Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Le vent de la Vendetta souffle sur les Peaky Blinders

    Peaky Blinders S4.jpgEvoluer et s'adapter pour s'inscrire dans la durée: le mot d'ordre des Peaky Blinders***, famille de gangsters originaires de Birmingham, est aussi celui du créateur de la série, Steven Knight, qui réussit le tour de force d'imaginer une saison 4 encore davantage saluée par le public et la critique britanniques.

    Diffusée sur la BBC à l'automne dernier, la série a même réalisé ses meilleures audiences depuis son lancement en 2015: ses 3,3 millions de fidèles ont fait d'elle la série la plus suivie sur BBC2 en 2017... Une prouesse dans un environnement sériel de plus en plus concurrentiel. Il faut dire que le casting des nouveaux venus de cette saison 4 est à la hauteur de l'enjeu: Adrien Brody, énigmatique et tranchant à souhait (vu dans "The Pianist"); Aidan Gillen, nimbé de l'aura du machiavélique "Little Finger" de Game of thrones, ou la jeune Charlie Murphy, femme de passion et d'engagement (vue dans Happy Valley).

    Malgré les beaux costumes et les riches intérieurs, les entreprises licites et les chevaux racés, les Shelby sont sans cesse rattrapés par leur passé trouble. Alors que la fin de la saison 3 avait laissé quatre de ses plus éminents membres en mauvaise posture, ils se sont crus, un temps, sauvés. A tort.

    La saison 4 de la série portée par le charismatique Cillian Murphy débute ce soir sur Arte à 20h55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Démarrage difficile pour la série belge "eLegal"

    eLegal barreau.jpgDifficile démarrage pour eLegal, la nouvelle série belge de la RTBF.

    Avec 251.537 téléspecateurs, elle a attiré 100 000 personnes de moins qu'Unité 42, au départ. La RTBF se félicite pourtant d'un "résultat en hausse de 3,9 points sur la case du samedi soir (depuis septembre)" et souligne la "stabilité de la courbe d'audience" au fil des deux épisodes. Ajoutant que "4044 visiteurs uniques ont visionné les deux épisodes sur la plateforme Auvio".

    Si l'on sait que la case du samedi soir est effectivement moins porteuse que celle du dimanche en raison de la concurrence féroce de TF1, le pire est à craindre pour les semaines à venir lorsque la saison 7 de The Voice France sera lancée. Soit à partir du 27 janvier. D'autant que la série eLegal a reçu des critiques pour le moins mitigées dans la presse, soulignant les nouveaux standards imposés par des séries come La Trêve et Ennemi Public...
    Ce qui ne veut pas dire qu'eLegal ne parviendra pas à stabiliser une partie de son public (plus âgé ?) peu intéressé par le divertissement français. Explications.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire
  • eLegal: Stratégies de défense dans le Far Web

    eLegal trio.jpgCréée par Erwan Augoyard et Sophie Kovess-Brun, avec l’aide de Christophe Beaujean pour la bible, eLegal**, nouvelle série 100 % belge de la RTBF, plonge dans le quotidien d’un petit cabinet d’avocats bruxellois, De Facto, spécialisés dans la cybercriminalité.

    À sa tête, Valentine Dhénaut (Olivia Harkay à gauche), avocate ambitieuse, a quitté le confort d’un grand cabinet à l’américaine pour se lancer à la conquête de ce nouveau Far West légal : Internet.

    Dans ce secteur "où les lois sont toujours publiées avec un temps de retard", Valentine s’appuie sur son expertise juridique, les capacités de sa demi-sœur Fran Gerrits (Raphaëlle Bruneau, à droite), hackeuse repassée "du côté clair de la force", et celles de Théo Jacobs (Adrien Letartre, au centre), brillant stagiaire spécialisé en droit des nouvelles technologies. Ensemble, ils tentent de sauver leurs clients, "qu’ils soient coupables, innocents ou victimes, et parfois tout cela à la fois".
    Entièrement tournés en région bruxelloise, les dix épisodes ont été réalisés par Alain Brunard et produits par To Do Today productions; ils sont à suivre le samedi sur La Une à 20h55.

    Nous avons exploré la genèse de la série avec ses deux principaux scénaristes.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • "The Marvelous Mrs Maisel": la franchise (doublement) récompensée

    The marvelous mrs maisel.jpgSi vous avez besoin d'une série qui vous permette de (sou)rire et de vous détendre un peu, The Marvelous Mrs Maisel*** a ce qu'il vous faut…

    Tout le sel et le piquant de cette comédie savoureuse et légère proviennent du décalage entre les tenues, les manières et la coiffure toujours impeccables de Mrs Maisel et son langage très imagé et fleuri lorsque quelqu'un a décidé de lui "marcher sur les pieds".

    Sacrée meilleure comédie lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, elle a vu sa jeune interprète principale, Rachel Brosnahan, également couronnée des lauriers attribués à la meilleure actrice dans une comédie, décernés dimanche dernier.

    Cerise sur le cupcake, la plateforme Amazon propose de la découvrir gratuitement jusqu'à dimanche soir afin de fêter dignement, avec son public, cette double récompense. Soit trois bonnes raisons de prendre rendez-vous avec elle afin de s'extraire du marasme ambiant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humour, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Golden Globes 2018: Big Little Lies & The Handmaid's tale, les lauriers de la révolte

    golden globes 2018.jpgDes hommes et femmes montant sur scène habillés en noir afin de dénoncer les violences faites aux femmes et la chape de silence imposée par l'industrie hollywoodienne sur ces pratiques aussi odieuses que méconnues. C'est l'une des images fortes de la soirée de remise des Golden Globes hier soir à Los Angeles et ce fut, forcément le cas de l'équipe de Big Little Lies (photo), parmi tant d'autres.
    Rien d'étonnant à cela puisque la question de cette violence faite aux femmes est au coeur de la série de David E. Kelley, produite par Reese Whiterspoon et Nicole Kidman, sacrée meilleure mini-série lors de cette 75e édition, au même titre que Nicole Kidman sacrée meilleure actrice.

    Sans réelle surprise, le palmarès 2018 a reflété les préoccupations de l'industrie hollywoodienne sur le grand comme le petit écran, depuis que l'affaire Weinstein a révélé au grand jour les abus dont se rendaient coupables un certain nombre de producteurs ou d'acteurs de cinéma et de télévision.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Golden Globes 2018: les héroïnes de séries ont anticipé l'affaire Weinstein

    15_35_40_173218682_3df82ce712804f1ebfdcae586cef654c.jpgLe sacre de la série The Handmaid's Tale dimanche soir à Los Angeles, lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, ne fait pratiquement aucun doute. La série de Bruce Miller ravira certainement le titre de meilleure série à sa rivale The Crown, dont la saison 2 demeure toutefois impeccable.

    Comme souvent, la cérémonie est l'occasion de jeter un regard sur l'année écoulée, sur les émotions et rencontres qu'elle n'a pas manqué de provoquer. Fait marquant, prouvant une fois encore la connexion des séries avec leur temps, parmi les nominés, trois récits émergent qui semblent partager un ADN commun en lien direct avec les récents événements qui ont secoué la planète Hollywood dans le sillage de "l'affaire Weinstein": The Handmaid's Tale (3 nominations) bien sûr, mais aussi Big Little Lies (6 nominations) et The Deuce.

    Soit trois séries portées par des actrices et productrices qui rappellent que le destin de certains êtres humains se trouvent gravement entravé et menacé du seul fait d'être nées femmes. Que le regard du téléspectateur se tourne vers le passé (comme c'est le cas dans The Deuce), le présent (Big Little Lies) ou le futur (The Handmaid's Tale).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Prix, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire