Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Entre le film et le roman, l'art de la série s'impose à Bozar

bozar series 2.jpgCertaines histoires font le tour du monde et d'autres peinent à séduire dans leur propre pays. Ce mystère, ce paradoxe originel s'explique et se dénoue au niveau du scénario. C'est lui qui commande tout, bien avant le tournage, et c'est lui aussi qui s'impose à la fin, à l'heure des palmes et des résultats d'audiences.

Une série, c'est toujours et avant tout une (belle) histoire, de riches personnages. Comme un film ou un roman. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si la série s'inscrit à la croisée des chemins entre ses frères de plume et de sang: le film et le roman.

Si le scénario s'inscrit sur l'écran (petit ou grand) c'est d'abord sur une feuille blanche qu'un auteur l'a couché. Cette vérité liminaire, l'art de la série l'a peu à peu imposée et surlignée afin qu'il ne soit désormais plus possible de ne pas dire qui est l'auteur de tel ou tel script, qui a eu l'idée originale.

De Jo Nesbo (Occupied) à Stephen King (Under the dome) en passant par Emmanuel Carrère (coauteur sur Les Revenants) et George R R Martin (Game of Thrones) de plus en plus d'écrivains se laissent d'ailleurs séduire par la forme sérielle. Avec ses épisodes en formes de chapitres et ses saisons au profil de tomes, la proximité avec le monde du roman n'est plus à démontrer.
Et parce qu'on ne s'improvise pas scénariste de séries et que cet art de l'écriture a ses petits secrets et ses précieuses manies, il est au coeur du Festival Are you series?, qui se déroule jusqu'au dimanche 6 décembre à Bozar.

Soit cinq jours pour rêver, découvrir, écouter et apprendre au contact de séries venues du monde entier (Autriche, Allemagne, Etats-Unis, Italie, Norvège, Israël, Islande, ...) Des entrailles du web aux écrans d'Europe et du globe, 26 séries interrogent notre rapport au monde. Venez, c'est gratuit...

la treve 7.jpgDes thrillers politiques (Boss, Fauda, Mammon, Occupied, Utopia, Trepalium), des séries d'espionnage (False Flag et Le bureau des légendes), un focus sur la question du genre et de la diversité sexuelle (Transparent, Cucumber & Banana, Féminin / Féminin), des séries européennes et d'autres venues des Etats-Unis, des intégrales en collaboration avec Be TV (Olive Kitteridge avec Frances McDormand et Show me a hero de David Simon) mais aussi des nouveautés belges (La Trêve, photo ci-dessus, Den elfde van den Elfde) ou venues d'Asie (Halfworlds). Le programme de la 3e édition du Festival Are you series ? à Bozar, passé pourtant de trois à cinq jours, s'annonce dense, très dense.

D'autant qu'aux traditionnelles projections gratuites (principalement en soirée et le week-end) s'ajoutent désormais les nombreuses rencontres professionnelles (mercredi après-midi, jeudi et vendredi) à dimension belge et européenne.

Mercredi, on a ainsi pu se pencher sur l'essor des web séries en compagnie d'experts belges et internationaux qu'il s'agisse des cellules RTBF Webcréation ou de France Télévision Nouvelles Ecritures, ou de représentants du festival Séries Mania, du Liège Web Fest, ou de Cineuropa,…

Ce jeudi, de 10h à 12h, on s'intéresse au succès de la série Bron ou «The Bridge» (cf. note précédente) mais aussi à l'écriture en équipe (3 ateliers de 14h à 18h). Enfin, vendredi, dès 11h, on réfléchira à la création de la bible, coeur de réacteur de la création d'une série, en compagnie d'experts comme Vincent Colonna (14h), Philippe de Schepper ou Ian McDonald (15h). Avant un week-end entièrement dédié aux découvertes et projections. Suffit de quelques clics pour réserver vos places..

KT

Info et tickets: www.bozar.be

Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Festivals 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.