Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Manon 20 ans, l'âge de tous les défis

manon 20 ans.jpgManon apparaît et la connexion avec le public se fait quasiment instantanément. On n'a oublié ni ce visage, ni ce regard souvent volontaire parfois buté, ni ce petit air de défi d'une ado éprise de justice presque jusqu'au vertige.

L'édition 2017 du Fipa* scelle nos retrouvailles avec Manon, la jeune fille rencontrée par Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez en 2014. Trois ans plus tard, on la retrouve comme si on ne l'avait jamais quittée. Manon 20 ans*** reprend le récit de cette vie placée sans cesse sur la brèche, qui semble à tout moment prête à basculer. Une fois lâchée dans la nature, qu'est devenue la jeune fille remise plus ou moins sur pied par le regard bienveillant d'un éducateur qui a su déceler sa passion pour la mécanique et d'une prof de français qui a perçu son don pour le théâtre ?

*Le Festival international des programmes audiovisuels en cours jusqu'au 29 janvier à Biarritz.

mise à jour (04/02): Manon 20 ans a raflé 5 prix au Festival de Luchon: meilleure série, meilleur scénario (Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez), meilleure interprétation féminine (Alba Gaia Bellugi), meilleure musique (Alexandre Lessertisseur) et prix du public. Arte diffusera les 3 épisodes en mai.

manon 20 ans 2.jpgDans le cas de Manon, on parle forcément de «rencontre» parce que cela en fut une et plutôt marquante pour le grand public comme pour ses pères de fiction.

Son parcours est en effet directement inspiré des nombreuses discussions menées par le documentariste Jean-Xavier de Lestrade (oscarisé pour Un coupable idéal) avec diverses personnes travaillant auprès d'adolescents en difficultés, placés en Centre éducatif fermé.

Une fois croisés, impossible d'oublier le regard, la force et l'émotion à fleur de peau de ce personnage habité avec une infinie justesse par la toute jeune comédienne Alba Gaia Bellugi. Actrice que ce rôle a révélé au public biarrot et au jury du Fipa qui lui avait décerné le Fipa d'Or 2014.

Trois ans plus tard, tout est encore à construire pour Manon : une vie professionnelle, un réseau amical, une vie familiale peut-être... Les problèmes semblent moins aigus que dans la première trilogie - qui évoquait ses dérapages vis-à-vis de l'autorité et de sa mère, sa violence, ses désordres alimentaires - mais ils restent tout aussi profonds, vitaux. "Comment trouver sa place dans une société si dure pour les jeunes de 20 ans?" interrogent Jean-Xavier de Lestrade et Antoine Lacomblez.

Comme en 2014 (voir bande annonce ci-dessus), Alba Gaia Bellugi nous cueille avec sa sincérité, sa sourde détermination et sa façon unique de vibrer lorsqu'elle devient une autre, en montant sur les planches, par exemple. La scène de l'audition théâtrale est, une fois encore, à vous couper le souffle. Trois épisodes, cela semble bien trop court pour renouer avec un personnage de cette intensité. Raison de plus pour ne pas les rater lors de leur diffusion prochaine sur Arte au printemps.

KT, à Biarritz

nb: dans cette nouvelle aventure, Alba Gaia Bellugi partage notamment l'affiche avec deux comédiens bien connus en Belgique: Déborah François et Yoann Blanc (La Trêve).

Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.