Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

En immersion: trip expressionniste

en_immersion.jpgLorsque s'ouvre le premier chapitre de cette tragédie en 3 actes, Michel Serrero (Patrick Ridremont) découvre qu'il lui reste moins de 6 mois à vivre: son cerveau est rongé par un mal incurable.
Les semaines à venir s'annoncent d'un noir de jais. «Tu vas te noyer comme si tu te diluais au fond de toi-même» le prévient Sabine, son médecin. Père en solo, Serrero ne sait pas comment annoncer la nouvelle à sa fille Clara (Pénélope-Rose Lévèque), adolescente mal en point, accro à un lycéen toxique, Quentin.

En proie à des hallucinations de plus en plus fréquentes et bientôt à des difficultés à respirer, marcher et même parler, Michel perd peu à peu pied. Pour tromper la mort, il décide d'infiltrer un réseau de trafiquants sous couverture, En immersion***.
Dans un Paris de pacotille, un roitelet arrogant affirme ses ambitions: inonder la ville d'une nouvelle drogue parfaitement légale et en apparence aussi inoffensive qu'une cigarette électronique. Bourgeois cupide et violent, Guillaume Leanour (Olivier Chantreau) ne s'embarrasse d'aucun scrupule. Il faut donc à tout prix le stopper.

Sur le thème des nouvelles drogues 2.0, Philippe Haïm a composé une série d'auteur, un "trip" noir d'encre à découvrir sur Arte, ce jeudi entre 20h55 et 23h15.

en immersion - clara.jpgFilmée dans un noir et blanc suggestif et bénéficiant d'une distribution impeccable (Emmanuelle Meyssignac, Eric Ebouaney, Yann Sundberg), cette série noire a tout pour elle: images léchées, cadrages soignés, tension maximale et générique expressionniste. A condition d'avoir envie de sonder les bas-fonds, bien entendu.
Scénario, dialogues, réalisation et musique: sur cette nouvelle série, Philippe Haïm (Braquo saison 2, XIII) a tout imaginé, tout orchestré. Le résultat est une stylisation impressionnante au service d'une narration dense, d'un noir de cendre, au coeur de laquelle le Belge Patrick Ridremont (Michel/Franck) révèle son potentiel dramatique.

Sur le thème du flic en immersion qui dérape, Haïm ose un mix dangereux: la confrontation entre milieux interlopes, trafiquants d'êtres humains et jeunesse dorée, entre immersion policière et dérive neurologique, le tout saupoudré d'un héroïsme quasi suicidaire.
Dans le rôle du flic au bout du rouleau qui n'a plus rien à perdre, Patrick Ridremont fait merveille. Sa propre descente aux enfers entrant en résonance avec l'infiltration policière qu'il tente. «Quand on entre en immersion, on prend deux risques: rester au fond, sans revoir la lumière, ou remonter à la surface, démasqué et révélé.»

Présentée en avant-première au Festival de Biarritz, cette mini-série a aussi permis aux deux plus jeunes comédiens de son casting d'être couronnés, au Festival de Luchon: Prix Adami des meilleurs espoirs masculin et féminin pour Pénélope-Rose Lévèque (Clara, photo) et Victor Viel (Soudoumbé).

KT

Lien permanent Catégories : Drame, France, Policier - Enquête, Prix 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.