Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

«Euh» hausse le ton en saison 2

euh 21.jpgCheveux roux en bataille, regard hagard, naturel foncièrement gentil et discret, Benoît a fait irruption sur nos écrans (d'ordinateurs et de télévision) en 2014.
Eternel indécis, il semblait porter sur ses épaules les caractéristiques et les espoirs d'une génération décrite comme frappée d'aboulie, cette incapacité chronique à se décider.

Après voir rencontré son étoile, sa muse, celle pour laquelle il semble enfin en mesure de faire des choix, Benoît (Mathieu Debaty) arrive à un tournant de son existence. L'heure est en effet à la rencontre des parents de Sylvie (Erika Sainte) et autant dire que ça s'annonce compliqué. Pour le paternel en question, il n'y a en effet que deux types d'hommes sur terre : les dominants et les dominés. Or la seconde catégorie «n'a rien à faire aux côtés de sa fille». Pratiquement guéri de son indécision mais toujours prompt à replonger dans des dilemmes insolubles, Benoît parviendra-t-il à imposer son image de leader en devenir ? Réponses à découvrir dans la saison 2 de Euh**  soit 6 nouveaux épisodes disponibles sur le site RTBF Auvio.

euh 22.jpgDéprimé par la rentrée et son cortège de mauvaises nouvelles, d'échéances à honorer ou de défis à relever ?
Aussi efficace et dopant qu'une séance de jogging ou un mojito bien frappé, voici la saison 2 de Euh**, série imaginée par Grégory Beghin et Brieuc de Goussencourt. Soit six nouveaux épisodes un rien plus longs (8 minutes environ) qui vont assurément vous donner la pêche.

Plans foireux et quiproquos

Eternellement flanqué de sa bande de bras cassés - Pascal (Alain Bellot) et Jean-Marc (Grégory Beghin) -, Benoît n'est pas sorti de la mouise dans laquelle il n'a pas tardé à (re)tomber en ce début de saison 2. Une suite de péripéties qui bénéficient d'une écriture soignée et d'une réalisation plus aboutie. Entre dérapages, malchance et romance, les six épisodes défilent à vitesse grand V.
Coécrits par Benjamin Dessy et Brieuc de Goussencourt - qui en est également le producteur et le réalisateur - ils promettent de bien secouer la toile, en plus des téléspectateurs belges et français.

Séduite par le ton de la saison 1 qui a notamment été primée dans divers festivals (Marseille, Liège et Montréal), CanalPlay est devenue coproductrice de cette saison 2 toujours portée par la cellule webcréation de la RTBF et Grizzly Films.
Issue du premier appel à projets pour des webséries belges, Euh fait valoir les ressorts de l'humour belge, mêlant absurde et empathie. Elle prouve surtout que le plat pays n'est pas qu'une terre de polars où déambulent des flics torturés.

KT

nb: Euh sera aussi diffusée sur Studio+, la nouvelle plateforme de séries digitales du groupe Canal+

Lien permanent Catégories : Belgique, Humour, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.