Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

History souhaite faire revivre la saga «Racines»

roots.jpgC'est l'un des plus gros succès de l'histoire de la télévision moderne. En 1977, 100 millions de téléspectateurs américains (soit la moitié de la population) assistaient au final de la série Roots*** (Racines, en VF) adaptation en 12 épisodes du livre éponyme signé par Alex Haley.
Celui-ci y retraçait l'histoire douloureuse de sa famille afro-américaine depuis les temps de l'esclavage jusqu'à nos jours.

History vient d'annoncer qu'elle prépare un remake de la célèbre mini-série qui récolta 36 nominations aux Emmy Awards et 9 victoires au final. Le casting et l'équipe artistique ne sont pas encore connus, seul le format (8 épisodes) a été défini.

Comme l'écrivait notre collègue Eric De Bellefroid, en 2008, au moment de la rediffusion de la série sur Arte: On se souvient encore aujourd'hui de l'émotion que suscita, en 1977, l'adaptation télévisée du roman d'Alex Haley, Roots ("Racines"), lauréat du prestigieux prix Pulitzer américain.
Une douloureuse saga familiale sur les pas du petit mandingue Kunta Kinté, né en Gambie (Afrique de l'Ouest) au XVIIIe siècle, arraché aux siens, tout jeune encore, par des chasseurs d'esclaves embusqués dans la forêt et presque aussitôt embarqué sur un navire négrier à destination de l'Amérique du Nord.
Toute une vie semée de ronces et d'épines commence à ce moment-là pour Kunta Kinté et ses descendants, égrenée en un haletant feuilleton de douze épisodes qui captera une audience aussi énorme qu'inattendue, aux Etats-Unis principalement, mais en Europe aussi. Le monde occidental - notamment - est alors bouleversé par cette série événement, première du genre, signée par David Wolper.

Ce travail historique, Alex Haley l'a poursuivi avec Roots: next generation, mais aussi avec Queen, mini-série qui explorait l'histoire de la branche paternelle de sa famille et notamment celle de sa grand-mère, métis, rejetée par chacune des deux communautés.
Aujourd'hui, alors que les questions raciales et communautaires ressurgissent un peu partout (France, Europe, Etats-Unis), ce travail de mémoire n'est peut-être pas inutile. Par ailleurs, le sujet de l'esclavage et de la ségrégation raciale aux Etats -Unis a été remis en lumière récemment par des films comme Django Unchained, 12 years a slave ou The Butler («Le majordome» en VF).

Quant à la chaîne History, elle a prouvé avec des séries comme Hatfields et McCoys, Vikings, mais aussi The Bible qu'elle avait un certain talent pour remettre le passé au goût du jour.
KT

Lien permanent Catégories : Histoire, Revival 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.