Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le plein de séries à Noël (1): it's showtime folks !

better call saul.jpgAvec la trêve de Noël et les bilans de fin de saison qui s'annoncent, les vacances d'hiver peuvent être l'occasion de rattraper son retard, de se faire plaisir avec un coffret d'anthologie, ou de combler ses lacunes de sériephile.
Et pour commencer, voici trois propositions de séries savoureuses à glisser au pied du sapin. Pour ceux qui chercheraient avant tout à sourire sous le gui.

Dans une prochaine note, on causera de ces séries qui manient l'aventure ou le drame comme nulle autre avant elles car, même en temps de fête, l'émotion n'est pas bannie. Et comme le dirait Saul Goodman (photo), pratiquement snobé par l'Académie des Golden Globes, "it's showtime folks !" quoi qu'il advienne...

Better call Saul: Rien n'arrête la tchatche de Saul

better call saul 2.jpgVous vous souvenez de Saul Goodman, l'avocat foireux de Walter White dans Breaking Bad ? AMC vous offre la possibilité de découvrir ses débuts comme avocat commis d'office, homme pathétique et sans le sou, lorsqu'il chassait littéralement les clients jusque sur le bitume. Le cadre n'a pas changé: on est bien à Albuquerque, Nouveau Mexique, mais à l'époque, personne n'a entendu parler de Saul. Seul vivote et s'agite Jimmy McGill, avocat déjà retors.

Rares sont les exemples de spin-off (série dérivée bâtie sur le charisme d'un personnage découvert dans un précédent opus) réussis et réellement inspirés. La plupart du temps, l'idée est davantage de continuer à garder captif un certain public, plutôt que de créer un nouvel univers cohérent et fort. Mais Vince Gilligan et Peter Gould ne mangent pas de ce pain-là.

S'ils se penchent sur les prémisses de Jimmy McGill avant qu'il ne devienne Saul Goodman et ne rentre au service de deux dealers, c'est pour développer une nouvelle histoire à l'humour grinçant, parfaitement indépendante de la première, même si elle adresse de nombreux clins d'oeil aux fans de Breaking Bad, notamment dans les toutes premières minutes de son récit.

Et puisque le public sait déjà que sa chute sera rude, cette nouvelle série s'attache à la lente ascension de Saul ou, plutôt, aux premiers rouages du fatal engrenage. Une série qui permet à Saul/Jimmy de démontrer son intuition et son célèbre bagout. Assez pour séduire une large audience dès ses premières plaidoiries en février dernier. La saison 2 est attendue en février 2016.

Better call Saul, saison 1, coffret 3 Blu-ray Sony pictures, env. 26€


Fais pas ci, fais pas ça: C'est pas tous les jours la fête

fais pas ci 2.jpgTout oppose les Bouley et les Lepic, en terme de modèles d’éducation mais rien, en revanche, ne parvient jamais à les abattre qu’ils doivent faire face à des dérapages professionnels ou des catastrophes d'ordre domestique.

C'est d'ailleurs cette capacité à rebondir et à relativiser, encore et toujours, qui rend si attachants Valérie Bonneton, Guillaume de Tonquedec, Isabelle Gélinas et Bruno Salomone, les parents de ces deux célèbres familles voisines habitant dans la région de Sèvres qui sont au coeur de la saga Fais pas ci fais pas ça.
Au fil des ans, les enfants ont grandi mais les parents ne se sont pas particulièrement assagis provoquant très régulièrement des catastrophes dont ils sont les premières victimes.
Des péripéties par centaines et des quiproquos idiots: voilà les principaux ingrédients de cette recette française soigneusement déjantée dont la saison 8 se fait attendre sur France 2 et la RTBF.

Dans l'intervalle, voici un coffret qui devrait permettre d'instiller pas mal de joie dans les foyers avec 56 épisodes à déguster et 2h30 de bonus compilés (making of, bêtisiers, clips, etc.)

Fais pas ci, fais pas ça, saisons 1 à 7, coffret 19 DVD France TV distribution, env. 50€


Enfin, terminons par un très grand classique du genre pour ceux qui souhaitent avant tout miser sur des valeurs sûres...


Friends: Je serai toujours là pour toi

friends.jpgSix acteurs inconnus, quatre décors minimalistes, quelques vannes sur la vie new-yorkaise comme elle va, avec ses hauts et ses bas, ses délires entre potes et ses décisions si difficiles à prendre pour entrer dans la vie d'adultes.
Le dispositif peut sembler ténu et pourtant, il a attiré durant 10 saisons et 236 épisodes, une audience de 20 millions de fidèles en moyenne, s'exportant aussi à travers le monde. Friends s'est d'ailleurs imposée comme LA sitcom des années 90 et est restée le modèle du genre plus de dix ans après avoir tiré sa révérence sur NBC.

La preuve ? En septembre dernier, "The Hollywood Reporter" a demandé à 2 800 professionnels américains de lister leurs programmes préférés. Et Friends est arrivée en tête de classement devant Breaking Bad et X-Files, autre grande série des années 90. Tout le crédit en revient à Marta Kauffman et David Crane qui, à travers remarques ironiques et blagues potaches, sont parvenus à décrire avec talent et précision les états d'âme de millions de trentenaires à travers le globe. Faisant à jamais de l'amitié le meilleur antidote contre la morosité... Avec 20 heures de bonus en plus (documentaires, interviews, gags inédits et passages dans des shows américains célèbres).

Friends, l'Intégrale, coffret 21 Blu-ray + bonus, env. 69€

KT

nb: Cette présentation, nullement exhaustive, suit les sorties de décembre. D'autres DVD ont été présentés tout au long de l'année.

Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Humour 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.