Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Drame

  • Harlan Coben: "Nous envisageons d'adapter un livre par an avec TF1"

    Harlan Coben.jpgDe passage ce week-end à la Foire du Livre de Bruxelles, le roi du thriller Harlan Coben est venu présenter son dernier roman "Intimidation" (*) à quelques-uns de ses six millions de fans à travers le monde.

    L’auteur de best-sellers est également devenu scénariste avec sa série The Five, écrite en 2015 pour la chaîne britannique Sky. Un medium auquel il a pris goût grâce au succès de l’adaptation en série de son roman Une chance de trop par TF1 avec Alexandra Lamy.

    Il apprécie tellement l'actrice qu'il aimerait la retrouver dans un prochain projet de série. Il y songe déjà alors que vient de s'achever à Paris le tournage de sa deuxième adaptation pour TF1: la série Juste un regard avec Virginie Ledoyen et Thierry Neuvic. Un projet en six épisodes auquel sont également associés les noms des comédiens Thierry Frémont, Arthur Jugnot, Jimmy Jean-Louis ou encore Mathilde Buisson.

    Très détendu, il a passé en revue avec nous ses nombreux projets.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Guyane : le bon, la brute et le truand

    Guyane 2.jpgEtudiant dissipé et frondeur de l'Ecole des Mines, Vincent Ogier (Mathieu Spinosi, à droite sur la photo) est envoyé en stage en Guyane** dans l'entreprise Cayenor. Des conditions de vie précaires qui devraient ramener le jeune géologue sur le droit chemin. Du moins, ses professeurs l'espèrent-ils.

    Bien sûr, c'est tout le contraire qui se produit lorsque l'ingénieur plutôt futé réalise les potentialités offertes par le lieu et les hommes qui y règnent. Vincent met très peu de temps avant de s'acoquiner avec le parrain local, Antoine Serra (Olivier Rabourdin, à gauche sur la photo), propriétaire terrien, mi-grand seigneur, mi-barbouze qui a détecté les précieuses connaissances de ce Parisien un brin naïf. Refusant d'écouter son fidèle second Louis (Issaka Sawadogo), Serra se fie aux relevés de Vincent qui pense avoir réussi à localiser un filon d'or mythique. C'est alors que les ennuis commencent dans ce bout du monde entre jungle et western...

    Une série et un territoire à découvrir ce samedi dès 20h30 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Big Little Lies: sous la plage, la rage

    Big little lies.jpgRien de pire que des mères en compétition au sujet de leurs rejetons. Cette réalité, beaucoup d'hommes et de femmes la confesseront sans peine.
    On sait d'ailleurs, depuis The slap, à quel point les relations entre adultes peuvent virer à l'aigre lorsqu'une dispute implique l'un des enfants du groupe. Or c'est de cette réaction à la fois viscérale et épidermique dont parle Big Little Lies*** où une simple bagarre d'école entraîne un groupe d'adultes sur le sentier de la guerre.

    Entre frustrations, rivalités et non dits, le vernis social se fissure pour laisser place à des sentiments et des actes peu recommandables. Ils sont autant le fait des pères que des mères de Monterey, cette riche petite communauté côtière du Nord de la Californie qui, soudain, s'enflamme aux yeux de tous.

    Mais le propos de cette mini-série HBO en 7 épisodes - à découvrir dans la nuit de dimanche à lundi (à 3h du matin) ou lundi à 21h sur Be 1 - dépasse de loin la surface sociale mondaine à laquelle elle se réfère dans un premier temps.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Héroïnes : la vie en mode combat, entre ring et string

    Héroïnes.jpgTout commence par un licenciement collectif à l'usine de sous-vêtements Voltanelle.
    Pour relever la tête et attirer l'attention sur leur situation, quelques ouvrières décident de se lancer dans les combats de catch plutôt en vogue à Saint-Charles, banlieue parisienne faussement tranquille. Avec un rêve en point de mire pour chacune d'entre elles: gagner la cagnotte mise en jeu chaque semaine. C'est la principale motivation d'Agathe (Marie-Sohna Condé) alias Diabolica qui rêve de faire venir sa fille Hawa du Mali... Mais les rêves de cette mère célibataire ne sont pas les seuls à fleurir autour du ring.

    Si Nathalie (Marie Denarnaud) profite des combats pour faire découvrir au monde la nouvelle collection de lingerie qu'elle a imaginée, Céline (Romane Bohringer) pense y jeter toute sa rage et ses désillusions... Quant à Selma (Naidra Ayadi), son désir d'intégration et d'ascension sociale est tel qu'au mépris de ses origines et du discours raciste qu'il véhicule, elle se sent de plus en plus attirée par les solution simplistes proposées par le Parti national (PN).
    Face à l'adversité, le trio Selma, Nathalie, Céline se serre les coudes et imagine la riposte: retrouver du travail, tenter de lancer sa propre entreprise ou relever le défi du catch.

    Héroïnes**, une mini-série en trois épisodes à découvrir sur Arte ce jeudi à 20h55

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Balade dans la psyché de Tony Soprano

    Les Soprano 2.jpgSon générique en forme de roadmovie lancinant sur fond de paysages du New Jersey est resté inscrit dans tous les esprits.
    Son rôle de parrain aux pieds d'argile, à la fois colérique et tendre, bon fils et truand, dépressif et torturé, est l’une des créations les plus originales du petit écran, dans un univers où les fortes incarnations italo-américaines (Marlon Brando, Al Pacino,…) ne manquaient pourtant pas de représentants fameux...
    Son questionnement sur la perte des valeurs aux Etats-Unis et sur la crise empêchant désormais de "vivre aussi bien qu’avant" résonne étrangement par les temps qui courent...
    Ces trois caractéristiques, parmi tant d’autres, font de la série Les Soprano**** un incontournable des années 2000, un jalon de l'histoire des séries. Entre comédie dramatique et film noir, elle a marqué un tournant majeur dans le "storytelling", lançant définitivement la tendance des anti-héros aussi controversés qu’éminemment touchants et sympathiques.

    Grâce à son accord avec HBO, Be TV propose à ses abonnés de la redécouvrir en intégralité.
    Sur Be à la demande, mais aussi le samedi à 22h ou le jeudi à 21h sur Be1.
    Ce week-end, on révise ses classiques...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Psychologies - Moeurs, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Manon 20 ans, l'âge de tous les défis

    manon 20 ans.jpgManon apparaît et la connexion avec le public se fait quasiment instantanément. On n'a oublié ni ce visage, ni ce regard souvent volontaire parfois buté, ni ce petit air de défi d'une ado éprise de justice presque jusqu'au vertige.

    L'édition 2017 du Fipa* scelle nos retrouvailles avec Manon, la jeune fille rencontrée par Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez en 2014. Trois ans plus tard, on la retrouve comme si on ne l'avait jamais quittée. Manon 20 ans*** reprend le récit de cette vie placée sans cesse sur la brèche, qui semble à tout moment prête à basculer. Une fois lâchée dans la nature, qu'est devenue la jeune fille remise plus ou moins sur pied par le regard bienveillant d'un éducateur qui a su déceler sa passion pour la mécanique et d'une prof de français qui a perçu son don pour le théâtre ?

    *Le Festival international des programmes audiovisuels en cours jusqu'au 29 janvier à Biarritz.

    mise à jour (04/02): Manon 20 ans a raflé 5 prix au Festival de Luchon: meilleure série, meilleur scénario (Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez), meilleure interprétation féminine (Alba Gaia Bellugi), meilleure musique (Alexandre Lessertisseur) et prix du public. Arte diffusera les 3 épisodes en mai.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les (10) leçons de Sarah Jessica Parker au sujet du Divorce

    divorce.jpgRendue mondialement célèbre par le rôle de Carrie Bradshaw dans la série Sex and the city, entre 1998 et 2004, Sarah Jessica Parker est le principal argument de vente de Divorce**, la nouvelle série de HBO.
    Pourtant tous ceux qui admiraient sa franchise, son incroyable culot et son sens de la répartie, grimpé sur stiletto, en seront pour leurs frais s'ils décident de se jeter sur cette nouvelle comédie en espérant renouer avec les piques et délires de la célèbre chroniqueuse de Big Apple.

    La dramédie imaginée par Sarah Horgan et en effet à mille lieux de cet univers hyper branché qui a fait son succès. Sarah Jessica Parker y incarne Frances, quinquagénaire en pleine crise existentielle, amatrice (de galeries) d'art, bien décidée à rompre avec la routine de son mariage sans âme.

    Mais lorsque Robert (Thomas Haden Church) découvre qu'elle l'a trompé avec un professeur d'université, la situation vire à l'aigre au point que tous les coups semblent désormais permis entre les deux futurs ex-époux. Débats houleux et noms d'oiseaux à anticiper dès 21h ce jeudi sur Be TV.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • The West Wing: sept ans dans le Bureau ovale

    the west wing.jpgDix ans après la fin de sa première diffusion, entamée en 1999, The West Wing*** (A la Maison Blanche) est toujours considérée comme l'une des meilleures séries politiques à travers le monde.
    Au-delà de la peinture ultra réaliste de l'exercice du pouvoir, elle a bâti sa réputation d'excellence sur la conjonction de différents ingrédients : une vision claire des enjeux internationaux et du bien commun, des personnages impliqués et attachants, une virtuosité verbale qui a fait date dans l'histoire des séries (le fameux walk & talk, NdlR), et une haute conception de ses téléspectateurs.

    Les récents affrontements entre Hillary Clinton et Donald Trump ont réactivé la nostalgie de la série portée par Martin Sheen (au centre) à laquelle divers observateurs n'ont pas hésité à faire référence, en déplorant l'indigence des débats et des objectifs visés par le milliardaire républicain.

    Alors que ce dernier s'approche du Bureau ovale, Carole Desbarats, professeure de cinéma, ravive nos mémoires et en appelle à nos souvenirs. Elle a consacré à la création d'Aaron Sorkin, un ouvrage riche en anecdotes politiques et en analyses cinématographiques, qui prouve que cette série partageait d'abord le goût du défi avec son auditoire.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Drame, Politique, RIP 1 commentaire 1 commentaire
  • The Young Pope: stupeur et tremblements au Vatican

    the young pope.jpg"Ils ont élu quelqu'un qu'ils ne connaissaient pas, c'est leur plus grande erreur."
    Le nouveau pape Lenny Belardo - qui a choisi le nom de Pie XIII - est un être imprévisible, ambitieux, orgueilleux et vindicatif.
    Non content d'avoir brûlé la politesse à son aîné et mentor, le Cardinal Michael Spencer, voilà qu'il refuse de se plier à tous les usages de la fonction papale et rend littéralement fou le Cardinal Angelo Voiello, en charge de son agenda et de la diplomatie papale. L'homme est censé être son plus proche collaborateur mais The Young Pope*** ne l'écoute absolument pas…

    Entre concept marketing révolutionnaire et curieuses manières, Pie XIII semble désireux de trancher avec les ouvertures du passé. Dans les coulisses, l'arrière-garde se rebiffe et la résistance s'organise. La première série de Paolo Sorrentino emmenée par le charismatique Jude Law s'annonce épique…
    Lancée ce jeudi à 21h sur Be TV, elle est à découvrir sur grand écran ce samedi à 20h à Bozar dans le cadre du Festival are You Series.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Black Mirror saison 3: noires prophéties

    black mirror 3.jpgPour sa 3e saison, Black Mirror***, la série d'anticipation de Charlie Brooker a hérité de davantage de moyens, l'occasion de développer six scénarios au lieu de trois et d'explorer de nouvelles tonalités. Pourtant l'obsession reste la même: voir en quoi les nouvelles technologies modifient nos psychismes et nos comportements sociaux.

    En changeant de diffuseur (Netflix plutôt que Channel 4), Charlie Brooker n'a pas perdu la main et sait toujours à merveille décrypter nos addictions et ces petites dérives qui nous entraînent vers demain. Un futur qui, contrairement à celui dépeint dans certains scénarios des deux premières saisons, semble de moins en moins lointain.

    Très réussie, Nosedive (Chute libre), sa première incursion dans notre futur proche imagine une société ou au lieu de «liker» les photos et commentaires de nos proches et amis, on en viendrait à voter les uns sur, et donc assez rapidement aussi, contre les autres (photo).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire