Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Marie Dompnier, témoin principal

les témoins.jpgVentre arrondi et sourire franc, Marie Dompnier était en janvier dernier membre du jury fiction au Festival de Biarritz (Fipa) où elle avait été primée en 2015 pour la saison 1 de la série Les Témoins** d'Hervé Hadmar et Marc Herpoux.
L'occasion pour celle qui se dit "très sensible à la facture des choses - la réalisation, l'écriture" - d'affûter son regard sur la télévision.
C'est cette dernière qui l'a révélée au grand public même si la Toulousaine arpentait les planches depuis quelques années déjà au service de pièces classiques et contemporaines. Elle s'était aussi illustrée sur grand écran avec les films de Dante Desarthe "Je fais feu de tout bois" ou "Diplomatie" de Volker Schlondorff.

Dans les 8 nouveaux épisodes de la saison 2 des Témoins à découvrir ce mercredi dès 20h55 sur France 2, elle mène l'enquête en compagnie d'Audrey Fleurot, croisée sur le film «Les gazelles». "C'est une grande professionnelle et une belle actrice donc le tournage a bien roulé", précise-t-elle d'emblée. "L'enquête est beaucoup plus liée à la vie personnelle des personnages principaux, c'est donc plus un thriller qu'un polar. On est plus impliqués dans la vie intime de Sandra Winckler et dans son parcours."

Raison de plus pour se pencher en détails sur celui de la comédienne Marie Dompnier...

les témoins Audrey.jpgFormée au Conservatoire d'art dramatique du 5e arrondissement de Paris et à l'Ecole nationale de théâtre à Cannes, la comédienne rappelle que "l'acteur n'est qu'un maillon de la chaîne" et aime visiblement mettre les mains dans le cambouis.

Elle l'a prouvé en prenant part au spectacle de chansons baptisé "Le goût du faux et autres chansons" et en mettant en scène «Née sous Giscard» le premier seule en scène de Camille Chamoux, rencontrée sur le tournage du film «Les Gazelles» en même temps que sa partenaire sur cette saison 2, Audrey Fleurot (photo). Une actrice aguerrie dans le domaine des séries avec sa participation à Engrenages, Un village français et Dix pour cent.

"Ecrire, réaliser et jouer, tout cela est très complémentaire, cela me nourrit"

Repérée par Hervé Hadmar lors d'un stage de formation face à la caméra, Marie Dompnier entre alors de plain-pied dans l'univers des séries. Un monde que connaît mal celle qui ne se revendique pas "serie addict" mais avoue avoir été scotchée par la prestation de Claire Danes dans Homeland.

"Je voulais être actrice, j'étais attirée par le théâtre autant que par le cinéma mais les opportunités ont fait qu'au départ, je suis beaucoup montée sur scène. Aujourd'hui, je suis plus sollicitée par des projets de films et de télévision. Seul compte l'intérêt, un projet bien écrit vous attire quel que soit le médium. Je mets peu de frontières entre les productions audiovisuelles que je regarde. Sur les séries, on a l'occasion de développer davantage nos personnages. Le fait d'avoir davantage d'expériences de tournage a changé mon rapport à l'image et a nourri mon regard sur le cinéma et les séries."

Marie Dompnier vient d'écrire un court métrage et pense sérieusement à le réaliser. "Pour moi, écrire, réaliser et jouer, tout cela est très complémentaire, cela me nourrit." L'actrice a aussi un projet de pièce de théâtre qui pourrait se concrétiser à la rentrée. Reste à voir dans quel ordre elle mènera ces divers projets, personnels et professionnels, actuellement encore "en gestation". Elle sourit.

"Il ne faut pas faire les choses par habitude, il faut les faire quand le désir est là"

les témoins Jan.jpgRelativement discrète et prudente lorsqu'il s'agit d'aborder son propre travail, Marie Dompnier ne cache pas son enthousiasme lorsqu'il s'agit d'évoquer son partenaire, le Belge Jan Hammenecker.

"Il a un super parcours dans cette saison 2 des Témoins. C'est un partenaire très précieux. Je l'ai rencontré via Hervé et on est devenu très amis. Une série, c'est beaucoup d'investissement dans la longueur (5 mois de tournage). C'est un partenaire artistique et humain génial. Il est formidable dans la série politique flamande De 16 qu'il a menée de main de maître. C'est un bel humain, un bel acteur. Les deux personnages ont un parcours très riche et intéressant dans la saison 2, vous verrez."

Entretien: Karin Tshidimba

Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel