Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La RTBF va cultiver l'Esprit(s) de famille

esprits de famille.jpgLe soleil inondait le perron du Domaine provincial d'Hélécine, vendredi, à l'heure où se profilait le dernier jour de tournage de la première des 4 séries belges soutenues par le Fonds RTBF - Fédération Wallonie Bruxelles.

Il est 13h, la troupe est sur son 31 depuis le matin. Smoking et robes en soie pour tout le monde, la noce est imminente. Nicolas (David Baiot vu dans "Plus Belle le vie"), avocat dandy, se marie. Et même si ses parents sont dans le coma, depuis le grave accident de voiture survenu juste avant Noël (photo), ils rôdent en esprit autour de leurs trois (grands) enfants.
C'est d'ailleurs là tout le sel – faut-il dire le drame ? - d'Esprits de famille, la nouvelle série de Jean-Luc Goossens produite par Stromboli Pictures. (Le tandem qui a donné vie à Melting Pot café à la RTBF)
Ultra-envahissants lorsqu'ils étaient en parfaite santé, François et Béatrice (Ronnie Comissaris et Rosalia Cuevas) n'ont pas cessé de hanter leurs enfants depuis ce fameux accident. Ils sont même plus présents que jamais dans leurs foyers, au grand dam des intéressés.

A travers son regard décalé sur la vie des nouvelles tribus, Esprits de famille interroge la place occupée par chacun: «comment grandir et vivre sa propre vie loin du regard (et du jugement) de ses parents ?» Même teintée d'ironie mordante et d'une touche de magie, la question demeure universelle. «L'inspiration de Jean-Luc Goossens s'inscrit à la lisière entre Modern Family et Fais pas ci, fais pas ça, mais la touche magique s'apparente davantage à l'univers de Ma sorcière bien aimée qu'à celui de Game of Thrones», précise la productrice Catherine Burniaux, en guise de clin d'oeil. Une magie qui bouleverse le quotidien des foyers concernés, mais ne sert pas à s'en évader.

Costumes chics et cadre de prestige, les 60 jours de tournage se terminent sur une note idyllique. De quoi mettre du baume au coeur de la troupe au moment de se quitter. Car si c'est au château du Domaine provincial d'Hélécine que les rêves de certains sont en passe de devenir réalité (noce aidant), pour l'équipe de production, le retour à la normale est ardemment souhaité.

Budget: un exercice d'équilibriste

tournage rtbf 4 (EDF).jpgHeureux, les techniciens et comédiens sont toutefois éprouvés par 60 jours de travail non-stop dans des conditions difficiles: un budget défini à l'euro près et une marge de manoeuvre forcément réduite. Avec 210 000 euros par épisode, on est en effet très en deçà des standards en vigueur en France, en Flandre et partout ailleurs... Et même chez nous précédemment (Melting Pot café a pu compter sur 300 000 euros par épisode). C'est le principal défi du Fonds mis en place par la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

«Cela nous force à tourner plus vite dans un nombre de décors restreints, en décors naturels plutôt qu'en studio. Soit une gymnastique de tous les instants pour les techniciens et les comédiens. On tourne toutes les scènes, décor par décor, forcément dans le désordre afin de limiter les déplacements et les pertes de temps» explique le réalisateur Jean-Marc Vervoort. Le préachat de la série par HD1, chaîne de la TNT française, a permis de boucler le budget.

Ce projet, qui hantait Jean-Luc Goossens et Catherine Burniaux depuis plus de 2 ans, avait déjà fait l'objet d'une aide à l'écriture. Répondant aux nouveaux critères fixés par la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre du «Fonds séries», il a été intégré au processus en cours. esprits de famille 1.jpgAinsi, il permettra à la RTBF et à la Fédération de tenir leur promesse de mise à l'antenne de 4 séries belges sur base annuelle dès fin 2014.
Une comédie familiale "pleine de tendresse" à découvrir sur La une, en décembre, très probablement.
En attendant que les trois autres projets (cf. note précédente) obtiennent le feu vert pour entrer à leur tour en tournage.

Soucieuses de garder le rythme défini (40 soirées de fiction 100% belge par an) la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont très exceptionnellement déjà donné leur feu vert pour l'écriture de la saison 2 d'Esprits de famille.
Coréalisée par Fabrice Couchard, la série est portée, notamment, par France Bastoen, Marc Weiss, Frédérik Haugness, Christelle Cornil, mais aussi Clément Manuel et David Baiot, seul non-Belge de ce casting 100% plat pays, comédien invité par son comparse de la série Ainsi soient-ils sur Arte.
KT

Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Humour, Nouveautés 3 commentaires 3 commentaires

Commentaires

  • Totalement super. Toutes les générations se répondent. Le texte est très amusant pas un moment d ennui tout le monde s y retrouve

  • Pas convaincu du tout !
    Espérons que les autres séries produites par la RTBF apporteront plus d'originalité que l'accent flamand du papa.

  • Jonathan Chaumette Je peux faire un tournage de L'esprit de Famille a Bruxelles svp

Les commentaires sont fermés.