Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Acteurs, Actrices - Page 2

  • Au-delà des murs: Lisa au pays des ténèbres

    au-delà des murs 2.jpgAvec Les Oubliées, Pigalle la nuit, Signature et Les Témoins, le duo Hadmar et Herpoux a instillé des personnages et des univers hantés dans la fiction française. Des hommes et des femmes déstabilisés aux prises avec un environnement hostile, traduisant leur mal-être ou leur quête profonde. C'est cet entre-deux étrange que l'on retrouve dans Au-delà de murs**, mini-série en trois parties proposée ce jeudi soir sur Arte. Un conte fantastique en trois actes dans lequel s'illustre Veerle Baetens, comédienne belge au sujet de laquelle Hervé Hadmar ne tarit pas d'éloges.

    "Mon point de départ, ce sont des films comme ’Les Autres’, ‘Shining’, ‘La Maison du diable’, ou le roman ‘La Maison des feuilles’. On avait besoin de quelqu’un au caractère très fort parce qu’il s’agit d’un projet d’angoisse pure. J’avais besoin d’une combattante. Je ne connaissais pas Veerle Baetens avant ‘Alabama Monroe’ mais lorsque j’ai vu le film, j’ai été bluffé. Veerle est le personnage de Lisa à 100 %. Dès les premiers rushes, elle surinvestit le personnage, c’est impressionnant. C’est une des meilleures actrices avec laquelle j’ai jamais travaillé."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, France 1 commentaire 1 commentaire
  • Isabelle Carré: "Des sujets plus politiques peuvent faire la différence"

    isabelle carré.jpgC'est le credo de la comédienne française qui préside le Jury Fictions et séries du 18e Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

    "J'ai accepté de devenir présidente du jury pour deux raisons. Parce que j'ai de très beaux souvenirs de l'accueil que le public de La Rochelle avait réservé à la fiction «Maman est folle» (2005) dans laquelle je côtoyais les migrants de Calais (photo). A l'époque, ils étaient 700 et c'était l'enfer. Aujourd'hui, ils sont 7000 et je n'ose pas imaginer la tournure concrète que la situation a prise. La deuxième raison est que je voulais me reconnecter avec le monde de la télévision, ses créateurs, réalisateurs, etc. Depuis que j'ai des enfants, je regarde moins la télévision, c'était une bonne occasion de m'y replonger."

    Et comme dans la sélection 2016 du Festival de La Rochelle, il y a une dizaine de séries européennes, cela permet à l'actrice d'ouvrir son "champ de vision au-delà de la création française".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Aurélien Recoing a l'espoir de filmer bientôt

    aurélien recoing.jpgEn tournage au Pays basque jusqu'au 13 juillet prochain dans la fiction "On l'appelait Ruby" pour le compte de France 2, le comédien Aurélien Recoing a fait partie du dernier Jury Fiction du Festival de télévision de Monte-Carlo.
    Une tâche qu'il a particulièrement goûtée découvrant des séries venues d'horizons proches ou lointains (Grande-Bretagne, USA, Allemagne, Norvège, Italie).

    L'acteur, vu cette année dans les séries Les Revenants et Trepalium, prépare également son premier long métrage en tant que réalisateur pour le cinéma. Un tournage entre Nord de la France et Belgique. On en a parlé avec lui.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • A succès égal, salaire enfin égal : paroles d'Experts

    marg helgenberger.jpgParmi les stars invitées au Festival de Monte-Carlo cette année figurait Marg Helgenberger qui a pris part à la plus grande partie de la destinée de la série CSI (Les Experts en VF). Treize années (ou presque) sur les quinze au total. Elle a reçu, à ce titre, une Nymphe de Crystal, soulignant l'ensemble de sa carrière.

    Son départ de la série a été qualifié de moment "nécessaire mais difficile et triste" par la comédienne. "J'avais besoin de faire une pause par rapport à mon rôle de Catherine Willows." Un première étape avait été franchie au terme de huit années avec le départ de William Petersen (alias Gil Grissom dans CSI). Acteur qu'elle a retrouvé - ainsi que tout le reste du casting - lors de l'épisode final de la série aux audiences insolentes (cf. ci-dessous).

    Un succès qui n'a pas entraîné le traitement égalitaire de tous ses représentants comme l'a regretté à Monte-Carlo, la comédienne qui espère que l'élection d'Hillary Clinton permettra de changer la donne.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Mafieux et réalisateur: Bernard Yerlès explore de nouveaux horizons

    vengeance yeux clairs.jpgOn la croyait dépassée, morte et enterrée mais elle renaît pour raviver les feux de l'été... indien. Même s'ils charrient un parfum de saga estivale, on ne devrait pas découvrir avant la rentrée, les premiers épisodes de La vengeance aux yeux clairs, la nouvelle saga de TF1.

    Coproduite par la RTBF, elle est notamment portée par un Bernard Yerlès qui rompt avec son image d'homme affable, séducteur et bon copain, telle qu'elle se reflète dans la série Mes amis, mes amours, mes emmerdes à laquelle TF1 vient de mettre un terme. Il n'y aura donc pas de 5e saison.

    En revanche, en cas de succès de la saga, l'acteur pourrait cultiver sa nouvelle image de patriarche sur plusieurs saisons. Explications.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Comment réussir sa vie après 45 ans selon Lisa Edelstein

    girfriend's guide.jpgPour Lisa Edelstein, la page de Dr House est bel et bien tournée. Avec la série Girlfriend's guide to divorce, l'actrice est comme son personnage Abby qui reprend sa vie en main après un divorce. Sans rien renier de son bonheur passé (elle s'entend bien avec son ex-mari) mais en choisissant d'aller de l'avant.

    Si la comédienne évoque la série qui l'a rendue célèbre, c'est en quelques mots et pour mieux souligner les différence avec le pari enrichissant de sa nouvelle série, raison de sa présence au 56e Festival de Télévision de Monte-Carlo.

    "Ce qui m'a attirée, c'était le mélange entre le drame et la comédie et aussi le fait de pouvoir être leader de la série et de développer des histoires plus complètes. Lorsque vous êtres un personnage secondaire, vous êtes là pour supporter le personnage principal et le « cas médical » de la semaine comme c'était le cas dans Dr House. Il était donc difficile, à quelques exceptions près, de développer de vraies histoires. Cette série est donc une vraie opportunité. J'adore le personnage d'Abby, je ne lui ressemble pas tant que cela, mis à part physiquement, bien entendu (elle sourit) mais je dois bien plus utiliser ma personnalité que je ne l'avais fait jusque là et je dois vraiment montrer de quoi je suis capable."

    A la façon de Sex & the city, cette série de la chaîne Bravo explore les défis d'une nouvelle génération de femmes jusqu'ici peu représentées en télévision.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Stéphanie Blanchoud, cinq mois dans les pas de l'Ennemi Public

    Ennemi public chloé.jpgAussi marquant que le regard perçant d'Angelo Bison, il y a la discrétion de Stéphanie Blanchoud. Légèrement en retrait, la comédienne observe ses partenaires de jeu qui plaisantent.
    Vincent Londez évoque sa "propension naturelle à incarner un boulet tel que Vincent" Stassart et Clément Manuel sa croisade pour "obtenir le rôle de Lucas", décrit par le réalisateur et scénariste Matthieu Frances "comme une sorte d'Obi-Wan Kenobi" chez les moines.
    N'est-ce pas son côté taiseux qui la rapproche le plus du personnage de Chloé Muller dans Ennemi Public ?

    "Je suis quelqu'un d'assez réservé, c'est vrai, je suis plutôt dans l'observation. J'ai ce côté sauvage comme Chloé. On me dit souvent que je suis dans mon monde. J'ai un côté assez cash et animal qui doit être commun avec elle. Mais sur le plateau, j'étais aussi très concentrée parce que cela allait très vite. Cela donne cette impression d'être réservée. Une fois que je mettais sa veste et ses baskets, je devenais Chloé. Quand j'endosse le costume, c'est comme cela."

    Le dernier rendez-vous avec la série belge est fixé ce dimanche à 20h50 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Madam Secretary: la nouvelle cheffe de la diplomatie US

    madam secretary.jpgDéveloppée par Barbara Hall (“Joan Of Arcadia”) et Morgan Freeman, Madam Secretary** s’intéresse à l’histoire d’une femme brillante, bombardée Secrétaire d’Etat au gouvernement américain (l’équivalent du ministre des Affaires étrangères sous nos latitudes) à la mort de son prédécesseur.
    Ancienne de la CIA, Elizabeth McCord (Tea Leoni) peine à concilier ses défis géostratégiques avec sa morale et sa vie de famille.

    Ancrée au cœur de la sphère politique, cette série sonde deux questions majeures : l’éthique en politique et l’éthique familiale. Chaque jour, Bess McCord s’interroge sur les choix qu’elle est amenée à poser et sur la difficulté à ne pas franchir la ligne rouge. Mais aussi sur la nécessité de concilier son job avec l’exemple qu’elle souhaite donner en tant que mère de famille à ses enfants adolescents. Stevie (Stephanie), sa fille aînée rebelle, Allison, sa cadette discrète et fragile et son fils Jason, anarchiste en puissance.

    Un microcosme bien vivant à découvrir dimanche à 22h30 sur RTL-TVI.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire, Politique 2 commentaires 2 commentaires
  • Angelo Bison, les yeux noirs d’Ennemi public

    Ennemi public 7.jpgJeans, sweat-shirt à capuche et sac à dos, Angelo Bison n’a rien d’inquiétant lorsqu’il s’attable face à son espresso. Pourtant lorsqu’il ne sourit pas, son regard ramène à la surface le Béranger d’ Ennemi public
    Un personnage dont la seule présence électrise la série belge au parfum de western où l'on croise des habitués des  séries (Clément Manuel, Vincent Londez) mais aussi du cinéma (Stéphanie Blanchoud, Jean-Jacques Rausin, Laura Sépul, Olivier Bonjour) et une nombreuse troupe d'acteurs venus du théâtre (Philippe Jeusette, Jean-Claude Dubiez, Daniel Hanssens,...) comme Angelo Bison.  

    "La crainte que j’avais, c’était que les gens ne dissocient pas le personnage et le comédien. J’ai été agréablement surpris. Généralement, les gens me félicitent et ils me disent que je leur fais vraiment peur. Ni regards agressifs, ni insultes. Je m’attendais à ce qu’ils se demandent : comment peut-il accepter de jouer ce rôle ? Cela m’est déjà arrivé au théâtre, les gens étaient véhéments. Je me suis fait agresser verbalement après ‘Blackbird’", pièce complexe et sensible sur un détournement de mineure. Dans le rôle de Béranger, le comédien endosse à nouveau une personnalité extrême qui lui a valu les honneurs du Festival Séries Mania, à Paris

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Cuba Gooding Junior: l'homme qui ne voulait pas être OJ Simpson

    Cuba Gooding Jr.jpgLa salle 500 du Forum des images est pleine à craquer ce mercredi soir.
    Et lorsque Cuba Gooding Junior fait son entrée, applaudissements et cris fusent dans une atmosphère électrique. Ce public très métissé, même s'il est conquis d'avance, l'acteur va le soigner, en proposant une prestation comme seules les grandes stars américaines, le plus souvent, peuvent en imaginer.

    Le paroxysme est atteint lorsqu'à la faveur de la diffusion d'un extrait du film «Jerry Maguire» (1997), Cuba Gooding se lève et mime la scène au cours laquelle son personnage chauffe à blanc le jeune Tom Cruise pour l'obliger à crier son désir de rester son agent. Applaudissements, cris, sifflets : la salle manifeste sa joie de revivre ce grand moment de comédie.

    Il n'y a pas à dire cette masterclass de Séries Mania a démarré sur les chapeaux de roue.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Drame, Festivals, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • La Trêve: Yoann Blanc s'est glissé dans la peau de l'inspecteur Peeters

    la treve duo.jpgQui est Yoann Blanc, le comédien qui interprète Yoann Peeters dans La Trêve, la nouvelle série belge de la RTBF ?
    Pour beaucoup de téléspectateurs, il s'agit d'une découverte mais pour les amateurs de théâtre, il faut plutôt parler d'une nouvelle mise en lumière.

    Entre 2008 et 2015, Yoann Blanc a en effet été nominé à trois reprises
    dans la catégorie meilleur comédien aux Prix de la critique théâtre & danse pour différents spectacles : "Le Revizor", "Anticlimax", "Ondine démontée".

    Discret, détendu et posé, l'acteur est celui pour qui ce rôle de flic, mal en point et déphasé, a été taillé.
    "
    Je trouvais très étrange le fait qu'on me propose un rôle de policier, mais aussi l'idée de jouer dans une série. Je viens du théâtre, je fais du cinéma seulement depuis 4 ou 5 ans. En plus, je n'ai pas la télé donc, pour moi, c'était vraiment étrange. Ce qui m'a intéressé c'est tout ce qu'on m'a raconté sur ce personnage et sur le moment-clé constitué par cette enquête dans sa vie avec sa fille, avec son retour dans ce village, etc."

    Une histoire en dix épisodes qui se poursuit ce dimanche dès 20h50 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Cinq indices en prélude à la saison 5 d'Engrenages

    engrenages 53.jpgCe soir, Be TV ouvre enfin le 5e volet de son exploration dans les coulisses de la justice française (sur Be séries à 20h30).

    Etes-vous bien à jour dans les intrigues et les épisodes précédents ? Si oui, voici quelques indices au sujet de ce qui vous attend dans cette saison 5.

    Addictive depuis ses prémices, Engrenages*** tisse en effet sa toile psychologique de façon toujours plus fine pour offrir, en cette 5e salve, de nouveaux horizons à presque tous ses personnages.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Ennemi public": un western au parfum de thriller

    ennemi public 1.jpgPour les acteurs comme Stéphanie Blanchoud et Jean-Jacques Rausin, l’aventure Ennemi public, nouvelle série de la RTBF, a débuté bien avant le premier clap de tournage du 14 septembre dernier.

    "Nous étions déjà dans le pilote réalisé en 2014, qui devait permettre à la RTBF de départager les projets de séries en lice. J’ai rencontré Matthieu Frances et Gary Seghers pour le personnage de Chloé. On en a beaucoup discuté et j’ai pris contact avec la police de Charleroi pour vivre une petite immersion dans la cellule homicide afin de construire mon personnage", explique Stéphanie Blanchoud (vue dans "La Régate").

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Clive Owen: "The Knick a le parfum du cinéma de Soderbergh"

    the knick 7.jpgNew York 1900. Dans les vastes artères, les voitures à cheval croisent cyclistes et piétons sans distinction. Les Dames en crinoline et Messieurs en costume se promènent en calèche même si les premières automobiles font leur apparition.

    Dans les ruelles de seconde zone, la foule serpente entre échoppes et charrettes à bras. Dans les bâtisses à l’alentour, les familles s’entassent dans des conditions d’hygiène épouvantables, qu’il s’agisse de Chinatown, de Little Italy, du quartier juif ou de Little Africa. Entre grossesses à risque, fausses couches, mauvais coups, épidémies foudroyantes, immigration clandestine et maladies inconnues, la vie des ouvriers tient souvent à un fil.

    Dans cet univers mouvant et cette ère pionnière, un homme s’est fait connaître et a révolutionné l’art de soigner et surtout celui de guérir : William Stewart Halsted. Né en 1852 et mort en 1922, il est l’un des pionniers de l’anesthésie chirurgicale et a mis au point plusieurs procédés opératoires, parmi lesquels la mastectomie radicale en cas de cancer du sein. Il est aussi connu comme étant l’un des 4 grands médecins fondateurs de l’hôpital Johns-Hopkins de Baltimore.

    C’est à cette figure emblématique que The Knick***, la série de Steven Soderbergh, rend hommage à travers le personnage de John Thackery campé par l’explosif et virevoltant Clive Owen. La saison 2 a démarré ce vendredi soir aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "The Knick": la chirurgie comme miroir du présent

    the knick edwards.jpgCe vendredi soir, Cinemax (cousine d'HBO) va lancer la saison 2 de The Knick***, la série de Steven Soderbergh qui passe au rayon X l'idéal (social) américain et les avancées de la médecine au début du XXe siècle.
    Portée par l’interprétation survoltée de Clive Owen, cette fiction a beaucoup fait parler d’elle. Pour son incroyable esthétique, sa réalisation enlevée mais aussi son côté abrupt en salle d’opération et dans les relations humaines : hommes - femmes, Blancs et Noirs…

    Andre Holland qui campe le Dr Algernon Edwards, rival du Dr Thackery (joué par Clive Owen) fait le bilan de la saison passée (elle s'achève ce samedi soir sur Be Séries) et éclaire celle à venir. Où il est question du reflet que le passé projette sur le présent.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Rectify saison 3: "Amantha souhaite renouer avec la vie"

    rectify s3.jpgC'est grâce à Mad Men qu'Abigail Spencer est sortie de l'anonymat des seconds rôles anecdotiques en télévision comme au cinéma. On a connu pire comme entrée en matière d'autant qu'elle y campa Suzanne Farrell, l’ancienne institutrice de Sally Draper dont Don Draper tombe amoureux... Une première expérience qui lui fit dire que "la télévision américaine avait décidément de beaux rôles à offrir aux actrices". Impression confirmée avec la formidable série Rectify*** de Ray Mc Kinnon. Elle y incarne Amantha, la soeur guerrière de Daniel Holden qui n'a de cesse de lutter pour la libération de son frère, condamné à mort. Devenue l'un des piliers de cette série, la comédienne y livre une performance à la fois intense et fragile qui lui a valu une nomination aux Critic’s Choice Television Awards. Une prestation qui lui a également permis d'être choisie pour prendre part à la saison 2 de True Detective.

    Abigail Spencer nous a parlé de la saison 3 de la série que Sundance Channel lance ce dimanche à 21h, après avoir rediffusé les saisons 1 et 2 en marathon dès 8h.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire