Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

A succès égal, salaire enfin égal : paroles d'Experts

marg helgenberger.jpgParmi les stars invitées au Festival de Monte-Carlo cette année figurait Marg Helgenberger qui a pris part à la plus grande partie de la destinée de la série CSI (Les Experts en VF). Treize années (ou presque) sur les quinze au total. Elle a reçu, à ce titre, une Nymphe de Crystal, soulignant l'ensemble de sa carrière.

Son départ de la série a été qualifié de moment "nécessaire mais difficile et triste" par la comédienne. "J'avais besoin de faire une pause par rapport à mon rôle de Catherine Willows." Un première étape avait été franchie au terme de huit années avec le départ de William Petersen (alias Gil Grissom dans CSI). Acteur qu'elle a retrouvé - ainsi que tout le reste du casting - lors de l'épisode final de la série aux audiences insolentes (cf. ci-dessous).

Un succès qui n'a pas entraîné le traitement égalitaire de tous ses représentants comme l'a regretté à Monte-Carlo, la comédienne qui espère que l'élection d'Hillary Clinton permettra de changer la donne.

Aujourd'hui, après des participations à différentes séries comme Intelligence ou Under the dome (photo), ses projets sont davantage tournés vers le grand écran et le cinéma indépendant. On attend «Holding Patterns» de Jake Goldberger où elle partage l'affiche avec Chris Meloni, mais aussi «Thumper» de Jordan Ross où apparaît Pablo Schreiber d'Orange is the new black

marg helgenberger under the dome.jpgMalgré ses nouveaux projets, l'actrice avoue avoir été triste de la disparition de la série après 15 années "formidables". "Est-ce vraiment la fin s'interroge-t-elle ? On voit tant de séries revenir à la vie... Il ne faut jamais dire jamais", poursuit-elle avec un clin d'oeil.

En terme d'impact, les audiences ne sont pas le seul souvenir laissé par Les Experts, "il y a aussi toute cette familiarisation avec les méthodes de la police scientifique, des données avec lesquelles tout le monde jongle aujourd'hui aux Etats-Unis et qui sont désormais très demandées dans les tribunaux. Même si les laboratoires ne peuvent pas travailler aussi vite que dans la fiction."

Ce «dur retour à la réalité» frappe aussi les nombreuses comédiennes invitées au festival lorsque, après avoir goûté au tapis rouge et aux honneurs, elles constatent avec consternation que leur implication n'est toujours pas récompensée et jugée à la hauteur de celle de leurs partenaires masculins. Une question récemment soulevée par Robin Wright, actrice principale de la série House of cards, qui ne laisse visiblement pas Marg Helgenberger indifférente.

"Toutes les femmes qui sont les personnages principaux de films ou de séries partagent ce sentiment d'injustice. Mais c'est la même chose dans tous les domaines. Vous faites exactement le même travail, voire parfois plus, mais vous êtes payées moins. J'espère que lorsqu'Hillary Clinton sera élue, cela changera." La comédienne sourit. "Car la situation est la même pour les scénaristes, productrices et réalisatrices. Cela va mieux qu'avant mais cela n'a pas changé fondamentalement. Cela dure depuis si longtemps que c'est difficile de faire changer cette situation. C'est vraiment frustrant. On a essayé, on en a parlé mais on n'a jamais réussi à faire changer les choses. Les responsables comparent toujours avec ce que gagnent les autres actrices mais la comparaison n'est jamais faite avec le salaire des hommes, en fait... Les seuls qui connaissent vraiment les salaires en question sont ceux qui les négocient : les avocats et les chargés d'affaires, c'est donc difficile d'obtenir la clarté sur le sujet... Il faut continuer à se battre", conclut-elle avec douceur mais fermeté.

Les Experts toujours en tête des audiences

les experts marg helgenberger.jpgCSI. Elle a quitté le radar américain mais est toujours bien ancrée dans le coeur des fans. La série Les Experts (44,6 millions de fans) vient en effet de remporter, à nouveau, le prix de l'audience internationale décerné par le Festival TV de Monte-Carlo en collaboration avec Eurodata. The Big Bang Theory (43,6 millions de fidèles) triomphe dans la catégorie série comique et The Bold and the beautiful, imperturbable Amour, Gloire et beauté s'impose en tête des telenovelas les plus regardées à travers le monde (17,2 millions de fans).

Franchise. Ce prix démontre deux choses : la force des franchises et l'importance des ventes à l'international. On sait en effet à quel point le succès d'une série peut entraîner et nourrir le succès de ses séries soeurs ou dérivées. L'attachement des fans se reportant (souvent) d'une équipe à une autre, voisine, qu'il s'agisse d'intrigues imaginées dans des villes différentes (New-York, Las Vegas, Miami) comme dans Les Experts ou au contraire dans une même ville mais dans des activités connexes (comme avec Chicago Fire, Chicago PD (police) et Chicago Med).

Rediffusions. On connaît quelques séries sauvées in extremis de l'annulation grâce aux scores et aux ventes réalisées à l'étranger. L'actrice Poppy Montgomery (ex-FBI : Portés disparus) n'en faisait d'ailleurs pas mystère et a souligné lors de son précédent passage à Monte-Carlo à quel point le soutien de ses fans en Europe (sur TF1, la RTBF,etc.) avait été important pour maintenir à flot l'équipage d'Unforgettable. Aujourd'hui Les Experts ont quitté les studios de tournage, après 15 ans de bons et loyaux services, mais grâce aux diffusions décalées et aux rediffusions multiples, CSI (en VO) n'a pas fini de régner sur les audiences internationales.

KT, à Monte-Carlo

Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.