Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Revival - Page 4

  • Imperturbable, Dallas réenfile ses Santiags

    Jeudi à 20h20, La une ouvre le nouveau chapitre de l'aventure "Dallas". dallas2012.jpgJR, Bobby et Sue Ellen sont de retour et leurs rejetons ne valent pas mieux qu'eux. La saga reprend au ranch de Southfork comme en 1978, (presque) comme si de rien n'était...

    Plan d'ouverture sur un troupeau paisible; au loin, galopent des chevaux. Sous une tente, un cow-boy se repose mais une alarme le tire de son sommeil, c’est le signal : le pétrole va bientôt jaillir du puits. Au ranch Southfork, dans la banlieue de Dallas (Texas), rien n’a changé. Ah si, le nouveau John Ross affiche 25 ans au compteur, et son oncle Bobby semble en bien mauvaise santé: une tumeur gastro-intestinale vient de lui être diagnostiquée. Mais comme le patriarche marie son fils Christopher dans quelques jours, il veut garder la nouvelle de sa maladie secrète.

    A l’instar de leurs paternels avant eux, John Ross et Christopher ont des relations plus que houleuses. Le premier, fils de JR, pense avoir trouvé un gisement qui le rendra riche, le second, fils de Bobby, croit dans les énergies alternatives et renouvelables. Au pays du pétrole, c’est presque un sacrilège ! L’oncle Bobby veut vendre le ranch et rappelle à JR junior qu’ils ont promis à grand-mère Ellie qu’il n’y aurait jamais de forage à Southfork ce qui, bien sûr, contrecarre sérieusement les plans du jeune homme. La bagarre entre cousins éclate d’autant plus fort que JR junior rappelle à Christopher qu’il n’est pas un vrai Ewing, mais un enfant trouvé, et n’a donc pas voix au chapitre… La nouvelle de la bataille juridique imminente entre Bobby et son neveu tire, comme par magie, JR, le patriarche retiré dans une maison de repos (!), de sa léthargie...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Psychologies - Moeurs, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Larry Hagman, le grand méchant look

    Jouant de son look de parfait Texan (bottes et chapeau), Larry Hagman, de passage au Festival de Monte-Carlo en 2010, a poussé le vice jusqu’à jeter de faux billets verts de 10 000 dollars à la ronde, face à des photographes conquis.
    Dallas-2012.jpgUne façon d'évoquer son image de flambeur, un mythe pour celui qui, malgré ses origines texanes, est loin d’être un richissime homme d’affaires. “A l’époque de Dallas, j’ai d'ailleurs voulu investir 5000 dollars dans un puits de pétrole mais le type a filé avec mon argent et en a profité pour s’offrir un safari en Afrique.”  Il rit, découvrant des canines toujours aussi carnassières, rendues encore plus inquiétantes par son regard bleu acier.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Revival, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • "Bobby a vraiment été bon pour moi"

    Chemise ouverte sur un tee-shirt, jeans et sabots : l’allure est celle d’un type décontracté ne se préoccupant absolument pas de son look.
    dallas - bobby.jpgSourire et grande simplicité : Patrick Duffy n’est pas devenu Bobby, "le meilleur ami de la famille" à travers le globe par hasard. Aucun tic de star, simplement un homme, avenant et cool, droit dans ses sabots. Des sabots qui conviennent parfaitement à son quotidien de "rancher" dans l’Oregon, où il vit huit mois par an, lorsqu’il n’est pas sur les plateaux d’"Amour, gloire et beauté", autre institution télévisuelle (lancée en 1987 !).

    Patrick Duffy vit en parfaite harmonie avec son personnage de Bobby Ewing qu’il revendique, même s’il l’a quitté depuis plus de vingt ans (1991). Il faut dire que la première séparation (due à la mort “présumée” de Bobby) avait été brutale et avait nécessité un impressionnant tour de passe-passe pour qu’il puisse réintégrer la série.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Les premiers pas de Carrie dans la city

    the_carrie_diaries.jpgAvis de tempête chez les fashionistas. "The Carrie Diaries", la série qui se penche sur la jeunesse de Carrie Bradshaw, et sera donc le prequel de "Sex and the city",  vient de dévoiler une nouvelle bande annonce évocatrice.
    Attendue à la mi-saison, cette série mettra en scène une Carrie âgée de 18 ans, profitant de l'opportunité de passer sa dernière année de scolarité en stage à Manhattan, loin de la petite ville du Connecticut qui l'a vue grandir.

    Au début de la série, Carrie vient de perdre sa mère et se doute que l'année qui commence (1984) ne sera semblable à aucune autre.  Mais elle ne sait pas encore à quel point. Son père lui propose en effet de passer une partie de la semaine en stage dans un cabinet d'avocats à New York. En même temps que la  grande ville et ses tentations, la jeune fille y fera une autre découverte majeure en faisant ses premiers pas dans le milieu de la mode.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Psychologies - Moeurs, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • La belle et le beau gosse

    beauty-and-the-beast.jpgMême si l'une ou l'autre nouveauté sont encore annoncées début novembre, on arrive tout doucement à la fin de la période de lancement des nouveautés aux Etats-Unis. Et le moins que l'on puisse écrire est qu'on n'a pas encore été bluffé, comme ce fut le cas, les années précédentes, avec des séries comme Homeland, Game of Thrones, Treme ou Boardwalk Empire, pour ne citer que quelques exemples récents... Les screenings de mai n'avaient laissé que peu d'espoir aux amateurs (beaucoup de comédies, quelques séries à concept mais pas d'incontournables à première vue... cf note précédente), cette fois les jeux semblent pratiquement faits. Heureusement que Boss, The Newsroom, Mad Men, Borgen et d'autres sont là pour maintenir une certaine exigence de qualité.

    En attendant le premier bilan de cette rentrée (établi à la fin de la semaine), il est temps de se pencher sur l'avant-dernière nouveauté de ce mois d'octobre: Beauty and the beast.
    S'agissant d'une nouvelle création de la petite chaîne CW, les attentes n'étaient pas très grandes. Chaîne spécialisée ados et déluge de sentiments, on redoutait un peu la façon dont elle allait revisiter ce classique des contes, déjà décliné en série à la fin des années 80 (avec Ron Perlman et Linda Hamilton dans les rôles-titres).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Policier - Enquête, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Jonathan Rhys Meyers, le Dracula de NBC

    jonathan-rhys meyers.jpgTwilight, True Blood, Vampire diaries... La tendance vampirique séduit toujours et n'en finit plus de faire des petits... Fin juillet, NBC a annoncé qu'elle allait, à son tour, contribuer au phénomène. Elle va en effet se pencher sur le fameux mythe de Dracula et a choisi de donner au célèbre comte les traits de Jonathan Rhys Meyers, devenu mondialement célèbre pour sa composition d'Henri VIII dans la série «Les Tudor».

    La chaîne a commandé les 10 épisodes de la première saison, qui seront scénarisés par Cole Haddon, et coproduits par la chaîne britannique Sky Living. A la production, on retrouvera également Tony Krantz ("Mulholland Drive", "24h Chrono") et Gareth Neame ("Downton Abbey"), de sérieuses références. Bob Greenblatt, président de NBC, a souligné que la série "sera une nouvelle version du roman de Bram Stoker. Nous avons pensé qu'il était important de revenir aux origines". Le plus difficile sera cependant de parvenir à se montrer oiriginal sur ce thème ultra ressassé.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Le Bates Motel affiche déjà presque complet

    bates-motel2.jpgSur les écrans, petits comme grands, l'ombre de «Psychose» est encore bien présente. La preuve? 52 ans plus tard, le film d'Alfred Hitchcock inspire un nouveau projet de série en 10 épisodes, attendu en 2013 sur la chaîne A&E. Et en quelques semaines, le projet a déjà fait pas mal de chemin. Tellement que le «Bates Motel» imaginée par Carlton Cuse («Lost») et Kerry Ehrin («Friday Night Lights») affiche presque complet.

    Baptisé du nom de ce motel emblématique du thriller, le projet Bates entend se pencher sur l'enfance de Norman, futur psychopathe, et les débuts de son «étrange relation» avec sa mère, Norma Louise Bates. On sait désormais que ce sont Freddie Highmore et Vera Farmiga qui reprendront les rôles imaginés par Hitchcock. Dans ce prequel, les auteurs ont d'ailleurs imaginé flanquer Norman d'un grand frère, Dylan, «sorte de James Dean rebelle et exubérant» incarné par Max Thieriot ("My soul to take", "The Pacifier").

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Psychose renaît en série

    Bates Motel

    Bates-Motel.jpgLe film "Psychose" d’Alfred Hitchcock n’a pas fini de faire trembler les foules; 52 ans plus tard, il inspire un nouveau projet de série. Selon "The Hollywood Reporter", la chaîne américaine A&E vient en effet de commander à Carlton Cuse ("Lost") et Kerry Ehrin ("Friday Night Lights"), une série intitulée "Bates Motel", du nom du motel qui jouxte l’inquiétante demeure dans le film du maître.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Imparable Dallas

    dallas 2012.jpgSous le soleil du Texas, les filles sont fourbes, les garçons ombrageux et le pétrole continue à rendre les hommes fous. Stetson, Santiag et belles cylindrées ont toujours droit de cité dans le paysage de Southfork, où les deals se concluent par une poignée de mains et les recettes de famille se transmettent avec soin.
    En découvrant Dallas 2012* le 13 juin, le téléspectateur a forcément été frappé par le côté immuable de l’intrigue. La nouvelle génération a repris les querelles des paternels à son compte et si John Ross Jr voit toujours rouge, lorsqu’il s’agit de compter les billets verts ou les barils de pétrole, Christopher, le fils adoptif de Bobby, ne jure que par les énergies renouvelables, ce qui envenime encore la querelle entre cousins...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Revival 0 commentaire 0 commentaire