Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Drame - Page 3

  • Indian Summers: le déclin de l'Empire britannique

    indian summers.jpgLes goûts du public sont éclectiques. Voilà pourquoi on peut parfaitement être fasciné par les thrillers scandinaves et se délecter des sagas historiques britanniques.
    Dans cette grande tradition en costumes, complots et falbalas, Arte propose  Indian Summers**, une fresque qui scrute le déclin de l'Empire britannique en Inde dès 1932.
    A l'époque où la bonne société se repliait sur les contreforts de l'Himalaya pour profiter de la fraîcheur relative des plantations de thé. L'heure du fameux breuvage est d'ailleurs fixée exceptionnnellement à 20h55 sur Arte, ce jeudi.

    Entre exotisme assumé, effluves romanesques et faits historiques (l'emprisonnement de Gandhi), cette série signée Paul Rutman nous promet voyage en train, différences de classes, coups de feu dans la nuit, secrets, jalousies, passions interdites, aveuglement britannique et aspirations nationalistes indiennes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • The Legacy : Cela reste dans la famille

    arvingerne.jpgArte poursuit son exploration du riche éventail des séries nordiques. Après le thriller (The Killing, Bron) ou la politique (Borgen), le Danemark prouve qu'il a bien plus d'une corde à son arc. La preuve avec The Legacy (Arvingerne** en VO, Les Héritiers en VF) présentée lors du Festival de Biarritz (Fipa 2014) où elle a reçu deux prix: le prix du meilleur scénario et le Fipa d'Or.
    Ce qui a donné l'espoir à cette création en dix épisodes signée Pernilla August de se frayer un chemin jusqu'à nous. Comme le fit sa compatriote Borgen après son triomphe au Fipa en 2011. La patience étant souvent récompensée, c'est aujourd'hui chose faite: ce drame familial démarre ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Scandinavie 0 commentaire 0 commentaire
  • Cuba Gooding Junior: l'homme qui ne voulait pas être OJ Simpson

    Cuba Gooding Jr.jpgLa salle 500 du Forum des images est pleine à craquer ce mercredi soir.
    Et lorsque Cuba Gooding Junior fait son entrée, applaudissements et cris fusent dans une atmosphère électrique. Ce public très métissé, même s'il est conquis d'avance, l'acteur va le soigner, en proposant une prestation comme seules les grandes stars américaines, le plus souvent, peuvent en imaginer.

    Le paroxysme est atteint lorsqu'à la faveur de la diffusion d'un extrait du film «Jerry Maguire» (1997), Cuba Gooding se lève et mime la scène au cours laquelle son personnage chauffe à blanc le jeune Tom Cruise pour l'obliger à crier son désir de rester son agent. Applaudissements, cris, sifflets : la salle manifeste sa joie de revivre ce grand moment de comédie.

    Il n'y a pas à dire cette masterclass de Séries Mania a démarré sur les chapeaux de roue.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Festivals, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Accusé: des vies qui chavirent

    accusé saison 2.jpgS'intéressant aux mauvais réflexes, petits dérapages et rencontres fortuites qui peuvent mener un «honnête homme» (au sens large) sur de mauvais chemins, la série Accusé, produite par France 2 revient ce jeudi à 22h05 sur La Une.

    Lancée en 2010, son homologue britannique (Accused) a fait grand bruit au Royaume-Uni. Rien de surprenant à cela puisque, fidèle à une vieille habitude insulaire, Jimmy McGovern a profité de son intrigue pour brosser quelques portraits édifiants et travers sociaux bien ancrés parmi les sujets de sa Gracieuse majesté.

    La version française, qui en est inspirée, met davantage l'accent sur des profils individuels relativement classiques. Face à ces vies qui basculent et à ces destins chahutés, la société alentour ou son fonctionnement ne sont pas analysés ou pointés du doigt. Il faut dire que la version française n'adopte pas la vision très noire de la condition humaine dépeinte par McGovern. Sous les cieux de l'Hexagone, seuls demeurent les accidents de parcours et les erreurs de jeunesse ou de jugement. Le résultat oscille entre polar et drame psychologique.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, GB, Psychologies - Moeurs 3 commentaires 3 commentaires
  • Molly, une jeune idéaliste s'en va-t-en guerre

    molly our girl.jpgDeux journées de présélection et ensuite 14 semaines d'entraînement payées 100 livres par semaine.
    Aux yeux de Molly Dawes (Lacey Turner), jeune Londonienne un brin paumée, cette proposition a tout du bon plan. Elle décide de s'engager dans l'armée sur un coup de tête, un peu par dépit amoureux aussi.

    La série Molly Our Girl**, déclinée en sept épisodes, suit sa période de recrutement et d'apprentissage avant de la suivre sur le théâtre des opérations en Afghanistan. Les notions de bravoure et de sacrifice sont, bien sûr, au centre de ce récit qui exhale les valeurs mises en avant à l'armée, mais s'intéresse aussi au ressenti et à la vie sentimentale des jeunes recrues.

    On pense forcément à de brillants précédents comme Generation Kill, Band of brothers ou Occupation, pour citer un exemple fort et britannique...
    Après un joli démarrage ce jeudi, la série se poursuit jeudi prochain sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Homeland saison 5 : le troublant reflet de la réalité

    homeland S5.jpgLe propos de la série Homeland*** a pu paraître exagéré lors de son lancement en 2011 mais depuis lors, les vagues successives d'attentats ont jeté une lumière neuve sur les agissements de la CIA.

    Bien sûr, il s'agit de fiction et dans le monde réel un seul agent (Carrie Mathison) ne pourrait survivre à autant de missions. Mais les situations mises en lumière, les choix douteux qu'elles entraînent, les trahisons, bagarres d'ego et compromissions dévoilées ne sont pas si éloignées de la réalité.

    Jouant à fond la carte des rebondissements et du suspense, Homeland continue à s'assurer la fidélité de son public même s'il est moins étoffé qu'aux premiers jours. Le facteur d'attachement et de curiosité fonctionne toujours d'autant que Showtime a décidé d'une profonde mue pour relancer l'aventure au coeur même de l'Europe, offrant par conséquent une résonance particulière à sa série.

    Une saison en 12 volets à découvrir ce lundi dès 21h sur Be 1.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Le mari de la ministre" ouvre le bal tragique des ambitieux

    mari ministre 1.jpgAiden Hoynes (David Tennant) et Freya Gardner (Emily Watson) sont deux figures montantes de la politique à Westminster. Surtout Aiden, en fait, qui, avec son look de jeune cadre dynamique et de gendre idéal, se profile comme un des futurs piliers de son parti.
    Lui est ministre du Commerce et elle occupe le poste de Secrétaire d'État à l'Éducation. Marié, le couple a deux enfants, mais aussi quelques soucis avec Noah, leur fils aîné qui présente le syndrome d'Asperger. Une "particularité" que Freya a appris à gérer au quotidien malgré son emploi du temps chargé.

    Soudain, un violent orage va venir obscurcir ce ciel bleu. Dénonçant le moratoire imposé sur les questions d'immigration, Aiden démissionne avec fracas de son poste de ministre, pensant ainsi s'imposer comme une figure éthique au sein de son groupe. Mais la manœuvre tourne court et il se rend compte qu'il été manipulé par un de ses amis de longue date, qui convoitait son poste. Aiden n'a rien vu venir, visiblement, son ambition l'a aveuglé...

    Ainsi débute The politician's husband** (Le mari de la ministre), thriller politique britannique en 3 actes à découvrir ce jeudi dès 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Trepalium" imagine une société chômeurs exclus

    trepalium 6.jpgUn univers de grisaille semblable à une zone de guerre. Une ville dévastée où errent des hommes et des femmes visiblement frigorifiés en quête d'une eau potable trop rare.
    Bienvenue dans la Zone où résident désormais les 80% de chômeurs que la société ne souhaite plus accueillir. Une population de zonards tenus à l'écart d'Aquaville, cité-entreprise à l'insolente modernité, par un Mur aussi long qu'imposant.
    Dans ce futur proche gangréné par la crise économique, tous rêvent de gagner à la Grande Loterie qui leur donnera l'opportunité d'aller vivre au Sud «là où il y a du travail pour tous». Une destination qui fait rêver Izia et son fils Noah, et peut-être aussi Jeff et Lisbeth ses compagnons d'infortune. La vie de ces quatre-là va changer soudainement en raison de la décision du gouvernement de recruter 10 000 «emplois solidaires» afin de garantir une plus grand paix sociale.
    Sélectionnés, Izia et Jeff vont chaque jour partir travailler de l'autre côté du Mur au contact d'une famille d'Actifs. Ce qui ne va pas tarder à créer des tensions parmi les autres zonards. D'autant qu'un groupe d'activistes se prépare à dynamiter ce système inégalitaire de l'intérieur.

    Ainsi démarre Trepalium** fiction française d'anticipation proposée dès ce jeudi à 20h50 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Drame, Fantastique - SF, France 2 commentaires 2 commentaires
  • Parfois, le diable s’habille en soutane: Devil's playground

    devil's playground 4.jpegCela aurait pu être Bruxelles, Paris, Londres ou Dublin mais l’affaire s’est déroulée à Sydney en 1988. Il faut bien parler d’affaire car si les noms et lieux ont été modifiés, le reste de la trame de Devil's playground** reflète la triste réalité. Comme on peut la découvrir, ce soir encore, à 20h30 sur Be Séries.

    Ce qui avait démarré comme une inquiétante disparition d'enfant a débouché sur une tragédie bien plus grande: celle des abus sexuels au sein de l'Eglise australienne. Une réalité soigneusement enterrée afin de ne pas entacher la réputation ou l'aura des hommes du culte concernés, au mépris du plus élémentaire respect de la personne humaine et, surtout, des enfants dont ils avaient la charge.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • State of Affairs: classée sans suite

    state of affairs 1.jpgLe pari de la chaîne NBC d'imposer un autre visage d'analyste au sein de la CIA en la personne de Katherine Heigl a échoué.
    Pourtant les références à la série Homeland, réussite de Showtime, n'ont pas manqué lors du lancement de State of Affairs*, en novembre 2014.

    Forte tête, Charleston prend des risques et n'hésite pas à s'opposer à sa hiérarchie, ni à suivre ses intuitions et ses émotions dans les dossiers qu'elle traite au quotidien. Si elle démontre un réel penchant pour l'alcool et les histoires d'un soir comme Carrie, à l'opposé de l'instable Mathison (Claire Danes) dans Homeland, Miss Tucker a toujours le temps d'enfiler une jolie robe et un collier de perles pour assurer son briefing quotidien des questions prioritaires de sécurité face à la Présidente des Etats-Unis. Comme on pourra le constater ce dimanche dès 20h sur La Deux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Politique 0 commentaire 0 commentaire