues croisées à Paris, erre une figure bien connue de la société traditionnelle : celle du juge intègre. C'est du moins ce que l'on pouvait penser de Micha Alkoby avant que son fils ne renverse un motard et ne commette un délit de fuite. Découvrant l'identité du motard accidenté, le juge Alkoby, en lice pour un nouveau poste, va être amené à prendre une série de décisions qui pourraient s'avérer catastrophiques pour la suite de sa carrière.
    Signée Shlomo Mashiach et Ron Ninio, Your honor, série israélienne en 12 épisodes, se déroule à la façon d'un thriller, un sombre engrenage qui ne l'empêche toutefois pas de se pencher sur les maux dont souffrent ses personnages. Saluant sa "façon d’explorer la profondeur de l’âme humaine", Your Honor a été couronnée du Grand prix du jury (cf. le palmarès de Séries Mania saison 8).

    Elle ouvre la voie à trois autres séries frappées du même syndrome...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Festivals, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • The Leftovers saison 3: le mystère et la fin

    The Leftovers 30.jpgDimanche, HBO sera de retour à Jarden, Texas (cette ville miraculeusement épargnée par les disparitions inexpliquées du 14 octobre). Un lieu qui ressemble de plus en plus à un festival de Dour sans musique, la foule des croyants, la police aux aguets et un semblant d'administration locale en plus.

    A en juger par le premier teaser diffusé par HBO en février dernier, la saison 3 de The Leftovers*** s'annonce pleine de passions et de fureur. Elle abordera à nouveau la question des limites et de la foi de chacun, en sondant les fidèles rassemblés autour du pasteur Jamison (Christopher Eccleston) mais pas seulement. Entre images de déluge et fierté aborigène, ce sont de nouveaux territoires que Nora et Kevin (Carrie Coon et Justin Theroux, photo) les protagonistes principaux de ce drame énigmatique, foisonnant et passablement ésotérique, s'apprêtent à explorer.

    Diffusés ce soir en ouverture du Festival Séries Mania à Paris, les deux premiers épisodes, denses et intrigants, laissent présager un nouveau voyage d'anthologie...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Berlin 56 allume le feu sous la glace

    berlin 56.jpgBerlin 56*** Aux premiers abords, voici une série qui swingue et flatte le regard, entre glamour et vintage même si elle évoque une époque qui ne laissait guère d'autre choix aux filles que de se trouver un bon mari dans les meilleurs délais. Une activité à temps plein pour Madame Schöllack, propriétaire plutot rigide d'une école de danse de salon, qui compte bien voir ses trois filles contracter des unions enviables.

    "L'instruction est à la femme ce qu'une longue vue est à la taupe", leur dit-elle fréquemment, uniquement préoccupée par les questions de bienséance et du rang à tenir en société. Lorsque Monika (Sonja Gerhardt, photo) est renvoyée de l'Institut des arts ménagers (sic), sa mère laisse exploser sa colère face à cette jeune "dinde dévergondée".

    Face à cette société qui oppresse les faibles et les femmes en particulier, Monika se sent à la fois ignorée et engluée dans un quotidien sans âme et sans perspective. Dans cette Allemagne de l'Ouest où la place de la femme est vissée au foyer et où la culpabilité et le non-dit sont largement répandus à travers toutes les couches sociales, Monika tente de se frayer un chemin vers la surface. La danse, sa passion secrète, va servir de détonateur à cette envolée vers la lumière d'une jeune fille gauche et effacée. Un cheminement en six épisodes à découvrir dès ce jeudi sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Europe, Histoire 2 commentaires 2 commentaires
  • Beau Séjour : la fin du voyage de Kato entre deux mondes

    Beau séjour 5.jpgVisuellement très réussie, avec une photographie qui rend grâce à la singulière beauté de la campagne limbourgeoise en hiver - entre champs désertés, immenses vergers et terrains accidentés propices au motocross -, Beau Séjour, la série de Nathalie Basteyns et Kaat Beels rend surtout grâce à son personnage principal, la jeune Kato Hoeven à qui l'actrice Lynn Van Royen prête sa force et sa sensibilité (photo).

    Présentée en festival à Paris – où elle a remporté le prix du public du Festival Séries Mania -, mais aussi à Zurich, Montréal et Rotterdam, la série termine (avec succès) son parcours ce jeudi soir sur Arte, après une diffusion record sur la chaîne Een de la VRT.

    Explorant un fantastique «de proximité», Beau Séjour interroge le rapport que chacun de ses personnages entretient avec la filiation et la famille, la quête de l'amour aussi lorsque celui-ci entre potentiellement en conflit avec un désir de reconnaissance ou avec des ambitions professionnelles.

    mise à jour (31/03): avec 3,5% de parts de marché en moyenne, la série Beau Séjour a enregistré la 2e meilleure audience de la case fiction du jeudi, annonce Arte. Beau parcours...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Drame, Fantastique - SF, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • American Crime, saison 3 : de la sueur, du sang, des larmes

    american crime S3.jpgLocalisée en Caroline du Nord, la nouvelle saison d’American Crime*** aborde la question de l’esclavage moderne. Un phénomène plutôt répandu puisqu’il concerne 39 % des 150 000 ouvriers agricoles de cet État, qui déclarent avoir été victimes de trafic ou de violences. Un secteur qui, bien qu'en difficulté, pèse près de 200 milliards de dollars dans l'économie américaine.

    La force de John Ridley ("12 years a slave") est de ne pas rester au niveau des chiffres et des problématiques mais de leur donner vie et chair à travers ses personnages qui sont tous confrontés à leurs rêves et à leurs dilemmes personnels. Ce faisant, Ridley interroge l'ordre des choses et pose sa caméra là où celles-ci dérapent le plus.

    Dans cette saison 3 lancée le 12 mars dernier aux Etats-Unis, on suit Luis (Benito Martinez, photo), travailleur clandestin venu chercher aux Etats-Unis bien plus que le spectre d’une vie meilleure. Shae, mineure sans ressources qui sait déjà qu’être à l’abri (et disposer d’un repas et d’un lit) a un prix. Et Coy Henson (Connor Jessup) qui voudrait rompre avec son quotidien de toxico…

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Harlan Coben: "Nous envisageons d'adapter un livre par an avec TF1"

    Harlan Coben.jpgDe passage ce week-end à la Foire du Livre de Bruxelles, le roi du thriller Harlan Coben est venu présenter son dernier roman "Intimidation" (*) à quelques-uns de ses six millions de fans à travers le monde.

    L’auteur de best-sellers est également devenu scénariste avec sa série The Five, écrite en 2015 pour la chaîne britannique Sky. Un medium auquel il a pris goût grâce au succès de l’adaptation en série de son roman Une chance de trop par TF1 avec Alexandra Lamy.

    Il apprécie tellement l'actrice qu'il aimerait la retrouver dans un prochain projet de série. Il y songe déjà alors que vient de s'achever à Paris le tournage de sa deuxième adaptation pour TF1: la série Juste un regard avec Virginie Ledoyen et Thierry Neuvic. Un projet en six épisodes auquel sont également associés les noms des comédiens Thierry Frémont, Arthur Jugnot, Jimmy Jean-Louis ou encore Mathilde Buisson.

    Très détendu, il a passé en revue avec nous ses nombreux projets.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Guyane : le bon, la brute et le truand

    Guyane 2.jpgEtudiant dissipé et frondeur de l'Ecole des Mines, Vincent Ogier (Mathieu Spinosi, à droite sur la photo) est envoyé en stage en Guyane** dans l'entreprise Cayenor. Des conditions de vie précaires qui devraient ramener le jeune géologue sur le droit chemin. Du moins, ses professeurs l'espèrent-ils.

    Bien sûr, c'est tout le contraire qui se produit lorsque l'ingénieur plutôt futé réalise les potentialités offertes par le lieu et les hommes qui y règnent. Vincent met très peu de temps avant de s'acoquiner avec le parrain local, Antoine Serra (Olivier Rabourdin, à gauche sur la photo), propriétaire terrien, mi-grand seigneur, mi-barbouze qui a détecté les précieuses connaissances de ce Parisien un brin naïf. Refusant d'écouter son fidèle second Louis (Issaka Sawadogo), Serra se fie aux relevés de Vincent qui pense avoir réussi à localiser un filon d'or mythique. C'est alors que les ennuis commencent dans ce bout du monde entre jungle et western...

    Une série et un territoire à découvrir ce samedi dès 20h30 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Big Little Lies: sous la plage, la rage

    Big little lies.jpgRien de pire que des mères en compétition au sujet de leurs rejetons. Cette réalité, beaucoup d'hommes et de femmes la confesseront sans peine.
    On sait d'ailleurs, depuis The slap, à quel point les relations entre adultes peuvent virer à l'aigre lorsqu'une dispute implique l'un des enfants du groupe. Or c'est de cette réaction à la fois viscérale et épidermique dont parle Big Little Lies*** où une simple bagarre d'école entraîne un groupe d'adultes sur le sentier de la guerre.

    Entre frustrations, rivalités et non dits, le vernis social se fissure pour laisser place à des sentiments et des actes peu recommandables. Ils sont autant le fait des pères que des mères de Monterey, cette riche petite communauté côtière du Nord de la Californie qui, soudain, s'enflamme aux yeux de tous.

    Mais le propos de cette mini-série HBO en 7 épisodes - à découvrir dans la nuit de dimanche à lundi (à 3h du matin) ou lundi à 21h sur Be 1 - dépasse de loin la surface sociale mondaine à laquelle elle se réfère dans un premier temps.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Héroïnes : la vie en mode combat, entre ring et string

    Héroïnes.jpgTout commence par un licenciement collectif à l'usine de sous-vêtements Voltanelle.
    Pour relever la tête et attirer l'attention sur leur situation, quelques ouvrières décident de se lancer dans les combats de catch plutôt en vogue à Saint-Charles, banlieue parisienne faussement tranquille. Avec un rêve en point de mire pour chacune d'entre elles: gagner la cagnotte mise en jeu chaque semaine. C'est la principale motivation d'Agathe (Marie-Sohna Condé) alias Diabolica qui rêve de faire venir sa fille Hawa du Mali... Mais les rêves de cette mère célibataire ne sont pas les seuls à fleurir autour du ring.

    Si Nathalie (Marie Denarnaud) profite des combats pour faire découvrir au monde la nouvelle collection de lingerie qu'elle a imaginée, Céline (Romane Bohringer) pense y jeter toute sa rage et ses désillusions... Quant à Selma (Naidra Ayadi), son désir d'intégration et d'ascension sociale est tel qu'au mépris de ses origines et du discours raciste qu'il véhicule, elle se sent de plus en plus attirée par les solution simplistes proposées par le Parti national (PN).
    Face à l'adversité, le trio Selma, Nathalie, Céline se serre les coudes et imagine la riposte: retrouver du travail, tenter de lancer sa propre entreprise ou relever le défi du catch.

    Héroïnes**, une mini-série en trois épisodes à découvrir sur Arte ce jeudi à 20h55

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Balade dans la psyché de Tony Soprano

    Les Soprano 2.jpgSon générique en forme de roadmovie lancinant sur fond de paysages du New Jersey est resté inscrit dans tous les esprits.
    Son rôle de parrain aux pieds d'argile, à la fois colérique et tendre, bon fils et truand, dépressif et torturé, est l’une des créations les plus originales du petit écran, dans un univers où les fortes incarnations italo-américaines (Marlon Brando, Al Pacino,…) ne manquaient pourtant pas de représentants fameux...
    Son questionnement sur la perte des valeurs aux Etats-Unis et sur la crise empêchant désormais de "vivre aussi bien qu’avant" résonne étrangement par les temps qui courent...
    Ces trois caractéristiques, parmi tant d’autres, font de la série Les Soprano**** un incontournable des années 2000, un jalon de l'histoire des séries. Entre comédie dramatique et film noir, elle a marqué un tournant majeur dans le "storytelling", lançant définitivement la tendance des anti-héros aussi controversés qu’éminemment touchants et sympathiques.

    Grâce à son accord avec HBO, Be TV propose à ses abonnés de la redécouvrir en intégralité.
    Sur Be à la demande, mais aussi le samedi à 22h ou le jeudi à 21h sur Be1.
    Ce week-end, on révise ses classiques...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire