Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Drame - Page 4

  • Jessica Jones, nouvelle héroïne Marvel chez Netflix

    jessica jones 1.jpgUn peu paumée, les yeux charbonneux, portant vieux jean et sweat-shirt à capuche, la nouvelle héroïne de Netflix apparaît plutôt mal en point au premier abord. Esseulée, elle habite un appartement minable et mal insonorisé où les intrus sont parfois de toute petite taille.
    Plus inquiétant encore: elle est poursuivie par des cauchemars et diverses images surgies tout droit de son passé. Jessica Jones** souffre aussi de brusques accès de panique qu'elle a bien du mal à expliquer.

    Avec son physique de souris et son penchant pour l'alcool, elle semble ne pas en mener large dans son métier de détective privé. Pourtant mieux vaut ne pas s'y frotter, comme le découvrent rapidement les importuns qui se mettent en travers de son chemin. Jessica Jones (Krysten Ritter) n'a en effet rien perdu de ses super pouvoirs même si elle n'en fait pas souvent usage. Un paradoxe à découvrir dès aujourd'hui sur Netflix.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Soirée bistouris, menottes et compagnie

    The Knick.jpgLa fin des vacances peut parfois avoir du bon.
    Prenez les séries, même si elles réservent souvent quelques surprises estivales, les chaînes attendent souvent les premiers jours de septembre pour exposer leurs plus belles prises. C’est le cas de Be TV qui dévoile ce jeudi soir un avant-goût de ces programmes de rentrée. Une soirée buffet séries qui en a dans le coffre.

    Tout commence à 21h avec la série The Knick** signée par Steven Soderbergh. S’il a choisi de se détourner du cinéma, le cinéaste prouve ici qu’il ne badine pas avec l’univers de la série, soignant tant ses cadrages que les ombres et lumières de ses images.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Violence des échanges en milieu carcéral ?

    orange is the new black 3.jpgCertains ont voulu y voir un Oz en jupons, mais, si la réalité y est crue et souvent dérangeante, la violence n’est pas le lot principal d’Orange is the New Black**, série qui offre à ses personnages de jolies tranches de rire et d’émotion, mais aussi de troublants contrastes.

    Ce qui attire dans cette histoire, c’est l’intimité et la lucidité de ces femmes entre elles. Une vision inédite des échanges en milieu carcéral renvoyant à certains mirages que la série contribue à estomper. Bien sûr, l’idée de l’oie blanche (Piper Chapman) – plongée dans la fosse aux lions pour avoir transporté l’argent sale de la drogue –, éveille toujours l’attention, façon grand frisson.

    Et ce n'est pas fini puisque la saison 3 de Orange is the New Black a été mise en ligne ce vendredi sur Netflix.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • The Newsroom à l'heure de rendre l'antenne

    the newsroom 3.jpgChaque année,
    le mois de mai rappelle aux amateurs que l'art de la série demeure hasardeux et que toutes les tentatives ne sont pas forcément couronnées de succès.
    Certaines séries, malgré des scénaristes et des producteurs aguerris et des acteurs talentueux, ne trouvent pas la voie du succès et prennent donc la porte de sortie. Des décisions presque toujours annoncées en mai.
    Cela a été le cas de David Simon, dont les brillantes créations The Wire et Treme ont été poliment poussées vers la sortie. Saluées par la critique mondiale, ces deux séries ont toujours réalisé davantage d'audiences en rediffusion ou suscité un engouement plutôt tardif, au moment de leur (ré)édition en DVD.

    Proposée ce dimanche en marathon de 16h55 à 22h30 sur Be Séries, la saison 3 de The Newsroom*** ne fait pas exception à cette triste règle. Pourtant, Aaron Sorkin, son créateur, fait partie des grands auteurs-producteurs d'Hollywood. Sa précédente série politique The West Wing est citée comme un modèle du genre, incontesté. Mais sa nouvelle création The Newsroom a souffert, au départ, d'un sérieux désamour de la part du public américain.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Disparue: A la recherche de ma fille, cette inconnue

    disparue.jpgConnaît-on vraiment ceux qu'on aime ? Ou se satisfait-on seulement du reflet rassurant qu'ils nous renvoient ?
    Cette question pimente la nouvelle réalisation de Charlotte Brandström pour la RTBF (dimanche 20h50) et France 2 (mercredi 20h50).

    Adaptée très librement d’une série espagnole de 2007 (Desaparecida), la fiction Disparue en 8 épisodes est littéralement portée par l'interprétation de la comédienne Alix Poisson, épatante en mère dévorée par l'angoisse et le doute face à l'absence de sa fille Léa. Une prestation qui lui a valu d'ailleurs de figurer au palmarès du récent Festival Séries Mania à Paris.

    En plus de son charisme et de sa finesse de jeu, cette actrice a du nez puisque on pu la voir dans Les revenants et qu'elle se partage en ce moment entre le programme court humoristique Parents mode d'emploi et le thriller policier et familial en cours de diffusion en Belgique et en France.

    mise à jour (30/04): 5,4 millions de Français, en moyenne, ont suivi l'épisode de ce mercredi sur France 2 qui s'est classée devant TF1 et son Grey's anatomy pour la 2e semaine consécutive

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • “Hatufim”: Violence, mensonges et manipulations

    Hatufim S 2.jpgAu sujet d'Hatufim***, il est coutume de dire que c'est la série israélienne qui a inspiré Homeland.
    C'est en effet en découvrant ce drame sur des soldats israéliens libérés après 17 années de captivité au Liban, qu'Alex Gansa et Howard Gordon ont eu l'idée de leur soldat américain possiblement «retourné» et devenu dès lors ennemi potentiel de sa propre nation.

    En évoquant la série israélienne, on préfèrera toutefois le terme de "modèle" car, oui, Hatufim est bien l'idéal vers lequel tend Homeland et auquel Gansa et Gordon seraient parvenus s'ils avaient laissé de côté les actions abracadabrantes et les intrigues sentimentales complexes et souvent bancales réunies dans les dernières saisons de Homeland.

    Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la saison 2 proposée dès ce jeudi à 22h50 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Mad Men: un homme, un style, une époque

    mad men s70.jpgJamais, sans doute, l'histoire d'un homme, véritable self-made man, n'aura suscité autant de passion et de fascination. Car même si Mad Men*** a perdu quelques fidèles au fil du temps, elle a accompli un indéniable parcours et livré une vraie tranche de vie avec ses 7 années, et autant de saisons, inscrites au compteur. Sept ans, un chiffre dont la symbolique n'aura échappé à personne que l'on soit amateur de félins ou de sagesse universelle.

    Bien sûr, le public a connu d'autres enthousiasmes depuis lors: The Affair, The Honourable woman ou True Detective, pour ne citer qu'elles. Mais aucune de ces séries ne nous aura offert, à ce jour, une telle ampleur, une telle trajectoire humaine. Sept ans, un cycle de vie complet (avant la renaissance) pour un chat ou... un couple.
    Les sept ultime épisodes démarrent ce dimanche 5/04 sur AMC aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Frances McDormand, au-delà des frères Coen

    olive kitteridge 2.jpgEn septembre dernier la mini-série Olive Kitteridge*** avait les honneurs de la sélection officielle de la Mostra de Venise. Si l'actrice Frances McDormand y est sortie de son mutisme, c’était pour défendre son bébé, un projet qu’elle a porté avec passion pendant des années. Depuis la sortie du roman d’Elizabeth Strout en 2008…

    Très discrète, Frances McDormand n’avait plus donné d’interview depuis 10 ans, agacée par la promo de “Tout peut arriver”, sorti en 2003, durant laquelle elle avait dû répéter toute la journée son bonheur d’avoir travaillé avec Jack Nicholson. Jusqu’à se laisser aller à dire la vérité : “J’ai fini par répondre combien mon fils de 11 ans était plus sophistiqué et avait plus de conversation que lui !”  Une réplique que n'aurait pas désavouvé Olive Kitteridge dont le récit de vie s'ouvre ce jeudi à 21h sur Be TV.
    Des propos recueillis à Venise par notre collègue Hubert Heyrendt.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les tourments de l'énigmatique Olive Kitteridge

    olive kitteridge.jpgComment parler de l'histoire d'Olive Kitteridge***, mini-série en quatre parties sur le destin d'une femme revêche, rigide et cassante, prof dans une petite ville du Maine qui a, en quelque sorte, "assombri" l'existence des siens durant près de trente ans?

    Le casting composé de Frances McDormand (photo), Richard Jenkins, Peter Mullan et ensuite John Gallager Jr et Bill Murray, peut être un argument de poids pour mettre en valeur le quotidien de cette petite ville typique de la Côte Est des Etats-Unis. Mais sera-ce suffisant ?

    Quels atouts avancer ensuite pour que ceux qui n'ont pas lu le livre signé par Elizabeth Strout aient envie de découvrir l'adaptation qu'en a extrait HBO, proposée ce jeudi sur Be TV ?
    La flamme du Prix Pullitzer 2009 devrait en partie éclairer le propos.
    Quant à la participation du célèbre studio HBO, elle est un gage de qualité en soi car on sait qu'il choisit ses mini-séries avec soin: Angels in America, Mildred Pierce, The Normal Heart, - parmi d'autres -, sont là pour en attester.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Falco saison 3 emprunte des chemins de traverse

    Falco S3.pngSagamore Stévenin voulait une série âpre, sombre, prenant clairement ses distances avec son modèle allemand: la série Mick Brisgau.
    Et le moins que l'on puisse écrire est que la saison 2 de
    Falco** a largement exaucé ses souhaits. Rarement héros français aura eu à affronter autant de déboires et de signes d'adversité.
    A croire que le policier aurait mieux fait de ne jamais sortir du coma et que les scénaristes, Clothilde Jamin et Olivier Dujols, avaient reçu le feu vert pour s'en donner à coeur joie.

    A la fin de la saison 2, non seulement Falco était sur le point de perdre toute crédibilité professionnelle mais ses deux coéquipiers étaient en passe de le quitter. De façon plutôt radicale, d'ailleurs, en ce qui concerne Chevalier (Clément Manuel). La saison 2 pouvait-elle réellement quitter la zone policière soigneusement circonscrite durant deux saisons, soit 12 épisodes ?
    L'hypothèse semblait "compliquée" comme le démontrent les premiers épisodes diffusés ce samedi dès 20h45 sur La une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire