Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Les 7 vérités: enlèvement et faux-semblants

seven types of ambiguity 3.jpgAvec Seven types of ambiguity** (les 7 vérités), le créateur australien Tony Ayres s'offre une variation originale sur une thématique hyper balisée : celle de la disparition d'un enfant. Car ce n'est pas l'enquête policière qui occupe le coeur de la série mais bien la façon dont l'événement est vécu par six personnes proches de l'enfant enlevé. Chacun réagit en fonction de son histoire personnelle, de ses failles et de ses doutes.

En découvrant cette riche plongée dans la psyché de six adultes aux vies très éloignées les unes des autres, on pense forcément à In treatment (En analyse) et à The Affair d'Hagai Levi, mais Tony Ayres avait déjà exploré ce type de narration dans sa précédente et percutante série The Slap (La gifle) également proposée sur Arte. Les six épisodes sont à suivre jeudi et vendredi à 20h55.

seven types of ambiguity 2.jpgAdaptée du roman d’Elliot Perlman ("Ambiguïtés", disponible aux Editions 10/18), Les 7 vérités (en VF) permettent d'envisager cette histoire de kidnapping mystérieux selon les points de vue contrastés d'adultes qui semblent, tous, avoir beaucoup à perdre dans l'affaire.
A commencer par Joe Marin (Alex Dimitriades vu dans Hartley Coeurs à vif), le père de Sam, homme d'affaires très sûr de lui qui voit, soudain, son monde s'effondrer lorsque son fils disparaît à la sortie de l'école.


De fil en aiguille, l'enquête révèle des mensonges et des omissions dans le récit du père comme dans celui de la mère de Sam, de quoi introduire le doute au coeur de ce couple apparemment sans histoires.

Mais d'autres adultes semblent aussi avoir de nombreuses choses à cacher voire à se reprocher autour d'eux. Comme l'illustre si bien le personnage du psychologue joué par Hugo Weaving (photo du milieu).

Accordant une attention particulière au parcours et à la psychologie de ses personnages, et un soin tout particulier à la description de leurs faits et gestes, cette série en 6 épisodes s'annonce comme une énigme addictive et passionnante à décrypter. Si le petit Sam n'a rien à se reprocher, c'est bien sa disparition qui fait vaciller le château de cartes bâti par les adultes qui l’entourent.

KT

Lien permanent Catégories : International, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel