Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • House of cards 3: Conserver la Maison-Blanche

    house of cards 3.jpgFuite fortuite des nouveaux épisodes durant quelques heures à peine. Dispersion de trailers énigmatiques et déclarations savamment dosées: la campagne de pub précédant le lancement de la saison 3 d'House of cards*** n'a lésiné sur aucun détail. Les fans ont été chauffés à blanc en prévision du grand lancement planifié le 27/02 aux Etats-Unis et le 28/02 en Belgique et en France, via Canal+ et Be TV, détenteurs des droits sur le territoire francophone.

    Avec une fin de saison 2 charriant le soufre de la trahison, tout le monde s'interrogeait, à juste titre, sur la mine qu'allait arborer le nouveau couple présidentiel, des rumeurs faisant état de tensions avec la Russie et des velléités de la Première Dame d'obtenir un poste plus stratégique encore. Rumeurs que l'on pourra vérifier, en détails, dès 22h40 sur Be Séries ce samedi. Les quatre premiers épisodes, déjà visionnés, en donnent de claires indications.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Politique, Psychologies - Moeurs 1 commentaire 1 commentaire
  • Mr Spock (Star Trek) a franchi la dernière frontière

    leonard nimoy.jpgLe tweet date du 23 février dernier à 8h36.
    Leonard Nimoy (aka Mr Spock) y soulignait: “A life is like a garden. Perfect moments can be had, but not preserved, except in memory.” On ne peut mieux dire. Maintenant qu’il est parti vers “la dernière frontière”, on gardera de l’acteur cette ultime sagesse en forme de salut final. Quelque 45 736 retweets et 26163 favoris (vendredi à 20h) attestent de l’aura que l’acteur avait conservé malgré les années.

    Le décès du comédien a plongé les Trekkies* du monde entier dans un drôle d’état, flottant entre deux univers, comme happés par l’infini de l’espace. Une immensité où reste gravée la mémoire de sa coupe au bol, de ses sourcils tout droits et de ses oreilles télescopiques.

    * les fans de Star Trek, la série comme les films

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Fantastique - SF, RIP 2 commentaires 2 commentaires
  • Casual vacancy: le bal des ambitieux de J.K. Rowling

    the casual vacancy.jpgSi vous êtes dépités par la fin de la saison 2 de Broadchurch diffusée lundi soir sur ITV (cf ci-contre) et en quête d'un nouveau drame britannique à vous glisser sous les mirettes, The Casual Vacancy** (Une place à prendre en VF) pourrait faire l'affaire. Non pas que les deux fictions soient forcément du même tonneau mais cette mini-série, adaptée du roman homonyme de la célèbre J.K. Rowling, est, elle aussi, liée à la thématique des vilains petits secrets révélés par un décès inopiné.

    Ne vous fiez pas aux apparences bucoliques et proprettes du petit village de Pagford dans le sud-ouest de l'Angleterre. Cette campagne verdoyante cache en effet son quota de bassesses, de rumeurs malveillantes, de sombres idiots et de cas sociaux. Autant d'éléments qui donnent lieu à une comédie sociale haute en couleur, oscillant entre pudibonderie et recherche de sensations fortes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • "Vikings" tranche entre Histoire brute et légendes

    vikings.jpgDepuis Rome, on sait que les séries historiques préfèrent tremper leur plume dans le réel afin de gagner en puissance et en crédibilité. Quitte à faire tout de même quelques détours par la fiction pure en imaginant des rencontres ou des personnages fantasmés qui servent leur propos général. Ces "petits arrangements" avec l'Histoire seront plus ou moins appréciés par les fans qui savent aussi que pour marquer durablement les imaginaires, les séries se doivent d'être de plus en plus percutantes, au sens propre comme au sens figuré.

    Vengeances, trahisons, sexe, sueur et sang: la même recette s'applique au-delà de l'époque ou du continent. La preuve avec Vikings** qui démarre ce dimanche à 20h sur La deux. Où l'on perçoit aussi le tribut payé par le Britannique Michael Hirst à des séries comme Tudors (qu'il dirigea de 2007 à 2010) ou Borgia. Sans parler de l'empreinte sanglante de Game of Thrones...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Histoire, International, Psychologies - Moeurs, Scandinavie 1 commentaire 1 commentaire
  • "The Code" louche vers le scénario Wikileaks

    the code.jpgSi elle faisait encore doucement ricaner, il n'y a pas si longtemps, la figure du hacker s'est lentement imposée comme l'une des incontournables du petit et du grand écrans. Depuis le film «War Games» en 1983, elle s'est affinée pour passer d'ennemi d'Etat à meilleur allié des forces de l'ordre (toute équipe d'Experts se doit d'avoir le sien) ou à champion de la démocratie en marche.

    C'est d'ailleurs en pensant aux jeunes qui ont allumé l'étincelle du printemps arabe que la créatrice Shelley Birse a créé son duo de frangins, héros de la série The Code**. Un thriller australien à découvrir ce jeudi sur Arte dès 20h50.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Gracepoint: copier ne suffit pas pour plaire

    gracepoint.jpgOn ne vas pas se mentir: il paraît d'emblée extrêmement compliqué de se passionner pour Gracepoint lorsqu'on a aimé et suivi Broadchurch, la série britannique dont elle est l'adaptation très (trop) fidèle.
    Et le fait que David Tennant, qui jouait déjà dans le version originelle, soit de l'aventure n'arrange rien, paradoxalement. Même si on sait que de subtils changements vont intervenir afin de ne pas gâcher le plaisir du téléspectateur - qui a peut-être déjà regardé la série-mère -, les nuances suffisent-elles à briser l'impression de déjà vu ? Pas sûr.
    Un résultat que l'on a pu juger sur pièce, c
    e jeudi à 20h30 sur La une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Policier - Enquête, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • The Americans: nul n'est à l'abri

    the americans 1.jpgDépassée l'image des espions dans les fictions? On le pensait pourtant, dans les faits, elle ne s'est jamais si bien portée. Depuis la multiplication des révélations en matières d'écoutes téléphoniques en France ou aux Etats-Unis (Snowden, la NSA, etc.) la représentation de l'espion s'est considérablement modifiée. Délaissant l'image d'Epinal de l'aventurier séducteur, bardé de gadgets high-tech, elle revêt désormais celle nettement plus commune du 'banal fonctionnaire' oeuvrant les écouteurs vissés sur la tête.

    L'activité s'est à ce point «démocratisée» qu'elle s'est répandue à la vitesse de la lumière dans d'innombrables scénarios (Homeland, Person of interest, The Blacklist) prouvant, au passage, que l'on ne se méfiera jamais suffisamment de son propre conjoint.
    Cette montée de la peur et du contrôle de toutes parts est un ingrédient essentiel de la trame de The Americans**. Car cette histoire d'espions russes infiltrés aux Etats-Unis s'ancre au plus fort de la Guerre froide, à une époque où les termes bloc de l'Est et bloc de l'Ouest n'étaient pas qu'une coquetterie géographique. La saison 2 est à suivre ce lundi dès 20h55 sur Be tv.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Histoire, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Chefs: les dessous noirs de la gastronomie

    chefs 1.jpg"J'ai mis 30 ans à en arriver là. Trente ans à bosser comme un chien, 16h par jour, 6 jours sur 7, à suer dans une chaleur à me brûler la couenne. J'ai pas d'amis, j'ai pas de femme, j'ai pas de famille, j'ai même pas d'argent, rien. C'est ma vie, c'est toute ma vie."

    Ce constat, le chef du restaurant “Le Paris” (campé par l’acteur Clovis Cornillac) le fait pratiquement sans amertume. Tous les gens de sa “brigade” le savent : il n’est pas du genre à rendre les armes. Alors même si son resto semble au bord de la faillite, même si sa santé doit en souffrir, il va relever le gant. “Vaincre ou mourir, j’adore.” Dans le milieu hypercompétitif de la gastronomie française, il n’y a pas de place pour les états d’âme, le Chef le sait.

    Dans la nouvelle série Chefs**, le comédien dirige d'une main de fer «Le Paris» restaurant gastronomique en pleine tempête. Une fiction dopée aux parfums et souvenirs de mets subtils. A voir sur France 2, mercredi, à 20h50

    mise à jour (08/02): Chefs vient de recevoir 3 prix au Festival des créations télévisuelles de Luchon. A savoir: mention spéciale du jury, prix du meilleur espoir masculin pour Hugo Becker (Romain) et prix du public.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, France, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • The CW commande un remake de la belge "Cordon"

    cordon 3.jpgDécidément la créativité belge flamande a le vent en poupe. Après la série Marsman, couronnée de deux prix au Fipa, après Matthias Schoenaerts engagé aux Etats-Unis, voilà que l'innovante et inquiétante série Cordon, déjà remarquée au Festival Séries mania à Paris l'an dernier va (probablement) faire l'objet d'un remake au pays de l'Oncle Sam.
    La chaîne CW vient en effet d'annoncer qu’elle a commandé le pilote du remake de la série belge Cordon. Cette série, qui imagine un virus mortel se propageant à Anvers, s’était déjà vendue dans sa version originale en Australie et en Grande-Bretagne où BBC4 va la diffuser en prime time le samedi soir.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Fantastique - SF, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Matthias Schoenaerts explore le monde des séries

    matthias schoenaerts.jpgAnnoncée comme la mini-série HBO la plus ambitieuse depuis The Pacific, Lewis and Clark est un projet très attendu. Pas seulement parce que les noms de célébrités y sont associés - Brad Pitt, Tom Hanks et Edward Norton en sont les producteurs - mais aussi parce que son développement a été lancé en... 2010. Le projet n'a cependant commencé à prendre forme qu'en mai 2014 avec l'engagement de l'acteur Casey Affleck ("Gone baby gone") pour endosser le costume de l’explorateur Meriwether Lewis.

    Restait à trouver qui camperait son comparse, William Clark, pour qu’HBO puisse enfin donner officiellement son feu vert à la mini-série. C’est à présent chose faite avec l’annonce que le Belge Matthias Schoenaerts ("Rundskop", "De rouille et d’os") a rejoint l’aventure. Une nouvelle preuve de son aura internationale.

    Après Olivier Masset-Depasse, Patrick Ridremont et Vincent Lannoo, engagés en France, un nouveau talent belge s'exporte donc outre-Atlantique, cette fois.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, France, Histoire, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire