Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Glamour, Belges et trophées: bilan du 57e Festival de télévision de Monte-Carlo

Marie Gillain.jpgLe défilé de stars du Festival de télévision de Monte-Carlo s'est achevé mardi soir sur le Rocher.

Après avoir été foulé par Stana Katic (Absentia, Castle), Kyle MacLachlan (Twin Peaks), Justin Hartley (This is us), Jussie Smollett (Empire), 50 Cent (Power), Antonio Fargas (Starsky et Hutch) et tant d'autres – dont certains au pas de course, comme Pamela Anderson (Alerte à Malibu) - le tapis rouge a été remisé et le Forum Grimaldi a retrouvé sa sérénité.

Rendez-vous traditionnel des stars des "hits" du petit écran – les très populaires séries NCIS, Esprits criminels ou Amour, Gloire et Beauté – le Festival de Monte-Carlo est aussi un lieu de rencontre pour les comédiens français, et belges, entre deux tournages. C'était le cas ce week-end pour Marie Gillian et Bernard Yerlès, invités de cette 57e édition. Tandis qu'Antonio Fargas, alias Huggy les bons tuyaux, faisait une annonce concernant la série Chérif...

Marie Gillain bientôt à l'affiche de deux séries

Marie Gillain 2.jpgMarie Gillain est venue y évoquer la fiction Souviens-toi (titre originel : "L'origine du mal") en 6 x 52 minutes où elle partage l'affiche avec Sami Bouajila, Jean-François Balmer, Julie-Anne Roth, Philippe Duclos et Patrick Catalifo.
Produite par Capa Drama et par Be-Films, cette "série policière classique développe également une part plus intimiste autour des relations humaines et des traumas" a expliqué la comédienne.

"J'y joue le rôle d'une pédo-psychiatre qui accompagne une fillette, Madeleine, devenue muette à la suite d'un important traumatisme: toute sa famille a été assassinée devant elle. Or cette praticienne a elle-même vécu un traumatisme majeur. J'ai beaucoup aimé cette partie de l'intrigue qui parle des nœuds familiaux et est enracinée dans l'humain. C'était une belle écriture, assez profonde."

Marie Gillain se voit d'ailleurs bien continuer à évoluer entre cinéma, théâtre et télévision au gré de la qualité des projets qu'on lui propose. "Les choses sont en train de s'ouvrir en France avec des séries plus modernes avec de vraies propositions artistiques, poursuit la comédienne. Il y a des très bonnes séries chez Canal, à côté d'autres propositions plus classiques et conformistes. Les choses évoluent et cela peut entraîner davantage d'acteurs du cinéma vers la télévision, comme c'est déjà le cas aux Etats-Unis où l'offre est vraiment prolifique."

"Speakerine" un projet "à la Mad Men" pour France 2

Visiblement séduite par cette première aventure en télévision, Marie Gillain va intégrer prochainement le casting d'une nouvelle série, pour France 2 cette fois : "Speakerine". Une enquête policière en 6 épisodes (de 52 minutes) qui entraînera le public au temps de l'ORTF et de ses fameuses speakerines alors que l'une d'entre elles, Christine (Marie Gillain) se retrouve harcelée. Un rôle de premier plan assuré sous la direction de Laurent Tuel ("La grande boucle") et un projet dans lequel France 2 espère développer une esthétique "à la Mad Men".

Bernard Yerles.jpgEgalement présent sur le Rocher ce week-end, Bernard Yerlès y a évoqué la saison 2 de La vengeance aux yeux clairs, la saga lancée en septembre dernier sur TF1 qui avait attiré 5,9 millions de curieux soit 27,8 % de parts de marché.
Le comédien belge y campe un père de famille un peu mafieux aux côtés de Laetitia Milot. La saison 2 promet bien des rebondissements à en croire l'acteur, ravi de retrouver son rôle de "méchant". Le tournage débute dans quelques jours.

Chérif va rencontrer Huggy les bons tuyaux

Tournage toujours avec l'annonce faite par Antonio Fargas, de passage à Monte-Carlo, à jamais associé, par les fans, à son personnage d'Huggy les bons tuyaux.

Antonio Fargas.jpegLe comédien fera bientôt une apparition dans un épisode de la saison 5 de la série française Chérif. On sait le policier fan de séries. D'où l'idée de faire apparaître l’ex-complice de Starsky et Hutch dans la série de France 2 afin qu'il lui glisse l'un ou l'autre conseil...
Permettre aux fans de rencontrer leurs idoles du petit écran, c’est le principe du Festival de télévision de Monte-Carlo. Cette fois, la réalité va rejoindre la fiction pour Abdelhafid Metalsi, alias Kader Chérif. Un épisode qui devrait ravir les fans de séries policières...

Un 57e palmarès très britannique

Au-delà des rencontres avec les stars, le Festival de Monte-Carlo reste aussi un lieu de compétition. Le jury Fiction, présidé par le réalisateur argentin Juan José Campanella (Oscar du Meilleur film étranger en 2009) et composé notamment de l'actrice Odile Vuillemin (Profilage, L'Emprise) a rendu son verdict, départageant les séries et fictions inscrites en compétition lors de cette 57e édition.

Dans la catégorie dramas, le jury a couronné la série historique britannique Victoria, qui retrace les jeunes années de la reine, depuis son accession au trône et son mariage avec le prince Albert. Son interprète principale, Jenna Coleman, remporte également le prix de la Meilleure actrice. Elle partage le podium avec le Norvégien, Aksel Hennie, héros de la série Nobel, qui a décroché le prix du Meilleur acteur.

Fleabag.jpgDu côté des comédies, la grinçante et culottée Fleabag a remporté tous les suffrages puisque cette dramédie britannique au ton résolument caustique vaut également une Nymphe d'or à sa créatrice et actrice principale, Phoebe Waller-Bridge (photo).
Quant à Michel Jonasz, il empoche le prix du meilleur comédien pour son rôle dans Lebowitz contre Lebowitz, une fiction française notamment portée par Clémentine Célarié et coproduite par la RTBF.

Dans la catégorie des fictions, les thématiques sociétales et historiques se sont imposées. Ainsi, la fiction Ne m'abandonne pas de Xavier Durringer pour France 2 a été plébiscitée. Elle retrace la dérive d'une jeune fille, brillante étudiante de Sciences Po, qui se radicalise à l’insu de ses parents, musulmans non pratiquants.
Côté interprétation, les comédiens Robbie Coltrane (National Treasure) et Anna Maria Mühe (NSU German History X) ont été distingués pour leurs rôles dans ces séries faisant écho à des scandales qui ont bousculé l'histoire récente de leur pays respectif.

Helen Mirren.jpgDe même, l'impériale comédienne Helen Mirren s'est vu octroyer une Nymphe de Crystal pour saluer l'ensemble de sa carrière inscrite, tant sur le petit que sur le grand écran. Avec, notamment, la formidable série Prime Suspect.

Enfin, sans réelle surprise, le prix de l'audience internationale a été attribué aux séries NCIS, côté drames, et The Big Bang Theory côté comédies. Quant à l'inoxydable Amour, Gloire et Beauté (The Bold and the Beautiful) qui a fêté son 30e anniversaire en grandes pompes dans la Principauté - avec soirée, pièce montée, tournage sur la plage, dédicaces et tour en bus avec ses fans -, il a une fois encore décroché la palme du soap le plus regardé à travers le monde.

Karin Tshidimba, à Monte-Carlo

Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Actualité - Info, Belgique, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel