Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Acteurs, Actrices - Page 5

  • "Glee, une expérience musicale inoubliable"

    glee - Cory Monteith 2.jpgC'est comme cela que Cory Monteith, dont on vient d'apprendre le décès ce samedi, qualifiait son travail dans la série Glee.
    Rencontré en 2011, il faisait preuve de pas mal de sang froid à l'idée de quitter un jour la série qui l'avait conduit au succès, deux ans plus tôt (en 2009, donc). Une façon de relativiser les hauts et les bas de sa (courte) existence.

    C’est le beau gosse de "Glee", le quaterback qui fait rêver toutes les filles du club de chant et au-delà. La coqueluche du lycée McKinley, en somme. Un look de jeune premier bien sous tous rapports, complètement inventé pour les besoins de la fiction.
    Au moment où nous l’avons rencontré, Cory Monteith savait déjà qu’il ne serait probablement plus dans "Glee" au-delà de 2012*.
    Les fans ont eu beau protester Ryan Murphy, concepteur de la série, se refuse à voir des jeunes approchant la trentaine incarner ses "loosers" adolescents. La fin d’un rêve pour ce jeune Canadien qui grâce à Glee, a connu la reconnaissance internationale ?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices 0 commentaire 0 commentaire
  • Cory Monteith, alias Finn, ne chantera plus dans Glee

    glee - cory monteith.jpgL'acteur d'origine canadienne a été retrouvé mort ce samedi 13 juillet par la police de Vancouver.

    Peu après midi, la police a reçu un appel d'une ambulance au sujet d'un décès brutal survenu au Fairmont Pacific Rim Hotel de Vancouver. Arrivée sur place en quelques minutes, l'équipe médicale n'a pu que constater le décès d'un homme de 31 ans, identifié comme étant Cory Monteith.

    Connu pour son rôle de Finn Hudson dans la série musicale Glee, Cory Monteith avait tenté, en mars dernier, de soigner ses problèmes d'addiction à la drogue et à l'alcool dans un centre de désintoxication.

    mise à jour (17/07):
    Le médecin légiste qui a examiné le corps du jeune homme a établi ce mardi (dans la nuit de mardi à mercredi, pour nous) qu'il était décédé des suites d'une surdose de drogues et d'alcool.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Tony Soprano a passé l'arme à gauche

    James Gandolfini.jpgPrésent en Italie pour prendre part au Festival de Taormina, en Sicile, James Gandolfini est brutalement décédé d'une crise cardiaque ce mercredi, il était âgé de 51 ans.
    On espère pour lui qu'il avait tout de même eu le temps de manger d'excellents plats et de déguster de délicieux vins...


    La nouvelle est d'autant plus triste que l'homme était un géant. Un acteur d'une finesse incroyable, même dans les rôles les plus sombres et les plus violents. Son incarnation de Tony Soprano était magistrale – n'ayons pas peur des mots: de celles qui marquent une vie mais aussi l'histoire des séries.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • "Même en anglais, gardez vos accents svp"

    Hennessy[1].jpgDe plus en plus de productions européennes jouent la carte multiculturelle au sein de leur casting et des équipes techniques. Alors, spécificité ou subterfuge ?
    Nous en avons causé avec quelques acteurs et actrices présents à Monte-Carlo. 

    Jill Hennessy a décidé de répondre à l'interview dans un français pittoresque et chantant. Une façon pour elle de rester dans l'esprit du tournage de Jo qui lui a permis de renouer avec ses études de langue et Paris, qu'elle apprécie tant.
    «C'était vraiment très gai et sans stress. Avec une équipe venue de toute l'Europe: Danemark, Pays-Bas, Italie, Allemagne. Le fait de vivre tous ensemble pendant quelques semaines à Paris a entraîné plus de convivialité et d'échanges. Alors qu'aux Etats-Unis, on est toujours pressé par le temps. J'aimerais trouver plus de travail en France car je trouve ces nouvelles coproductions plus intéressantes: à la fois réalistes et fascinantes, à cause de ce côté multi-facettes. Et j'ai trouvé cela très enrichissant de travailler avec la réalisatrice danoise»: Charlotte Sieling qui est aussi derrière la caméra de la fameuse série politique Borgen.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 1 commentaire 1 commentaire
  • Dans les séries, on peut très bien "être" et "avoir été"

    linda gray.jpgMédia de l'éphémère, avec son cortège de nouveautés charriées par chaque rentrée, la télévision peut aussi avoir de la mémoire. Comme le prouve encore le Festival de Monte-Carlo cette année. Parmi les invités de cette 53e édition, on a ainsi pu croiser Jacqueline Bisset, mais aussi les actrices Linda Thorson, alias Tara King dans «Chapeau melon et bottes de cuir », et Linda Gray.

    Si la première n'est plus tellement présente sur le petit écran, la seconde reste Sue Ellen à jamais dans le coeur de fans. Qu'il s'agisse de la version originale de Dallas ou de la suite lancée en 2012.
    Descendue à Monte-Carlo avec une grande partie de l'équipe de la série, l'actrice a aussi évoqué la reprise du tournage sans l'inimitable JR.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • Dominic West sera le Burton d'Elizabeth Taylor

    Dominic West Burton.jpgUne petite news glamour pour rester dans le ton de cette journée radieuse.
    Les admirateurs de Dominic West (The Wire) seront heureux d'apprendre qu'une deuxième actualité s'est ajoutée à son planning 2013-2014. On le verra en effet bientôt aux côtés d'Helena Bonham-Carter dans un biopic commandé par  BBC America. 
    «Burton and Taylor» sera réalisé par Richard Laxton sur un scénario de William Ivory. L'acteur y reprendra le rôle de Richard Burton face à la  légendaire Elizabeth Taylor. Un couple orageux et mythique qui fit rêver le tout Hollywood dans les années 60 et 70.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB 0 commentaire 0 commentaire
  • Benedict Cumberbatch, paré au décollage

    benedict star trek.jpgCette semaine sera Cumberbatch,
    ou ne sera pas !
    Le comédien squatte en effet avec une égale fausse nonchalance le grand et le petit écrans.
    Dès mercredi, il incarne l'inquiétant John Harrison dans la recréation de Star Trek, imaginée par l'ineffable JJ Abrams.
    Et vendredi, il endosse le rôle de Christopher Tietjens, incorrigible gentleman, pris dans les tourments de la Première guerre mondiale, dans Parade's End, la mini-série scénarisée par le grand Tom Stoppard. Une coproduction HBO-BBC, tournée partiellement en Belgique, à découvrir sur Arte.

    Aussi épatant en Sherlock qu'en Lord dépassé par l'évolution des moeurs, l'acteur aborde, ce mercredi son premier rôle de «bad boy». Un voyage intergalactique et personnel, qui se joue désormais des frontières des écrans.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB 0 commentaire 0 commentaire
  • Cumberbatcheries et autres signes distinctifs

    Benedict-Cumberbatch.jpgRetenir son nom tient, au départ, de l'exploit. Mais pouvait-on attendre un autre choix de la part d'un homme qui cultive l'originalité et la différence, non pas comme une seconde mais bien comme le reflet de sa véritable nature ?

    Petite coup d'oeil sur ces singularités qui font de Benedict Cumberbatch un être.. à part. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB 0 commentaire 0 commentaire
  • Simon Baker, un visage d'Australie dans les séries

    simon baker.jpgOn en parlait récemment, l'Australie fait partie des territoires qui montent en matière de séries.
    Mais si Redfern Now, Please like me ou East-West 101 n'ont pas encore une renommée mondiale, quelques acteurs de ce bout du monde livré au soleil et battu par les vents sont déjà bien présents sur nos petits écrans. A l'image de Simon Baker, interprète depuis 5 ans du fameux Patrick Jane, alias The Mentalist.
    A la veille de la diffusion de la saison 5, ce samedi sur Be séries, petit tour en coulisses en compagnie de l'un des acteurs considérés comme les plus sexy du moment... 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, International 0 commentaire 0 commentaire
  • Simon Baker, l'homme derrière The Mentalist

    the mentalist.jpgA l’image de son personnage de Patrick Jane alias The Mentalist, Simon Baker ne s’en laisse pas compter. Face au succès international de la série (16 millions de fans rien qu'aux Etats-Unis, pour la première saison), il garde la tête froide. D'autant qu'avec le temps, les audiences se sont tassées.
    Un peu sur ses gardes, mais sans faux-semblants, l’acteur parle de ses choix, ses défis et ses envies, bien au-delà de l’icône médiatique que son rôle de Patrick Jane a façonnée.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices 0 commentaire 0 commentaire
  • "Castle pense être cool, c’est ça qui est drôle !"

    castle.jpgEn prélude à la saison 5 qui démarre ce mercredi soir sur RTL-TVI, petite causerie en compagnie de Nathan Fillion, alias Richard Castle, sur le point de vivre une saison cruciale marquant le passage de deux caps importants: l'épisode 100 et... l'officialisation de sa relation avec sa partenaire Beckett, of course.

    Depuis le temps qu'ils se jaugeaient, s'asticotaient, se chamaillaient et se tournaient autour, l'issue de leur histoire paraissait évidente à tous les fans: Castle et Beckett étaient faits l'un pour l'autre. Comme House et Cuddy, Booth et Bones...
    On pense aussi à la relation entre Teresa Lisbon et Partick Jane dans "The Mentalist" et c’est vrai qu’il y a de nombreux points communs avec la série Castle**.
    Un mec sûr de lui, "plutôt beau gosse", égocentrique et régulièrement insupportable face à une flic futée et expérimentée, totalement désarmée lorsqu’il s’agit de lui tenir tête.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Humour, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Dominic West, aka McNulty, de retour à "La une"

    the hour.jpgPour certains, il restera à jamais Jimmy McNulty, détective irlandais suivi durant les 5 saisons passionnantes de la série la plus acclamée de la dernière décennie: The Wire ("Sur Ecoute"). Pourtant, depuis la fin de la série en 2008, Dominic West n'est pas resté inactif.

    Ce jeudi soir, c'est Arte qui nous propose de renouer le contact à travers une série britannique précédée d'une jolie réputation. Ancrée au coeur des fifties, The Hour retrace la naissance du premier magazine d'investigation de la télévision anglaise, en pleine crise du Canal de Suez. Sacrée meilleure série et prix du public dès 2011 en Suisse, elle a valu à Dominic West le "Broadcasting Press Guild Award 2012" du meilleur acteur.

    "J’avais décidé il y a deux ans de ne plus jamais parler de "The Wire" mais j’ai réalisé que personne ne me parlerait plus, si je faisais cela. Alors, me voilà."
    Dominic West a assurément le sens de la formule et de l’entrée en scène. Pour sa rencontre avec le public parisien du Festival "Séries mania", il ne s’était pas trompé et fut donc très applaudi, d’entrée de jeu.
    Invité en avril dernier, le comédien y a longuement évoqué ses deux rôles marquants: l'ancien (Mc Nulty) et le nouveau (Hector Madden)...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, GB, Histoire, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "Je veux profiter de chaque instant"

    Même si on n'est pas fan des Experts, il y a des rencontres qui ne se refusent pas. ted danson.jpgCelle avec Ted Danson est de celles-là: acteur au parcours contrasté qui ne manque pas de mordant.
    Alors que RTL-TVI entame ce dimanche à 20h25 la 13e saison des "Experts: Las Vegas" dont il est devenu le "boss" faussement cool, nous sommes partis à la rencontre du nouveau pilier d'une équipe en grande mutation. Ted Danson affiche en effet un bel appétit face à son rôle dans “CSI". Même si la série “Bored to death” reste à jamais ancrée dans son cœur.

    Crinière blanche, lunettes cerclées de noir, regard bleu perçant, l’acteur Ted Danson en impose, façon force tranquille. Et ce n’est pas son nouveau rôle de Diebenkorn (dit D.B.) Russell, nouveau patron de l’équipe des Experts scientifiques de Las Vegas (CSI) qui va changer la donne. D’Arthur Frobisher, puissant homme d’affaires dans la série "Damages", au capitaine Hamill, compagnon d’armes dans le film "Il faut sauver le soldat Ryan", ses divers costumes semblent tous taillés à sa (dé)mesure.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Humour, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Les multiples facettes de Margaret

    Kelly Macdonald.jpgRévélée dans “Trainspotting” de Dany Boyle en 1997, cette Ecossaise de 36 ans a déjà un beau parcours derrière elle. Elle a en effet travaillé avec Robert Altman (“Gosford Park”), les frères Coen (“No Country for Old Men”) et Bertrand Tavernier (“Dans la brume électrique”).
    Happée par la télévision britannique, elle a également glané un Emmy Award en 2006 pour son rôle dans “The Girl in a Café”, mini-série signée Richard Curtis.


    Aujourd'hui, le sourire doux et énigmatique de Kelly MacDonald est aussi celui de son personnage: la jeune veuve Margaret Schroeder devenue la compagne discrète du puissant Nucky Thompson (Steve Buscemi). L'actrice a trouvé dans ce rôle contrasté, de veuve irlandaise sans le sou devenue bourgeoise entretenue, l’occasion d’étancher sa soif de jouer.

    En une saison, la chrysalide est en effet devenue papillon, forçant l'admiration de Nucky par sa détermination et sa finesse d'esprit. Dans cette saison 2 où les périls se multiplient, elle prend à coeur de défendre «sa famille», mais surtout l'homme qui l'a aidée et l'a définitivement mise à l'abri. Une étrange relation faite de pas mal de secrets et de silences, mais qui repose sur une totale confiance entre eux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • "Lynette Scavo, c'est le rôle d'une vie"

    Desperate-Housewives-Saison-8.jpgPour les fans de Desperate Housewives** (près de 60 millions à travers le monde), la fin est proche mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre pour autant. Un bon verre de vin ou une délicieuse crème glacée : il y a un tas de façons de se remonter le moral. Comme se plaît à le rappeler Felicity Huffman alias Lynette Scavo, mère de famille débordée, rarement en panne d’autorité. Pourtant, après huit années passées dans le quartier de Fairview et les travées de l’avenue des Glycines (Wisteria Lane en VF), l’actrice reconnaît ne pas en mener large à l’idée de quitter sa série fétiche.

    "C’est le rôle d’une vie, l’un des plus riches et les plus forts que l’on m’ait donnés à jouer, alors forcément on s’inquiète de ce qu’on pourra faire ensuite." Et ce, même si la série lui a permis de retrouver des rôles contrastés ("Transamerica") au cinéma, notamment. "J’ai passé des moments formidables avec les autres actrices. En fait, j’adore les ambiances de filles, je viens d’une famille de huit enfants : nous étions sept sœurs et un frère, cela me rappelle des souvenirs."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Larry Hagman a immortalisé "JR" méchant archétypal

    hagman.jpg

    Larry Hagman, alias le célèbre "JR" de la série Dallas** s'est éteint vendredi, dans un hôpital de Dallas, à la suite de complications liées à son cancer. Il était âgé de 81 ans.
    Parangon de toute une époque (la décennie 80 «so fric») et d'un mode de vie (tellement américain), l'acteur avait fait sa réapparition sur le petit écran en juin dernier. Plus de vingt ans après l'arrêt de la série, il avait repris le rôle qui l'avait rendu célèbre: celui de John Ross (JR) Ewing, deuxième du nom, patriarche impitoyable du ranch de Southfork au Texas.

    Dans la série "Dallas 2012" (cf. notre critique), il campait à nouveau l'homme d'affaires machiavélique au sourire carnassier qui l'avait rendu mondialement célèbre.
    De 1978 à 1991, la série avait fait les beaux soirs de la télévision américaine, captant l'attention de dizaines de millions de téléspectateurs à travers le globe. Il faut dire qu'avec Dallas, le monde entier découvrait la caricature d'un mode de vie associé, dans l'imaginaire collectif, au pays de l'Oncle Sam: règne de l'argent facile, relations d'affaires sans pitié et moeurs dévoyées. Au même titre que les déboires de la famille Ewing distrayaient les Américains, ils renforçaient l'image que beaucoup de pays aimaient avoir des Etats-Unis.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, RIP 0 commentaire 0 commentaire