Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La Trêve, une Aventure à vivre (aussi) sur grand écran

la treve affiche.jpgUne série noire 100 % belge. En prime time. A la RTBF. Enoncée ainsi, la proposition semble un peu folle pourtant si vous pensez cela, vous êtes loin du compte...

«On rêvait de faire une série en grand. On a proposé un sujet et on était sûr que la RTBF le jugerait trop sombre mais ils l'ont sélectionné et ils nous ont même demandé de le développer en premier. On voulait faire du cinéma en télévision et, au final, moyennant de nombreux efforts et de nombreuses heures de travail, on y est arrivés.» 

Ce rêve, devenu réalité, est celui de Stéphane Bergmans, Benjamin d'Aoust et Matthieu Donck. Un rêve et un double défi pour ces trentenaires qui n'avaient jamais écrit de série et qui se sont retrouvés à la tête d'un projet maousse avec un budget un peu riquiqui. Tout le défi était là : monter en gamme à coûts resserrés… Et au final? Images léchées, scénario tendu, personnages attachants: tout y est.

Ce dimanche, la RTBF lance donc La Trêve sa première série créée et développée par des jeunes réalisateurs issus du monde du cinéma. Il ne s'agit pas de la toute première série de l'histoire de la télévision belge francophone, mais c'est le premier projet de série 100 % belge (acteurs, réalisateurs, techniciens, budgets) qui va être mis à l'antenne depuis plusieurs décennies. Une aventure en dix épisodes qu'il sera possible de vivre, au choix, sur grand ou sur petit écran.

la treve 8.jpgSéduit par les deux premiers épisodes découverts en décembre dernier lors du Festival Are you series ? à Bozar, le cinéma Aventure a en effet décidé d'ouvrir ses écrans durant 5 semaines à cette série noire afin de permettre au grand public de vivre l'événement en compagnie de l'équipe qui l'a imaginée.
Le rendez-vous est fixé chaque dimanche à 20h50 pour deux nouveaux épisodes proposés parallèlement à leur diffusion en télévision sur La Une. Une formule de «pass» à 30€ a d'ailleurs été élaborée pour permettre à ceux qui le voudraient de s'assurer de vivre les cinq soirées hebdomadaires en salle.

L'équipe de la série ne sera présente que lors de la séance du dimanche soir, mais il sera possible de voir La Trêve à d'autres heures durant la semaine qui suit. En revanche, il faudra attendre chaque dimanche pour découvrir les deux épisodes suivants. Pour l'équipe de La Trêve et la RTBF, c'est une superbe opportunité et une belle vitrine dont Matthieu Donck, réalisateur et coauteur de la série rêvait secrètement.

« J'avais imaginé organiser des avant-premières juste pour l'équipe afin qu'on puisse vivre cela ensemble, d'autant que nous avons tous beaucoup bossé pour boucler dans le temps et avec un budget serré. Après le succès de l'avant-première à Bozar, j'ai vu que le public avait accroché et se demandait si les épisodes suivants seraient aussi montrés en salle. On s'est tous dit que ce serait une belle idée. » Un enthousiasme visiblement communicatif puisque L’Aventure les a pris au mot.

C’est aussi une opportunité pour la RTBF qui depuis son premier appel à projets, lancé en juillet 2013, a reçu 220 projets de scénarios et suit actuellement 9 autres séries en développement (+ Ennemi public, actuellement en montage). Une industrie belge francophone de la série serait-elle en train de voir le jour ? C’est tout l’enjeu… afin de suivre les exemples flamands, anglais et scandinaves reconnus à l’international.

KT

Infos: Aventure, Galerie du centre 57 à 1000 Bruxelles.

Lien permanent Catégories : Belgique, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 4 commentaires 4 commentaires

Commentaires

  • Superbe série que j'ai vue sur "movies and series pass", suspense jusqu'au dernier épisode !

  • Je confirme...

  • Catastrophique, à éviter à tout prix sauf si vous aimez un bled soit disant des Ardennes mais qui en fait se trouve en Gaume, un un nom allemand (!!!!), un inspecteur avec un nom et un accent flamand, des acteurs à peins passables, des personnages tarés, comme si la Wallonie n'était que cela, des scènes de sexe sordides et d'une rare vulgarité. Bref, si vous pouvez voir cela, vous pouvez voir n'importe quoi !

  • Très belle nature de la Belgique profonde. Les acteurs sont formidables. Pour certaines séries américaines, françaises que j'aime assez bien et où j'arrive à faire autre chose que regarder l 'écran comme répondre aux mails et sur ma tablette parce qu' en général, les scènes sont prévisibles.
    Ici, à chaque épisode de La Trêve, les scènes sont imprévisibles et on va de surprises en surprises. Il vaut mieux ne rater aucun épisode et surtout le regarder jusqu'au bout. Vive la saison 2 et dans de bonnes conditions pour des acteurs dignes de ce nom.Merci pour le spectacle. C'est du bon, c'est du belge!

Les commentaires sont fermés.