Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Drame - Page 5

  • Southcliffe: la réalité foudroyée

    southcliffe.jpgDeux coups de feu à l'aube dans une campagne embrumée et quasi endormie. Une septuagénaire, sortie «trop tôt», s'écroule dans son jardin de poche.
    Au loin, une ombre s'avance, vêtements militaires, visage tuméfié, arme à la main, le tireur vient achever son oeuvre, de façon systématique, sans affect. Aucune des personnes qui croiseront sa route ce matin-là n'en sortira indemne.

    La théorie du tireur isolé, fou, dépressif ou maniaque, l'actualité semble ne jamais devoir cesser de nous la resservir: Etats-Unis, Suède, Belgique, Israël... Partout, le même scénario ou presque. Pourtant on ne s'habitue pas au pire. Explorant les réactions des habitants d'une petite ville banale, avant, pendant et après le drame, Tony Grisoni («The red riding trilogy») offre une réflexion brûlante sur l'absence et le deuil. Southcliffe*** est un drame implacable à tous points de vue, d'autant que demeurent, au départ, inconnues les raisons, l'élément déclencheur de cette fusillade.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Casual vacancy: le bal des ambitieux de J.K. Rowling

    the casual vacancy.jpgSi vous êtes dépités par la fin de la saison 2 de Broadchurch diffusée lundi soir sur ITV (cf ci-contre) et en quête d'un nouveau drame britannique à vous glisser sous les mirettes, The Casual Vacancy** (Une place à prendre en VF) pourrait faire l'affaire. Non pas que les deux fictions soient forcément du même tonneau mais cette mini-série, adaptée du roman homonyme de la célèbre J.K. Rowling, est, elle aussi, liée à la thématique des vilains petits secrets révélés par un décès inopiné.

    Ne vous fiez pas aux apparences bucoliques et proprettes du petit village de Pagford dans le sud-ouest de l'Angleterre. Cette campagne verdoyante cache en effet son quota de bassesses, de rumeurs malveillantes, de sombres idiots et de cas sociaux. Autant d'éléments qui donnent lieu à une comédie sociale haute en couleur, oscillant entre pudibonderie et recherche de sensations fortes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "The Code" louche vers le scénario Wikileaks

    the code.jpgSi elle faisait encore doucement ricaner, il n'y a pas si longtemps, la figure du hacker s'est lentement imposée comme l'une des incontournables du petit et du grand écrans. Depuis le film «War Games» en 1983, elle s'est affinée pour passer d'ennemi d'Etat à meilleur allié des forces de l'ordre (toute équipe d'Experts se doit d'avoir le sien) ou à champion de la démocratie en marche.

    C'est d'ailleurs en pensant aux jeunes qui ont allumé l'étincelle du printemps arabe que la créatrice Shelley Birse a créé son duo de frangins, héros de la série The Code**. Un thriller australien à découvrir ce jeudi sur Arte dès 20h50.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Gracepoint: copier ne suffit pas pour plaire

    gracepoint.jpgOn ne vas pas se mentir: il paraît d'emblée extrêmement compliqué de se passionner pour Gracepoint lorsqu'on a aimé et suivi Broadchurch, la série britannique dont elle est l'adaptation très (trop) fidèle.
    Et le fait que David Tennant, qui jouait déjà dans le version originelle, soit de l'aventure n'arrange rien, paradoxalement. Même si on sait que de subtils changements vont intervenir afin de ne pas gâcher le plaisir du téléspectateur - qui a peut-être déjà regardé la série-mère -, les nuances suffisent-elles à briser l'impression de déjà vu ? Pas sûr.
    Un résultat que l'on a pu juger sur pièce, c
    e jeudi à 20h30 sur La une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Policier - Enquête, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • The Americans: nul n'est à l'abri

    the americans 1.jpgDépassée l'image des espions dans les fictions? On le pensait pourtant, dans les faits, elle ne s'est jamais si bien portée. Depuis la multiplication des révélations en matières d'écoutes téléphoniques en France ou aux Etats-Unis (Snowden, la NSA, etc.) la représentation de l'espion s'est considérablement modifiée. Délaissant l'image d'Epinal de l'aventurier séducteur, bardé de gadgets high-tech, elle revêt désormais celle nettement plus commune du 'banal fonctionnaire' oeuvrant les écouteurs vissés sur la tête.

    L'activité s'est à ce point «démocratisée» qu'elle s'est répandue à la vitesse de la lumière dans d'innombrables scénarios (Homeland, Person of interest, The Blacklist) prouvant, au passage, que l'on ne se méfiera jamais suffisamment de son propre conjoint.
    Cette montée de la peur et du contrôle de toutes parts est un ingrédient essentiel de la trame de The Americans**. Car cette histoire d'espions russes infiltrés aux Etats-Unis s'ancre au plus fort de la Guerre froide, à une époque où les termes bloc de l'Est et bloc de l'Ouest n'étaient pas qu'une coquetterie géographique. La saison 2 est à suivre ce lundi dès 20h55 sur Be tv.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Chefs: les dessous noirs de la gastronomie

    chefs 1.jpg"J'ai mis 30 ans à en arriver là. Trente ans à bosser comme un chien, 16h par jour, 6 jours sur 7, à suer dans une chaleur à me brûler la couenne. J'ai pas d'amis, j'ai pas de femme, j'ai pas de famille, j'ai même pas d'argent, rien. C'est ma vie, c'est toute ma vie."

    Ce constat, le chef du restaurant “Le Paris” (campé par l’acteur Clovis Cornillac) le fait pratiquement sans amertume. Tous les gens de sa “brigade” le savent : il n’est pas du genre à rendre les armes. Alors même si son resto semble au bord de la faillite, même si sa santé doit en souffrir, il va relever le gant. “Vaincre ou mourir, j’adore.” Dans le milieu hypercompétitif de la gastronomie française, il n’y a pas de place pour les états d’âme, le Chef le sait.

    Dans la nouvelle série Chefs**, le comédien dirige d'une main de fer «Le Paris» restaurant gastronomique en pleine tempête. Une fiction dopée aux parfums et souvenirs de mets subtils. A voir sur France 2, mercredi, à 20h50

    mise à jour (08/02): Chefs vient de recevoir 3 prix au Festival des créations télévisuelles de Luchon. A savoir: mention spéciale du jury, prix du meilleur espoir masculin pour Hugo Becker (Romain) et prix du public.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Nina, une infirmière telle qu'on en rêve

    Nina.jpgIls sont beaux, pleins de fraîcheur et souriants et, en plus, ils ont le coeur sur la main. La clinique Madeleine Brès, c'est un peu l'hôpital rêvé. On a rarement vu une clinique avec autant de personnel et une ambiance aussi détendue.

    Ajoutez à cela l'arrivée d'une recrue d'élite, Nina*, de retour après quelques années passées au chevet de sa fille malade et vous obtenez le cadre de la nouvelle série coproduite par France 2. Une première saison en 8 épisodes, écrite par Alain Robillard et Thalia Rebinsky, à découvrir dès ce dimanche à 20h45 sur La une.

    Dans le rôle principal, on reconnaît Annelise Hesme vue dans "Pas son genre" de Lucas Belvaux et dans "L'escalier de fer" sur France 3. La comédienne est la soeur de Clothilde Hesme vue dans la série Les revenants sur Canal+ et Be TV.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Odile Vuillemin brise le silence de la violence conjugale

    l'emprise.jpgDans la fiction L'Emprise***, Odile Vuillemin défend le point de vue d'Alexandra Lange, femme battue qui a défrayé la chronique en France pour avoir fini par tuer son mari violent.
    Déjà diffusé à la RTBF, le 13 janvier dernier, ce récit très fort, porté par deux comédiens formidables, vient d'être présenté au Festival de Biarritz (Fipa) et sera proposé ce lundi à 20h55 sur TF1. L'occasion pour la comédienne de Profilage de révéler d'autres facettes de sa personnalité au public.

    L’histoire d’Alexandra Lange a marqué l'histoire judiciaire française, en 2012, sur un sujet toujours brûlant: la violence conjugale. Pour Odile Vuillemin, sa gracile interprète, l’enjeu était double: rendre hommage au combat d’une femme qui, aujourd’hui encore, tente de se reconstruire après 12 années d’enfer. Et s’immerger corps et âme dans un drame résolument noir, tourné en Belgique. Rencontre.

    mise à jour (27/01): 8,5 millions de Français ont suivi ce  drame inédit et difficile hier, sur TF1. Prouvant que le public n'est pas seulement addict à la comédie... Côté belge, 223 560 téléspectateurs ont suivi la fiction diffusée hier soir sur TF1 s'ajoutant aux 357 064 Belges qui l'avaient déjà découverte le 13 janvier dernier. Soit près de 600 000 téléspectateurs, une vraie réussite.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Drame, France 1 commentaire 1 commentaire
  • The Leftovers: comment surmonter une disparition ?

    the leftovers 4.pngC’est l’une des séries qui ont le plus fait parler d’elles et divisé le public en 2014. Lenteur ou introspection ? Mystère profond ou écran de fumée ? Les avis étaient plutôt tranchés.
    Précédée d’une solide réputation et lancée en plein cœur de l’été, The Leftovers*** a d’emblée attiré l’attention avec un thème original et audacieux : la disparition de 2 % de la population mondiale, soit 140 millions d’âmes enlevées brusquement à l’affection de leurs proches. Un drame flirtant avec les limites de la science-fiction dont on découvre les répercussions concrètes, trois ans après les faits.

    La petite ville de Mapleton symbolise aux yeux des spectateurs ces événements troublants du 14 octobre avec une population encore en partie sous le choc s’apprêtant à vivre une cérémonie de commémoration. Une série à suivre dès ce lundi soir à 20h55 sur Be tv.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF 0 commentaire 0 commentaire
  • The Affair: ces avances qu'on ne peut refuser

    the affair 1.jpgC'est l'histoire d'une (brève) rencontre, mais pas seulement, d'une ville (Montauk) cachant ses vilains petits secrets, mais pas seulement. C'est aussi l'histoire d'une famille qui tente de ne pas s'engluer dans ses tourments et d'une enquête longue et patiente pour retrouver un possible assassin. Mêlant tous ces éléments disparates, The Affair*** est une plongée en eau trouble. Cette houle changeante et organique est la parfaite métaphore de ce qu'est la série: une expérience sensible et évolutive, fluctuant d'heure en heure, épisode après épisode.

    Nommée trois fois aux prochains Golden Globes (catégories: meilleure série dramatique, meilleur acteur et meilleure actrice), cette nouveauté lancée en octobre dernier, s'est achevée le 21 décembre, au terme de 10 épisodes riches et foisonnants. A la fois récit intime, drame familial, exploration d'un lieu de villégiature aux apparences tranquilles et discrète enquête policière. Une recette subtile qui fera l'objet d'une saison 2 déjà annoncée par Showtime.
    En cette période de trêve hivernale, si vous ne l'avez pas encore rencontrée, vous auriez tort de refuser les avances de The Affair...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire