Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Netflix: points forts et points faibles d'une révolution

netflix 3.jpgLancé depuis minuit en France, Netflix, le fameux service américain de vidéos en ligne sera disponible en Belgique d’ici quelques jours : la conférence de presse du groupe est attendue ce vendredi. 
Quoi qu'on en dise, il s'agit d'une révolution pour le grand public mais aussi pour le secteur de l’audiovisuel. Car le service de streaming* légal par abonnement va obliger un certain nombre d'opérateurs traditionnels à se repositionner.
Comment s’abonner, quels sont les avantages et les inconvénients de Netflix  ? Vieux films ou vraies nouveautés, le dossier est dense. On vous éclaire.

* visionnage via internet

+ Bon marché, facile d’utilisation et extrêmement mobile, le service Netflix possède de nombreux avantages pour les cinéphiles et “sériesphiles” passionnés. L’assurance de toujours trouver une fiction qui corresponde à vos goûts, surtout si vous aimez vous replonger dans les grands succès du box office.

+ Son imposant catalogue : avec un millier de titres (pour commencer) de ce côté-ci de l’Atlantique, contre deux mille aux États-Unis, même en phase de démarrage, la manne fait forcément des envieux.

+ Son système de recommandations. La grande force de Netflix, c’est sa capacité à anticiper vos désirs en analysant vos choix précédents et en vous suggérant des films ou séries que “vous aimerez aussi”  en fonction de votre profil. Ses algorithmes ultra-sophistiqués donnent l’impression netflix 4.jpgà l’internaute d’être au centre de toutes les attentions de Netflix qui, dans les faits, se base sur ces données pour faire ses choix de créations futures, en repérant les acteurs et réalisateurs les plus appréciés par ses abonnés par exemple.

+ Nouveautés 2015, etc. Toutes les nouvelles productions attendues en 2015 et après, seront disponibles sur Netflix uniquement, permettant à son catalogue de séries de s'étoffer largement. Sont ainsi attendues les séries Narcos, Sense8, Marco Polo, Daredevil, Marseille… Détails à trouver dans les notes précédentes.

- La chronologie des médias interdit à Netflix, malgré son dynamisme et son développement ultra rapide, de diffuser des films sortis depuis moins de trois ans en salles. Ce qui fait dire aux diffuseurs habituels (Be TV, Voo, Belgacom) que les exclusivités seront toujours chez eux puisqu’ils en ont acheté les droits de diffusion prioritaires. Reste un impressionnant catalogue de “classiques” du 7e art qui plaira aux amateurs du genre.

- Séries “exclusives”. Connue pour ses séries House of Cards, Orange is the New Black ou Lilyhammer, Netflix en a déjà vendu les droits à certaines chaînes européennes comme Be TV, la RTBF ou Arte. Ce qui signifie qu’elles continueront à les diffuser en priorité jusqu’à ce que l’intrigue parvienne à son terme. De même, lorsque Netflix se vante d’avoir acquis les droits “mondiaux” d’une nouvelle série comme Gotham, elle se base sur les 40 pays dans lesquels elle est présente sans préciser que les nouveaux territoires où elle va s’implanter (France, Belgique, etc.) ne l’ont pas forcément attendue pour faire leur shopping… Dans le cas présent, Gotham a été achetée par la RTBF et sera disponible en VOD chez nous 48h après sa diffusion aux USA.
À l’internaute de se méfier de ces déclarations parfois trop enthousiastes.

Comment faire concrètement ?

L’abonnement à Netflix est mensuel (entre 7,99 € et 11,99 €/mois). Son prix varie en fonction du nombre d’écrans sur lesquels les contenus peuvent être visionnés en simultané. La 1re étape consiste à s’inscrire sur le portail belge du géant de l’abonnement vidéo (www.netflix.be). Une fois inscrit, vous pourrez visualiser en streaming le catalogue sur ordinateurs et appareils connectés : smartphones, tablettes, télévisions connectées à Internet et consoles de jeux vidéo.

Télévision numérique. À terme, le catalogue de Netflix pourrait être disponible via les décodeurs (Belgacom TV, Voo, Telenet, etc.). Il semblerait en effet que des négociations soient en cours entre les opérateurs belges et le géant de la Svod.

Désabonnement. Les membres peuvent se désabonner quand ils le souhaitent, sans frais.

KT
merci à Aurélie Moreau pour le volet abonnement

Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Europe, Nouveautés 5 commentaires 5 commentaires

Commentaires

  • " Interdit à Netflix, malgré son dynamisme et son développement ultra rapide, de diffuser des films sortis depuis moins de trois ans en salles. " C'est 3 mois, pas 3 ans !

  • Non non la règle applicable en Belgique est bien de ne rendre les films disponibles pour les plateformes telles Netflix que +/- 28 mois après leur sortie en salle. En laissant la priorité (chèrement acquise) à la diffusion en DVD (4 mois après), sur les chaînes payantes (10 mois après) et même sur les chaînes en clair (22 mois après la sortie en salle).
    Une règle au sujet de laquelle BeTV / VOO, Belgacom et tous les autres opérateurs déjà en place en Belgique ne transigeront pas puisqu'il en va de leur gagne-pain.

    Mais, évidemment, il en va tout autrement des productions propres de Netflix (qu'elle n'aurait pas vendues à des opérateurs belges). Là, la diffusion sera immédiate: tous les épisodes dispo dès le premier jour comme elle l'a fait aux USA pour House of cards...

  • Je suis toujours avec beaucoup d'attention votre blog, merci ! Je suis cependant assez déçu par la quantité restreinte de séries sur Netflix France. Pour avoir été un adepte d'un Netflix londonien bien plus fourni, je ne m'y retrouve plus vraiment...

  • La priorités de diffusion de Gotham ou house of cards sur la une/betv vaut-elle également pour le nord du pays? Une distinction peut être importante pour les bilingues comme annoncé sur www.netflix-belgique.com/house-of-cards-disponible-sur-netflix-belgique-ou-pas-ou-presque/
    Dans ce cas, quid des exclusivités pour les chaines belges

  • Les exclusivités négociées par BeTV et la RTBF ne le sont bien sûr que pour la partie francophone du pays. Pour la Flandre, il faudra donc vérifier les annonces faites par les chaînes concernées.
    Mais depuis cette nuit (0h01), le catalogue Netflix pour la Belgique est en ligne (www.netflix.be). A chacun d'y faire son marché et de tester la formule afin de voir si elle lui convient ou pas...

Les commentaires sont fermés.