Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • X-Files: La vérité sera-t-elle au bout du chemin ?

    x-files 102.jpgGénérique inchangé, nouveau ballet de faisceaux lumineux, phénomènes étranges, individus tourmentés, parfum de complot gouvernemental et sensation étrange que, plus que jamais, il ne faut «faire confiance à personne». Dès les premières minutes, la mythologie de X-Files** est ranimée pour ce grand retour en 2016.

    Le premier épisode – lancé le 24 janvier aux Etats-Unis et ce jeudi 28 janvier sur Be TV - en pariant sur une vaste remise à niveau aussi bien des fans un peu dissipés que des nouveaux venus forcément un peu perdus en a dépité quelques-uns. Pas assez de nouveautés, trop de bavardage et des pistes du passé clairement négligées sont les critiques les plus fréquentes. Mais les X-files ne pouvaient se rouvrir que sur une enquête inédite d'où le contour de cet épisode d'exposition destiné à repartir sur de nouvelles bases après en avoir scrupuleusement fait le tour ce qui prend, forcément, un peu de temps.

    En rameutant 16,1 millions de curieux aux Etats-Unis, Chris Carter et son équipe ont plus qu'honoré le contrat passé avec la Fox. Et les 9,6 millions de fidèles réunis pour le second épisode démontrent qu'ils n'ont pas perdu la main après 14 ans d'absence.

    Mais si vous n'avez pas encore ouvert ce tome 10, mieux vaut éviter de lire la suite...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • River: une enquête de police au parfum de folie douce

    river 2.jpgEcrire une série à propos d'un policier endeuillé et fragilisé, il fallait oser mais la scénariste Abi Morgan n'a pas peur de grand chose et a déjà eu l'occasion de le prouver.
    Sa nouvelle création River*** produite par la BBC en octobre dernier et distribuée par Netflix, démontre une nouvelle fois sa parfaite appréhension des émotions humaines. Comme on a pu le constater la semaine dernière au Festival de Biarritz (Fipa).

    S'extirpant des limites du genre policier - l'enquête, les relations compliquées avec la hiérarchie, les tensions avec la presse, avec les avocats et les suspects -, Abi Morgan réussit à composer un tissu humain riche et attachant, une réflexion "full sentimental" mêlant humour noir, mélancolie et échos de l'ultra moderne solitude, en six épisodes seulement.

    John River n'est pas un flic au mental particulier de plus. Intuitif et brillant, il est profondément perturbé et ne vit pas cette particularité sans souffrance ni remise en question. La disparition brutale de sa coéquipière Stevie n'a fait qu'accroître son désarroi, aggravant sa béance intérieure et sa solitude. Car on ne parle pas ici de tocs folkloriques, de QI révolutionnaire ou d'équations mathématiques farfelues, non il s'agit vraiment d'un état psychologique tangent. Du genre de ceux que n'hésitent pas à mettre en lumière les adeptes du Scandinoir. Un style auquel l'acteur suédois Stellan Skarsgard renvoit forcément.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : GB, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • X-Files: le retour de Mulder et Scully

    x-files S10.jpgC'est le jour J. Ce dimanche marque le grand retour de Mulder et Scully et la réouverture des X-Files sur la Fox qui les a vu naître.
    Pour les fans, l'heure du pincement au coeur est proche; pour tous les autres, qui peinent à imaginer ce que cette série représentait dans les années 90, la curiosité risque de l'emporter.

    Orchestrée avec maestria, la campagne de promotion a débuté très en amont et l'avant-première mondiale a eu lieu à Cannes en octobre dernier devant un parterre international très impatient.

    Il a suffi de quelques faisceaux lumineux et de six notes de musique – composées au synthétiseur par Mark Snow - pour que la salle soit en émoi. Et pas de doute qu'il en sera de même le 28 janvier pour toux ceux qui renoueront avec la série sur Be TV.

    mise à jour 26/01: 16, 1 millions de curieux (après dernier décompte) étaient au rendez-vous ce dimanche aux Etats-Unis. Soit bien plus que lors des débuts de la série en 1993 (12 millions) et même plus que lors de sa dernière diffusion en 2002 (13,3 millions).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Policier - Enquête, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Baron Noir: Canal+ plonge en politique

    baron noir.jpgTout commence avec le débat de l'entre-deux tours, ce moment politique majeur où l'avenir des deux candidats à la présidentielle française se joue. Pour Francis Laugier (Niels Arestrup), candidat socialiste, tout irait pour le mieux si une histoire de caisse noire ne risquait pas de lui exploser à la figure en raison des manoeuvres de l'un de ses plus proches collaborateurs: Philippe Rickwaert (Kad Merad).
    Pour sauver sa peau, Laugier sacrifie celle de Rickwaert, une décision que ce dernier n'est pas prêt de lui pardonner. Défini par son engagement politique, le député-maire Rickwaert est un self made man qui ne conçoit pas sa vie en dehors du parti ou du combat politique. Personnage volcanique et sanguin, il a un but et il avance à tout prix. Il ne lâche jamais rien, ni personne. A moins, bien sûr, que cela ne s'avère nécessaire.

    Décrite comme une plongée des Soprano dans le bain politique, Baron Noir***, série créée et écrite par Eric Benzekri et Jean-Baptiste Delafon ne fait pas mystère de sa grande part documentaire. Car si les personnages sont fictifs et résultent de l'agrégation de plusieurs trajectoires, les faits relatés sont très proches de la vérité.Comme on a pu le constater lors de la diffusion des premiers épisodes dans le cadre du Fipa à Biarritz.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Wolf Hall: l'Histoire sans fureur ni ébats

    wolf hall 5.jpgWolf Hall*** prend le contrepied des séries historiques qui ont fait florès ces dernières années: Rome, Les Tudor, Borgia, Versailles,... Toutes plus clinquantes et tapageuses, emplies de bruit et de fureur. Filmée à hauteur de personnage, à la manière du documentaire, pratiquement sans musique ni lumière additionnelle (si ce n'est celles, discrètes, montrées à l'écran), elle saisit un quotidien relativement simple, loin des fastes de la cour et des palais, et des données politico-religieuses, au contraire, très complexes dans cette Grande-Bretagne en pleine mutation.

    Faire «des films sur des gens ordinaires placés dans des situations extraordinaires» tel est le credo de Peter Kosminsky, documentariste de formation, car les conflits sont d'extraordinaires révélateurs de «ce genre de cheminement personnel». Cette préoccupation est constante dans sa filmographie, un travail au plus près du réel dont Arte a souvent été la partenaire au fil des années (cf. note précédente). Avec Wolf Hall, il insuffle la vie à une page d'Histoire anglaise, récit à découvrir ce jeudi dès 20h55.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Peter Kosminsky dans les pas des Tudor

    peter kosminsky.jpgLe formidable "Warriors - L'impossible mission" (1999) où il démonte l'engrenage dans lequel se trouve pris un bataillon britannique, engagé en Bosnie sous l'égide des Nations unies, c'était lui.
    The Project "Les années Tony Blair" (2002), chronique de l'accession au pouvoir du nouveau parti travailliste en Grande-Bretagne, lui aussi.
    L'affaire David Kelly (2005) sur le suicide de cet expert en armement nucléaire et l'implication du gouvernement britannique dans la guerre en Irak, lui encore.
    The Promise "Le serment" (2011), plongée au cœur du conflit israélo-palestinien 
à travers le destin de soldats britanniques stationnés 
en Palestine, lui toujours.

    En 2015, riche de toutes ces expériences, Peter Kosminsky (photo) se penche, avec Wolf Hall***, sur l'Histoire des Tudor, lignée cruciale dans l'histoire de la monarchie britannique. Un récit en six épisodes à découvrir dès ce jeudi à 20h55 sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Parfois, le diable s’habille en soutane: Devil's playground

    devil's playground 4.jpegCela aurait pu être Bruxelles, Paris, Londres ou Dublin mais l’affaire s’est déroulée à Sydney en 1988. Il faut bien parler d’affaire car si les noms et lieux ont été modifiés, le reste de la trame de Devil's playground** reflète la triste réalité. Comme on peut la découvrir, ce soir encore, à 20h30 sur Be Séries.

    Ce qui avait démarré comme une inquiétante disparition d'enfant a débouché sur une tragédie bien plus grande: celle des abus sexuels au sein de l'Eglise australienne. Une réalité soigneusement enterrée afin de ne pas entacher la réputation ou l'aura des hommes du culte concernés, au mépris du plus élémentaire respect de la personne humaine et, surtout, des enfants dont ils avaient la charge.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Les Golden Globes saluent Mr Robot, l'homme du futur

    mr robot 1.jpgEn sacrant Mr Robot meilleure série dramatique, les Golden Globes ont parié sur l'avenir car cette histoire de jeune hacker parano décidé à pirater l'une des plus grandes sociétés américaines, celles qui, insidieusement, contrôlent de plus en plus notre quotidien, est assurément une problématique clé pour aujourd'hui et pour demain.
    Les fans et les admirateurs des Anonymous attendaient sûrement le magnétique Rami Malek (photo) parmi les gagnants, mais c'est finalement Christian Slater, sacré meilleur second rôle masculin, qui remporte la seconde statuette attribuée à la série.

    Lancée l'été dernier, cette série hypnotique en 10 épisodes, relaie les craintes et réflexions croissantes sur une toile de plus en plus vorace de nos données personnelles, et sur la nécessaire riposte de citoyens anonymes mais futés.

    mise à jour (12.01): France 2 a acquis la série Mr Robot et la diffusera "prochainement".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Prix 1 commentaire 1 commentaire
  • State of Affairs: classée sans suite

    state of affairs 1.jpgLe pari de la chaîne NBC d'imposer un autre visage d'analyste au sein de la CIA en la personne de Katherine Heigl a échoué.
    Pourtant les références à la série Homeland, réussite de Showtime, n'ont pas manqué lors du lancement de State of Affairs*, en novembre 2014.

    Forte tête, Charleston prend des risques et n'hésite pas à s'opposer à sa hiérarchie, ni à suivre ses intuitions et ses émotions dans les dossiers qu'elle traite au quotidien. Si elle démontre un réel penchant pour l'alcool et les histoires d'un soir comme Carrie, à l'opposé de l'instable Mathison (Claire Danes) dans Homeland, Miss Tucker a toujours le temps d'enfiler une jolie robe et un collier de perles pour assurer son briefing quotidien des questions prioritaires de sécurité face à la Présidente des Etats-Unis. Comme on pourra le constater ce dimanche dès 20h sur La Deux.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Chérif: ébauche de méta-série française

    chérif.jpgChérif*, c'est un peu le principe de la méta-série, adapté à la sauce française: une série qui cite d'autres séries mais qui les singe aussi.
    Entre Kader Chérif (Abdelhafid Metalsi) et sa coéquipière, il y a l'inévitable choc des méthodes: enquête classique contre intuition, respect des règles contre investigation à la cool. Jeune femme rigide contre flic aimant l'improvisation, sans oublier l'inévitable petit jeu de la séduction auquel la femme résiste forcément.

    Seules entorses à l'image d'Epinal: on est à Lyon et non pas à Paris, et le flic est d'origine arabe. Une donnée qui a son importance. Chérif croise en effet sans arrêt son ex-femme Deborah Atlan (Élodie Hesme) avocate, au fil de ses enquêtes, de quoi mettre en lumière sans toujours convaincre ce mariage interculturel et religieux (Deborah est juive) un temps heureux. Un contexte qui, avec le temps bénéficie d'un traitement de plus en plus subtil. Comme on peut en juger le samedi à 20h50 sur La Une et le vendredi sur France 2.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire