Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Vestiaires, Tytgat chocolat, Unité 42: mise en avant de talents particuliers

mention particulière.jpgOn critique souvent, à juste titre, le manque de représentativité de la fiction télévisée où les héros sont presque invariablement jeunes, beaux, grands, blancs et de classe moyenne ou supérieure. Sauf exception, les différences s'inscrivent à la marge, démontrant que la volonté d'intégrer la diversité de notre société reste souvent une intention louable.
Difficile, aujourd'hui encore, de faire comprendre aux chaînes que l'on peut être une source d'inspiration tout aussi pertinente si l'on est âgé, doté d'un physique ordinaire, petit, "basané" (avec plus ou moins d'intensité) ou en situation financière précaire. Car, bien entendu, il ne saurait être question de présenter toutes ces caractéristiques à la fois... Alors que le contraire, lui, est parfaitement admis et même considéré comme normal.

Dans cette longue liste de particularités censées nous faire rêver, l'apparition de personnes porteuses d'un handicap relève forcément du parcours du combattant. Pourtant, en quelques semaines, diverses fictions vont s'employer à prouver le contraire : VestiairesTytgat Chocolat, Unité 42 et Mention particulière (photo). Des histoires portées par des acteurs au talent extra et ordinaire – pour des comédiens de qualité, s'entend – qui ont largement de quoi nous inspirer.

A l'heure où Cap 48* fête son 60e anniversaire et où les héros chaisards** notamment, se comptent sur les doigts d'une main (L'homme de fer, Glee, Caïn,...), il est grand temps d'aller à la rencontre de ces talents.

Un autre regard sur le monde

Si Cap48 vise à mettre en place les outils menant vers plus d'autonomie (aides à domicile et à la mobilité, accès plus aisés à la culture et aux loisirs) afin que les personnes handicapées puissent vivre leur vie le plus souvent possible "comme les autres", elle cherche surtout à changer de regard sur le handicap, comme le rappelle le slogan de l'édition 2017.

vestiaires.jpgUn changement de mentalité auquel s'emploie activement une série courte comme Vestiaires, lancée en 2011 sur France 2 avec un humour souvent décapant et une efficacité d'autant plus redoutable que ses héros ne sont pas manichéens. Mesquineries, jalousie et bêtise humaine ont également droit de cité parmi les personnes handicapées. Alors que la septième saison vient de démarrer et que Florent Manaudou ou Elsa Lunghini, notamment, viennent s'y illustrer, la série dispose enfin d'un horaire fixe (vendredi et samedi à 20h45), une victoire et une sorte de consécration pour cette bulle de second degré et d'autodérision. On voudrait croire à une lame de fond car d'autres rendez-vous pointent "déjà" à l'horizon.

Suivant les traces du «Huitième jour» de Jaco Van Dormael, on entendra bientôt parler de la série Comme les autres, nouvelle production de la RTBF qui met en avant un casting composé pour une bonne partie d'acteurs trisomiques du Créahm et notamment de Pascal Duquenne, découvert dans le film de Van Dormael. Actuellement en préparation, elle est adaptée de la formidable série flamande Tytgat chocolat (photo).
tytgat chocolat 2.pngA la fois road-movie et comédie romantique, elle a été lancée dimanche dernier par Een et réalise un carton sur les antennes de la VRT avec 935 000 téléspectateurs au rendez-vous, soit 43,6 % de parts de marché. La preuve qu'il suffit parfois de faire confiance au talent des comédiens et scénaristes et à l'intelligence du téléspectateur.

Ce que démontrera aussi, le 5 octobre à 20h30 sur La Une, Mention particulière avec la formidable Maria Del Zotto, héroïne de cette mini-série qui vient d'être primée au Festival de la Fiction TV de La Rochelle. Même si ces deux fictions présentent des héros trisomiques sous un jour unanimement sympathique et positif, on ne peut s'empêcher d'y voir un pas dans la bonne direction. D'autant que l'on n'oublie pas de sitôt le regard qu'ils portent sur le monde qui les entoure…

Dans le même ordre d'idées, il ne faudra pas louper la diffusion sur TF1 des Bracelets rouges percutante série qui bouleverse le regard porté sur le handicap et la maladie, découverte la semaine dernière au Festival de La Rochelle. Nous en reparlerons.

Enfin, Unité 42 attendue cet automne sur les antennes de La Une intègre dans son équipe d'enquêteurs une jeune femme sourde. La série, en partie signée (lorsque la comédienne est à l'écran), bénéficiera non seulement du sous-titrage mais aussi de l'audio-description à destination des personnes mal-voyantes. 

Karin Tshidimba

nb : Le 23 septembre 1957, Jean-Claude Mennessier lançait l’Opération 48.81.00 en radio. 60 ans plus tard, Cap48 vient toujours en aide aux personnes handicapées et aux jeunes en difficulté en Wallonie et à Bruxelles. Si l'opération a changé de nom, sa philosophie et sa détermination demeurent intactes. Soixante ans, ce sont 3.473 projets aidés et des dizaines de milliers de vies transformées : celles des personnes handicapés, mais aussi de leurs proches souvent directement impliqués dans la lutte contre la maladie ou le handicap.

** chaisard : personne se déplaçant en chaise roulante. Que l'acteur qui y siège soit valide ou pas est encore un autre débat...

Lien permanent Catégories : Belgique, France, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel