Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Histoire - Page 3

  • Avec les éditions Taschen, les séries auscultent le monde

    taschen séries.pngMême si la vie parallèle des séries se déroule de plus en plus sur la toile, tout bon sériephile se doit de disposer d'un certain nombre d'outils de référence pour étancher sa soif de connaissance.
    Cela vous a peut-être échappé mais les célèbres Editions Taschen ont récemment publié une nouvelle bible illustrée des meilleures séries des 25 dernières années. Une brique iconographique bourrée de nostalgie où chaque série marquante est décrite avec soin et replacée dans son contexte "historique", par ordre chronologique d'apparition.

    Twin Peaks y trône en couverture comme un objet rare et envié. Non pas en raison de son retour annoncé en 2016 mais parce que la série de David Lynch, à son arrivée en 1990, a imprimé un tournant radical (et quasi définitif) à la narration en séries. Avec Twin Peaks, il a enfin été établi que les téléspectateurs les plus fidèles n'étaient pas là seulement pour se divertir, mais bien pour tenter de résoudre un certain nombre d'énigmes et de décrypter le monde dans lequel ils sont plongés.
    Un fait rivé au coeur de ce nouveau recueil encyclopédique des éditions Taschen.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • The Knick: Soderbergh passe le 20e siècle au scalpel

    the knick 1.jpgSteven Soderbergh (Girlfriend Experience, Sexe, mensonges et vidéo) voulait tout arrêter: Hollywood, les contraintes, les délais trop longs, les budgets trop lourds... Puis il a été contaminé par le virus des séries. Un univers qui permet aux créateurs d'être presque seuls maîtres à bord et de développer leurs projets en un temps record (parfois une seule année de patience suffit).

    Entre mai 2013 (l'annonce de son retrait "urbi et orbi") et le lancement de The Knick sur Cinemax, petite cousine de la chaîne HBO, le 8 août 2014, il s'est déroulé à peine plus d'un an. Le rêve pour tout créateur impatient d'en découdre avec son récit. Il y a tellement pris goût que, contrairement à Scorsese, Fincher ou Shyamalan, tous trois arrivés du cinéma avant lui, Soderbergh ne s'est pas contenté d'imprimer sa patte sur le début de l'histoire, il a entièrement filmé les 10 épisodes de cette saison 1. Un récit qui se poursuit ce samedi à 20h30 sur Be Séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • La non-mixité sociale, symptôme du mal américain

    show me a hero.jpegLe plus jeune maire des Etats-Unis. Le titre a rendu célèbre Nick Wasicsko (28 ans) mais la fierté fut de courte durée. Confronté à un projet de construction de logements sociaux dont aucun de ses administrés, majoritairement blancs, ne voulait, il vécut des mois de lutte juridique, de conseils houleux, de quasi insurrection civile et de popularité en chute libre.
    Cette histoire, véridique, David Simon a décidé de la raconter à sa manière : sans esbroufe et en prenant soin de mettre en lumière les points de vue en présence à travers les portraits soignés des habitants (noirs et blancs) de Yonkers, dans l’Etat de New York.

    Avec Show me a hero***, David Simon s’attaque aux années 80 et au refus de cohabitation entre communautés.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Soirée bistouris, menottes et compagnie

    The Knick.jpgLa fin des vacances peut parfois avoir du bon.
    Prenez les séries, même si elles réservent souvent quelques surprises estivales, les chaînes attendent souvent les premiers jours de septembre pour exposer leurs plus belles prises. C’est le cas de Be TV qui dévoile ce jeudi soir un avant-goût de ces programmes de rentrée. Une soirée buffet séries qui en a dans le coffre.

    Tout commence à 21h avec la série The Knick** signée par Steven Soderbergh. S’il a choisi de se détourner du cinéma, le cinéaste prouve ici qu’il ne badine pas avec l’univers de la série, soignant tant ses cadrages que les ombres et lumières de ses images.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Masters & Johnson ou la confusion des sentiments

    masters 22.jpgUne réalisation inspirée, un montage fluide, un récit plein de surprises et de profondeur. Masters of sex*** assure un traitement royal à un sujet abyssal: les relations humaines et intimes au-delà des mensonges, des faux-semblants et des leurres. Cette maîtrise de la créatrice Michelle Ashford en terme de narration - de la véritable dentelle lorsqu'il s'agit de tisser les flash-backs ou de rapprocher les points de vue - s'illustre dans le premier épisode de la saison 2.

    Au fil des 11 épisodes suivants, elle démêle avec un soin extrême un écheveau contrasté de destins singuliers et de sentiments humains révélateurs d'une époque et d'une certaine vision des Etats-Unis. Pointant une société qui tente vainement de catégoriser mais aussi de cadenasser les relations humaines en imposant aux hommes et aux femmes des comportements régis par un certain nombre de préceptes qui tiennent plus de la bienséance que de la supposée santé publique. Une exploration proposée dès ce lundi à 21h sur Be TV.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Six stars revisitent la télévision des années 80

    iconics - mc 2015.jpgLes transferts du grand au petit écran sont monnaie courante aujourd'hui: Fargo, Bates Motel, Agent Carter, les exemples pullulent.
    Entre remakes, reboots et spin-off - des intrigues totalement ou partiellement inspirées de l'histoire originelle ou, au contraire, se basant sur l'un de ses personnages -, les studios semblent vouloir entraîner les fans de l'un à l'autre des deux écrans.

    Ce sera encore le cas avec le prochain projet de Mark Wahlberg: "L'Homme qui valait 6 milliards". Evoquée depuis plusieurs années, l'adaptation au cinéma de la série portée par Lee Majors (photo) L'Homme qui valait 3 milliards est en préparation pour 2016 et elle a même tenu compte de l'inflation.
    Aux dires du premier interprète du Colonel Steve Austin, invité d'honneur du 55e Festival de télévision de Monte-Carlo, «le projet s'annonce bien» même si l'inoubliable acteur n'en fera sans doute pas partie. L'acteur n'a cependant pas caché son plaisir d'être entouré d'autres stars des années 70 et 80 - Stepfanie Kramer (photo), Patrick Duffy, Lindsay Wagner, Antonio Fargas (photo) et Stefanie Powers - même s'il a avoué souffrir d'un " horrible jet lag".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, Histoire, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • The Newsroom à l'heure de rendre l'antenne

    the newsroom 3.jpgChaque année,
    le mois de mai rappelle aux amateurs que l'art de la série demeure hasardeux et que toutes les tentatives ne sont pas forcément couronnées de succès.
    Certaines séries, malgré des scénaristes et des producteurs aguerris et des acteurs talentueux, ne trouvent pas la voie du succès et prennent donc la porte de sortie. Des décisions presque toujours annoncées en mai.
    Cela a été le cas de David Simon, dont les brillantes créations The Wire et Treme ont été poliment poussées vers la sortie. Saluées par la critique mondiale, ces deux séries ont toujours réalisé davantage d'audiences en rediffusion ou suscité un engouement plutôt tardif, au moment de leur (ré)édition en DVD.

    Proposée ce dimanche en marathon de 16h55 à 22h30 sur Be Séries, la saison 3 de The Newsroom*** ne fait pas exception à cette triste règle. Pourtant, Aaron Sorkin, son créateur, fait partie des grands auteurs-producteurs d'Hollywood. Sa précédente série politique The West Wing est citée comme un modèle du genre, incontesté. Mais sa nouvelle création The Newsroom a souffert, au départ, d'un sérieux désamour de la part du public américain.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Albert II: le (mauvais) roman d'une vie de Roi

    albert.jpgCe n'est pas faire injure aux créateurs du Nord du pays de dire que la série Albert II est l'arbuste malingre et tortueux qui cache la forêt des talents. Que du contraire...
    Avec cette série «librement inspirée de faits réels» on est en effet loin de l'éclat et de la pertinence de séries comme Salamander, Clan, Cordon ou Spitsbroers (Strikers) pour ne citer que les plus récentes. Des séries qui s'exportent d'ailleurs aisément en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, lorsque leur scénario n'est pas tout bonnement adapté au territoire convoité (l'adaptation de Cordon est au menu de la prochaine rentrée sur The CW).

    Seul le caractère inédit du sujet (la famille royale belge) «justifie» le tapage que cette série a provoqué dès sa diffusion à la rentrée 2013 sur Een, et le fait qu'on en parle à nouveau alors que RTL-TVI la diffusera ce dimanche à 20h20.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Histoire, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Boardwalk Empire: l'enfance du crime

    boardwalk S5.jpegL'heure de la retraite a également sonné pour Nucky Thompson.
    Hantée par l'ombre de la grande Dépression, la saison 5 de Boardwalk Empire*** démarre en 1931, après une ellipse de sept ans, alors que se profile la fin de la Prohibition, période-clé de l'histoire américaine qui avait vu la montée en puissance d'une ville, Atlantic City, et de son Prince.

    Si elle n'a pas connu les audiences escomptées, la sombre et très cinématographique Boardwalk Empire a prouvé une nouvelle fois les hauts standards de qualité caressés par HBO. Les récompenses ont salué au fil des ans le parcours exemplaire de l'équipe emmenée par Terence Winter et soutenue par Martin Scorsese et Mark Wahlberg, deux hommes habitués à rêver sur grand écran.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Mad Men saison 7: «Ceci n'est pas la fin»

    mad men final.jpgDimanche soir,
    le rideau est définitivement tombé sur l'aventure Mad Men***.
    Don Draper a fait ses adieux aux nombreux fans qui l'ont suivi, au fil de sept saisons, sur la chaîne AMC.

    Don (Jonn Hamm), ce quadra au look ravageur qui, à quelques exceptions près (l'alcool, les cigarettes et les femmes), s'est toujours retrouvé là où on ne l'attendait pas, prenant un malin plaisir à déstabiliser ses interlocuteurs et ses nombreux admirateurs.

    Si vous n'avez pas encore terminé le parcours en sa compagnie, évitez de lire ce qui suit...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire