Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Chérif: ébauche de méta-série française

chérif.jpgChérif*, c'est un peu le principe de la méta-série, adapté à la sauce française: une série qui cite d'autres séries mais qui les singe aussi.
Entre Kader Chérif (Abdelhafid Metalsi) et sa coéquipière, il y a l'inévitable choc des méthodes: enquête classique contre intuition, respect des règles contre investigation à la cool. Jeune femme rigide contre flic aimant l'improvisation, sans oublier l'inévitable petit jeu de la séduction auquel la femme résiste forcément.

Seules entorses à l'image d'Epinal: on est à Lyon et non pas à Paris, et le flic est d'origine arabe. Une donnée qui a son importance. Chérif croise en effet sans arrêt son ex-femme Deborah Atlan (Élodie Hesme) avocate, au fil de ses enquêtes, de quoi mettre en lumière sans toujours convaincre ce mariage interculturel et religieux (Deborah est juive) un temps heureux. Un contexte qui, avec le temps bénéficie d'un traitement de plus en plus subtil. Comme on peut en juger le samedi à 20h50 sur La Une et le vendredi sur France 2.

chérif 2.jpgSourire mielleux, vieille voiture (une Peugeot 504 V6 coupé sport, modèle 1981), air nonchalant et rituel du thé, le capitaine Chérif se la joue façon Patrick Jane alias The Mentalist.
Sa coéquipière Adeline ressemble à Teresa Lisbon: coincée et rigide, elle est hyper efficace et très soucieuse des procédures.
La jeune femme cache pourtant une faille personnelle: Adeline Briard (Carole Bianic) a quitté Paris pour fuir une situation familiale étouffante. Fille du DG de la police nationale, elle tente d'oublier le suicide de son frère, policier comme elle, qui était poursuivi par l'IGS.

Dialogues balourds, mise en scène appuyée et paresseuse, Chérif nous a d'abord beaucoup désespérés, sorte de manifeste des travers de la fiction française.
Finalement, après deux saisons un peu laborieuses, qui n'excluaient pas quelques réussites partielles, Chérif parvient enfin à devenir ce qu'il a toujours prétendu être: un flic à la cool, homme détendu et personnage solaire dans le milieu du crime.
La démonstration est enfin crédible, maintenant que les deux comédiens ont endossé leurs personnages et abandonné leur jeu trop appuyé. D'autant que la réalisation et les scénarios ont opté pour davantage de finesse dans l'évocation et des récits écrits à traits plus légers.

chérif 3.jpgTout ceci reste très bavard mais la volonté d'imposer une autre façon de vivre le crime – dans l'empathie et l'écoute active des victimes - tient la route. L'idée de France 2 d'offrir un pendant masculin au personnage de Candice Renoir, en misant toujours sur la séduction et la dérision, prend forme. Ainsi les policiers du vendredi (sur France2) visent-ils un public familial en quête de vrais «moments de détente», loin de la noirceur ordinaire du milieu du crime. Où l'enquête se veut avant tout ludique et l'occasion de dépasser les faux semblants.

Dès le premier épisode, Chérif citait Columbo et se révélait extrêmement crispant après 30 minutes seulement. Au fil du temps, d'autres héros sortis des années 70 et 80, voire plus récents, se sont imposés: Luther, Clair de Lune, Amicalement vôtre, Les brigades du tigre, Castle, Desperate Housewives, L'amour du risque, Starsky et Hutch, Chips...
Les noms fusent façon gimmick au gré des enquêtes et des rencontres. La bande sonore jouant sur le contraste France-USA. «Le plus dur, c'est de se renouveler» avoue Chérif. Ses collègues participent à ce petit jeu du clin d'oeil adressé aux fans dans une série qui pousse parfois le vice jusqu'à s'autociter. Mais tout cela reste drôle et léger. Besoin de vous rafraîchir la mémoire? Suivez le guide...

Dans la saison 3 (10 épisodes), les acteurs ont pu mettre en avant des talents personnels: chant, langage des signes,... Ce qui les aide à sortir encore davantage du carcan du policier français. De quoi prouver qu'ils ont mérité leur popularité: 3,5 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 14,6% du public pour la saison 2.

KT

nb: Créées par Lionel Olenga, Laurent Scalese et Stéphane Drouet, les saison 1 et 2 de Chérif sont disponibles en coffret 7 DVD édité par France TV Distribution (env. 28€)

mise à jour (10.01): Pour son retour vendredi soir sur France 2, la série Chérif a frappé fort avec 4,2 millions de téléspectateurs et 17,3% de parts de marché, un résultat qui lui a permis de prendre la tête des audiences, devant TF1. Cela augure du meilleur pour la suite de la saison 3, qui compte 10 épisodes au total.

Lien permanent Catégories : France, Humour, Policier - Enquête 1 commentaire 1 commentaire

Commentaires

  • Une super série que j' aprécie d'ici qui suis au Méxique
    une série differente qui montre la multiculture de notre chère France
    Agréable, comique, subtile et beaucoup de suspense
    chapeau au producteur et aux acteurs
    Linda

Les commentaires sont fermés.