Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

  • Hatufim v/s Homeland: l'impossible retour des otages

    hatufim S2.jpgSi The Honourable woman examine la question du processus de paix israélo-palestinien sous toutes les coutures (cf. note précédente), Hatufim*** met le doigt au plus profond de la plaie. Celle, bien vivace, qui concerne 1500 prisonniers de guerre, aujourd'hui encore en Israël. Un problème aigu, pourtant enfoui sous de nombreux tabous.

    Dès la 1e saison de ce thriller intimiste à l'ampleur nationale, Gideon Raff, son créateur et inspirateur de la série Homeland, insistait sur la nécessité de combattre la notion vaine du «happy end». Il souhaitait mettre en lumière une réalité taboue en Israël :"la façon dont sont traités les prisonniers de guerre quand ils rentrent de captivité et le stress post-traumatique dont ils souffrent. Revenir est parfois plus dur que d’être emprisonné” soulignait-il à contre-courant.

    En découvrant le vécu de Nimrod et d'Uri, libérés après 17 années passées dans des geôles sordides, on ne pouvait guère en douter. Et les 10 épisodes de la saison 1 permettaient de mesurer le fossé qui s'était creusé entre eux et leurs «proches» au fil des tortures et des privations.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, International, Politique 1 commentaire 1 commentaire
  • The Honourable woman: comment parler du conflit en Israël ?

    honourable woman.jpgPas une semaine sans que l'actualité ne soit secouée par les tensions au Proche-Orient. Un territoire tellement explosif et miné que l'on est en droit de douter de la possibilité d'en faire une aire d'exploration pour la fiction. Le pari a cependant été relevé par Hugo Blick, scénariste et créateur de l'étonnante Honourable woman.

    La série a commencé à dérouler son écheveau dans la torpeur de l'été ce qui explique sans doute qu'elle n'ait pas encore réellement connu le retentissement qu'elle mérite, mais tous ceux qui l'ont croisée en gardent un souvenir fort et précis. Et pour cause.
    Au sujet explosif du conflit israélo-palestinien s'ajoute une interprétation épatante. Notamment celle de l'actrice Maggie Gyllenhaal (photo) qui campe Nessa Stein, femme d’affaire israélo-britannique fraîchement anoblie pour son implication dans le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Ses partenaires brillent également par leur jeu nuancé: Lubna Azabal, Stephan Rea et Andrew Buchan.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, International, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Le patient chantier des séries belges

    esprits de famille 9.jpgTandis que les séries flamandes continuent à se faire remarquer sur la scène internationale, leurs consoeurs francophones cherchent encore à prendre leur marque. A tous ceux qui seraient tentés de jeter un peu vite le bébé avec l'eau du bain, il faut rappeler que le succès n'est pas venu en un jour de l'autre côté de la frontière et qu'il est le résultat d'années d'expérience et d'une multiplicité de projets....

    A la RTBF, on ne cède donc pas au catastrophisme. «Les audiences d'Esprits de famille de ce dimanche étaient moins bonnes* mais en revanche elles étaient parfaitement stables. Ce qui veut dire que la série n'a pas perdu de public pendant l'épisode. La semaine dernière, l'effet de curiosité a joué et il y avait un formidable lancement avec le match des Diables rouges juste avant» explique Ariane Meertens, délégué à la production des séries belges RTBF.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique 2 commentaires 2 commentaires
  • Fais pas ci, fais pas ça: la famille, c'est du sport

    fais pas ci s7.jpgSi le samedi est réservé au polar avec Profilage proposé ces dernières semaines et Les Témoins portés par Thierry Lhermitte depuis hier (cf. note précédente), le dimanche s'inscrit sous le signe de la comédie à la RTBF. Avec un doublé Esprits de famille et Fais pas, fais pas ça. Une série française qui, après 6 saisons de délires en tous genres, démontre qu'elle n'est toujours pas à court d'idées. La preuve par sa 7e saison proposée sur La une vers 21h40.

    Les Bouley et les Lepic osent tout, c'est même à cela qu'on les reconnaît.
    Qu'il s'agisse de gagner un concours avec un joli voyage à la clé ou de tenter de perdre du poids, ces deux familles voisines, de la région de Sèvres, ne font jamais dans la demi-mesure. Tout, plutôt que la banalité. Une franche créativité à laquelle peut parfois se mêler une pointe de génie, bien utile quand tout vous oppose. A commencer par la conception de l'éducation des enfants.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Humour, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Websérie: le public a pris sa décision, ce sera "Euh"

    euh 1.jpegCinq épisodes pilotes, 12 jours de compétition, près de 60.000 interactions et 43.000 vidéos vues...
    Le concours lancé par la RTBF afin de choisir sa future websérie a agité la communauté des internautes depuis le 10 novembre dernier. Chacun étant bien conscient que le gagnant serait celui ayant comptabilisé le nombre total d’interactions ('like' et partages de lien) le plus élevé.

    A ce grand jeu de mobilisation de ses fans, c'est l'équipe de la websérie Euh qui a placé la barre le plus haut. Avec 23.806 interactions enregistrées sur Facebook (20.252 likes et 3.554 partages), Brieuc de Goussencourt, Grégory Beghin et Benjamin Dessy, les trois coauteurs, ont reçu le soutien le plus important. Cette dramédie à l’humour décalé est également celle qui a été le plus visionnée sur le site RTBF Webcréation avec 18.846 vues pour son pilote.

    Joli doublé pour la RTBF qui a réussi à attirer l'attention sur son initiative et a su séduire le public désireux de soutenir la création belge.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique 1 commentaire 1 commentaire
  • Les Témoins: tous les cadavres mènent au crime

    les témoins 2.jpgUn horizon plombé, barré de lourds nuages et les prémices de grondements orageux. La menace semble palpable, ce matin, au-dessus de cette petite ville du Nord de la France. Pourtant, ce n'est pas du côté de la mer mais bien du cimetière qu'il faut aller la chercher. Trois tombes profanées et vidées et, à l'autre bout de la Côte, trois cadavres exposés dans les pièces soigneusement agencées d'une maison témoin. Les fameuses villas «modèles» auxquelles fait référence le titre de la série: Les Témoins.

    Dans la chambre à coucher trône le portrait de Paul Maisonneuve, une ancienne légende de la PJ lilloise, retiré des affaires depuis deux ans. Pourquoi cette mise en scène macabre et quel rapport l'ancien policier entretient-il avec l'auteur de cette sinistre mascarade? Autant de questions auxquelles Sandra Winckler et son collègue vont devoir tenter de répondre. L'enquête, imaginée par le fameux duo français Hervé Hadmar – Marc Herpoux, démarre ce samedi à 20h45 sur La une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Un village français dans le chaos de la Libération

    un village français 6.jpg"Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré."
    C'est sur cette célèbre phrase du général de Gaulle que démarre la saison 6
    d'Un village français***.
    Cette voix forte d'une autorité retrouvée semble bien lointaine et dérisoire aux yeux des hommes de la milice qui tiennent toujours Villeneuve. Au sein de la Résistance, aussi, les discussions font rage: faut-il ou non libérer la ville avant l'arrivée des alliés? Incrédules, les habitants assistent aux derniers soubresauts d'une guerre qui ne renonce pas si facilement aux exactions et à l'horreur.

    A la fin de ce mois d'août 44, on s'attendait à une explosion de joie, à un grand soulagement. Mais on récolte le chaos, les doutes, les combats inutiles, les vieilles querelles stériles. Comme le souligne le scénariste Frédéric Krivine: "On est loin des filles pendues au cou des GI et et des images de liesse sur les Champs-Elysées". Bannir à toute force les faux mythes et les images d'Epinal, c'est le travail patient de cette série haut de gamme.

    mise à jour (19.11): Les  fidèles ne s'y sont pas trompés; ils étaient nombreux à assister au démarrage de cette saison 6, mardi soir sur France 3. Quelque 3,3 millions de téléspectateurs ont découvert “Paris libéré” et “Le pont” les deux premiers épisodes de ce nouveau chapitre de la vie de Villeneuve. Des résultats qui ont permis à France 3 de monter sur la 2e marche du podium des audiences. 

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : France, Histoire, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Esprits de famille: David Baïot adopte la comédie belge

    esprits de famille 8.jpgCe dimanche à 20h55, La une propose une fiction belge à 99,9%...
    Sa nouvelle série Esprits de famille a été tournée à Bruxelles et dans le Brabant Wallon (Nivelles, Rixensart,...) entre avril et juin. Le casting puise dans les trésors de la scène belge (de nombreux comédiens n'avaient jamais fait de télévision) et a même passé la frontière à deux reprises vers la Flandre, puis la France.
    La première fois, elle a trouvé en Ronnie Commissaris, comédien habitué des séries flamandes, le papy gâteau idéal, aveugle mais pas trop... et la seconde fois, elle a trouvé en David Baïot (le Djawad de «Plus belle la vie»), le petit chouchou, l'enfant adopté qui fait la joie sans bornes de ses parents omniprésents.

    Peu après la présentation à la presse du premier épisode de la série, le comédien nous a confié ses impressions sur son expérience belge... Une aventure dans laquelle l'a embarqué son compatriote Clément Manuel, son comparse de la série Ainsi soient-ils sur Arte.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, France, Humour 0 commentaire 0 commentaire
  • Esprits de famille: le nouvel envol des séries belges

    esprits de famille cover.jpgCe dimanche soir, la RTBF entre dans une nouvelle ère. Celle des 40 soirées de fictions belges par an - du moins, elle l'espère - qu'elle entend proposer grâce au Fonds mis en place avec le soutien de la Fédération Wallonie Buxelles. Elle ouvre le bal avec le 1er des 10 épisodes d'Esprits de famille, une comédie qui bouscule les codes familiaux.

    A la manoeuvre, on retrouve des habitués de la tour Reyers: Jean-Luc Goossens au scénario, Catherine Burniaux (Stromboli Pictures) à la production et Jean-Marc Vervoort, aidé de Fabrice Couchard, à la réalisation.
    60 jours de tournage ont été nécessaires pour mettre en boîte cette ode aux familles «décomposées», aux parents envahissants et aux ados survoltés. Un scénario au ton résolument décalé qui fleure bon le surréalisme belge, affirme sa productrice. Jean-Luc Goossens nous parle de la genèse de sa série décrite, par sa productrice, comme s'inscrivant "à la lisière entre Modern family et Fais pas ci, fais pas ça, avec une pincée de Ma sorcière bien-aimée en plus".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Humour, Nouveautés 1 commentaire 1 commentaire
  • Agents of Shield, objectif: contrôler les super-héros

    agents shield.jpegDérivée du film “Avengers”, la série Marvel’s agents of Shield* imagine une agence spécialisée dans l’encadrement des super-héros afin que leurs super pouvoirs ne soient pas détournés du droit chemin. A découvrir sur Be séries, ce lundi à 22h25 (également le samedi à 20h45)

    Voilà une série qui a beaucoup fait parler d'elle mais pas forcément de la façon escomptée. Née dans la foulée du film "Avengers", Marvel's agents of SHIELD* met en scène l'agent Philippe Coulson (Clark Gregg) qui a finalement survécu à la blessure qui lui avait été infligée dans le film et est revenu au sein de la division du maintien de l'ordre surnommée "The Shield", littéralement le bouclier. (*L'acronyme signifie, en fait: Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire