Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Homeland saison 5 : le troublant reflet de la réalité

homeland S5.jpgLe propos de la série Homeland*** a pu paraître exagéré lors de son lancement en 2011 mais depuis lors, les vagues successives d'attentats ont jeté une lumière neuve sur les agissements de la CIA.

Bien sûr, il s'agit de fiction et dans le monde réel un seul agent (Carrie Mathison) ne pourrait survivre à autant de missions. Mais les situations mises en lumière, les choix douteux qu'elles entraînent, les trahisons, bagarres d'ego et compromissions dévoilées ne sont pas si éloignées de la réalité.

Jouant à fond la carte des rebondissements et du suspense, Homeland continue à s'assurer la fidélité de son public même s'il est moins étoffé qu'aux premiers jours. Le facteur d'attachement et de curiosité fonctionne toujours d'autant que Showtime a décidé d'une profonde mue pour relancer l'aventure au coeur même de l'Europe, offrant par conséquent une résonance particulière à sa série.

Une saison en 12 volets à découvrir ce lundi dès 21h sur Be 1.

Au début de cette saison 5, Carrie a refait sa vie en Allemagne où elle élève sa petite Franny. Elle travaille pour la Düring Foundation et tout va bien pour elle jusqu'à ce que son boss, milliardaire, décide de se rendre au Liban pour une mission humanitaire dont Carrie sait qu'elle ne peut assumer, seule, la logistique et la sécurité. Ce faisant, elle recroise Saul, toujours furieux de sa décision de quitter la CIA. Pendant ce temps, Laura Sutton, journaliste américaine, dévoile un document prouvant l'accord passé entre la CIA et l'Allemagne autour de la surveillance de la population.

Accusée de se jouer de la paranoïa de l'Occident, mais aussi de racisme dans sa façon de représenter les nations et les terroristes contre lesquels la CIA est en lutte, Homeland a pour elle la lucidité de certaines de ses analyses et des pistes qu'elle exploite : conflit en Syrie, montée de Daesh, affaire Wikileaks, recrutements de djihadistes, etc.
A vrai dire, la création d'Howard Gordon n'a jamais été aussi proche de la réalité, mentionnant l'éventualité d'attentats à Berlin, Paris ou Bruxelles... au début de cette saison 5, lancée en octobre 2015. Fort lucidement, elle démontre à quel point la lutte antiterroriste est plus complexe et ramifiée que jamais.

KT

Lien permanent Catégories : Drame, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.