Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Trapped: Pris au piège dans les fjords

trapped.jpgUn générique qui fait le lien entre la morphologie d'un corps - veines, muscles, plis cutanés, calosités,... - et la topographie d'un paysage de montagne enneigé, sur fond de balade mélancolique au violoncelle...
En quelques images et quelques notes à peine, voici le cadre posé.
Celui d'une tragédie en apparence banale se déroulant dans un cadre exceptionnel: l'Islande, avec ses fjords et ses violentes tempêtes de neige.
Petit bout de terre battu par le blizzard et les vents, aux entrailles chatouillées par les volcans, l'Islande impose peu à peu ses paysages et ses chimères sur la scène internationale. Et son profil singulier dans la cartographie des séries mondiales. Joli exploit pour une population qui ne dépasse pas les 330 000 habitants.

Après Arte, séduite par la mini-série Meurtre au pied du volcan (4 épisodes déclinés le 14 janvier), c'est au tour de France 2 de faire main basse sur le thriller Trapped**, 10 épisodes à découvrir dès ce lundi 8 février à 20h55.
Il y est question de la découverte macabre d'un cadavre dans les filets d'un chalutier et d'une violente tempête de neige qui isole totalement le village de Seydisfjördur, petit port de pêche situé au nord de l'île. Aux yeux de la police locale, mais surtout de celle de Reykjavik, ses habitants sont tous de potentiels suspects même s'ils sont avant tout inquiets car le meurtrier rôde...
Dans cette petite ville coupée du reste du monde par l'hiver, une chasse à l'homme va peu à peu révéler de vilains travers.

trapped 2.jpgAu fil des épisodes et des révélations, l'écheveau des pistes à suivre devient de plus en plus dense et la tension monte parmi les habitants, d'autant que la nature semble ne vouloir leur laisser aucun répit.
Bloqués en raison de conditions météorologiques dantesques, les passagers d'un ferry danois ne font qu'ajouter aux soucis de la petite communauté. Le maire, les trois policiers locaux (photo), l'école, le restaurant et l'hôtel du village : tous sont réquisitionnés et doivent faire front. Oubliant les drames et les mésalliances du passé.

Parallèlement à cet événement, un grand projet de port ultra moderne, cofinancé par les Chinois, devrait permettre de placer la ville au coeur des transactions entre les deux principaux marchés mondiaux: Chine et Etats-Unis. Mais avant d'envisager ces retombées importantes, il faut convaincre un certain nombre d'habitants de vendre leurs terrains. Ce qui ne manque pas de créer de nombreuses tensions.

Un polar qui révèle l'âme islandaise

Prisée pour ses paysages uniques qui ont offert à certains films ou séries leurs plus impressionnants terrains d'exploits (James Bond, Game of Thrones, etc.), l'Islande est, cette fois, au coeur d'un polar 100% local. Un projet pris à bras le corps par un homme du cru: Baltasar Kormäkur.
trapped 3.jpgVenu du cinéma et adopté par Hollywood qui lui a confié plusieurs films à gros budgets, le cinéaste rêvait de se lancer dans l'aventure d'une série qui lui permettrait de révéler l'âme du peuple islandais. D'où l'idée de ce huis clos et de ce compte à rebours sur une île isolée en plein blizzard...

Sigurjón Kjartansson, collaborateur de Baltasar Kormákur - au sein de sa maison de production RVK Studios -, s'est chargé de mener à bien l’écriture de la série. Le scénario - de ce qui s'annonçait comme le plus grand projet de l'histoire de la télévision islandaise - a été bouclé en 2013, avec le renfort du scénariste anglais Clive Bradley. Après avoir fait le tour de bon nombre de festivals (Bruxelles, Biarritz,etc.), la voici lancée sur une chaîne française.

Comme nombre de trailers, celui-ci révèle pas mal d'éléments d'enquête disséminés dans les quatre premiers épisodes... Attention à ne pas gâcher votre propre plaisir...
KT

 

nb : France 2 propose les 4 premiers épisodes en deux blocs de 90 minutes, avec un seule pause au milieu, d'où un décompte différent qui ramène l'histoire à 8 épisodes, contre 10 dans la version originelle.

mise à jour (24.02): Malgré la forte concurrence de TF1(“Le secret d’Elise”), la série islandaise “Trapped” a réalisé de bonnes audiences sur France 2. En moyenne, ce sont 3,8 millions de fidèles qui se sont intéressés à l’enquête menée par l’inspecteur Andri. Des chiffres qui devraient gonfler encore grâce au rattrapage. L’épisode 2 avait gagné 1,19 million de curieux à J+7, un record pour France 2.

Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 8 commentaires 8 commentaires

Commentaires

  • Qui chante au debut du telefilm ?

  • Le groupe Kaleo. Ils sont excellents : http://www.officialkaleo.com/ La chanson au début du téléfilm s'appelle Vor í Vaglaskógi Une adaptation géniale d'une vieille chanson islandaise.

  • merci beaucoup pour la précision, Unnur !

  • Rarement vu un premier épisode aussi mortellement ennuyeux. Fond sonore mortifère, acteurs somnambules, intrigue très lente, péripéties sans intérêt, rendez-nous de la bonne fiction française. Pourquoi pas une nouvelle saison de Le Floc'h?

  • C'est agaçant les gens qui jugent sur un seul premier épisode qui pose des jalons. C'est pas un clip YouTube alors forcément que l'intrigue va se développer par la suite. L'intérêt d'une série de 10 épisodes (donc assez courtes par rapport à de nombreuses séries) c'est de regarder plusieurs épisodes si ce n'est tous les épisodes puis ensuite de donner son avis. En l'occurrence, après avoir tout vu, on ne peut surtout pas dire que c'est ennuyeux ni ennuyant. Par contre, c'est mortel pour le coup...

  • Quelle est la musique du générique ?

  • Même question, quelqu'un peut nous renseigner ?

  • Le groupe islandais Kaleo comme mentionné par Unnur dans le 2e commentaire; il y cite même le titre en VO.

Les commentaires sont fermés.