Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Séries belges: les bonnes nouvelles vont deux par deux et... en 26 minutes

clap RTBF.jpgGrand soleil sur le front des séries belges. On vient en effet d'apprendre qu'à l'issue de sa réunion, le comité de sélection du Fonds RTBF - Fédération Wallonie Bruxelles a dévoilé le nom des deux nouveaux projets dont elle soutiendra le développement.
Il s'agit de
La Tchane, de Jérémie Bidet et Kris Debusscher, portée par la société de production Entre Chien et Loup (déjà derrière la série Ennemi Public). Et de Social Killers de François Verjans et Sylvain Dai, une production Les Films du Carré.

Mais ce n'est pas tout. Les bonnes nouvelles allaient visiblement par paires ce matin : 2 nouveautés, 2 saisons 2, 2 tournages, 2 passages en phase 2 et un 2e format (le 26 minutes) sont annoncés.

Nouveaux sélectionnés, phases 2 et tournages

La Tchane suit les aventures des Degaudinne, une sympathique famille d’agriculteurs wallons qui cultivent un produit très éloigné du terroir belge : la "tchane" locale (nom donné à la "beuh" par Adelin). Adaptée de la série flamande "Eigen Kweek", «La Tchane» est une dramédie : une histoire à la fois "drôle, attachante et réaliste" qui souhaite avant tout faire fructifier son humanité.

social killers.jpgLe second projet est tout autant ancré dans le terroir wallon. Puisque Social Killers de François Verjans et Sylvain Dai, se penche sur l'histoire tragique de Metallia, géant de l'acier qui, dans le plus grand secret, prépare la fermeture de ses hauts fourneaux. Dix mille emplois sont menacés. Dix mille familles condamnées.

Le jour même, Eric, leader syndical désespéré par cette décision qu’il combat depuis des années - et qu'il croyait avoir empêchée -, se suicide. Lorsque Ben, son fils, apprend la mort de son père, tout dégénère. Ben et son ami Fred commettent l’irréparable… C’est le début d’un engrenage meurtrier.

Grâce aux fonds perçus pour l'aide à l'écriture, les deux équipes de scénaristes doivent développer à présent les synopsis des 10 épisodes attendus.

Parallèlement à ces deux nouvelles sélections, deux projets passent en phase 2, celle qui voit la production d'un pilote de 10 minutes. Il s'agit des séries S001, de Sylvie Bailly et Philippe Blasband (production Climax Films) et Unseen (Ex-Invisibles), de Marie Enthoven, Bruno Roche et Alain Brunard (production Be-Films).

Pour rappel, deux tournages sont actuellement en cours (e-Legal) ou annoncé (casting en cours pour Unité 42) à Bruxelles et devraient déboucher sur une diffusion à la RTBF en 2017. Tandis que les saisons 2 de La Trêve et Ennemi Public sont actuellement en écriture.

Atelier pour scénaristes et nouveau format

are-you-series.jpgOn l'annonçait hier, outre la masterclass ouverte au grand public (cf. note précédente), deux séries belges suivront un atelier personnalisé avec le scénariste Chris Brancato, le créateur de la série Narcos invité dans le cadre du Festival Are You Series, début décembre, à Bozar: la francophone Alerte (sélectionée par le Fonds en septembre dernier) et la néerlandophone Checkpoint.

Enfin, bonne nouvelle pour la diversité de tons et de propositions. Comme de nombreux scénaristes en avaient exprimé le souhait, le Fonds s’ouvrira en 2017 au format 26 x 26 minutes, aux mêmes conditions que pour le format 10 x 52 minutes.
Une ouverture décidée "à titre expérimental" et uniquement pour la prochaine date de dépôt de projets fixée au 23 février 2017, précisent la RTBF et la FWB*. Un format qui devrait permettre l'émergence de davantage de projets de comédies.

Pour rappel, le Fonds FWB-RTBF pour les séries belges lancé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF mutualise les moyens des deux entités à hauteur de 15 millions sur 4 ans (2014-2017).

KT

nb: *détails (montants, modalités et critères) à retrouver sur le site de la RTBF

Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique 1 commentaire 1 commentaire

Commentaires

  • Ce sont toujours les mêmes comédiens (iennes) belges qui sont choisi(es) pour les tournages. Un réseau de plus en plus difficile pour tout un chacun pour y faire carrière. Certains sont négligeant par rapport au phrasé. c'est l'hécatombe. ils bredouillent, et l'articulation amène une logorrhée verbale fausse. Il n'y a aucune technique en Belgique pour progresser.

Écrire un commentaire

Optionnel