Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Deux projets de séries belges invités à Biarritz

fipa biarritz.jpg«La Trêve» et «Ennemi public» font partie des 10 projets retenus par la RTBF pour une diffusion possible fin 2014.
Ils ont été présentés ces jeudi et vendredi aux professionnels réunis dans le cadre du Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) de Biarritz. Pourquoi, comment? On vous explique...

Aux yeux des jeunes créateurs, les voies de l'audiovisuel sont souvent impénétrables ou, du moins, difficilement déchiffrables. Conscient des nombreuses embûches placées sur leur chemin, le Fipa, qui se veut laboratoire de tendances nouvelles et incubateur de jeunes talents, a développé cette année son espace "Fipa industry". L'occasion de faire connaître ses projets ou ses attentes de part et d'autre de l'échiquier. Que l'on soit diffuseur en quête de fictions et de documentaires, producteur en quête de partenaires étrangers, réalisateur ou scénariste en quête d'interlocuteurs.

Une recherche qui passe, notamment, par un certain nombre de présentations, témoins des frémissements de la création actuelle. Une façon de guider les jeunes pousses au sein de la jungle juridique, ou des politiques éditoriales des chaînes, afin qu'elles trouvent les partenaires les plus adaptés à leurs desseins.

Parmi les 16 projets en germe, invités par le Festival à tenter de se frayer un chemin jusqu'au petit écran, figurent deux séries belges nullement inconnues.
Il s'agit de «La trêve» de Benjamin d'Aoust, Stéphane Bergmans et Matthieu Donck et d' «Ennemi public» d'Antoine Bours, Matthieu Frances, Gilles De Voghel et Christopher Yates.
Ces deux titres, on s'en souvient, figurent dans la shortlist des dix séries retenues par la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles après l'appel à projets lancé en juillet dernier afin de voir éclore en prime time à la RTBF, 4 nouvelles séries belges par an dès fin 2014.

Initialement, cette liste aurait dû être ramenée de dix à six, lors d'une deuxième phase de sélection prévue en janvier. Mais le comité a décidé de laisser un délai supplémentaire aux dix équipes en lice afin de boucler les dossiers demandés (budget, 1er épisode dialogué et synopsis des épisodes suivants). Dans l'intervalle, ces deux projets de séries ont toutefois pu participer aux séances de pitches organisées par le Fipa ces jeudi et vendredi. Et tenter ainsi de trouver un ou plusieurs coproducteurs et diffuseurs internationaux intéressés par leurs histoires.

12_03_59_206039000_Fagnes009.jpgD'un côté, La Trêve, thriller feuilletonnant se déroulant dans un village isolé des Hautes-Fagnes, sur fond de foot-business et de matchs truqués, qui évoquera le sort des jeunes joueurs africains à l'avenir mal assuré. Et revendique une certaine filiation d'atmosphère et de ton avec The Killing, Borgen ou Broadchurch.
De l'autre, Ennemi public, une affaire de disparition d'enfant qui vient se greffer sur un climat passionnel rappelant celui de l'installation de Michelle Martin dans le couvent des Clarisses de Malonne. Avec une volonté de questionnement et d'immersion s'inscrivant dans les traces de House of cards, Borgen et The Newsroom. Entre les deux univers plutôt denses, les décideurs présents avaient l'embarras du choix.

Quant aux réalisateurs et producteurs belges, le fait d'avoir été invités au Fipa leur a donné plus de confiance et de détermination encore pour franchir les ultimes étapes de sélection, à leur retour en Belgique. Les dossiers complets doivent en effet être rendus à la fin février pour une décision du comité de sélection attendue à la mi-mars. Il faut donc se replonger au plus vite dans la phase d'écriture.
KT, à Biarritz

(photo Jean-Luc Flemal)

Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.