Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

House of cards saison 5 entérine la stratégie de la terreur

House of cards 51.jpgDonald Trump allait-il ringardiser le couple Underwood ? Après quatre saisons inscrites sur le fil du rasoir de la légalité et de la légitimité, House of Cards parviendrait-elle à relever le gant ? Et à désarçonner un public passé maître dans l'art du décryptage de ses tours de passe-passe politiques…
Ces questions s'inscrivent au coeur de la saison 5 de la série attendue au tournant par tous les fans du thriller politique américain.

Avec son recours aux fake news et aux invectives contre les journalistes, ses dénégations et ses silences assourdissants sur les questions d'environnement et de santé, Trump semblait devoir partir largement gagnant dans la course au locataire le plus odieux de la Maison Blanche… Mais c'était sans compter l'efficacité et la créativité de Frank Pugliese et Melissa James Gibson, le duo de scénaristes qui a pris la relève de Beau Willimon, le créateur de la série en 2013.

Lancée sur Netflix ce mardi, la série sera disponible en marathon sur Be Séries demain dès 13h.

La fiction télescopée par la réalité

House of cards S5.jpgDepuis l'élection de Donald Trump, de nombreux scénaristes et auteurs de sketches pour les "Late shows" avouent avoir eu l'impression d'être rattrapés au tournant par une réalité surclassant largement la fiction. Même si la campagne présidentielle américaine a toujours résulté en une sorte de grand show télévisuel - orchestrant l'alternance entre performance publique et vie privée - cette fois, l'exercice semblait avoir atteint son niveau le plus extrême. D'autant plus aisément qu'en tant qu'ex-producteur et présentateur de son propre show télévisé, Donald Trump manie à la perfection les rouages de la machine médiatique.

Arrivés au sommet que pouvaient encore désirer les Underwood ? A quelques semaines de l'élection, on les retrouve prêts à jouer leur va-tout. Candidate démocrate à la vice-présidence, Claire Underwood (Robin Wright) se tient en retrait mais pour combien de temps encore ? Entré en conflit avec le Congrès, le couple présidentiel a décidé de se servir de la terreur comme moyen de gouverner et d'asseoir sa domination sur le peuple américain.

Férocité renforcée

Renforcement du contrôle aux frontières, dangers du terrorisme et spectre d'un nouveau conflit mondial : les points communs entre les discours du président réel (Trump) et du président fictif (Underwood) n'ont jamais été aussi nombreux. Intimidations, mensonges, abus de droits, commission d'enquête… des termes qui sont devenus familiers pour bien des observateurs de l'actualité américaine. Et qui résonnent d'autant plus fortement qu'ils ont été écrits... avant l'élection de Trump.

Au seuil de cette saison 5, Frank Underwood (Kevin Spacey) semblait avoir démontré qu'il était vraiment prêt à tout pour garder le pouvoir, y compris à lancer une déclaration de guerre. Face à lui, les velléités de l'ancien Président Garrett Walker et du jeune gouverneur Willy Conway de lui ravir son poste, vont réveiller son appétit. Gare à ceux qui se trouveront sur son passage…

KT

Lien permanent Catégories : Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel