Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Emmy 2016: un palmarès moins figé

rami malek 1.jpgTatiana maslany - orphan black.jpg

Le sacre était attendu : avec 12 Emmys (dont 9 prix techniques et 3 Emmy artistiques seulement) Game of Thrones est entrée dans l'Histoire de la télévision. En totalisant 38 prix en six saisons, la série inspirée des romans de George R. R. Martin est devenue la fiction la plus décorée des Emmys, dépassant la sitcom «Frasier» (1993-2004) qui détenait le titre jusqu'ici (37 récompenses).

Une soirée de record et de liesse également vécue par la satire politique Veep. Sacrée meilleure série comique comme l'an dernier, elle s'est taillée une place au Panthéon des Emmys grâce à son interprète Julia Louis-Dreyfus. La comédienne a en effet remporté pour la cinquième année consécutive le prix de la meilleure actrice comique pour son rôle de (vice-)présidente gaffeuse et incompétente, Selina Meyers. Un personnage calamiteux qui déchaîne le rire parce qu'il reste de fiction. "Veep a abattu la frontière entre comédie et politique. Ce qui a débuté comme une satire ressemble maintenant à un documentaire. Alors je promets de reconstruire ce mur et de faire payer le Mexique", a déclaré la comédienne de 55 ans, en faisant allusion à une promesse du candidat Donald Trump, largement raillé durant la cérémonie.

OJ Simpson.jpgL'autre grande gagnante de la soirée est la mini-série The People vs O.J. Simpson qui a remporté 5 prix. Portée par Cuba Gooding Junior, Courtney B. Vance et Sarah Paulson entre autres, la série revisite la bataille juridique opposant les avocats de l'ex-vedette du football américain, accusé de double homicide, à la procureure Marcia Clark. Une reconstitution saisissante d'un procès qui illustre la plupart des problèmes non réglés des Etats-Unis : racisme, justice de caste et fantasme du self-made man et du fameux rêve américain...

L'autre série très justement récompensée est Mr. Robot, l'une des nouveautés les plus prisées des sériephies. Rami Malek, son principal interprète (photo en haut à droite), qui campe un hacker parano et dépressif, a été sacré meilleur acteur dramatique. Diffusée depuis le 31 août sur La deux RTBF, la saison 1 qui démarre ce mardi soir sur France 2, interroge notre rapport aux ordinateurs et aux grands groupes qui dirigent le monde.

Personnalité borderline, Elliott (Rami Malek) attire l'attention sur les personnes esseulées souffrant d'un grand déséquilibre émotionnel et peinant entrer en communication avec leurs semblables. Des personnages auxquels la fiction télévisée n'hésite pas à offrir une belle place aujourd'hui comme on le constate avec des séries, très différentes, mais tout aussi novatrices : Transparent et Orphan Black.

Pour la deuxième année consécutive, l'acteur Jeffrey Tambor voit récompensée sa prestation nuancée et bouleversante dans Transparent, fiction audacieuse sur un parent transgenre créée par la très engagée Jill Solloway.
Quant à la comédienne Tatianna Maslany, brillante interprète des multiples clones du même personnage dans la série Orphan Black, elle est à juste titre sacrée meilleure actrice dramatique (photo en haut à gauche).

On se félicite forcément que l'excellente American Crime n'ait pas été oubliée dans ce palmarès un peu plus novateur. Même si cela ne suffira sans doute pas à consoler les fans de The Leftovers...

Des acteurs plus jeunes et aux origines plus diversifiées (les comédiens Rami Malek, Regina King, Courtney B. Vance et Sterling K. Vance; les scénaristes Aziz Ansari et Alan Yang), des thèmes plus délicats et moins grand public (si on exclut Game of Thrones, bien entendu). Petit à petit, l'Académie des Emmy, très décriée l'an dernier pour son manque d'innovation et de diversité, s'ouvre à une nouvelle ère.

KT


Voici le palmarès détaillé:

- Meilleure série dramatique : Game of Thrones (HBO)
- Meilleur acteur dans une série dramatique : Rami Malek, Mr Robot (USA)
- Meilleure actrice dans une série dramatique : Tatiana Maslany, Orphan Black (BBC America)

- Meilleur second rôle masculin dans une série dramatique : Ben Mendelsohn, Bloodline (Netflix)
- Meilleur second rôle féminin dans une série dramatique : Maggie Smith, Downton Abbey (ITV)

- Meilleure comédie : Veep (HBO)
- Meilleur acteur dans une série comique : Jeffrey Tambor, Transparent (Amazon)
- Meilleure actrice dans une série comique : Julia Louis-Dreyfus, Veep (HBO)

- Meilleure mini-série : The People versus OJ Simson : American Crime story (FX)
- Meilleur téléfilm : Sherlock Holmes : The abominable bride (BBC)
- Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série : Courtney B. Vance, The People vs O.J. Simpson (FX)
- Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série : Sarah Paulson, The People v. O.J. Simpson (FX)
- Meilleur second rôle féminin dans une mini-série ou un téléfilm : Regina King dans American Crime (ABC)
- Meilleur second rôle masculin dans une mini-série ou un téléfilm : Sterling K. Brown dans The people versus OJ Simpson (FX)

Lien permanent Catégories : Prix 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.