Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Politique - Page 4

  • 24h Live another day: Jack Bauer dans le rétroviseur

    24h saison9.jpgImpossible de clore cette semaine sans évoquer le retour de Jack Bauer.
    Depuis lundi, le décompte en temps réel a repris pour 12 épisodes qui connaîtront quelques ellipses temporelles afin de couvrir les 24h annoncées. Mais le temps qu'on a mis à se décider à regarder et à commenter cette saison 9 est un indice en soi: la nécessité ne nous a pas d'emblée sauté aux yeux.

    Annulée il y a 4 ans, la série revient sur la Fox pour des motifs évidents de comblement de grille et de remplacement du projet cinématographique avorté. Les concepteurs l'assuraient la main sur le coeur: Kiefer Sutherland alias Jack Bauer n'avait pas dit son dernier mot. On ne demandait qu'à les croire...

    Pourtant, après quelques secondes à peine, un premier constat s'impose: rien n'a changé et c'est bien cela qui est dommage. Même si les plus accros se déclareront certainement ravis de ce retour en grâce.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Policier - Enquête, Politique 1 commentaire 1 commentaire
  • "Burning Bush": le printemps de Prague sacrifié

    burning bush 1.jpgPrague, 1968. Comment l’espoir des étudiants a-t-il été étouffé ? C'est l'histoire que raconte la mini-série Sacrifice*** (Burning Bush) réalisée par la cinéaste Agnieszka Holland. La toute première fiction politique produite par HBO Europe, un récit en trois parties, montrée dès ce jeudi à 20h50 sur Arte.

    «J’étais étudiante à l'école de cinéma de Prague (la Famu) à l’époque, et j’étais très engagée dans le mouvement étudiant» a expliqué Agnieszka Holland, lors de la présentation de sa mini-série en avril 2013 à Paris.
    «C'est à ce moment-là que j'ai fait mon apprentissage, amer, de la politique. Cela a influencé ma vision du monde et des comportements humains. La question centrale de Burning Bush est: comment la société peut se résigner aussi rapidement, et quel est le moteur qui fait que, dans une situation de frustration, de répression, certains individus vont à contre-courant ? Je suis fascinée par les gens, les jeunes surtout, qui ont ce courage. Je pensais que c'était aux Tchèques de raconter cette partie de leur Histoire mais, finalement, HBO Europe était très heureuse de m'avoir aux côtés des trois très jeunes coscénaristes tchèques pour porter ce récit.»

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Europe, Histoire, Politique 1 commentaire 1 commentaire
  • Treme, le quartier où David Simon s'est enraciné

    treme d simon.jpgTreme**** a achevé son parcours aux Etats-Unis aux portes de 2014. Pour ceux qui l'auraient ratée, ou qui l'attendraient, la saison 4 est déjà disponible en DVD.
    Quelques mois avant le tournage nous avions eu l'occasion d'en causer avec son créateur l'épatant David Simon. Accompagné de son comparse de longue date, Eric Overmyer.

    «Sans l'ouragan Katrina, nous n'aurions jamais pu faire la série Treme. Nous en parlions déjà lorsque nous travaillions sur Homicide. Eric vivait là-bas depuis 1998 et nous aimions tous les deux la ville.» «On s'était dit qu'on devrait faire une série, mais la seule chose sur laquelle on s'était mis d'accord était qu'elle devait parler des musiciens» renchérit son complice de la série The Wire.

    Ce qui, aux yeux de David Simon et de son comparse Eric Overmyer, apparaît comme une évidence ne l’est pas pour les studios. Le sujet, à l’époque, ne semble même pas du tout porteur…
    «On n'avait jamais eu le courage d'aller le pitcher à Los Angeles. Le problème c'est que si vous ne connaissez pas la Nouvelle-Orléans, c'est très difficile d'expliquer l'atmosphère de la ville et ce dont nous allions parler. Qui va bien au-delà de la tradition du Mardi Gras», explique David Simon.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Histoire, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Treme: la fureur de revivre à La Nouvelle-Orléans

    treme S3.jpgAffable, blagueur, le sourire en coin, Wendell Pierce est le sosie d'Antoine Batiste dans la série Treme****: un condensé de roublardise et de bonne humeur.
    Les deux hommes partagent de nombreux points communs dont celui d'être né à La Nouvelle-Orléans.
    Be TV entame la troisième saison de la série ce vendredi à 20h45 sur Be séries. Fan de musique et grand gourmet, il nous parle de sa ville et de son âme musicale invaincue. Et quelle meilleure destination que La Nouvelle-Orléans en cette période carnavalesque?

    «Cela m'a donné une grosse responsabilité au début, j'étais très nerveux à cause de cela, mais après quelques mois de tournage, tout le monde s'était fondu dans la ville et dans sa culture et avait compris à quel point la culture est importante pour nous et quel rôle central elle joue dans notre vie quotidienne. La musique rythme chaque moment de notre vie. C'est un lien tangible, de solidarité et de partage quand les gens sont en deuil ou en difficulté. Cela dépasse largement la notion éphémère d'amusement ou de fête. Le mardi gras fonde les liens sociaux dans la communauté car les différents groupes organisent des caisses sociales pour soutenir leurs membres et les différents chefs de tribus sont de vrais leaders sociaux.»

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • House of cards: plus retors qu'Underwood, tu meurs

    house of cards 21.jpgCette saison 2 d'House of cards*** démarre dans la foulée de la première, à la seconde près. Toutes les manigances de Frank Underwood ont fini par payer et le voilà en route pour la vice-présidence. Un poste qu'il considère comme une simple étape vers le bureau ovale. Même s'il savoure déjà les incroyables contorsions imprimées aux règles en vigueur pour imposer sa candidature à ses détracteurs. «Je ne suis plus qu'à un battement de coeur de la présidence sans que qui que ce soit ait jamais voté pour moi. La démocratie, c'est tellement surfait» souligne-t-il, en aparté, avec le cynisme qu'on lui connaît.

    Plus on s'approche du sommet plus les appétits sont féroces et plus les périls sont grands. Un peu comme s'il s'agissait de tailler à la machette sa lente remontée dans la chaîne alimentaire.
    Dans la première saison, Frank Underwood (Kevin Spacey) démontrait ses talents de marionnettiste hors pair. Mais il tient d'emblée à nous faire savoir que nous n'avons encore rien vu.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Politique, Revival 2 commentaires 2 commentaires
  • "Pour certaines séries, on ne peut plus attendre"

    house of cards 22.jpg"No spoiler, please" tweetait ce vendredi matin Barack Obama. 
    La mise à disposition par Netflix ce 14 février des 13 épisodes de la saison 2 d'House of cards semble avoir poussé pas mal de monde à bouleverser son emploi du temps.
    C'est aussi le cas de Be TV qui innove en proposant 
    l’intégrale du thriller politique ce dimanche dès 12h20 sur Be séries, soit 48h après sa diffusion aux États-Unis. Une grande première qui s’explique par la volonté de contenter des fans toujours plus pressés.

    Si le sport et le cinéma restent les piliers des chaînes à péage, très souvent la bataille de l'image se joue autour des séries. D'où la nécessité de tout mettre en oeuvre pour contenter l'abonné.
    «Que ce soit sur la version multilingue ou la vidéo à la demande, nous avons toujours été à la pointe des innovations, rappelle Christian Loiseau, directeur des antennes chez Be TV. Bien sûr, c'est parce que Netflix le fait qu'on le fait. Puisque le matériel est dispo, il n'y a pas de raison d'attendre. Déjà qu'on doit souvent attendre la version doublée qui reste très appréciée des abonnés. Il y a des séries pour lesquelles on ne peut plus attendre comme Game of Thrones qui est la série la plus piratée de l'année et dispose d'un public plus jeune. C'est la raison pour laquelle on va la proposer 4 jours après HBO» soit le jeudi 10 avril. Dans la foulée, Christian Loiseau évoque aussi ses autres futures acquisitions.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Nouveautés, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Secret State: Seul face à la finance internationale

    secret state 1.jpgLes thrillers mêlant mondes politique et financier se sont récemment multipliés.
    Sans doute est-ce l'époque qui veut cela avec un secteur de la finance toujours plus opaque et soupçonné d'être uniquement mû par l'esprit de lucre.
    L'une des illustrations les plus récentes (et les plus en vue) est House of cards où l'on voit à quel point politiques et financiers se donnent la main pour servir leurs intérêts particuliers.

    La thématique est particulièrement présente outre-Manche. Pas étonnant car House of cards, à la base, est une série britannique qui date du début des années 90. Où l'on voyait déjà à quel point médias, finance et politique s'avéraient un cocktail explosif.
    Vingt ans plus tard, rien n'a changé (ou presque). Les relations entre presse et monde politique restent toujours aussi complexes comme l'ont prouvé State of play ou The hour avant elle. Demeurent cependant quelques idéalistes façon Borgen ou Secret State (photo) qui tentent de garder l'électeur et le jeu démocratique au centre de l'échiquier. Comme le démontre ce thriller britannique de haut vol (en 4 parties) à suivre ce jeudi dès 20h50 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Politique, Revival 2 commentaires 2 commentaires
  • House of cards: Be TV adopte le rythme de Netflix

    house of cards s2.jpgLe compte à rebours est lancé.
    Dans un mois tout juste, Netflix mettra à disposition de ses abonnés les 13 épisodes de la saison 2 d'House of cards.
    Un événement attendu jusque dans les plus hautes sphères de l'Etat puisqu'en décembre dernier déjà, Barack Obama laissait entendre à Reed Hastings, l'un des confondateurs de Netflix - rencontré lors d'une réunion à la Maison Blanche -, qu'il espérait qu'il lui "avait apporté les nouveaux épisodes d'House of cards".

    En Belgique aussi l'attente est grande, mais elle vient d'être sérieusement rabotée.
    On a en effet appris ce mardi que non seulement Be TV diffusera la saison 2 d’“House of cards” 48 h seulement après sa diffusion aux USA, mais elle permettra à ses abonnés de voir l’intégralité des 13 épisodes le dimanche 16 février dès 12 h 20. Comme Netflix qui met l’ensemble de la saison à disposition de ses abonnés le 14 février et permet ainsi aux plus accros de s'adonner au binge viewing* sans remords.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Politique, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Dix années dans l'antre dépravé des Borgia

    borgia.jpgLa réputation sulfureuse des Borgia* n'est plus à faire. Victor Hugo s'en est chargé et de fort belle manière avec sa pièce de théâtre. Tom Fontana, qui avoue une passion de longue date pour les affaires de l'Eglise, n'a pas pu résister plus longtemps au désir de raconter leur histoire par le menu. Ce qu'il s'emploie à faire depuis la diffusion de la 1e saison de cette saga politique et familiale sur Canal+, en 2011.

    "Je suis obsédé par cette histoire, cette figure du Pape, censé incarner le meilleur de l’humanité... Cela m’intéressait de voir que les meilleures intentions étaient portées par des gens qui n’étaient pas forcément les meilleurs. Je suis d’ascendance italienne et d’une famille catholique, c’est peut-être pour cela que je me suis senti capable de donner une idée de leur sensibilité." 
    Tom Fontana s'est donc attaché à montrer "à quel point la Renaissance peut être reliée à notre époque, sur le plan individuel ou collectif. Une fois que l’on a défini de quoi on voulait parler, reste à voir comment, et cela passe toujours par les personnages: que pensent-ils ? Qu’aiment-ils ? Avec qui veulent-il coucher ?" Autant de réponses à découvrir dès ce vendredi à 20h45 sur Be séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • «Van Alden est un personnage tragique»

    Michael Shannon.jpgRarement a-t-on observé pareil mimétisme entre un homme et son personnage.
    Ce matin, Michael Shannon est là sans y être vraiment et le poids qui pèse sur les épaules de l'agent Van Alden dans Boardwalk Empire*** semble ne pas l'avoir quitté.
    Assis, il semble attendre que les choses se passent, presque résigné. Ce n'est pas une parade, encore moins une attitude, visiblement les interviews de groupe, ce n'est pas trop son truc.
    Regard un peu fuyant, il répond après un petit temps de réflexion durant lequel on entendrait (presque) une mouche voler, si on n'était pas soumis à la vigueur de la clim de ce grand hôtel new-yorkais. Il faut dire qu'avec sa mâchoire carrée, ses sourcils froncés, son regard d'acier et son 1m90, le comédien en impose fameusement. A croire que le qualificatif «patibulaire» a été inventé pour lui plaire. Mais tout peut aussi très rapidement s'éclaircir quand il se décide à sourire.

    Une autre caractéristique qu'il partage avec son personnage d'ex-agent engagé dans la lutte contre la Prohibition. Un rôle d'homme torturé, qu'il assume depuis trois saisons, à retrouver dès ce samedi à 20h45 sur Be séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • A Atlantic City, le crime déploie ses ailes

    boardwalk empire S3.jpgCe samedi soir, Be Séries entame le troisième volet de l'histoire de la Prohibition vu à travers le prisme de la petite ville balnéaire d'Atlantic City, noeud du trafic d'alcool par voie maritime dans les années 1920.

    Après la déflagration provoquée, à la fin de la saison 2, par la mort de Jimmy Darmody, personnage emblématique de Boardwalk Empire***, Terence Winter était attendu au tournant par les fans. "Je sais que ma tête a été mise à prix" plaisantait-il à la veille du démarrage de la saison 3 sur HBO.
    Ce n'est pas complètement faux car ce nouveau chapitre marque un virage important dans l'intrigue. Longtemps, Nucky Thompson (Steve Buscemi - photo) a cru qu'il pouvait être à la fois gangster et gentleman, mais ce chapitre de sa vie marque la fin des illusions. Le voici forcé à se salir les mains. Une leçon qui l'éloigne toujours plus de la voie suivie par sa femme Margaret (Kelly MacDonald).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Un village français revient aux origines de la tourmente

    village francais.jpgC'est l'une des séries françaises les plus réussies du moment.
    Un succès qui dure, puisque la 5e saison vient de faire l'objet d'une diffusion remarquée sur France 3, avec 3,3 millions de fidèles en moyenne, autour des affres de 1943 et de son Service de travail obligatoire (STO).

    Un village français***, dont la qualité d'écriture et de jeu était récemment soulignée dans un article du New York Times, figure, à ce titre, dans la short list des huit séries françaises présentées au marché américain lors de l'événement Direct to series, organisé au tout début du mois de novembre à Los Angeles. Une grande première qui devrait être suivie d'effets et donner des ailes à la production hexagonale, désireuse d'aller tâter le terrain du côté de la... Chine, désormais.

    Si vous avez raté le train ou l'un de ses wagons, saluez France 5 qui vous invite à entrer en gare dès ce soir, tous les lundis à 20h40 pour reprendre le fil du récit à ses origines: saison 1, épisode 1*.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Histoire, Politique 2 commentaires 2 commentaires
  • "Damages" fait sonner l'hallali

    damages 5.jpgSamedi dès 20h45 sur Be séries (ou ce lundi à 22h10), Damages** dévoile ses derniers dégâts collatéraux. Une lente montée en puissance et un affrontement final qui viendront clore cinq années de joutes sans pitié.

    On ne va pas se mentir: la fin de "Damages" est une bonne chose. Au fil des saisons et des procès, la série a fini par émousser notre curiosité, en ayant recours de façon un peu trop systématique à des ressorts scénaristiques connus. Il n'empêche, on doit lui reconnaître un certain nombre de réussites et d'avancées dans le domaine sériel. Compte à rebours.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Politique, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Damages: le diable s'est déguisé en procureur

    damages.jpgA l'heure de lui dire adieu - la dernière saison est proposée ce samedi à 20h45 sur Be séries -, petit regard dans le rétro sur les débuts de Damages, proposée dès mars 2008 en Belgique. Et sur le parfum que la série charriait alors...

    Machiavélique. Une noirceur à couper au couteau et l'impression de se faire balader dès les premières images. Si on ajoute à tout cela un montage soigné et une qualité d'image quasi cinématographique on voit très vite pourquoi Damages*** bénéficie d'un tel crédit aux Etats-Unis.

    Lancée en juillet 2007, la série se fait remarquer lors de la cérémonie des Golden Gobes, en obtenant trois nominations (dont celle de meilleure série dramatique, mais aussi meilleur second rôle féminin pour Rose Byrne et meilleur second rôle masculin pour Ted Danson). Au final, elle ne remporte qu'une seule récompense, mais de taille : le titre de Meilleure actrice dans une série télévisée pour Glenn Close.

    Signée par Glenn et Tod A. Kessler, déjà scénaristes d'univers comme Les Soprano, cette nouvelle série judiciaire n'a pas froid aux yeux. Il y a en effet du Vic Mackey ("The Shield") dans l'ambiance de ce polar : violent, corrompu, champion de la déstabilisation et parfois même sanglant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Politique, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Treme, la petite musique de l'âme

    treme 1.jpgPuisque la saison 3 de Treme**** ne sera pas disponible sur nos petits écrans avant décembre, voire janvier prochain, et que l'ultime opus sera délivré au même moment sur HBO (une saison 4 allégée: 5 épisodes seulement), mieux vaut profiter de toutes les occasions d'explorer les richesses de la Nouvelle-Orléans.
    C'est le cas grâce à la parution du coffret DVD de la 3e saison de Treme (10 épisodes), formidable série HBO.

    Deux ans après avoir failli être rayée de la carte, la Nouvelle-Orléans continue à panser ses plaies et tente de se reconstruire un futur en s'appuyant sur les traces les plus profondément ancrées de sa culture: musique, gastronomie et traditions. Un bain culturel dans lequel David Simon et Eric Overmyer (The Wire) nous plongent, confiants dans notre capacité à observer et à apprendre par nous-mêmes.
    Impossible en effet de livrer un guide de la Nouvelle-Orléans, clés en main, qui ne serait ni réducteur, ni arbitraire. Confluent des cultures caraïbes, nord et sud-américaines, la ville a connu les influences françaises, espagnoles et sud-américaines sans oublier les migrants venus de toute l'Europe et des Caraïbes et les anciens esclaves en fuite ou émancipés. Ce sont tous ces morceaux de culture recomposés qui scintillent dans "Treme" et lui donnent cette saveur inimitable.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • "Borgen" lance la reconquête du pouvoir

    borgen S3.jpgAprès trois «très bonnes années» passées au pouvoir (sic), le parti de Birgitte Nyborg (Sidse Babett Knudsen) semble sombrer dans le marasme et l'apathie.
    L'ex-Premier ministre, devenue consultante dans le secteur privé, multiplie les voyages à l'étranger sans plus se mêler de la cuisine interne du parti centriste. Bien décidée à ne plus sacrifier une autre parcelle de sa vie à la gestion des affaires de l'Etat.
    Après un douloureux divorce et les troubles psychologiques vécus par sa fille (cf. saison 2), Birgitte Nyborg a tiré un trait sur son passé.

    Pourtant, lorsqu'elle apprend que son parti est sur le point de signer un accord avec son plus vieil ennemi politique, ses réflexes de femme humaniste et engagée reprennent le dessus. Impossible d'accepter que l'on porte atteinte aux droits des immigrés dans ce pays dont elle a toujours été si fière et dont elle a été, un temps, la porte-parole à l'étranger. Ainsi commence la saison 3 de Borgen*** à découvrir ce jeudi dès 20h50 sur Arte

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Politique, Scandinavie 1 commentaire 1 commentaire