Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

State of Affairs: classée sans suite

state of affairs 1.jpgLe pari de la chaîne NBC d'imposer un autre visage d'analyste au sein de la CIA en la personne de Katherine Heigl a échoué.
Pourtant les références à la série Homeland, réussite de Showtime, n'ont pas manqué lors du lancement de State of Affairs*, en novembre 2014.

Forte tête, Charleston prend des risques et n'hésite pas à s'opposer à sa hiérarchie, ni à suivre ses intuitions et ses émotions dans les dossiers qu'elle traite au quotidien. Si elle démontre un réel penchant pour l'alcool et les histoires d'un soir comme Carrie, à l'opposé de l'instable Mathison (Claire Danes) dans Homeland, Miss Tucker a toujours le temps d'enfiler une jolie robe et un collier de perles pour assurer son briefing quotidien des questions prioritaires de sécurité face à la Présidente des Etats-Unis. Comme on pourra le constater ce dimanche dès 20h sur La Deux.

Tensions avec la Syrie et la Russie, kidnappings au Kenya ou au Nigeria, la série s'inspire de faits avérés, tout en soignant une enquête de fond à résonance toute personnelle. Le fiancé de Charlie, Aaron Payton a été tué lors d'une mission en Afghanistan, c'était le fils de la présidente des USA.
Il faisait partie des six membres de la délégation américaine tués dans une attaque terroriste à Kaboul, Afghanistan. Une attaque organisée par le terroriste Omar Abdul-Fatah qui figure désormais en tête de la liste des cibles de l'équipe de Charlie.

state of affairs 3.jpgSoignant son sens du rythme et des tensions internes (chacun assumant ses propres ambitions autour de Charlie), State of Affairs surfe sur le retour en force des séries d'espionnage mais pèche par un excès de didactisme et de formules éculées (rendez-vous secrets, indic paternel et protecteur, soupçons de complots, jeux de pouvoir, magouilles internes,...)

Après treize petits épisodes, la série - pourtant calibrée pour le public patriote des USA - a été annulée, faute d'audiences suffisantes. Il faut dire que la réputation de l'actrice Katherine Heigl, qui avait quitté Grey's Anatomy pour désaccord notoire avec la productrice Shonda Rhimes, n'a sans doute pas prêché en faveur de la série. Autre clin d'oeil adressé aux fans: on retrouve aux côtés de Katherine Heigl, l'actrice Alfre Woodard que l'on avait justement déjà croisée dans Grey's Anatomy et dans Desperate Housewives.

KT

Lien permanent Catégories : Drame, Politique 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.