Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

65e Emmy Awards: Salut final pour Breaking Bad

In extremis. Breaking Bad a été sacrée meilleure série dramatique cette nuit à Los Angeles au cours de la 65e cérémonie des Emmy awards.

breaking bad.jpgUne récompense ô combien méritée aux yeux de tous les fans de ce drame crépusculaire au scénario plutôt costaud, mais un sacre tardif puisque le dernier épisode de la série sera diffusé... dimanche prochain sur la chaîne AMC, mettant un terme à la dérive de Walter White, prof de chimie, devenue dealer de drogue.

Au passage, Anna Gun est sacrée meilleur second rôle féminin dans une série dramatique, de quoi mettre du baume sur le coeur de l'actrice qui a vu de très nombreux fans s'acharner sur son personnage de Skyler White, jugée "beaucoup trop rigide et moralisatrice" vis-à-vis de son mari.
Ces deux prix viennent aussi saluer le travail minutieux et acharné du créateur de la série, Vince Gilligan, invité du récent Festival de Deauville. Une ultime saison proposée dès le 4 octore prochain sur Be séries.

Comme toujours, le bonheur des uns fait le malheur des autres puisque deux séries essuient un sérieux revers. Game of Thrones, tout d'abord, dont la communauté des fans n'est sans doute pas près de se remettre de ce que certains considèrent tout simplement comme un camouflet, surtout lorsqu'on songe à ses 16 nominations de départ. Et House of cards qui était pourtant donnée par beaucoup comme la grande favorite. Son entrée dans le petit cercle des nominés avait été d'autant plus commentée qu'il s'agit de la première série développée par le réseau Netflix, spécialisé jusqu'alors dans la location de vidéos en ligne. "Game of Thrones" repart tout simplement bredouille alors que "House of cards" hérite du prix de la meilleure réalisation pour David Fincher, un lot de consolation tout à fait mérité. Même si beaucoup regretteront qu'il ne soit pas assorti d'une récompense pour l'acteur Kevin Spacey.

En chemin, Homeland a également perdu de sa superbe par rapport au palmarès de l'an dernier. Seuls Claire Danes (meilleure actrice) et Henry Bromell (meilleur scénario) repartent avec un prix, preuve que la saison 2 a déçu plus d'un fan de ce thriller psychologique et politique à la trame initiale très ambitieuse. Mais la saison 3, qui démarre dimanche prochain aux Etats-Unis, lui offrira peut-être l'occasion de redresser la barre. Saison à suivre dès le 3 octobre sur Be TV.

Modern Family et The big bang Theory apparaissent comme les éléments les plus stables de ce palmarès, avec les prix de la meilleure comédie et du meilleur acteur pour Jim Parsons. Pour Modern Family, il s'agit d'ailleurs du 4e sacre consécutif.

boardwalk 3.jpgTrès convaincant dans son rôle de gangster irascible et explosif dans la saison 3 de Boardwalk Empire, Bobby Cannavale, alias Gyp Rosetti (photo), remporte le prix du meilleur second rôle masculin dans un drame. Juste derrière Jeff Daniels salué pour sa prestation journalistique dans The Newsroom saison 2.

La farce politique Veep parvient à s'imposer avec deux prix de taille: meilleure actrice pour Julia Louis-Dreyfus, en vice-présidente des Etats-Unis dépassée par les événements, et meilleur second rôle masculin pour Tony Hale.

Quant à Ma vie avec Liberace, biopic, produit par HBO, retraçant la vie du pianiste excentrique, il s'adjuge un triplé prestigieux avec le prix du meilleur téléfilm ou mini-série, le prix du meilleur metteur en scène récompensant le talent de Steven Soderbergh et le prix du meilleur acteur masculin attribué à l'épatant Michael Douglas.

Deux hommages ont par ailleurs été rendus dimanche, l'un à la star des Soprano, James Gandolfini et l'autre au jeune Cory Monteith de "Glee", tous deux disparus cet été.
KT

nb: retrouvez toute la liste des nominés ici
nb2:
pour la présentation des différentes séries en lice, suivez le lien bleu

Lien permanent Catégories : Prix 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.