Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Quelles pistes suivre après le 3e Festival Are you series ?

mammon 2.jpgPrès de 4000 personnes se sont pressées dans les salles de Bozar du 2 au 6 décembre pour célébrer la créativité des séries. Et si la soirée des séries belges (vendredi) a particulièrement séduit, le marathon Show me a hero (samedi en collaboration avec Be TV) et la soirée d'ouverture avec Mammon (HBO Europe - photo ci-contre) ont constitué d'autres temps forts de la 3e édition du Festival Are you series ?.

Face à ce succès, différentes options sont déjà retenues pour la quatrième édition, comme le maintien du coup de projecteur sur les webséries et de la collaboration avec la KULeuven et le Media Desk pour les conférences qui conserveront l’angle de l’écriture dans les séries (“the art of screenwriting”)

Restera encore à proposer des séries aussi attendues que La Trêve, Mammon, Occupied ou Show me a Hero (cf. photo ci-dessous) projetées cette année. Retour sur une édition qui a tenu ses promesses.

show me a hero 3.jpg«Nous avons eu de très bons retours sur les journées professionnelles de la part de nos intervenants et du public. Les jeunes scénaristes, réalisateurs et producteurs présents ont surtout apprécié le côté 'mise en pratique' au-delà des conférences, plus théoriques, sur le thème du scénario ou du storytelling. Nous allons maintenir les dates en décembre et même allonger un peu la durée du festival, soit du 8 au 13 décembre» précise Juliette Duret, directrice de Bozar Cinéma.

Son autre grande satisfaction réside ailleurs: dans ce public mélangé et assez bilingue qui est venu à Bozar. Et a témoigné du plaisir de voir que les séries francophones sont en bonne voie et se développent. «C'est intéressant parce qu'on va enfin pouvoir oser les comparaisons. Même si les séries flamandes sont loin devant avec de plus en plus de collaborations internationales (Scandinavie, Etats-Unis, Grande-Bretagne). C'est bien que ces publics et ces créateurs puissent parler ensemble.»

Le défi pour l'année prochaine ? «Avoir un grand nom de la série qui vienne donner une masterclass: un showrunner comme David Simon, Nic Pizzolatto ou Jill Soloway. On aimerait bien mettre les femmes à l'honneur parce qu'elles sont de plus en plus nombreuses et qu'elles développent de plus en plus de séries mettant l'accent sur la psychologie et les changements de société. Comme on a pu le voir dans notre focus sur la question du genre.»

La Trêve: une entrée en scène prometteuse

la treve yoann.jpgTrès attendue, la projection de La Trêve n'a pas déçu le public venu en nombre vendredi soir. Cette nouvelle série RTBF est le premier projet porté par de jeunes auteurs-réalisateurs sélectionnés par le Fonds séries de la RTBF et de la Fédération Wallonie-Bruxelles: Benjamin d'Aoust, Matthieu Donck et Stéphane Bergmans.

Spontanément, le trio avait cité The Killing comme source d'inspiration pour cette enquête criminelle se déroulant en marge du milieu du foot en province. Mais c'est bien sûr à True Detective que l'on songe en découvrant les premiers épisodes. On pourra d'ailleurs trouver le clin d'oeil, au départ, un peu trop appuyé (générique, bande son très présente, éléments de décor chez l'Indien). Mais heureusement, la série installe ensuite son propre univers. Avec des plans à l'esthétique cinématographique très travaillée qui magnifient la grandeur de l'Ardenne belge, et une galerie de «trognes» qui fleurent bon le patrimoine «made in Belgium».

Le casting est très bon, depuis le jeune Jérémie Zagba (Driss M'Boma) jusqu'au plus obscur des agents de police, en passant par divers habitants au comportement suspect et la très belle présence de Yoann Blanc (photo Helicotronc) qui porte une grande partie de l'histoire sur ses épaules.

Abreuvé de films et de séries, le trio n'a visiblement pas froid aux yeux et emmène la fiction ertébéenne en territoire inédit. Les deux premiers épisodes s'avèrent suffisamment intrigants pour qu'on ait vraiment envie de voir la suite, attendue en février 2016.

Tout cela vous a donné envie d'approfondir vos connaissances des séries ? Cela tombe bien...
Si Transparent et Olive Kitteridge ont terminé leur tour de piste, The Knick et Show me a Hero sont toujours en cours de diffusion sur Be TV
Et tandis qu'Occupied termine son parcours ce jeudi, False Flag, Trepalium et Indian Summers sont attendues sur Arte à la rentrée de janvier.

KT

Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.