Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"Crimes parfaits" organise un face à face entre Larosière et Laurence

larosière - laurence.jpgLa collection Crimes parfaits** offre un joli cadeau à son cercle de fidèles, qui sont peut-être aussi des fans des Petits meurtres d’Agatha Christie.

L’épisode de ce jeudi organise la confrontation entre deux figures emblématiques de la série: Antoine Duléry (à gauche), qui fut le commissaire Larosière lors de la première saison, et Samuel Labarthe (à droite) qui endosse toujours le rôle du très élégant commissaire Swan Laurence, dans la version ancrée dans les années 50. Un face à face que l'on pourra suivre ce jeudi dès 20h30 sur La Une mais aussi mardi 30/01 à 20h55 sur France 3.

L’intrigue, cette fois, est tout à fait contemporaine et Samuel Labarthe risque de s’y retrouver du mauvais côté de la justice. Il a en effet éliminé sa femme, Louise, et même si ce brillant juge d’instruction pense avoir songé à tout, il a en face de lui un homme bien décidé à ne pas laisser ce type de crime impuni…

crimes parfaits duléry.jpgLe commandant Renaud Delaunay (Antoine Duléry) est en effet très affecté par la mort de Louise Sevran et va mettre tout en œuvre pour contourner les évidences. En blouson de cuir et moto, il fait équipe avec le jeune lieutenant Laura Mizon (Elisa Rushke), fraîchement sortie de l’académie de la gendarmerie.

Après Isabelle Gélinas, à la manœuvre dans les deux premiers épisodes de la série - face à Gérard Darmon et Frédéric Diefenthal -, c’est au tour d’Antoine Duléry d’entrer en scène dans la collection imaginée par Didier Le Pêcheur. À l’instar de la collection Meurtres à, le casting verra défiler des guests de prestige du côté des enquêteurs comme des suspects.

Construite à la manière d’un épisode de Columbo - on connaît l’identité du meurtrier, dès le départ - l’intrigue montre comment son acteur principal parvient à démonter le mécanisme de crimes soi-disant parfaits. L’épisode de ce jeudi a été réalisé par Christophe Douchaud, sur un scénario écrit par Stéphane Pannetier et Julien Vanlerenberghe.

KT

Lien permanent Catégories : France, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire

Commentaires

  • Dommage que les scénaristes aient multiplié les incohérences grossières dans cet épisode pourtant riche de bons acteurs !! Un commandant de gendarmerie , en civil , à moto, qui tutoie ses hommes , se fait apeller « flic » par le juge et evique 1 brigadier pour protéger le juge ??? Brigadier en gendarmerie ?

Écrire un commentaire

Optionnel