Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Secrets and lies : un homme face à l'acharnement policier

secrets and lies.jpgAu cours de son jogging matinal, Ben Crawford (Ryan Phillippe vu dans Damages) découvre le corps sans vie de Tom Murphy, son petit voisin âgé de 5 ans. Un enfant que Ben connaît bien puisque sa fille aînée, Natalie, le babysittait régulièrement chez lui ou dans leur propre maison.

Chargée de l'enquête, l'inspectrice Andrea Cornell (Juliette Lewis) se montre d'emblée très suspicieuse vis-à-vis de ce père de famille apparemment bien sous tous rapports. Elle le traque nuit et jour, sans relâche, persuadée de sa culpabilité.
Son acharnement est tel qu'il est bientôt cause de frictions au sein de la famille Crawford (nucléaire et élargie) mais aussi de réactions hostiles dans tout le voisinage. Des tensions d'autant plus fortes que, très rapidement, une foule de journalistes campent près de la maison des Crawford, faisant de leur quotidien un enfer.

Les Crawford parviendront-ils à faire triompher la vérité et à rester unis ? Telle est la question posée par les deux premiers chapitres de Secrets and Lies**, proposés lundi sur Be Séries.

secrets and lies 2.jpgEn effet, tout ceci ravive les dissensions déjà latentes au sein du couple de Ben et Christie (KaDee Strickland), qui datent d'avant le terrible moment de la découverte du décès de Tom. Le problème est que Ben n'a pas de souvenirs précis de la soirée, très arrosée, qui a précédé sa macabre découverte dans ce chemin boisé...

Avec son scénario à la Broadchurch, cette production ABC est en fait une adaptation en 10 épisodes de la série australienne du même nom. Comme ce fut le cas pour The Killing US, adaptation de la série danoise homonyme, Secrets and lies a veillé à se choisir un autre coupable que la version australienne dont elle s'inspire, afin de maintenir ses effets jusqu'au dernier moment. Plus longue de quatre épisodes, la version américaine est cependant très semblable, dans son préambule, à la création originale de Stephen M. Irwin.

Multipliant les fausses pistes et les faux-semblants avec une débauche d'énergie visiblement jubilatoire, la créatrice Barbie Kligman prend aussi de solides libertés avec la réalité lorsque celle-ci pourrait fragiliser le bien fondé de ses rebondissements. En résulte une enquête trépidante et accrocheuse à défaut d'être toujours parfaitement aboutie. On regrette en effet notamment que l'intrigue prenne de sérieuses libertés avec la crédibilité psychologique de certains personnages.

L'actrice Juliette Lewis, vue dans Wayward Pines, est parfaite en flic obsessionnelle et intraitable. Elle gagne donc haut la main son billet de retour dans une saison 2 qui s'intéressera à une nouvelle enquête.

Un deuxième volet entièrement original puisque la série australienne, elle, s'est arrêtée après un unique tome. L'acteur Michael Ealy (Sleeper Cell, Almost human) devrait prendre part à cette nouvelle aventure qui le verra accusé du meurtre de sa femme. D'autres comédiens tels Charlie Barnett, Edwin Hodge, Terry O'Quinn, Jordana Brewster et Kenny Johnson viendront lui prêter main-forte… ou pas. La nouvelle intrigue est attendue cet été.

KT

Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.