Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Histoire - Page 5

  • "Vikings" tranche entre Histoire brute et légendes

    vikings.jpgDepuis Rome, on sait que les séries historiques préfèrent tremper leur plume dans le réel afin de gagner en puissance et en crédibilité. Quitte à faire tout de même quelques détours par la fiction pure en imaginant des rencontres ou des personnages fantasmés qui servent leur propos général. Ces "petits arrangements" avec l'Histoire seront plus ou moins appréciés par les fans qui savent aussi que pour marquer durablement les imaginaires, les séries se doivent d'être de plus en plus percutantes, au sens propre comme au sens figuré.

    Vengeances, trahisons, sexe, sueur et sang: la même recette s'applique au-delà de l'époque ou du continent. La preuve avec Vikings** qui démarre ce dimanche à 20h sur La deux. Où l'on perçoit aussi le tribut payé par le Britannique Michael Hirst à des séries comme Tudors (qu'il dirigea de 2007 à 2010) ou Borgia. Sans parler de l'empreinte sanglante de Game of Thrones...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 1 commentaire 1 commentaire
  • The Americans: nul n'est à l'abri

    the americans 1.jpgDépassée l'image des espions dans les fictions? On le pensait pourtant, dans les faits, elle ne s'est jamais si bien portée. Depuis la multiplication des révélations en matières d'écoutes téléphoniques en France ou aux Etats-Unis (Snowden, la NSA, etc.) la représentation de l'espion s'est considérablement modifiée. Délaissant l'image d'Epinal de l'aventurier séducteur, bardé de gadgets high-tech, elle revêt désormais celle nettement plus commune du 'banal fonctionnaire' oeuvrant les écouteurs vissés sur la tête.

    L'activité s'est à ce point «démocratisée» qu'elle s'est répandue à la vitesse de la lumière dans d'innombrables scénarios (Homeland, Person of interest, The Blacklist) prouvant, au passage, que l'on ne se méfiera jamais suffisamment de son propre conjoint.
    Cette montée de la peur et du contrôle de toutes parts est un ingrédient essentiel de la trame de The Americans**. Car cette histoire d'espions russes infiltrés aux Etats-Unis s'ancre au plus fort de la Guerre froide, à une époque où les termes bloc de l'Est et bloc de l'Ouest n'étaient pas qu'une coquetterie géographique. La saison 2 est à suivre ce lundi dès 20h55 sur Be tv.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Matthias Schoenaerts explore le monde des séries

    matthias schoenaerts.jpgAnnoncée comme la mini-série HBO la plus ambitieuse depuis The Pacific, Lewis and Clark est un projet très attendu. Pas seulement parce que les noms de célébrités y sont associés - Brad Pitt, Tom Hanks et Edward Norton en sont les producteurs - mais aussi parce que son développement a été lancé en... 2010. Le projet n'a cependant commencé à prendre forme qu'en mai 2014 avec l'engagement de l'acteur Casey Affleck ("Gone baby gone") pour endosser le costume de l’explorateur Meriwether Lewis.

    Restait à trouver qui camperait son comparse, William Clark, pour qu’HBO puisse enfin donner officiellement son feu vert à la mini-série. C’est à présent chose faite avec l’annonce que le Belge Matthias Schoenaerts ("Rundskop", "De rouille et d’os") a rejoint l’aventure. Une nouvelle preuve de son aura internationale.

    Après Olivier Masset-Depasse, Patrick Ridremont et Vincent Lannoo, engagés en France, un nouveau talent belge s'exporte donc outre-Atlantique, cette fois.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, France, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Houdini, la quête de l'ultime évasion

    houdini 1.jpgDès ce mardi soir, 26 nouveautés (en grande partie inédites) se lancent à l'assaut des chaînes belges, françaises et britanniques. On ne reviendra pas sur The Americans, série subtile sur les affres de la guerre froide que RTL-TVI met enfin à son programme ce mardi vers 22h05. On préfère vous renvoyer à la note précédente.

    En revanche, la première participation d'Adrien Brody à une série, historique qui plus est, a retenu notre attention. Le comédien s'y glisse dans le costume souvent très étroit du grand Harry Houdini**, maître de l'illusion du siècle dernier. De quoi encore attiser notre curiosité pour cette mini-série en deux parties lancée en septembre au Canada et aux Etats-Unis. A découvrir ce mercredi 31 à quelques heures du passage à l'an neuf (à 20h55 sur Be1)

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Voir The Normal Heart, nominé aux Golden Globes

    the normal heart.jpgMême si l'heure n'est plus à l'hécatombe et que l'épidémie de sida est bien mieux contrôlée aujourd'hui, l'actualité ne cesse de nous rappeler que la haine des homosexuels – "communauté" à laquelle la maladie fut d'abord liée - n'est pas une affaire classée ou dépassée. Elle fait encore un tas de ravages aujourd'hui sans que la propagation du virus ne soit forcément en cause.

    Cette peur ou cette haine, voire les deux, sont au coeur de The Normal Heart***, fiction signée par Ryan Murphy, scénariste qui a fait de la défense de la différence l'un de ses thèmes de prédilection dans Glee, The new normal, Nip/Tuck ou même American Horror Story.
    Cette fiction en deux parties, portée par Julia Roberts et Mat Bomer entre autres, est nominée aux prochains Golden Globes. Raison de plus pour la regarder lors de sa prochaine diffusion sur Be TV: mardi 16/12 à 13h25.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Prix, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Don Draper et Harry Potter sur le front russe

    young doctor 2.jpgPour casser son image de séducteur mélancolique, Jon Hamm alias Don Draper dans Mad Men n'a pas hésité à aller chercher dans la littérature russe un personnage qu'il admirait mais qui était, surtout, à la hauteur de ses envies de comédie.
    Inexpérimenté, maladroit, peu sûr de lui et franchement gringalet, son jeune praticien russe tranche singulièrement avec les personnages auxquels il a habitué le grand public.


    Pour mieux appuyer le contraste, il a d'ailleurs fait appel à un autre acteur en mal de défis et de reconnaissance: Daniel Radcliffe, ex-star de la saga Harry Potter. Ensemble, ils partagent littéralement l'affiche de A young doctor's notebook**, interprétant un même personnage à deux âges différents, chaque acteur mettant ainsi l'autre au défi de sortir de rails trop bien huilés. L'expérience a été tellement libératrice qu'après une 1ère saison jouissive, ils ont décidé de remettre le couvert.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Histoire, Humour 0 commentaire 0 commentaire
  • George Clooney dans Downton Abbey, what else ?

    downton abbey Xmas.jpgPas de Christmas day sans son épisode de Downton Abbey.
    Cette année, l'épisode de Noël sera d'autant plus festif qu'il accueillera un hôte de marque en la personne de George Clooney.
    L'acteur qui s'était fait remarquer dans la série américaine Urgences bien avant de devenir une star incontournable du grand écran, retrouvera le temps de quelques scènes Hugh Bonneville, son partenaire britannique dans The Monuments Men.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Un village français dans le chaos de la Libération

    un village français 6.jpg"Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré."
    C'est sur cette célèbre phrase du général de Gaulle que démarre la saison 6
    d'Un village français***.
    Cette voix forte d'une autorité retrouvée semble bien lointaine et dérisoire aux yeux des hommes de la milice qui tiennent toujours Villeneuve. Au sein de la Résistance, aussi, les discussions font rage: faut-il ou non libérer la ville avant l'arrivée des alliés? Incrédules, les habitants assistent aux derniers soubresauts d'une guerre qui ne renonce pas si facilement aux exactions et à l'horreur.

    A la fin de ce mois d'août 44, on s'attendait à une explosion de joie, à un grand soulagement. Mais on récolte le chaos, les doutes, les combats inutiles, les vieilles querelles stériles. Comme le souligne le scénariste Frédéric Krivine: "On est loin des filles pendues au cou des GI et et des images de liesse sur les Champs-Elysées". Bannir à toute force les faux mythes et les images d'Epinal, c'est le travail patient de cette série haut de gamme.

    mise à jour (19.11): Les  fidèles ne s'y sont pas trompés; ils étaient nombreux à assister au démarrage de cette saison 6, mardi soir sur France 3. Quelque 3,3 millions de téléspectateurs ont découvert “Paris libéré” et “Le pont” les deux premiers épisodes de ce nouveau chapitre de la vie de Villeneuve. Des résultats qui ont permis à France 3 de monter sur la 2e marche du podium des audiences. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Histoire, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Trafics d'alcool d'Atlantic city jusqu'en Floride

    boardwalk 42.jpgLa saison 3 de Boardwalk Empire*** s'est révélée extrêmement meurtrière tout autour de Nucky Thompson (Steve Buscemi) et de ses alliés. Provoquant le départ de sa femme Margaret (Kelly McDonald), durement touchée par l'assassinat de son homme de main Owen Sleater.

    Huit mois après s'être enfin débarrassé de la menace constituée par Gyp Rosetti, on retrouve Nucky, presque égal à lui-même, à l'exception de son oeillet rouge jadis toujours vissé à sa boutonnière. Mais il doit encore compter sur le soutien de Chalky White, heureux propriétaire de l'Onyx, premier club noir de la côte Est (photo), bâti sur le modèle de ceux existant à Harlem. L'une des évolutions historiques dont Boardwalk Empire se fait l'écho au cours de cette saison 4 qui démarre ce vendredi à 20h45 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Ian Fleming, dans l'ombre de James Bond

    fleming.jpgBond. James Bond. Le patronyme est connu dans le monde entier: 1 milliard de lecteurs à travers le monde et 6 milliards de spectateurs sur grand écran (au fil de 23 films).
    Si le personnage est iconique, que sait-on de son créateur Ian Fleming ? L'homme qui rêvait tant d'être 007 qu'il s'inspira de sa propre vie d'agent secret pour créer son double fictif. En prenant bien soin de rapprocher le plus possible l'exercice de l'autoportrait.
    Comme lui, Bond est un séducteur invétéré, orgueilleux et passablement tête brûlée. «Il a votre goût pour la vodka et votre handicap au golf, qui pensez-vous tromper?» lui demanda, un jour, sa femme après la lecture du manuscrit de «Casino Royale».

    Mêlant le vrai et le fictif, Fleming, l'homme qui voulait être James Bond**, mini-série britannique en 4 volets (diffusée au fil de deux soirées, les jeudi 4 et 11 septembre à 20h50 sur Arte) oscille sans cesse d'un pôle à l'autre pour le plus grand plaisir de l'amateur.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, GB, Histoire, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire