Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Festivals - Page 2

  • Après la politique (Borgen), Adam Price explore les mystérieuses voies de la foi

    ride upon the storm.jpgFrédéric Lavigne, le directeur artistique du Forum des Images, l'avait annoncé : cette saison 8 du Festival Séries Mania s'inscrirait notamment sous le signe de la spiritualité, un thème largement exploré dans les séries.
    Pas seulement avec la saison 3 de The Leftovers proposée lors de la soirée d'ouverture ou avec la nouvelle série de Jimmy McGovern Broken – dont nous parlerons -, mais aussi avec un retour très attendu : celui du scénariste Adam Price, le créateur de l'excellente série Borgen.

    Son nouveau projet, coproduit par Arte et la chaîne danoise DR, a attiré la grande foule mercredi soir à Paris. Il faut dire que par sa qualité d'écriture et d'interprétation, la série politique danoise s'est constitué un large public de fans à travers le monde. Des amateurs d'histoires bien contées et bien campées qui ne voulaient pour rien au monde rater son passage en France. Généreux et passionné, le scénariste a répondu aux questions du public lors de sa masterclass mais aussi à l'issue de la projection de Ride upon the storm, sa nouvelle série actuellement en compétition à Paris.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, International, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Séries Mania: les histoires d'amour finissent mal... en général

    tytgat chocolat 3.jpgCe jeudi , c'est le jour "J" pour les Belges en compétition au Festival Séries Mania à Paris et aussi pour La théorie du Y qui débarque sur le site web de la RTBF.

    Présentation des trois séries en lice au sein du Panorama international (Team chocolate et 13 commandements) et au sein de la compétition réservée aux séries web et digitales.

    On commence par Tytgat chocolat** (Team Chocolate dans la version internationale), une love story mâtinée de road movie, pleine d'énergie et de tendresse, portée par des acteurs extra-ordinaires.

    Lorsque Tina a vu Jasper arriver pour son premier jour de travail, ce fut presque un coup de foudre au premier regard. Réservé, le jeune homme n'a pas tout de suite répondu aux signaux envoyés par l'enthousiaste jeune femme, par peur d'une nouvelle déception sentimentale. Car une fois son coeur touché, Jasper sait qu'il sera impossible d'en éteindre les flammes. Au cours de la traditionnelle soirée karaoké, l'étincelle, entre les deux fans de musique, se transforme rapidement en brasier.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les meilleures séries soignent leur fin

    six-feet-under-finale.pngPour les spectateurs, mais aussi pour leurs créateurs et leurs acteurs, la fin d'une série est un enjeu majeur. Mad Men, Six Feet under (photo), Les Soprano, Breaking Bad, Lost, autant de séries célèbres et de scènes finales qui le sont parfois plus encore.

    Dans son nouveau documentaire Fins de séries*** Olivier Joyard, journaliste et critique au magazine Les Inrockuptibles, est parti à la rencontre de créateurs, d'acteurs et de fans de séries pour voir comment ils vivent ce moment délicat, ce passage difficile qui fait tant causer sur les réseaux sociaux.
    Présenté dans le cadre du Festival Séries Mania à Paris, son film est aussi diffusé ce jeudi à 20h30 sur Be TV. Une exploration à ne pas rater...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Damon Lindelof: "The Leftovers navigue entre la peur et l'espoir"

    damon lindelof.jpgComment écrit-on l'épilogue d'une série qui, depuis deux saisons, évolue en apesanteur en abordant le deuil et le réconfort, la fin d(')u(n) monde et un nouveau départ ?
    Face à cette question essentielle et même existentielle, Damon Lindelof, le créateur de The Leftovers*** et Justin Theroux, son acteur principal, ne se sont pas dérobés.
    Invités du Festival Séries Mania, ils ont répondu aux questions des journalistes avant que Damon Lindelof (photo) ne donne une masterclass samedi en début de soirée. Le tout à 24h du démarrage de la saison 3 sur HBO, qui sera aussi la dernière de la série.

    "Pendant la saison 2, nous n'avions aucune certitude qu'il y aurait une saison 3 mais nous savions que nous étions plus près de la fin que du début. Nous avons fait en sorte que cette saison soit comme une nouvelle avec un début, un milieu et une fin, afin de ne pas laisser le public sans conclusion. Puis, HBO nous a donné le feu vert et nous leur avons dit que cette saison serait la dernière."

    "Nous savions que la saison 3 se passerait en Australie. Avec tous les auteurs, nous avons passé trois semaines à parler de ce que serait les scènes finales : qui serait là, de quoi ils parleraient et ce que nous voulions faire ressentir. Nous nous sommes posés la question : qu'attend le public et que pouvons-nous faire pour le surprendre en lui offrant tout le contraire" (Damon Lindelof sourit). "Même s'il est impossible de savoir exactement ce que le public souhaite..."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Festivals, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Séries Mania saison 8: un tour du monde en 60 séries (et 3 belges en lice)

    The Leftovers S3.jpgCe samedi, le Festival Séries Mania dévoile le programme détaillé de sa 8e édition qui déroule son tapis rouge aux sériephiles du 13 au 23 avril au Forum des Images à Paris. On parle du Forum des Images mais il ne s'agit là que du QG de la manifestation qui, cette année, déploie ses 150 séances et ses multiples animations dans huit lieux différents*. De quoi battre le record de l'an dernier : 40 000 spectateurs et 1300 professionnels accueillis.

    Cette saison 8 s'annonce sous les meilleurs auspices avec Damon Lindelof en président du jury. Il viendra à Paris avec un cadeau sous le bras : la 3e et dernière saison de The Leftovers dont les deux premiers épisodes seront présentés jeudi 13 avril au Grand Rex sur le coup de 20h. Celui qui reste à tout jamais le cocréateur de Lost ne sera pas seul pour ouvrir le festival, il sera accompagné de l'acteur principal de sa série à haut potentiel métaphysique : le très charismatique comédien Justin Theroux (photo). L'occasion de les découvrir en chair et en os trois jours avant la première diffusion en télévision sur Be TV.

    A cette affiche alléchante s'ajoute d'autres invités de prestige dont la comédienne et productrice Julianna Margulies, révélée par la série Urgences et redécouverte grâce à The Good Wife. Après une rencontre exceptionnelle avec le public le 20/04 à 18h30, elle proposera sa carte blanche, vendredi à 19h, reprenant ses deux épisodes préférés (un pour chaque série).

    Dix jours de projections gratuites, une soixantaine de séries – dont 31 avant-premières mondiales et internationales -, des conférences, des animations, des masterclasses, des rencontres professionnelles et un panorama de la sériephilie mondiale : on passe en revue les temps forts de cette 8e édition où s'illustreront au moins trois séries belges…

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Les signes extérieurs de richesse des séries belges

    Jean-Jacques Rausin prix.jpgIl y a des chiffres qui ne trompent pas. Lundi après-midi, le bureau de Wallimage se réunissait pour entériner les nouveaux budgets à allouer en 2017.
    Et pour la deuxième session consécutive, les projets télévisuels y faisaient jeu égal avec les projets de longs métrages cinéma, prouvant la montée en puissance de la création télévisée chez Wallimage coproductions.

    C’était déjà le cas lors du bilan 2016 avec 19 projets de longs métrages (budget alloué : 3,170 millions d’euros) et 19 projets télévisuels tous styles confondus (fictions unitaires, séries et pilotes de formats) pour un budget global de 2,250 millions. Cela le sera encore pour ce premier semestre 2017 avec des projets directement nés de la très bonne image des séries La Trêve et Ennemi public comme le souligne Philippe Reynaert, patron de Wallimage.

    Projets avec la Suisse, la France et la Flandre, intérêt de Netflix, ces signes-là (non plus) ne trompent pas: la création belge est en bonne santé...

    photo: Jean-Jacques Rausin (Ennemi Public) primé aux Magritte samedi pour le film "Je me tue à le dire"

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Festivals: "Zone blanche" fait la tournée des grands ducs

    zone blanche.jpegLa série franco-belge Zone blanche va être montrée dans la section "spéciale séries" de la Berlinale, qui se déroulera du 9 au 19 février prochains.
    Après avoir eu les honneurs du Fipa à Biarritz, la série policière en 8 épisodes est aussi projetée cette semaine au Festival de Luchon. Autant de sélections qui ravissent ses producteurs Ego Productions et Be-Films et ses futurs diffuseurs, la RTBF et France 2.

    Nous avons discuté de la genèse de ce projet, tourné en partie en Belgique l'été dernier, avec son scénariste et créateur, Mathieu Missoffe, avec l'un de ses réalisateurs Julien Despaux et l'un de ses producteurs, Vincent Mouluquet. Tous les trois étaient présents à Biarritz.

    mise à jour (04/02): au Festival de Luchon, le prix de la meilleure réalisation a été attribué à Julien Despaux et Thierry Poiraud; le prix de la meilleure photographie salue le travail de Christophe Nuyens et le prix du meilleur espoir masculin récompense Hubert Delattre. Joli triplé pour Zone blanche

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Au Fipa 2017, l'insoutenable espoir de la jeunesse

    NW Fipa.jpgL'espoir en un avenir meilleur est une question qui obsède nombre de jeunes peinant à construire leur vie d'adultes. C'est même le premier lien qui relie deux des fictions primées à Biarritz cette année.

    Pour Nathalie, Leah ou Félix (NW) filmés par Saul Dibb et pour Manon 20 ans, muse de Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez, il y a cette difficulté à trouver sa place dans la société et à savoir ce que l'on souhaite vraiment. Un mal-être et un questionnement que les Britanniques abordent frontalement même s'ils ne sont plus les seuls à présent.
    Leur particularité est de ne pas hésiter à lier cette réflexion aux conditions de vie dégradées dans certains quartiers précarisés. Produite par BBC2, «NW» fiction sans concession portée par deux actrices formidables (photo) est adaptée du roman «Passage du Nord-Ouest» de la romancière britannique Zadie Smith, éditée par Gallimard. Reste à espérer qu'une chaîne décide de l'acheter. Pour "Manon 20 ans", en revanche, le rendez-vous est déjà pris sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, GB, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Avec "The Night manager", la famille Le Carré passe de l’écrit à l’écran

    the night manager 6.jpgAffichant quatre nominations aux Golden Globes - la nouvelle est tombée ce lundi -, la série The Night Manager prouve une fois encore à quel point la qualité britannique parvient à tirer son épingle du jeu international.
    Déclinée en six épisodes, cette mini-série a fait l’ouverture du festival Are You Series ? à Bozar, mercredi dernier. Evénement pour lequel Simon Cornwell, fils de John Le Carré, l'auteur du roman originel, avait fait le déplacement à Bruxelles. Fils d’écrivain, Simon Cornwell est aussi le producteur de la série développée avec succès par AMC et la BBC.

    Dans la famille Le Carré, lorsqu’il s’agit d’adapter un livre pour le grand ou le petit écran, on peut désormais faire appel tant au père - de son vrai nom David Cornwell - qu’à ses deux fils, Simon et Stephen. Rencontre avec le producteur du magnétique "Night Manager" entre deux trajets à grande vitesse. Et retour sur la genèse d'une aventure familiale...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Festivals, GB 0 commentaire 0 commentaire
  • Eloi Ragot a imaginé l'univers de La Trêve note par note

    eloi ragot 1.jpgLa série La Trêve a affirmé sa belgitude jusque dans le choix de son générique aux sonorités "country" collant si bien aux images de la Wallonie des rivières et forêts.
    Un univers sonore porté par Balthazar, jeune groupe de rock flamand célébré également au sud du pays, notamment pour son titre "The man who owns the place". Le reste de la bande-son, soit 5 heures sur les dix que dure la série, est le fruit de l’imagination d'Eloi Ragot, jeune compositeur français vivant en Belgique que le trio de scénaristes-créateurs Matthieu Donck, Benjamin d’Aoust et Stéphane Bergmans a rencontré via Anthony Rey, le producteur de la série (Hélicotronc).


    "C’était au moment de l’appel à projets. Lorsqu’ils ont su qu’ils étaient retenus, ils m’ont demandé de faire la musique de leur pilote de 10 minutes. Ils ont beaucoup aimé ce que j’avais fait et m’ont pris en tant que compositeur pour la suite."

    Ce lundi le Festival Are You Series se penche sur la place de la musique dans les séries avec Eloi Ragot en tant que guide, qui songe déjà à la saison 2 de La Trêve en tournage au printemps...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Festivals 0 commentaire 0 commentaire