Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Norskov: peu de feu sous la glace

norskov 4.jpgUn quartier éco-résidentiel, un nouveau lycée, des emplois : grâce à son vaste projet immobilier, la ville danoise de Norskov** se projette dans un avenir radieux. C’est du moins l’opinion de son maire, Martin Kierkegaard. Mais, soudain les nuages s’amoncellent : une nouvelle drogue menace de décimer la jeune génération. Se procurer de la drogue est en effet "devenu aussi simple que de commander une pizza", la police doit y mettre bon ordre si la ville ne veut pas perdre le financement de son projet urbanistique.

Pour parvenir à endiguer ce fléau, la ville fait appel à un spécialiste des trafics de stupéfiants venu de Copenhague, Tom Noack (Thomas Levin vu dans Borgen), homme discret et sensible.
Ancien de Norskov, il croise son ex-petite amie et ses anciens potes au fil de son enquête - à suivre le jeudi sur Arte -, mais ses découvertes pourraient bouleverser les habitants de la ville portuaire.

norskov 3.jpgNorskov est un polar danois à infusion lente. L’entrée en matière peut sembler terne et même bien trop sage pour captiver. Quant aux personnages principaux, ils peinent, de prime abord, à se dessiner. On connaît pourtant beaucoup d’autres séries qui réussissent d’emblée à faire ressentir l’atmosphère de la ville qu’elles ont choisi de mettre en lumière. Or, dans les deux premiers épisodes d’exposition, Norskov reste un peu en dessous du radar. Il faut attendre le 3e opus pour affiner les contours et réellement entrer dans le vif du sujet.

Le retour d’un ancien enfant de la ville, la description d’un trafic qui gangrène les projets de développement de la municipalité, des secrets familiaux bien cachés… On jurerait avoir vu cela 10 fois (pour peu que l’on soit sériephile). Bien qu’il soit question de hockey, tout cela manque en outre furieusement de ressort. L’envoûtement attendu se fait attendre…
Peut-être interviendra-t-il dans la deuxième moitié de la saison (10 épisodes en tout) mais ne sera-ce pas trop tard ? Malgré la musique planante de Kristian Andersen, la série imaginée par Dunja Gry Jensen manque un peu de charisme et de personnalité.

Entre drame familial et enquête policière, l'affaire est à élucider sur Arte, le jeudi dès 20h55. Manquant de la complexité et de la profondeur de certaines de ses aînées (Forbrydelsen, Bron,...) qui ont popularisé la recette du "Scandinoir", Norskov, cité portuaire en quête de renouveau, reste cependant agréable à visiter.
KT

Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 0 commentaire 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel